AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah (via ODR 20€ )
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina (super)
Mikhaïl A. «Q» Hopkins-S.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttps://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881https://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 297
Dollars : 231
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 1:05

Mikhaïl Adrian "Quicksilver" Hopkins-Saïanski
Catch me if you can
You're human;
Nom Hopkins, né Saïanski
Prénom(s) Mikhaïl Adrian
Âge 22 ans
Surnoms Mike (Mimi selon ses soeurs), zolatka par sa mère (littéralement "petit or", ou "petite étoile")
Orientation sexuelle Hétéro
Groupe Super-vilains
Sponsor Farfallina
Ce qu'il pense de la situation à Astrophel ... Bah, il a besoin d'argent, et tant que ses soeurs ont de quoi vivre et être heureuses, il s'en fout un peu du reste -out- disons que le système actuel est loin d'être une Utopie, il n'apprécie pas d'être un pantin, mais de toute façon, ce n'est pas comme s'il pouvait faire autrement. Pour lui, super-héros et super-vilains ça ne veut rien dire ; ce ne sont que des rôles qu'ils doivent tous jouer pour le bon plaisir des sponsors et du public. En bref, ça le blase.
Métier Bibliothécaire. Parce que faut bien nourrir 6 personnes et son estomac qui compte pour 4.
Nationalité Russe (il vient d'un pays adjacent à la Russie)
Maybe, not totally;
Super-pseudo Quicksilver (nan c'pas une blague)
Pouvoir Hyper Vitesse
Description du pouvoir Mike peut accélérer sa vitesse de mouvement jusqu'à devenir flou; presque indiscernable. Il peut ainsi courir à une vitesse inégalable. Il peut atteindre plusieurs "paliers" de vitesse jusqu'à 300km/h, cependant plus ce palier est élevé, moins il est endurant et donc plus ça le fatigue. Autrement dit, plus il va vite, moins il tient longtemps. Cette vitesse extrême lui permet de courir sur des surfaces verticales sans subir les effets de la gravité (non il ne peut pas voler quand même). Son corps est protégé des effets de la pression de l'air, mais ses yeux s'assèchent vite (logique quand tu nous tiens) d'où des lunettes de pilote.

C'est courir qui le fatigue le plus, cependant il peut aussi à petites doses utiliser son pouvoir pour, par exemple, faire le ménage (ouais. pratique. sentez mon envie là) ou réaliser toute autre action à une vitesse de fou. Il peut également donner des coups à toute allure, et esquiver tout aussi rapidement (y compris des balles, pratique hein ?)

Mais, le gros contre-coup, c'est qu'il consomme énormément d'énergie. Donc, il doit avoir mangé un minimum s'il veut faire le Marathon en 5 minutes. Sa VNR est de plus de 3000kcal par jour. Autrement dit, il mange beaucoup, et souvent. (mais il mange vite C: -out-)
Qui plus est, il veille à toujours avoir des barres de céréales et des boissons énergétiques dans un sac, car en abusant il peut faire une crise d'hypoglycémie. Voire un malaise. Avec d'horribles courbatures au réveil. C'cool la vie.
Costume Son costume de super-vilain est tout argenté. Histoire de parfaire son image de Quicksilver. Il est fait dans un faux cuir isolant, car courir vite, bah ça fait froid à force. Le pantalon est rentré dans des bottes à la semelle de qualité, thermorésistante. Il porte aussi une sorte de cagoule pour masquer une partie de son visage.
Gadget Lunettes - des lunettes style pilote de chasse (bon, ça ressemble plus à des lunettes de piscine, mais dit comme ça c'est déjà moins classe), qui offre une vision thermique et infrarouge sur demande (un bouton de chaque côté de la monture). Sa principale utilité, c'est qu'elles protègent ses yeux de l'assèchement. Bah ouais, courir à vitesse grand V, ça n'a pas que des avantages hein. Ses lunettes lui couvrent aussi une bonne partie du visage, et les verres colorés camouflent ses yeux violets.
Taser - pour la défense rapprochée (pour ceux qui arrivent à le surprendre ou le rattraper), il utilise ce petit bijou de technologie afin de neutraliser ses agresseurs. ça ne tue pas, mais c'est pas le but de toute façon.
Ruban adhésif - l'un de ceux qu'utilisent les méchants pour bâillonner et attacher leur victime. Sauf qu'il est thermorésistant et difficile à trancher. Très pratique, en soit.
Deux dagues - Il peut les utiliser autant pour se battre au corps à corps qu'en arme de jet. Il les accroche à sa ceinture de super-vilain.

ft. Asahina Tsubaki (Brothers Conflict)
As still as you can breath, life continues
Physique;
Quand on pose son regard pour la première fois sur Mikhaïl, on sait tout de suite qu’il n’est pas n’importe qui. Son physique si particulier marque les esprits et laisse la furieuse impression que ce jeune homme n’est pas anodin. L’instinct pour les uns, l’intuition pour les autres, au final ça revient au même. Mais il y a de quoi se souvenir de lui, on croirait même qu’il fait tout pour. Et ce n’est peut-être pas si mal pensé au final.

