AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
shizu | shipper gonna ship !
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t446-si-c-est-un-cadeau-du-ciel-alors-je-vous-le-rends-ooo-melusinehttp://astrophelcity.forumactif.org/t448-welcome-to-the-showhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-titre-swaggy-qui-te-donne-grave-envie-de-cliquer-sa-maman
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 95
Dollars : 148
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: shizu | shipper gonna ship !   Mer 2 Nov - 20:58


SHIPPER GONNA SHIP !
Il arrivait parfois, dans un excès de narcissisme tout à fait assumé, que Mélusine aille surfer sur internet en tapant dans la barre de recherche « shooting star » ou même son propre nom pour voir ce que ça pouvait donner. Bien sûr, il y avait facebook, twitter, instagram, youtube ou encore Alvaro pour pouvoir prendre la température. Alvaro étant évidemment encore plus efficace que google lui-même. Mais durant ses crises intenses de narcissisme assumées, ce n’était pas ça qu’elle recherchait. Elle ne recherchait pas l’officiel. Elle, elle voulait savoir ce qu’il se passait derrière, sur les sites où l’officiel ne se manifestait que très rarement, où l’espace n’appartenait qu’aux fans. Ces lieux mystérieux et presque inquiétants où même Alvaro, leur preux chevalier, n’aurait jamais osé aller mettre sa souris.

Et qu’elle fasse cela à quinze heure, au beau milieu de son salon, en nuisette et shorty, son butin d’Halloween à porté de main n’était que menu détail.
Pas qu’elle ait besoin d’un butin d’Halloween.

Quoi qu’il en soit, une sucette dans la bouche et son ordinateur portable sur les genoux, ses fesses sur son tapis épais à poil long aussi rose que la mièvrerie d’un shojo –mais Mélusine aimait le rose-, elle observait les résultats affichées de la recherche shooting star. Dans la pièce d’à côté, elle pouvait entendre le bruit produit par Shizu. Son amie était venue squattée un peu, et une fois n’était pas coutume elle l’avait laissé faire. Pas que ça la dérangeât, elle adorait la blondinette.

Les premiers résultats de la recherche furent des vidéos, sans vraiment d’étonnement. Puis des sites d’informations, plus ou moins officiels. Arrivé au milieu de la seconde page, elle remonta jusqu’à la barre de recherche pour préciser son objectif. Elle n’avait pas la patience nécessaire pour parcourir au moins les cinq premières pages. Ses doigts fins pianotèrent sur son clavier et tumblr s’inscrivit dans la barre avant qu’elle ne lance la recherche. Elle connaissait bien la plateforme et avait bien une vague idée de tous les trésors qu’elle pouvait recéler. Cliquant sur le premier lien, un nouvel onglet s’ouvrit et elle commença à faire défiler l’écran.

Le bâton de sucette désormais dépourvu de sa boule de sucre fut remplacé par quelques fraises tagada.
Les Haribo étaient rares aux Etats-Unis, et elle le déplorait régulièrement. Les bonbons de son enfance, il n’y avait que ça de vrai.

La plupart des billets que Mélusine avait sous les yeux étaient des photos. Certaines avaient toute l’apparence de photographies professionnelles, mais la plupart étaient celles d’amateurs. Des photos prisent avec un portable, volées lors d’une sortie ou à un concert. Ça la faisait sourire, ça l’attendrissait, ça faisait frémir sa poitrine d’une sourde satisfaction. Oui, c’était agréable de savoir que des gens l’aimaient, qu’ils aimaient les chansons et les danses de Shooting star ou d’elle plus particulièrement. Elles étaient un groupe, mais chacun avait toujours une préférence pour l’une ou l’autre. Il y avait aussi des jeux d’images, des jeux tout court autour d’elles, des gifs aussi.

Se voir danser la fit sourire.
Se voir faire des grimaces la fit rire.

Un texte attira son attention, beaucoup plus long que ce à quoi elle s’était habituée de voir jusque là. Mélusine se pencha en avant avec curiosité. Elle commença à lire l’entête, haussa les deux sourcils à la vue du petit mot aussi innocent que redoutable de fanfiction. Ca lui parlait, elle le savait. C’était un terme qu’elle avait déjà vu et approché sans pour autant en faire pleinement la connaissance. Quelques lignes plus bas, elle se figea. Ses yeux relirent encore trois fois pour être bien sûre de ce qu’elle voyait. Pairing : Mélusine/Shizu.

