AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
angel down. ❞ (sauleera) ✧
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mist
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.org/http://astrophelcity.forumactif.org/t451-ain-t-got-no-time-to-be-weak-saulhttp://astrophelcity.forumactif.org/t728-let-s-make-the-most-of-the-night-like-we-re-gonna-die-young-saul
Date d'inscription : 02/07/2016
Messages : 171
Dollars : 184
Crédits : art by cookiecreation // noah mon amour merci
Mist
MessageSujet: angel down. ❞ (sauleera) ✧   Mer 15 Aoû - 20:44

— angel downsaul and meera
// le numéro que vous avez demandé n’est pas attribué– //

Saul laissa tomber son téléphone sur son oreiller.
Depuis deux semaines, c’était la même chose. Réglé comme une horloge, il se réveillait tous les soirs à la même heure –4:00 am– à cause du même rêve –le même cauchemar– qui le maintenait éveillé jusqu’à ce que son réveil ne sonne l’heure d’aller profiter des plages vides pour embrasser les premières vagues de la journée. Chose qu’il ne parvenait plus à faire à cause de la fatigue accumulée qui s’était mutée en rhume qui l’avait cloué au lit en début de semaine.

Et son esprit embrumé avait retourné son rêve dans tous les sens, essayant de chercher pourquoi son subconscient le ramenait dans les rues de Los Angeles alors qu’il n’y avait plus mis les pieds depuis que les services sociaux l’avaient envoyé à Astrophel City.

La réalité l’avait frappé en pleine nuit.

Tout ce qui lui restait là-bas était sa mère –et tout ce qui lui restait à elle lorsqu’il lui avait été retiré, c’était lui.
Et lui, il n’avait pas appelé une seule fois depuis son accident. Pas même à son réveil –ni même près d’un an plus tard.
Comme si elle était sortie de sa vie ; sa nouvelle vie, celle qui était pleine de choix qu’il avait pris malgré lui.

Alors il avait essayé d’appeler, rongé par la culpabilité et la honte. Il avait puisé dans ses souvenirs les plus lointains, ceux d’une vie qu’il n’avait pas le sentiment d’avoir vécue tant elle était loin. Mais il n’avait jamais reçu aucune réponse, et la panique avait commencé à le submergé.

Et si rien de tout ça n’était arrivé ?
Et si sa vie d’avant, celle qu’il racontait aux enfants, n’était rien d’autre qu’une de ces histoires qu’il avait l’habitude d’inventer dans le but de les faire rêver ?

Il se redressa et sécha les larmes qui avaient trempé ses joues dans la panique. Il respira fort dans la solitude d’une chambre à laquelle il commençait tout juste à s’habituer, et pris sa tête entre ses mains. Puis il se concentra sur une ancre ; tout ce qui le rendait heureux pour ne pas céder à ce qui le hantait depuis son réveil.
L’envie de tout plaquer finit par se dissiper et lorsqu’il fut suffisamment calme pour tenir une conversation sans inquiéter son interlocuteur, Saul reprit son téléphone et composa le seul numéro qu’il avait appris par cœur.

« Salut ma belle. Tu fais quoi ce week-end ? »

– X –

Le samedi matin, Saul avait déboulé au pied de l’appartement de Meera au volant de la voiture de Zach –le plus riche de ses colocataires puisqu’il était parvenu à s’acheter un 4x4 Chevrolet presque neuf. Il se gara à l’arrache sur le trottoir et alluma ses warnings le temps de sonner à la porte pour qu’elle descende.

Pour elle, Saul ne faisait rien de plus que l’emmener en week-end à l’extérieur de la ville ; il avait choisi de ne pas lui révéler le motif de leur escapade, de peur de l’inquiéter pour le reste de la semaine.
Ça avait toujours été son truc, de s’appuyer sur Meera tout en la préservant de tous les problèmes auxquels il faisait face.

Lorsqu’elle se montra enfin, il ouvrit les bras pour l’y accueillir et déposa un baiser sonore contre le haut de son crâne, à travers ses cheveux bleus.

« Grimpe dans le carrosse, je t’emmène voir la cité des anges ! s’exclama-t-il, le ton théâtral allant de paire avec la surprise qui se tenait derrière lui. »

Accrochée au flanc de la voiture se tenait une banderole en papier sur laquelle était marqué LOS ANGELES par-dessus une multitude de dessins à l’aquarelle représentant les lieux majeurs de la ville mais également les vieux souvenirs de son enfance dont il ne pouvait se débarrasser –un studio sombre, des ruelles mal dessinées, des vagues monstrueuses et des skate parks bricolés avec les moyens du bord.