La première qui frappe, ce sont ses yeux de cet éclat si rare et si particulier : violet pourpre. Il ne s’agit pas de lentilles de contact, ni de coloration chimique ou je ne sais quoi encore. Si l’on s’approche bien on peut remarquer une variation unique de ses iris. Pas de marque de lentille non plus. Selon la lumière et ce qu’il porte, la teinte peut varier comme pour beaucoup de monde. Mais ils sont naturellement violets. C’est dût à mutation extrêmement rare, mais je vous arrête tout de suite, le gène d’Alexandria n’y est pour rien, Mik ne vivra pas 150 ans et il s’est déjà choppé de méchantes gastro. Ce gène reste un mythe.  Non chez lui, c’est comme pour une proportion minuscule de la population humaine. Et à cette couleur si particulière s’ajoute cette éclat de vie, cette lueur espiègle qui danse dans ses prunelles, ces clins d'oeil qu’il offre à tout bout de champ. Ces deux prunelles tranche d’autant plus que sa peau est claire. Non. On n’oublie pas un regard comme le sien.

Ensuite, on s’intéresse à sa chevelure si étrange. On peut même dire que, de loin, ce serait plutôt ses cheveux qui frappent en premier les esprits. Normalement il est châtain de nature, avec des reflets or au soleil -absolument magnifique. Cependant il y a quelques temps il a décidé de se colorer les cheveux. Blanc/gris, cendre ou acier, on ne saurait définir l’éclat exact de sa teinture. Là encore, c’est variable en fonction de la luminosité et du type de lumière qui l’éclaire. Cependant on peut s’accorder sur un point : ce sont des reflets argentés. Et c’est bien l’effet qu’il veut provoquer. Et l'argent de ses cheveux ne fait que plus ressortir le violet pourpre de ses yeux. Ce qui est d’autant mieux. Pourquoi une telle couleur ? Nous verrons cela plus tard si vous le voulez bien. Pour terminer sur ce point, sa coiffure est… aléatoire. Comment dire ? Il se contente le matin de passer une main dans ses cheveux. ça l’ennuie de prendre le temps de se coiffer, en sachant qu’à cause de sa vitesse quand il utilise son pouvoir, il finit décoiffer en moins de deux -au sens propre LOL.

Ses yeux et ses cheveux sont les deux traits particuliers de son corps. Le reste est déjà plus banal, à part peut-être sa silhouette parfaitement élancé. Car oui, notre Hopkins est un vrai athlète. Il n’est pas particulièrement musclé, mais son corps est taillé pour la course de vitesse. De longues jambes soutenant un buste mince aux hanches étroites. Sans ses vêtements on pourrait distinguer cette fine musculature de coureur hors pair. En même ce serait embêtant si ce n’était pas le cas avec son pouvoir. Car il mange pour quatre et ne prend pas un gramme. Son métabolisme est si rapide -presque autant que lui mdr- que la moindre calorie avalée, le moindre glucide engloutie, le moindre lipide ingéré est consommé dès qu’il atteint ses cellules. Il stocke très peu de gras dans ses adipocytes, et pour cause : son pouvoir consomme énormément d’énergie. À tel point qu’il est toujours obligé d’avoir un stocke remarquable de barres énergétiques sur lui. Il boit aussi très souvent des boissons sucrées et des boissons concentrées en particules énergétiques. Sans quoi il risquerait de faire de l’hypoglycémie. Ce serait assez moyen en mission. Ceci dit je vous rassure, ce n’est pas tout le temps comme ça, uniquement lorsqu’il utilise longtemps son pouvoir, et qu'il va vraiment très vite. Ainsi donc il a ce corps et ce métabolisme rapide que beaucoup envient, et pourtant il y a bien quelques inconvénients.  Manger beaucoup et souvent notamment. Enfin ce n’est pas comme si ça l’ennuyait. Adrian est donc plus un coureur qu'un combattant, cependant il ne faut pas se fier aux apparences. Il sait se battre et il a plus d’un tour dans son sac. Ses bras sont peut-être fins mais ils testent musclés dans la moyenne. Côté taille, il fait 172,5 cm ; pas plus, pas moins -et oui la virgule est importante-, et pèse 65 kilos. Un poids plume, je le disais bien.