Oh Sainte Marie Mère de Dieu.

« SHIZUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !! Ramène tes jolies fesses sur mon tapis ! » Il fallait absolument qu’elle lui montre ça.
mélusine & shizu




:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/08/2016
Messages : 32
Dollars : 31
Crédits : Avatar (divin) d'Ambroise & la signa (sobelle) de Romeo ♥
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Dim 26 Mar - 18:06

shipper gonna ship ! + mélusine

Tout commença par un cri frénétique que la blonde n'aurait su définir comme étant de la panique, de l'hilarité, ou autre chose encore.
Ou, non : tout commença beaucoup plus tôt, quand Shizu était arrivée à l'improviste chez sa meilleure amie au prétexte –pas qu'elle en ait besoin de toute façon – qu'elles étaient de repos –ces derniers étant, soulignons-le, forts rares.
Elle avait pris cette habitude depuis que la française et elles s'étaient rapprochées – soit, de suite. C'est amusant de constater à quelles vitesse toutes deux s'étaient liées, mais elle ne s'en formalisait pas plus que ça. Elle en retenait les conséquences : d'une part, qu'elles pouvaient tout se dire et se soutenir en permanence ; d'autre part, que cet appartement était devenu sa deuxième maison.

Alors, elle qui ne s'embarrassait déjà que peu de manières chez autrui, elle prenait bien ses aises et vivait sa petite vie chez la bleue sans le moindre problème. Si Mélusine lui avait dit quoique ce soit, Shizu aurait peut être tenu ses mains dans ses poches –peut être – mais elle lui permettait alors... Il est possible qu'Alice jetait parfois un œil ou deux indiscret à ses affaires.
C'est possible.
Envisageable.
Mais pas certain !
À peine.
Bref ! Elle peut pas s'en empêcher, c'est plus fort qu'elle. Sans compter sur l'importance que Mélusine a à ses yeux ; impossible de s'en empêcher, vous dis-je ! Mais l’on s’éloigne du sujet - quel sujet ? -, alors revenons à la réalité. Shizu adorait donc squatter allègrement chez son amie chez qui elle vivait sa petite vie sans s’embêter. Mélusine semblait trouver cela parfaitement naturel et donc, elles avaient pris leurs petites habitudes. Elle était donc en train de leur préparer un grand chocolat chaud à chacunes quand le cri retentit à ses oreilles. Laissant là les préparations cacaotées, elle se dirigea vers le salon pour venir s’affaler à côté de Mélusine, l’agrémentant d’un « laisse moi de la plaaaace » avant de finir cul contre terre à observer ce qui lui était montré sur l’écran. C’est d’un immense sourire qu’elle se fendit, réalisant ce qu’elle avait sous les yeux. À savoir, un texte écrit par un fan mettant en scène Mélusine et elle dans une romance. Ce qui était on ne peut plus incongru, il faut le rappeler. « Nooon… Vas y, clique, j’veux lire ! » Ce serait sans doute très drôle.

Ce qui était le cas, en fait. Vu que le texte semblait mettre en scène une romance, oui, mais une romance passionnée, s’il vous plaît. Et elle se retenait de rire, se targuant d’un sourire intéressé et poli tandis que dans sa rétine brillait un rire qu’elle peinait à taire. Et alors elle partit dans un gros trip, se mettant à lire les dialogues, les tout en les jouant, actrice qu’elle était. « S’il te plaît, Mélusine, écoute moi… Tu sais… T’es importante pour moi… » Le regard qu’elle lui lança était équivoque.




Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t446-si-c-est-un-cadeau-du-ciel-alors-je-vous-le-rends-ooo-melusinehttp://astrophelcity.forumactif.org/t448-welcome-to-the-showhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-titre-swaggy-qui-te-donne-grave-envie-de-cliquer-sa-maman
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 95
Dollars : 148
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Mar 16 Mai - 14:55


SHIPPER GONNA SHIP !
Assise devant son ordinateur, en attendant que sa meilleure amie daigne ramener son charmant fessier -non elle ne faisait pas une fixette dessus-, Mélusine était remontée sur les premières lignes de cet étrange poste qui lui promettait de belles surprises. Elle ne savait pas à quoi elle devait s’attendre. A rire sans doute. Beaucoup rire en fait, se disait-elle en lisant le titre.

