AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Let's go kidnapping ♪
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttp://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881http://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 293
Dollars : 223
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Ven 15 Juin - 0:34


Let's have
fun
#feat Hikari
« Let's go kidnapping ♪ »Deux minutes… ce n’était rien sur une journée, mais dans leur situation, c’était juste énorme. Tout leur plan était construit sur l’utilisation du pouvoir de Midnight ; s’enfuir au nez et à la barbe des supers-héros, pou retourner tranquillement au siège de Farfallina avec leur « colis ». Autant dire que dans le genre provocation, on reconnaissait bien la petite touche de Quicksilver. Sa partenaire dégaina sa lame -de très belle factura, nota-t-il- pour couvrir leurs arrières. Les supers-héros étaient prudents, notamment parce qu’ils devaient connaître la… réactivité de Mike. Ils devaient bien savoir que personne ne l’égalait en terme de vitesse et qu’il pouvait les maîtriser rapidement. Ils se tapissaient donc dans l’ombre, probablement en train d’élaborer une stratégie. Encore une fois, le temps jouait contre eux. Surtout que, Mike avait beau être très vif, il ne pouvait pas pour autant traverser les obstacles. Et leurs ennemis avaient visiblement construit leur équipe pour exploiter cette faiblesse.

The Midnighter lui rappela de le toucher au moment venu ; Mikhaïl hocha simplement la tête, parfaitement conscient de ça.

▬ Comment je me suis cogné… Très bonne question !

Il laissa échapper un rire nerveux tandis qu’il s’avançait dans la pièce, cette fois sans chercher à être particulièrement silencieux. Il n’avait plus le temps pour prendre des pincettes, puisqu’ils étaient repérés, et de toute façon, il avait de quoi maîtriser leur client si jamais il se montrait réticent.

▬ Il n’y avait rien devant moi, ni avant, ni après. C’est comme si je m’étais pris un mur invisible… Doit y’avoir un super-héros capable d’une telle prouesse dans leur rang, je parie. Faudra faire gaffe du coup. Enfin surtout moi, car ça fait mal à cette vitesse…

Mike se trouvait à présent à côté du lit où dormait paisiblement le propriétaire des lieux. Bordel, si avec tout ça il ne s’était même pas réveillé… Le bougre avait un sommeil de plomb ! Une vraie Belle au bois dormant. Cette pensée lui arracha un ricanement. Malheureusement pour lui, Quicksilver n’était pas son prince charmant, même s’il était venu effectivement pour le tirer de son sommeil éternel. Il lui attrapa le bras sans délicatesse et le tira à moitié de ses couvertures. Cette fois, l’indolent comprit dans son subconscient que quelque chose n’allait pas et il émergea du royaume de Morphée.

▬ Hein, quoi, Kécécé ? baragouina-t-il en remuant.
▬ Désolé vieux, ça n’a rien de personnel, sans rancune hein !

Le vilain sortit son taser et administra une petite dose d’électricité à leur hôte, qui replongea aussitôt dans le merveilleux monde des rêves. Il lui colla ensuite rapidement de l’adhésif sur la bouche -histoire de s’épargner des commentaires désagréables pour le cas où ils se réveillerait- et autour des poignets. Le seul hic, c’était comment le transporter… Tant qu’il ne serait pas minuit, les deux filous ne pourraient pas s’échapper aussi chargés. Parce que le bougre pesait son poids, mine de rien. Et Mike était taillé pour la course, pas pour l’haltérophilie.

▬ Bon j’espère qu’il est bientôt minuit parce que…

Quand il releva la tête, sa partenaire était en plein affrontement. Elle se défendait bien avec son épée, mais soudain un lien s’enroula autour de sa cheville et la souleva dans les airs. Mike dégaina une dague et la lança d’un mouvement flou, pour trancher la… liane/corde/chose. Puis il courut pour la réceptionner avant qu’elle ne touche le sol. Il récupéra son arme et tira sa camarade dans la chambre.

▬ Vite, faut se tailler !

La situation commençait à tourner au vinaigre. Les supers-héros étaient visiblement plus nombreux qu’eux -même pas cap’ de se battre en 1vs1, ces pleutres !- et même si Mike pouvait en maîtriser un rapidement, il finirait par plier. Mid’ lui fit un signe ; c’était le moment ! Il retourna chercher leur « client » et le traîna derrière lui jusqu’à la jeune femme. Il la toucha à minuit pile, alors qu’un super-héros se précipitait sur eux.