Le dernier détail notable se remarque -ou plutôt s’entend- lorsqu’il s’exprime. Sa voix est grave et douce. Son ton, espiègle la plupart du temps, et toujours calme. Son timbre dérive parfois légèrement vers l’aigu lorsqu'il se moque ou imite quelqu’un. Car sa voix s'adapte assez bien à différents timbres pour produire des imitations correctes voire fidèles avec un peu d’entraînement. Mais le plus important, c’est ce léger accent. Il parle couramment l'anglais américain bien sûr, il l’a vite appris même déjà avant de quitter sa terre natale. Cependant il ne tromperait pas une oreille attentive. Son accent le trahit  ; il vient d’Europe de l’Est et si on prête attention à son discours, ça s’entend.

Pour le reste, il n’y a rien d’intéressant à relever, sinon peut-être son lobe gauche percé. Parce que ça donne du style.  Et puis il a bien cette attitude de jeune un peu rebelle, je-m'en-foutiste parfois. Il se tient droit, mais marche souvent les mains dans les poches. Son maintient semble inspirer une certaine provocation, et il n’est pas rare de le voir esquisser un sourire avec ses fines lèvres. Une bouche qui sourit souvent, oui, et qui fait rire. Et un sourire qui, avec son regard captivant et espiègle, lui donne tout son charme. Bien évidemment, il serait mentir de dire qu’il n’est pas agréable à regarder. Il est même beau garçon, avec ses traits indéniablement russes -ou tout du moins d’une origine similaire. Il a tout pour plaire aux filles, et pourtant, il ne cherche pas ça en particulier.

Côté style vestimentaire à présent, il est plutôt jeans-T-shirt-Baskets. Et des baskets de bonne qualité s’il-vous-plait, sinon il les flinguerait trop vite avec sa vitesse inégalable. Déjà qu’il en change assez souvent comme ça… Il aime bien porter des converses également, même s’il les use plus vite. C’est confortable et pratique. Il revêt souvent une veste noire ou gris argenté. Oui, forcément, il faut bien faire honneur à son pseudo de super-vilain. Après, il ne rechigne pas à mettre des couleurs qui flashent et qui contrastent. Comme un t-shirt rose par exemple. Il n’a pas peur de forcer les idées préconçues. Il a donc un style très décontracté. Il porte souvent une chaîne en argent autour du coup, avec une étoile à cinq branches en guise de pendentif.

Pour résumer, Mikhaïl est un beau jeune homme, fin et élancé, qui a tout pour lui. Qui amuse par ses clins d’oeil et ses grimaces, qui charme -parfois malgré lui- avec son sourire espiègle. Il prend un minimum soin de son apparence, sans chercher plus loin. Il est plutôt relax dans son attitude de tous les jours, et l’on retient toujours cette chevelure argentée qui impressionne, et par-dessus tout ces yeux violets qui vous percent au premier regard.

Caractère;
A première vue, Mikhaïl passe pour un jeune homme assez insouciant, non-chalant, un grand gamin qui n’a que faire de ce qu’il se passe autour de lui. Très espiègle, il cherche facilement la petite bête chez les autres. Chez les super-héros par exemple, il sera plutôt provocateur, il les narguera en lançant des vannes “attrape-moi si tu peux !”. Mais c’est plus pour se donner en spectacle, s’amuser un court instant de la frustration des autres. Il n’insiste jamais longtemps, et quand il s’agit de gens qu’il apprécie, il s’arrête dès qu’on le lui demande. Il donne parfois l’impression de foncer tête baissée, mais c’est pourtant quelqu’un de réfléchi, qui pense la tête froide et analyse la situation. S’il part au quart de tour pour agir, c’est juste qu’il réfléchit très vite.

Bien évidemment, il n’y a pas que ça. Ce n’est pas une façade, car cet aspect de lui révélé au grand jour existe bel et bien tel que le monde le voit. Mais, c’est aussi un moyen de se préserver. Tout le monde a ses secrets et lui aussi. Il n’a pas l’air comme ça, mais il a certaine sensibilité. Oui, c’est contradictoire car il paraît se foutre de tout ce qui l’entoure. Mais quand ça touche un sujet, une personne, ou autres, qui lui tiennent à coeur, ça le touche. Il y a ainsi des choses qui l’atteignent plus facilement que d’autres. Après, reste à savoir lesquelles.