La vie en rose.

Ecrit dans sa langue maternelle.
Elle s’interrogea sur la probabilité qu’il s’agisse d’une référence à la chanson d’Edith Piaf. En fait non, elle en était certaine. Ca ne pouvait pas être autre chose.

Elle interrompit sa lecture de l’en-tête en entendant Shizu arriver, puis sa voix mélodieuse. Avec un sourire qu’elle avait du mal à réprimer, Mélusine tourna l’écran vers elle et lui indiqua la raison de son appel impromptu. Le lien fut ouvert et la lecture commencée. Comme prévu, ce n’était pas le rire qui manquait de l’étouffer. Elle était en train de se demander ce qui, des dialogues ou des descriptions, relevait du grand art et de la magie lorsque Shizu eut l’Idée. Avec un grand I majuscule, les éclairs et la musique qui fait peur.

L’ordinateur fut repousser plus loin sur la table, et la protestation que la française allait émettre mourut sur ses lèvres à l’entente de l’une des lignes.

S’il te plaît, Mélusine, écoute moi… Tu sais… T’es importante pour moi…

Mélusine se mordit la lèvre pour ne pas rire. L’idée lui plaisait bien et elle puisa dans son talent d’actrice –qui n’était pas particulièrement développée en réalité.

Après un coup d’œil au texte, elle attrapa la main de la blonde et essaya de paraître convaincante dans son inquiétude. « Qu’est-ce qu’il y a ? Il s’est passé quelque chose ? Est-ce que tout va bien Shizu ? »
mélusine & shizu




:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/08/2016
Messages : 32
Dollars : 31
Crédits : Avatar (divin) d'Ambroise & la signa (sobelle) de Romeo ♥
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Lun 5 Juin - 16:28

shipper gonna ship ! + mélusine

Il y eût ce moment merveilleux au court duquel, en un regard, sans une parole, Mélusine la comprit. Ce moment fantastique qui faisait de la française celle avec qui elle se sentait le mieux - avec sa sœur -, celle qui la comprenait le plus, et avec qui c'était réciproque. Celle avec qui les messages passaient sans ouvrir la bouche ; que ce soit sérieux, ou, dans le cas présent, en pleine connerie.
C'était surtout en pleine connerie que ce genre de choses se prouvaient, pour Shizu.
Les coups d'œil appuyés de Mélusine au texte n'avaient rien de naturel ni d'habitués, ses gestes étaient saccadés et son faciès, qu'à moitié crédible. Non décidément, si Mélusine était une danseuse incroyable, une séductrice hors pair, elle n'était pas l'actrice du siècle. Ce qui rendait les choses encore plus complexes à la blonde qui tentait de rester crédible.
Mais ça allait, à l'inverse de sa meilleure amie, Shizu est une actrice née.
Elle baissa légèrement la tête, en profita pour lancer un discret coup d'œil (au prompteur) à l'écran, se mordit la lèvre. Comme dans le texte, quoi. Mais en mieux sans doute.
« tu sais, je... je sais... enfin non. il ne s'est rien passé tu sais ! »
Ce dialogue était tellement superficiel et irréaliste.
Ne pas rire ne pas rire ne pas rire.
Elle eut un merveilleux sourire triste ultra crédible.
Shizu, c'est vraiment une bonne actrice.
« c'est juste que... dernièrement, on a pas vraiment de temps à nous et... je me disais... enfin tu sais... qu'on-qu'on pourrait se faire un truc quoi ! »
Genre un barbecue oh oui.
Non au vu de la fanfic, la Alice fictive ne songeait sans doute pas à un barbecue.
Shizu lança un nouveau regard à l'écran, insistant, indiquant à Mélusine que c'était à elle - et que donc, elle pourrait mourir de rire après.




Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t446-si-c-est-un-cadeau-du-ciel-alors-je-vous-le-rends-ooo-melusinehttp://astrophelcity.forumactif.org/t448-welcome-to-the-showhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-titre-swaggy-qui-te-donne-grave-envie-de-cliquer-sa-maman
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 95
Dollars : 148
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Lun 5 Juin - 16:52


SHIPPER GONNA SHIP !
Elle nageait en plein délire. Avec Shizu.
C’était probablement pour ça qu’elle continuait d’ailleurs. Malgré son envie folle de s’effondrer et de rire à s’en faire mal aux abdominaux. Pour ça qu’elle continuait aussi en dépit de son jeu d’acteur absolument in-croy-able –elle n’en doutait pas. Mélusine avait besoin de délire dans sa vie. Comme n’importe quelle autre personne de son âge d’ailleurs. Et ce délire-là était un délire saint, qui ne lui ferait ni mal au corps, ni mal à l’âme.

Tu sais, je... je sais... enfin non. Il ne s'est rien passé tu sais !

Avec bravoure, la jeune femme se retint de hausser les sourcils en mode interrogation. Non elle ne savait pas. Mais elle était curieuse maintenant.
Zut, pourquoi elle n’avait pas lu le scenario d’abord ?!
« C'est juste que... dernièrement, on a pas vraiment de temps à nous et... je me disais... enfin tu sais... qu'on-qu'on pourrait se faire un truc quoi ! » Mélusine faillit cligner des yeux d’étonnement avant de se rappeler qu’elle jouait un rôle. Shizu aussi d’ailleurs. Tant mieux, parce que ça ne ressemblait absolument pas à son amie.
Ou alors elle lui cachait des choses.
Oh. Oh ! Oooooooh !

Regard appuyé, coup d’œil à l’écran. Respiration.
« C’est vrai qu’avec les concerts, on a été vraiment occupé. Tu veux qu’on sorte ? On pourrait aller, euh… se balader ? »

Omg Sainte-Marie mère de Dieu, nooon ! J’ai rarement dragué aussi mal !
Non vraiment, elle nageait en plein délire.
mélusine & shizu




:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/08/2016
Messages : 32
Dollars : 31
Crédits : Avatar (divin) d'Ambroise & la signa (sobelle) de Romeo ♥
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Mer 7 Juin - 12:12

shipper gonna ship ! + mélusine

Shizu trouvait ça très drôle. Même pas un tout petit peu embarrassant ; juste très drôle. Après, quant à savoir s'il s'agissait du script, du jeu d'acteur de Mélusine, ou du délire en lui-même, elle ne saurait dire ; il n'empêche qu'elle s'amusait vraiment beaucoup. Mais après tout, le théâtre lui avait toujours donné ce plaisir certain, ce sentiment grisant qu'elle ne saurait expliquer. Sans doute ceux qui font du jeu de rôle pourraient comprendre. Un autre acteur, lui, le pourrait à coup sûr. Là n'était cependant pas la question ; non, c'était plutôt de savoir combien de temps avant qu'une d'entre elle ne craque et ne parte en fou rire. Visiblement, Mélusine oscillait entre cet état là et l'incompréhension totale, signe que oui, elles voyageaient bien au cœur de la cinquième dimension.
Si si.
Celle des fanfictions et des fantasmes irréalistes des fans.
Et vraisemblablement, elle jouait très bien le jeu vu l'étonnement difficilement dissimulé de la bicolore. Shizu qui dut lutter pour ne pas lui envoyer un :wink wink: comme on dit sur la toile. Elle avait très très envie de se la péter, svp son talent d'actrice est trop incroyable.
C'est dans ce genre de moments qu'on se rend compte combien elle peut relâcher la pression avec Mélusine. Quand même la narration part en sucette.
« C’est vrai qu’avec les concerts, on a été vraiment occupé. Tu veux qu’on sorte ? On pourrait aller, euh… se balader ? »
Oh gosh no ne pas éclater de rire svp no.
Sa dignité ne le prendrait pas bien. A C T R I C E, Shizu, A C T R I C E. Mais ce que c'était dur de rester sérieuse, surtout quand Mélusine sortait un truc aussi... aussi... maladroit... et OOC... ((c'est pas ce qu'on dit quand un perso est pas crédible dans une fanfiction ??))
Non vraiment. Mélusine, la volcanique, la pulpeuse et séduisante Mélusine, celle qui a fait tomber l'équivalent d'un champ de bataille d'hommes et qui fait chavirer les cœurs. Celle qui, à elle seule, à séduit plus d'individus que le reste du groupe réuni. Et la voilà qui sort un truc aussi... aussi...
Ouais, maladroit...
Shizu dut se racler la gorge afin de ne pas rire, quoique cela se voyait sur son faciès, combien elle luttait.
Elle lança un nouveau regard au texte, histoire de rester concentrée - mais en fait c'était pas une si merveilleuse idée vue l'absurdité du truc.
"Alice rougit..."
Ah. Ouais. Elle allait pleurer et ses yeux rougiraient sans doute, pas de problème.
Mais ce n'est pas vraiment ce que préconisait le script.
« Oh euh, ou-... Ouais ! Ce serait cool. »
Et sinon, c'est quand que tu fais avancer l'action ? Non, vraiment, fais quelque chose stp.
Elle se racle de nouveau la gorge, fronce un peu les sourcils, et arrive enfin - ENFIN ! - à rougir quelque peu. Pas qu'elle soit embarrassée en réalité, elle s'éclate beaucoup trop pour ça.
« Juste... toutes les deux, hein ? »
Ouais, le retour du barbecue. En tête à tête le barbec'.
Pour plus de romantisme.




Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t446-si-c-est-un-cadeau-du-ciel-alors-je-vous-le-rends-ooo-melusinehttp://astrophelcity.forumactif.org/t448-welcome-to-the-showhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-titre-swaggy-qui-te-donne-grave-envie-de-cliquer-sa-maman
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 95
Dollars : 148
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Mar 27 Juin - 16:46


SHIPPER GONNA SHIP !
Shizu se racla la gorge. Ok ouais. Même son amie trouvait qu’elle draguait horriblement mal dans cette histoire. C’était la fin. Alors que ce n’était que le début.

Oui, c’était particulièrement paradoxal.

Mélusine profita que Shizu regarde l’écran pour prendre une grande respiration. Concentration Lulu, concentration. Soit professionnelle, même si tout ça n’a rien de pro ni de sérieux. « Oh euh, ou-... Ouais ! Ce serait cool. » Je suis désolée de te décevoir Shizu… Non parce que c’était ça. Grosse déception dans le couple là. Futur couple. Osef, c’est du détail.

On sait tous comment ça se termine ce genre d’histoire.
If you know what I mean.

« Juste... toutes les deux, hein ? » Non non. On va inviter tout le groupe et Alvaro, manger des pizzas et finir en partouze.
La base quoi.

Petit coup d’œil discret à l’écran. Respiration. Mélusine afficha un sourire étincelant sur son visage. « Bien sûr ! » Ha, la qualité s’améliore. On continue ! « Je sais que c’est plus trop l’heure mais…ça te tente d’aller à la plage ? »

Oh oui, un bain de minuit !
mélusine & shizu




:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/08/2016
Messages : 32
Dollars : 31
Crédits : Avatar (divin) d'Ambroise & la signa (sobelle) de Romeo ♥
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Ven 28 Juil - 16:00