▬ Wow, c’était moins une ! s’écria-t-il une fois transporté dans le monde de la vingt-cinquième heure. Sans mauvais jeu de mot haha.

Il souffla un bon coup et se laissa tomber par terre pour récupérer un peu. Il préférait même pas imaginer son état le lendemain. Rien que de penser aux courbatures qui l’attendaient, il avait la migraine.
©️ 2981 12289 0




Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 70
Dollars : 90
Crédits : Avatar : moi ; signa : Neal ♥
Localisation : :)
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Jeu 12 Juil - 16:00


Un mur invisible... Il ne manquait plus que ça ! Dans tous les cas, pour peu qu'il soit un peu sensibles, vous étiez repérés pour de bons. Tu n'as pas le temps de voir ton coéquipier s'éloigner de toi que quelque chose te fonça dessus. De justesse, tu croises tes armes au-dessus de ta tête pour parer avec la partie plate de la lame. Tu repousses ce qui t'as assaillit, te mettant bien vite en garde.

Et pourtant, il n'y avait personne... Les sens alertes, tu regardes autour de toi. La vue ne signalait rien, l'ouïe non plus, mais ton instinct s'agitait. Et soudain, tu paras quelque chose qui était arrivée sur le côté. Peu après, elle vint de l'autre côté, puis dans ton dos, et s'acharna encore et encore sur toi.

Ainsi, ils avaient décidé de s'y prendre prudemment façon embuscade ? Un sourire nerveux apparu sur tes lèvres. Très bien. Tu n'avais jamais vraiment eu affaire à ce genre de situation jusqu'alors, mais il fallait bien une première fois à tout, non ? Ainsi, un "combat" long commença.

Les héros -ou qui que se soit d'autre- ne se montrèrent pas dans les premières secondes. Soudain, l'un deux, qui portait aussi des lames visiblement, décida enfin de t'attaquer de front, et quelque chose de bien plus intéressant débuta. Les lames s'entrechoquaient dans un fracas métallique, des éclairs lumineux venaient troubler la calme obscurité, soulignant l'étrange danse des silhouettes qui essayaient de faire le moins de mouvements inutiles possible pour toucher au mieux l'adversaire.

Tu ne distinguais pas vraiment les traits de ton adversaires, mais qu'importe. Tu ressentis ce frisson du combat pour l'une des rares fois de ta vie, compris enfin pourquoi certains le cherchaient tant. L'adrénaline montait, la concentration aussi ; cependant, tu étais focalisée sur le combat en cours -car même s'il t'arrivait de prendre quelques petites coupures de temps à autres, la moindre erreur d'inattention pouvait être gravement payée-, tellement que tu n'avais pas vu la corde (ou autre chose, tu ne savais pas) qui s'enroula soudainement autour de ta cheville.

Avant d'avoir pu faire quoique ce soit, te voilà en train de t'envoler dans les airs. Tu lâches un cri de surprise, tes doigts lâchant prise sur la garde de ta lame, qui tomba au sol. Et tu aurais bien pu retomber lourdement au sol si Quick ne t'avait pas galamment rattrapée.

M... Merci...

En sortant de ses bras, tu te permet de regarder l'heure, et ton coeur rate un battement en la voyant.

VITE ! tu cries, faisant signe à ton coéquipier.

Tu le vis se rapprocher de toi, mais il allait lentement, trop lentement... Et pendant ce temps, la trotteuse se rapproche dangereusement du 12, ce 12, qui, s'il était manqué, pouvait tout faire foirer. Quelques secondes de trop, quelques millisecondes mal calculées, et tout échouait. Et tu sentis le contact salvateur, ce contact qui te dit que la mission n'allait pas échouer.

Et tout se figea. Tout devint bleuté, ce bleuté rassurant donnant au lieu l'allure d'un lieu hanté par les esprits. Ce bleu qui signait l'arrêt du temps, dont tu avais l'habitude, ce bleu qui suivait ton quotidien, ce bleu de la liberté absolue. Quick se laissa choir par terre, tu pousses un long soupir de soulagement en tombant à genoux. L'adrénaline redescendait, les battements frénétiques devinrent plus calmes, et tu sentis de légères douleurs aux endroits de ton corps entaillés. Tu jettes un oeil à la cible. Hélas, il avait aussi été touché par ton pouvoir...

Au moins, on n'aura pas à le supporter sur le trajet du retour, dis-tu en désignant l'homme.

Tu te relèves, t'époussette un peu et te diriges vers votre colis. Tu essaie de la soulever, et bon sang, qu'il est lourd !

