AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
MAXENCE // i'm lost tonight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t445-duncan-make-it-feel-like-the-first-timehttp://astrophelcity.forumactif.org/t495-duncan-rs-control-your-emotions
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 112
Dollars : 35
Crédits : moi
Citoyens
MessageSujet: MAXENCE // i'm lost tonight   Sam 17 Juin - 11:59

i'm lost tonight ❞
Duncan était profondément lessivé. Il aurait pu tenir encore une petite heure ou deux, mais sincèrement, il était ravi que sept heures n'arrive. Un regard à la foule, bien maigre désormais, qui évacuait, lui arracha une sorte de soulagement ; Derrick accompagnait ce joli troupeau vers l'extérieur tandis que le barman put reculer, jusqu'à s'affaler sur le petit comptoir derrière lui.
Oxygène et silence.
Il s'y était habitué bien sûr ; mais le boucan de la musique ne lui manquait réellement pas. Ce vacarme assommant que les clients parvenaient à trouver entraînant – quoiqu'il l'était d'avantage lorsque l'on se situait sur la piste. Mais même si la boîte allait fermer, son taff n'était pas encore tout à fait terminé ; il allait désormais récupérer les verres, vérifier les niveaux d'alcool, et toutes ces choses là. Derrick, le frère du proprio' et s'occupant de la sécurité, s'approcha promptement pour s'affaler comme un énième ivrogne sur le premier tabouret. « Putain, repooos ! » Duncan ne lui répondit que d'un rictus ; ouais, bientôt. Là, c'était pas encore le moment. « Tu peux y aller, je dois finir trois merdes et je file aussi. Passe les clefs. » Derrick leva la tête et lui offrit un sourire reconnaissant ; cette nuit, il s'était donné. En même temps, Klauss – le second barman – avait trouvé cela judicieux d'être malade, et la boîte avait été bondée. Autrement dit, Derrick avait dû s'occuper de la sécurité certes, mais prêter main forte au brun quand il en avait besoin. Autant dire ; il était KO. Le bruit du métal claqua contre le comptoir avant que le tabouret ne recule ; l'ours d'un mètre quatre vingt-dix huit bailla assez peu discrètement avant de se diriger vers la salle des employés. Ce n'était pas vraiment son taff de faire le ménage, mais Duncan se devait de nettoyer au moins le coin dont il était maître ; il s'exécuta donc, à moitié endormi il fallait le dire.
Lessivé, quoi.
Puis un bruit lui fit relever les yeux ; Derrick avait visiblement oublié de fermer la porte. Il aurait bien voulu se montrer las et quelque peu irrité, s'il n'avait pas reconnu la masse qui s'approchait. « Maxence ? » Ce n'était pas tous les jours que monsieur le PDG de X-Trem Factory ne se pointe. Surtout pas avec la mine qu'il arborait là tout de suite. Après une seconde de réflexion, Duncan se pencha et extirpa une bouteille de whisky de sous le comptoir. « Je te paye un verre ? » Il avait l'air d'en avoir besoin.

we'll fight together
against the sadness


bann&co:
 

lonely for you only:
 
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.orghttp://astrophelcity.forumactif.org/t125-let-him-burn-maxhttp://astrophelcity.forumactif.org/t174-we-are-the-warriors-that-built-this-town-max
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 86
Dollars : 37
Crédits : Ange (Kuru') cutieee merci !
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: MAXENCE // i'm lost tonight   Dim 18 Juin - 16:18

I'm lost tonight
Maxence x Duncan
I'm not a kid anymore. ❞

Ce matin encore, il était confronté à un homme fatigué, dont les qui yeux brûlaient autrefois d'une lueur féroce s'étaient mis à s'éteindre pour finalement devenir à peine plus intenses que de pauvres braises après un feu. Il regarda les petites rides qui commençaient à apparaître sur le coin de ses yeux, à peine visibles si l'on n'y faisait pas attention, séquelles dûes à de la fatigue plus que d'un vieillissement prématuré. Le reflet d'une âme crevée qui chaque matin perdait un peu plus l'envie d'évoluer.

Ce matin encore, Maxence se demandait pourquoi il s'était levé.
Il enfila la chemise qui pendait à la porte, sans quitter des yeux son reflet sur le miroir embué. Des lettres digitales s'affichèrent par-dessus son visage, déroulant progressivement une liste d'horaires et de choses à faire, décrivant implacablement le planning d'une journée aussi chargée que toutes celles qui l'avaient précédée. Malgré les lettres qui défilaient à ne plus en finir, Max n'avait qu'une question en tête.
Est ce que je suis obligé ?
Et puis une voix, qui lui répondit -seulement dans sa tête.
T'es vraiment qu'un sale gosse.

— X —


Il poussa la porte, trempé jusqu'à l'os. Il ne savait pas combien de temps il avait roulé sous la pluie -peut-être des heures, sûrement vingt minutes- mais son esprit l'avait naturellement guidé jusqu'à une boîte de nuit qu'il avait eu, à une époque, l'habitude de fréquenter. Il ne le faisait plus depuis quelques années, pour des raisons qui lui laissaient un goût amer dans la bouche et qui le hantaient depuis trop longtemps maintenant.