shipper gonna ship ! + mélusine

Shizu adorait les délires décomplexés. Évidemment, elle ne se lançait dans ce genre de trip qu'avec ses proches ; elle avait une image à préserver, ou quelque chose comme ça. Mais pour ce qui était d'être de ses proches, Mélusine entrait totalement dans cette catégorie ; on appelle ça une meilleure amie. Être imaginée en couple avec elle était déjà en soi amusant (ou mignon, elle savait pas trop) comme idée ; mais savoir que certains textes (niais) les mettaient en scène de la sorte la pliait littéralement de rire.
Intérieurement. Elle était pliée de rire intérieurement. Pour le bien de son jeu d'actrice.
Jeu d'actrice nécessaire afin de ne pas finir toutes les deux en boules, les larmes aux yeux. Ah, si Alvaro les voyait. Serait-il aussi désespéré que... que souvent, en fait. Mais ce n'était qu'un jeu innocent et fort divertissant, enfin. Et vraiment, Alice s'éclatait, présentement. Alors songer à comment réagirait Alvaro (si ça se trouve il serait pété de rire aussi d'ailleurs) était le cadet de ses soucis (comme souvent quand on y pense – le pauvre).
Sourire étincelant ; oh, Mélusine progressait, visiblement ! Voilà qu'elle était presque crédible. Presque. C'était sans compter sur la lueur de franche rigolade qui brillait dans son regard un peu trop vif. Mais sans doute était-ce tout aussi vrai sur le faciès de Shizu, alors qu'elle était actrice de métier.
Mais là n'est pas la question.
Les gros trip c'est cool.
((comme les barbecues romantiques))
« Bien sûr ! »
OWI le barbec. Cette blague est vraiment lourde à la fin, faudrait changer de disque...
« Je sais que c’est plus trop l’heure mais…ça te tente d’aller à la plage ? »
« que c'est plus trop l'heure » attendez, quelle heure était-il dans ce texte ?? Shizu n'avait pas souvenir qu'il y ait eu la moindre évocation du contexte temporel précédemment. Et après un vif coup d'œil, elle put confirmer ce fait ; ce n'était qu'à l'évocation de cette réplique qu'il était question du moment de la journée. Fabuleux. On est censé exposer ça en introduction, normalement... Enfin, soit. L'événement se déroulait donc de nuit. Une baignade, en pleine nuit. Pas que Shizu était contre cette idée ; mais elle espérait au moins qu'elles iraient dans une plage privée, parce que cette fois, Alvaro le prendrait sans doute réellement mal, et elle n'y tenait pas plus que ça (oui ok, des fois, elle l'écoute).
Shizu papillonna des yeux, se remettant dans son rôle (qu'elle avait oublié pendant deux secondes, merci la perturbation, roooh !) et lui offrit un sourire radieux. Comme indiqué, elle s'avança (dans les faits elle avait le cul par terre, donc elle rampa) vers Mélusine et attrapa ses mains, ponctuant son (ses) geste d'un « Oui ! Je veux ! »
Réalisant son geste, Alice était donc censé rougir ; ce qu'elle fit, avant de lui offrir un sourire penaud.
Oui bien sûr. Dans quelle dimension elle agirait de la sorte au juste.
Gosh c'est merveilleux.
« On y va... maintenant ? Comme ça ? »
Dans ses souvenirs pourtant, c'était toujours elle qui prenait des initiatives...
(et imposait les choses, aussi, mais chhht).




Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t446-si-c-est-un-cadeau-du-ciel-alors-je-vous-le-rends-ooo-melusinehttp://astrophelcity.forumactif.org/t448-welcome-to-the-showhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-titre-swaggy-qui-te-donne-grave-envie-de-cliquer-sa-maman
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 95
Dollars : 148
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Sam 29 Juil - 13:56


SHIPPER GONNA SHIP !
Mélusine était calme. Si ce n’était pour le fou qui menaçait à tout instant de remonter dans sa gorge et secouer sa poitrine, elle était calme.
Le Bouddha sur terre quoi.

Une fois sa réplique sortie –et quelle réplique- elle avait entreprit de respirer. Profondément et discrètement jusqu’à ce que les secousses de ses épaules disparaissent. Non mais. Elle prenait son rôle au sérieux, elle ne voulait pas briser cet instant magique. Pas tout de suite en tout cas.

Et elle avait réussit. Mélusine avait retrouvé sa sérénité. Pour quelques secondes seulement hélas. En fait, jusqu’à ce qu’elle voit Shizu s’avancer vers elle. S’avancer. Le cul par terre.

La française ne put que baisser les yeux vers le sol et tendre les muscles de son dos pour ne pas exploser. C’était. Gros. Un peu comme les films burlesques qu’elle avait put étudier lorsqu’elle était encore scolarisée. Sauf que ce n’était pas en noir et blanc et que c’était sa meilleure amie devant elle.

Elle n’eut cependant pas le choix de relever son visage lorsque ses mains furent prises dans celles de son amie. « Oui ! Je veux ! » Sainte-Marie. Pourquoi est-ce que ça sonnait tout à coup comme une réplique de mariage ? Vous savez, le passage de l’échange des vœux.