Bon, nous avons une heure pour le ramener, dis-tu. Enfin, une heure... Façon de parler. Arrangeons-nous pour être le plus loin possible d'ici quand cette heure-ci s'achèvera. Tu as besoin d'aide pour le porter ?


Trucs machin:
 
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttp://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881http://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 293
Dollars : 223
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Jeu 16 Aoû - 15:25


Let's have
fun
#feat Hikari
« Let's go kidnapping ♪ »A présent qu’ils étaient au calme et hors de danger, Mikhaïl pouvait respirer. Et il en profitait. Les bras en croix, les yeux fermés, il se laissa quelques instants happer par la plénitude presque morbide qui régnait dans le monde de sa partenaire. Aucun son ne perturbait le silence qui régnait en maître absolu, excepté ceux de leurs respirations. Et du bougre qui grommelait dans son sommeil. Ah non mais quel boulet celui-là… même pas moyen de se ressourcer en paix.

Au bout d’un moment, Quicksilver se redressa sur les coudes en poussant un soupire de soulagement. Ça faisait du bien de se poser cinq minutes, surtout après un combat aussi intense. Il jeta un œil à leur captif tandis que Mid’ commentait son état. Il laissa échapper un rire amusé.

▬ Ouais c’est sûr qu’on va voir la paix pour un moment. Enfin j’espère.

Mike se releva tandis que sa camarade s’avançait jusqu’au corps inerte pour tenter de le soulever, en vain. En effet, leur victime pesait son poids. Nul doute qu’un petit régime lui ferait le plus grand bien. Comme quoi, la vie dans l’opulence, ça n’avait pas que du bon. Mike se demanda un instant si l’enfermer un mois dans une pièce sombre, avec uniquement du pain dur et de l’eau comme nourriture l’aiderait à maigrir un peu. Il devrait peut-être suggérer ce scénario à Farfallina.

▬ Oui, vu le gabarit, un petit coup de main ne serait pas de refus.

Il posa un pouce et un index sur son menton, analysant la situation. Quelle serait la meilleure façon de le prendre ? Par les jambes et sous les bras, le tirer par le col, ou même par les bras, ou encore…Dommage qu’il n’avait pas de corde en fait, il aurait pu en nouer une extrémité à son pied pour le traîner derrière lui. Zéro respect. Mais dans cette ville, le respect était mort depuis longtemps. Et surtout avec Quick, qui ne loupait pas une occasion pour ridiculiser le premier venu -héros ou civil. Mike eut une idée soudaine. Il dégaina son ruban adhésif, enroula l’extrémité autour d’une jambe du dormeur, puis roula la longueur sur elle-même pour en faire une corde. Il coupa le ruban avec une de ses dagues et forma une espèce de poignée avec la seconde extrémité, puis il renouvela l’opération pour la seconde jambe. Il tendit ensuite l’une des cordes improvisées à sa partenaire.

▬ Tiens, ça devrait être plus facile déjà. Je reviens.

Il parcourut plusieurs mètres à la recherche d’un objet bien précis. Bingo. Le sourire aux lèvres, il le ramassa, puis se mit en quête d’un nouvel élément pour constituer son plan. Il revint ainsi chargé de deux planches à roulettes, style skate. Il les posa sur le sol, et avec l’aide de Mid, plaça leur colis dessus, puis avec son ruban fixa son corps à chaque planche. Puis il se frotta les mains et les posa sur ses hanches, avec l’expression d’un grand satisfait.

▬ Voilà, comme ça, on se fera moins chier à le ramener au QG. Aller, c’est parti.

Mike prit l’une des « cordes » et se mit en marche, très vite imité par sa camarade. Ah, son idée marchait du tonnerre ! Leur prisonnier roupillait tranquillement sur ses deux planches qui roulaient en crissant. Le super-vilain put enfin prendre un peu de temps pour détailler le monde unique dans lequel il se trouvait. Tout était bleu, comme si un peintre avait renversé un pot de peinture et tenté de rattraper le coup en l’étalant partout. Les lieux avaient la même ambiance qu’un manoir hanté dans les films d’horreur. Il ne serait même pas surpris de voir surgir un fantôme. Il frissonna ; bon Dieu, qu’il était content de l’avoir dans son camp, cette dotée ! Il tourna la tête vers elle.

▬ A ce rythme, on ne devrait pas dépasser l’heure pour rentrer au siège de Farfallina. Plutôt bien négociée, cette mission, non ?