Maxence s'avança vers le comptoir, vers une silhouette familière, la seule qui demeurait dans la pièce. Il fouilla dans ses poches, à la recherche de pièces, peut-être, avant de se rappeler qu'il n'avait plus vingt ans et qu'il y avait longtemps qu'il n'avait plus jeté de pièces sur le comptoir d'un bar. Maintenant, il réglait à coup de « mettez ça sur mon compte » et quelqu'un chez X-Trem Factory se chargeait de faire la transaction dans les jours qui suivaient. C'était ce que Frederik faisait, et si on lui avait dit il y a dix ans qu'il finirait par s'y mettre aussi, il aurait ri. Là, toute l'envie lui était passée.

— Duncan.

Dire que Duncan avait l'air surpris était un peu exagéré. Cet homme était un bloc de glace lorsqu'il se tenait à cette place, les émotions étaient comme filtrées et son expression en toute circonstance étaient un mélange de lassitude et de

— Puisque tu proposes.

Il regarda un instant le liquide ambré s'écouler de la bouteille pour se déverser dans le verre sorti au préalable. Maxence détendit les épaules et enleva sa veste qu'il posa négligemment sur le dossier du siège, et se laissa tomber dedans. Les coudes sur le comptoir du bar, il prit sa tête entre ses mains et lâcha un long soupir.

— Ça t'es déjà arrivé de te demander pourquoi tu faisais ce boulot ?

made by MISS AMAZING.



Ange baby thanks ♥♥


Merci les coupains:
 


KNEEL DOWN, C'EST MOI LE PATRON:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t445-duncan-make-it-feel-like-the-first-timehttp://astrophelcity.forumactif.org/t495-duncan-rs-control-your-emotions
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 112
Dollars : 35
Crédits : moi
Citoyens
MessageSujet: Re: MAXENCE // i'm lost tonight   Ven 28 Juil - 15:21

i'm lost tonight ❞
Maxence semblait à bout, ce qui n'étonnait pas outre mesure le barman. Il pouvait vaguement visualiser combien ses journées devaient être chargées, et sa vie, se limiter à son bureau. Autrement dit, ce n'était sûrement pas le genre de vie qu'il aurait lui-même eu envie d'avoir. Mais il ne savait pas vraiment s'il l'aurait finalement préférée au parcours qu'il avait. Quoique la question n'était pas là ; et surtout, il n'était pas du genre à s'appesantir sur ses choix passés. Sur ses erreurs, peut-être, à la limite. Mais ce n'est pas elles qui en avaient fait une épave, alors finalement, non, même pas.
« Puisque tu proposes. » Duncan s'exécuta, tandis que de l'autre côté du comptoir, l'homme d'affaire s'installait négligemment sur son siège. Cette nonchalance lui ressemblait certes, il en était autrement de la fatigue qui étirait ses traits ; de la lassitude, aussi, et de cette autre chose que Duncan essayait de ne pas souligner, même en songe. Quelque chose de froissé, de fêlé. Le brun était en mode automatique, laissant ses gestes s'effectuer sans leur prêter grande attention. La présence de son aîné avait beau l'avoir réveillé, il n'en restait pas moins lessivé. Pas qu'il le montrait spécialement ; il le ferait devant son lit. À son lit, il montrerait bien volontiers son état de fatigue avancée. Mais cela attendrait, donc.
Poussant le verre vers son destinataire, Duncan releva le regard et haussa un sourcil. « Ça t'es déjà arrivé de te demander pourquoi tu faisais ce boulot ? » Oh. Alors c'était donc la raison de son état. Maxence amena sa main gauche à son épaule droite, la passa dans sa nuque. Son regard se fit absent, une seconde, juste une ; puis il revint se poser sur l'exaspération de son vis-à-vis.
Pourquoi il faisait ce boulot, hein.

C'était habituel ; les gens venaient souvent lui raconter leur vie, leurs déboires. Ils venaient se soûler et s'abandonner, effaçant toute idée de honte et de gêne. Le fait qu'une connaissance amicale en fasse de même n'avait rien d'étonnant ; c'était peut-être juste un peu plus légitime, à ses yeux. Au moins ne se contenterait-il plus d'écouter seulement, ici.
Soupire ;
Duncan n'en savait rien. Lorgnant un instant sur la bouteille d'alcool dont il venait de se saisir, il se décida finalement à se servir un verre à lui aussi ; il déduirait les sommes de sa paye. Quand ce fut chose faite, il vint se saisir du récipient qu'il se mit à lentement faire tourner entre ses doigts.
« Je sais pourquoi j'ai atterri là. Et toi ? »
Objectivement parlant, il devait savoir ; mais ce n'était pas la portée purement objective et factuelle qui intéressait Maxence. Et cette question, il s'en doutait, était d'avantage portée à sa personne qu'à celle du barman. « Dans mon cas, il n'y a pas vraiment de question à se poser. »
Mais bien sûr.

we'll fight together
against the sadness


bann&co:
 

lonely for you only:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MAXENCE // i'm lost tonight   

MAXENCE // i'm lost tonight
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Commerces-