« J’ai fait ça hier, Trav’ m’a donné un jour de congé en voyant ma sale gueule. »

Malgré les cernes qui creusaient ses yeux et le teint plus pâle qu’à l’accoutumée, Saul gardait une assez bonne mine tant qu’il avait la force de sourire.
made by miss amazing.


#YOUNGWILD&FREE
I LIKE ME BETTER
WHEN I'M WITH YOU
super-banana
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t283-quiet-is-violent-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t290-we-re-broken-people-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 388
Dollars : 205
Crédits : Saul (avatar) & Jude (signa) ♥
Localisation : Hiawatha District
super-banana
MessageSujet: Re: angel down. ❞ (sauleera) ✧   Sam 6 Oct - 1:42

— angel downsaul & meera
« Salut ma belle. Tu fais quoi ce week-end ? »

Quand elle avait décroché le téléphone, Meera avait ressenti une drôle de sensation au creux de son estomac ; c’était étrange, comme un pressentiment insidieux dont elle n’était pas encore vraiment consciente. Peut-être que cela lui venait du ton de Saul de l’autre côté du fil. Elle avait passé tellement de temps à entendre sa voix et boire ses paroles qu’aujourd’hui elle pouvait deviner à la moindre phrase, au moindre souffle tremblant, à la moindre hésitation, si quelque chose clochait ou non.
Bien entendu, elle ne lui en avait pas parlé –Meera s’était fait la promesse à sa sortie de l’hôpital de ne pas se comporter comme la plus couveuse des mères poules à paniquer dès que son fils se met à renifler, et elle se doutait que lui demander si tout allait bien chaque fois qu’il semblait un peu moins enjoué que d’habitude pouvait être lourd à la longue, et qu’il n’aurait pas le courage ou l’envie de lui faire de la peine en le lui faisant remarquer.
Néanmoins, elle l’avait écouté jusqu’au bout, et n’avait pu réfréner un grand sourire lorsqu’il lui fit enfin part de sa proposition ; un oui et quelques sms plus tard, l’affaire était jouée.
Comment aurait-elle pu refuser un week-end à Los Angeles avec la meilleure compagnie possible ?

Elle avait fait son sac pendant la nuit et avait à peine dormi pour le reste de la semaine à cause de l’excitation, ce qui faisait qu’à l’arrivée de Saul au pied de son immeuble le samedi matin, elle était déjà prête à descendre et à prendre la route.
Comme à leur habitude, elle se réfugia dans ses bras et se hissa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue tandis qu’il en déposait un semblable sur le haut de son crâne.

« Grimpe dans le carrosse, je t’emmène voir la cité des anges !
Wow, Zach t’as laissé lui emprunter sa chérie pendant tout le week-end ? fit-elle sur le ton de la plaisanterie, un vrai pote, ça ! »

Quand Saul lui dévoila la banderole qui ornait le flanc du 4x4, Meera étouffa un petit cri d’exclamation –mélange d’admiration et de rire car c’était quand même très kitsch en y repensant.

« J’ai fait ça hier, Trav’ m’a donné un jour de congé en voyant ma sale gueule.
C’est tes souvenirs de LA ? elle demanda en s’accroupissant devant la banderole pour mieux détailler les dessins qui la décoraient avant de relever la tête vers lui, un grand sourire sur le visage. J’ai hâte de voir tout ça en vrai ! »

Sans plus attendre, elle posa son sac sur la banquette arrière et pris place côté passager en enjoignant avec enthousiasme son ami d’en faire de même.

« Ça va aller pour conduire jusque là bas, Saul ? fit-elle néanmoins en avisant son visage fatigué quand il fût installé à son tour ; elle posa une main sur sa joue et traça doucement le contour de ses cernes du bout du pouce. T’as l’air claqué, tout va bien ? »

Elle se mordit la lèvre inférieure quand elle se rendit compte qu’elle venait de rompre la promesse qu’elle s’était faite –ne pas lui demander systématiquement si tout allait bien au moindre petit doute.
C’était une promesse bien stupide en y repensant ; comme si elle était capable de ne pas s’inquiéter pour celui qu’elle chérissait plus que tout au monde.
made by miss amazing.




:♡♡♡:
 
Bans & Stuff:
 
angel down. ❞ (sauleera) ✧
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: FAR AWAY :: Le monde-