Et peut-être même qu’ils passeraient par une rue en pente et accorderaient à leur client une petite virée en toboggan. Autant dire que ça le ferait bien marrer, surtout si le bougre se réveillait en pleine action. Rien qu’à imaginer sa tête et la panique qui le prendrait, Mike en riait.
©️ 2981 12289 0




Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 70
Dollars : 90
Crédits : Avatar : moi ; signa : Neal ♥
Localisation : :)
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Mer 10 Oct - 21:41


Comment porter quelqu’un de plus lourd que vous sans risquer de s’effondrer sous le poids dudit quelqu’un au moindre pas ? Telle était la question épineuse qui se posait à toi et à ton partenaire. Certes, vous aviez une heure devant vous, mais il ne faudrait pas trop traîner sur la réflexion de cette question. Et puis, fidèle à lui-même, ton coéquipier eu une idée… Bien trouvée.

Il fabriqua des cordes de fortunes à l’aide de rubans adhésifs et te les tendit. Tu les prends, te demandant bien ce qu’il avait en tête. Pour le coup, tu aurais préféré tenir une corde, la surface collante se collait à ta peau et risquait bien de te faire mal lorsque tu aurais envie de dégager tes mains. Alors, tu enroules les extrémités collantes sur elles-mêmes. A peine avais-tu terminé cette opération que ton collègue revint avec des planches à roulettes. Tu eu un petit sourire. Qu’est-ce qu’il préparait… ?

Et puis tu laisses échapper un rire quand tu vois sa préparation. Si simple, si enfantin, et pourtant, il fallait y penser. Tu l’aides à déposer l’homme sur cette embarcation de fortune. A vrai dire, tu appréciais vraiment cette mission avec lui ; il avait cet esprit, ce je-ne-sais-quoi que tu n’arrivais pas à définir mais qui détendait l’atmosphère et faisait oublier ses soucis, même dans les moments difficiles.

Vous vous mîtes en route. Vous traversâtes les étendues de la ville devenues bien calme sous le règne de la lueur bleutée. A force, tu ne faisais même plus attention à elle, mais tu aimais cette accalmie dans la vie quotidienne. Tu aimais ce calme presque sacré, interrompu seulement par le crissement des roues sur le bitume abîmé. Certains se réfugiaient dans une vielle cabane au fond du jardin ; toi, tu venais dans ce monde coupé de tout, ce monde qui n’était qu’à toi, ce monde que personne ne pouvait pénétrait sauf si tu le voulais bien. Ton intimité, ton jardin secret, ta seconde maison.

Et puis, le temps passait. Ton camarade fit une petite remarque sur l’arrivée au QG, tu souris. Vous arrivâtes soudainement sur une pente assez longue avec un angle d’inclinaison propice à un petit tour de manège. Un petit tour de manège… La pente se terminait assez brutalement sur la route plate ; heureusement, cette dernière était assez large pour ne pas permettre de foncer littéralement droit dans le mur. Et tu souris à nouveau. L’esprit de Quick était contagieux.

L’heure est bientôt finie, très bientôt même, dis-tu simplement. Que dirais-tu d’un petit tour de toboggan pour clôturer cette promenade ? finis-tu par un sourire espiègle.

Sans prévenir, tu t’installes sur votre victime -heureusement pour elle, tu étais assez légère. Tu fis signe à Quick de s’installer avant de donner une impulsion du pied. Sans contrôle, la planche dévala la pente, de plus en plus vite. A ce moment, la normalité fit son grand retour, avec la cible… Qui n’apprécia pas du tout le petit manège. Toi ? Pour la première fois depuis longtemps, tu te permis de t’amuser insouciamment, comme une enfant. Tu pousses un cri de joie, d’amusement. Une bouffée d’adrénaline t’envahit au moment de la fin, tu laisses échapper un rire, oubliant même la mission.

Depuis combien de temps ne t’étais-tu pas amusée ainsi ?


Trucs machin:
 
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttp://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881http://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 293
Dollars : 223
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Sam 20 Oct - 1:08


Let's have
fun
#feat Hikari
« Let's go kidnapping ♪ »Au sourire mutin de sa camarade, Mikhaïl comprit qu’elle avait suivi le cours de ses pensées. Cette pente était un cadeau du ciel. Ils ne devaient pas passer à côté. Un simple échange de regard leur suffit pour se faire comprendre. Passer à côté d’une bonne poussée d’adrénaline ? Jamais de la vie ! Mike aimait trop s’amuser pour rater ça. Il répondit au sourire de sa partenaire avec le même air espiègle.