Mélusine n’avait pourtant pas demandé Shizu en mariage.
Pas encore.

« On y va... maintenant ? Comme ça ? » Bah carrément, et on se baignera à poil. Ce n’est pas comme si on avait des choses à se cacher mmmh ?
Non. Stop les pensées salaces. La réplique Mélusine, la réplique. On suit le scénario nom de Dieu.

…Quel scénario ?

« Eh bien. Oui ? Je peux te prêter un maillot de bain si tu veux te baigner. On va juste à la plage, il n’y a pas besoin de beaucoup de préparations ! »
Oh. Shizu en monokini. C’est…original.
Minute. Est-ce que les fans savent que je préfère les monokinis ?
mélusine & shizu




:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/08/2016
Messages : 32
Dollars : 31
Crédits : Avatar (divin) d'Ambroise & la signa (sobelle) de Romeo ♥
Citoyens
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   Sam 29 Juil - 17:02

shipper gonna ship ! + mélusine

La Alice telle que les fans la visualisaient étaient... pour le moins étrangère. Ou du moins, c'était le cas de celle que Shizu jouait. Et que dire de la Gretel du script ; c'était limite pire ! Enfin pire, dans le sens mortel pour les zygomatiques. Non vraiment, elles étaient incroyables à réussir à ne pas pleurer de rire et continuer leur délire.
Même si, avouons-le, quand Shizu se traîna le cul par terre jusqu'à Mélusine, elles frôlèrent la catastrophe.
En même temps, difficile de rester stoïque face à telle scène ; vraiment, Shizu était fière de ses talents d'actrice, à sa meilleure amie. Elle réussissait à prendre sur elle, c'était incroyable ! Même devant tant de finesse et de classe chez la part de la blonde. Elle qui, rappelons, avait une certaine classe, sans parler de finesse, en temps normal. Mais on est pas en temps normal. Non, on est en plein (trip) jeu avec pour script une fanfiction irréaliste au possible.
Toute cette comédie était absurde et c'est ce qui rendait ce moment magique ; elles s'étaient jetées ensemble à pied joint dans un délire sous acide, et elles s'éclataient.
C'est tout ce qui comptait concrètement.
Visiblement perturbée, Mélusine mit quelques secondes – oh rien de long – à jeter un coup d'œil à sa prochaine réplique, et Shizu dû faire des efforts considérables pour ne pas se déconcentrer – auquel cas elle finirait nécessairement par mourir de rire. Avant la fin du chapitre, ce serait ballot. Tiens, combien de chapitres cette histoire ?
« Eh bien. Oui ? Je peux te prêter un maillot de bain si tu veux te baigner. On va juste à la plage, il n’y a pas besoin de beaucoup de préparations ! »
Shizu capta qu'elle avait oublié où la scène était censée se dérouler, chez qui elles étaient censées être. Elle ne chercha pas à le savoir d'un coup d'œil, assumant simplement qu'elles devaient se situer chez Mélusine pour que celle-ci lui propose un maillot.
Alors petite remarque, petite parenthèse, tout ça.
Shizu a une belle plastique à n'en point douter, mais à bien y regarder, elle est presque sûre que Mélusine et elles n'ont pas le même bonnet. Certes ce n'est pas énorme comme différence, mais la poitrine de Mélusine est plus volumineuse. Chaud de s'emprunter ses maillots quand même.
Sans compter que Mélusine aime bien les unes pièces mais juste pour en bas.
Et puis comment ça, « pas besoin de beaucoup de préparations » ? Et le sac ? Les affaires ? Le maillot ? Si, tout de même !
… Là n'est pas la question.
Shizu n'est pas une fervente pratiquante du monokini.
« OK ! Faisons comme ça ! » File moi un monokini, go ! « On prend ma voiture, ça te dit ? »
AH. ENFIN DES INITIATIV-
« Enfin, si ça ne te dérange pas et – »
Non vraiment elle ne se reconnaît pas.
« ENFIN. GO ! »
Là, Alice est censée se lever.
Mais Shizu a la flemme.
Cordialement.




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: shizu | shipper gonna ship !   

shizu | shipper gonna ship !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Habitations-