▬ J’en dis que ce serait trop bête de passer à côté. On a bien le droit de s’amuser un peu après avoir suivi le script à la lettre !

Ou presque. Le nez de Mike se souvenait encore trop bien du choc contre ce mur invisible. Il avait trouvé ça vexant de se faire avoir si bêtement. Fort heureusement, il n’avait pas un égo très développé et se remettait très vite de ce genre d’affront. En général en rendant la monnaie de sa pièce au responsable. A l’invitation de Mid, il se plaça derrière elle sur le skate et leva les jambes pour retirer toute force de frottement.

D’une impulsion du pied, la vilaine les propulsa droit vers la pente. Leur véhicule improvisé prit rapidement de la vitesse. Quicksilver leva les bras et poussa un hurlement ravi. Dieu qu’il aimait la vitesse ! Le vent lui fouettait le visage, mais il s’en foutait, notamment grâce à ses lunettes qui protégeaient ses yeux sensibles. Sous eux, le kidnappé commença à émerger de son sommeil forcé. Et il ne dut pas apprécier de se sentir filer à toute vitesse car il se mit à crier lui aussi. Ce qui n’arrangea pas le fou rire du vilain.

La pente toucha à sa fin et la planche perdit progressivement de la vitesse, tandis que le monde autour d’eux retrouvait progressivement consistance. La vingt-cinquième heure touchait à sa fin, et dans un final éblouissant. Une fois arrêtés, juste aux pieds du siège de Farfallina, Mikhaïl se redressa et s’étira en poussant un cri de joie.

▬ Ouaouh, trop trop cool. Je me referais bien un petit tour gratuit moi !

A ses pieds, leur prisonnier se mit à hocher frénétiquement la tête de droite à gauche, visiblement en désaccord. Mike sourit de façon moqueuse et lui tapota la tête, un peu comme on le faisait à un animal penaud.

▬ Ne t’inquiète pas mon vieux. Le boss va bien prendre soin de toi.

En un sens, c’était vrai. Comme chaque fois que les super-vilains agissaient en suivant le script, les éventuelles victimes étaient dédommagées. Silvio Farfallina ne manquerait donc pas de réconforter le pauvre bougre en lui offrant sans doute un bon chocolat chaud et quelques billets également, peut-être. Enfin ce n’était pas comme s’il n’en avait pas assez. Mike se retourna vers sa partenaire, l’air ravi.

▬ Je sais pas toi, mais pour moi c’était un plaisir de travailler avec toi sur cette mission !

A présent qu’ils avaient terminé il allait pouvoir se reposer un peu, et surtout manger un bout de quelque chose. Bah oui, ça l’avait creusé tout ça.
©️ 2981 12289 0




Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
Farfallina (super)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 70
Dollars : 90
Crédits : Avatar : moi ; signa : Neal ♥
Localisation : :)
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   Mar 23 Oct - 18:59


L'attraction prit fin vite. Trop vite. Même si votre otage avait dû trouver le temps bien long -et qu'il n'a sûrement pas trouvé ça drôle, mais qu'importe. Tu essaie tant bien que mal de te remettre de ta poussée d'adrénaline, espérant au fond un nouveau petit tour. Hélas, ton temps s'était évaporé, laissant de nouveau au temps de tous les jours. Vous n'aviez plus le loisir de vous amuser à souhait, hélas.

Tu souris à la proposition de Quick, et manque d'éclater de rire face à la réaction de votre pauvre otage, qui n'avait rien demandé. De toute façon, il n'avait été enlevé que par des Supers, ce n'était pas comme si c'était un véritable enlèvement.

Cette mission avec ce partenaire avait été une véritable bouffée d'oxygène. Pendant un moment, tu en avais oublié tes problèmes et tes occupations. Si l'on devait te reproposer une mission avec Quick, tu accepterais sans le moindre soucis.

Pour moi aussi, j'espère qu'on en aura d'autres !

D'habitude, tu étais plutôt froide, formelle, avec tes partenaires, tout en restant polie. Cependant, peut-être à cause de la retombée d'adrénaline, peut-être à cause du déroulement des événements, peut-être à cause de la joie contagieuse de ton partenaire, mais tu te sentais plus légère, plus... souriante ?

En tout cas, cette mission était terminée. Contrairement à ce que tu avais pu penser, ce n'avait pas été une corvée, loin de là. Tu en venais même à avoir hâte de la prochaine mission avec ce partenaire...


Trucs machin:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Let's go kidnapping ♪   

Let's go kidnapping ♪
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Nahuel District :: Siège de Farfallina-