Parlons d’un point essentiel : sa vision du monde, et plus particulièrement de la notion de bien et de mal. Pour lui, le Bien, le Mal, c’est relatif. Quand il devait voler pour se nourrir lui et ses soeurs, il n’y voyait pas de mal, même si l’on pourrait dire “mais ça porte préjudice à quelqu’un ce n’est pas gentil!” Il vous répondrait “et crever de faim, ça porte pas préjudice c’est sûr.” Quand il volait, il ne désirait pas porter préjudice à quelqu’un, mais juste survivre et nourrir sa famille. Donc, pour lui, ce n’était pas mal. Ainsi, tout n’est question que de points de vue, de la situation et du contexte dans lequel on se place. Pour lui, tout est relatif. Ce n’est pas quelqu’un de mauvais, loin de là. Seulement, les intérêts de sa famille, et donc les siens, passent avant toute chose. Ensuite ce sont les amis. Et après, y’a le reste du monde. Vous avez compris, c’est quelqu’un de réaliste. Pas pessimiste, au contraire, il relativise, il soulève les avantages des situations et des expériences, mais il garde la tête sur les épaules, en adulte responsable. Il faut bien ça, avec cinq mineures à la maison.

Le super-vilain n’est finalement pas si vilain que ça quand on y pense. Il n’aime pas particulièrement la violence, après c’est sûr que ça peut rendre de grands services dans certaines situations. Oui. Il l’utilise si c’est la meilleure solution. En revanche, et pour en revenir sur sa notion du bien et du mal, il ne tuera jamais quelqu’un. Sauf si, bien sûr, la survie de ses soeurs est en cause. Et sa propre survie aussi. Si on s’en prend à sa famille, qu’on leur veut du mal, et qu’il n’y a pas d’autre solution, oui, il le pourrait. Parce qu’il a fait une promesse, il y a longtemps. Et sa parole est d’or. Il tient toujours ses promesses. Ce qui en fait un être loyal envers qui a conquis sa confiance et son affection. Les autres, ils peuvent aller se torcher, il s’en fout royalement.

Mikaïl n’est pas vraiment serviable avec une personne lambda, du moins tant que vous ne donnez pas de bonne raison pour qu’il le soit. Il n’est pas du genre à secourir la veuve et l’orphelin, cependant s’il juge une situation vraiment injuste, il interviendra. Par exemple, un gamin avec du caractère qui se fait toutefois acculer dans un coin par une bande, il interviendra. Il n’aime pas ce genre d’attitude, c’est trop lâche pour rester impunis. Par contre il déteste les balances, les gamins qui rapportent tout à l’adulte pour qu’il le défende. Pour lui, il faut montrer les crocs une fois, une seule, dès la première provocation, ou bien tourner l’adversaire au ridicule dès le début. Après on est tranquille. Mais rapporter, ça l’insupporte. Il préfère même que les gens se dénoncent eux-même.

Justement, c’est un je-m’en-foutiste hors pair. Il n’est absolument pas susceptible, et il s’en fiche qu’on se moque de lui. Il a même plutôt tendance à se tourner lui-même en dérision, mais simplement pas avec n’importe qui. Des rumeurs qui circulent ? Il serait capable de dire qu’elles sont vraies, juste pour s’amuser à regarder les gens se faire mener par le bout du nez. Il a même déjà lancé de fausses rumeurs sur lui. Il rit beaucoup en notant la déception ou la surprise lorsque ses rumeurs sont finalement infirmées. Pour lui, le ridicule ne tue pas. S’il se sent un tant soit peut ridicule, tout du moins…

Il a beau être assez actif, c’est quelqu’un de calme, et surtout, de très patient. Il faut dire qu’avec cinq soeurs à la maison, des chipies pour la plupart, c’est le minimum syndicale. Il s’énerve rarement, et en général c’est quand ça touche à quelque chose ou quelqu’un qui compte pour lui. Il est plutôt du genre à vouloir éviter les conflits, cependant entre ses soeurs c’est souvent compliqué, vu qu’il vit dans le champ de bataille. Il a donc tout intérêt à mettre vite un terme aux querelles intestines au sein de sa fratrie. Lui-même ne se prend jamais la tête avec quelqu’un, du moins très rarement. Quand il sent que l’ambiance se tend, soit il change de sujet, soit il s’en va après un haussement d’épaule. Cette tendance à “fuir” peut en énerver plus d’un, certains le traitent même de lâche, mais pour lui c’est mieux de discuter une fois la tête reposée, plutôt que de s’invectiver mutuellement sans trouver de terrain d’entente.

Parlons à présent de son plus grand défaut : la procrastination. Certes, nous l’avons qualifié de responsable. Mais quand il n’a pas envie de faire quelque chose, il le fera bien souvent au dernier moment. Il a un côté paresseux, pour faire certaines choses, ce pourquoi il n’avait pas toujours les meilleurs résultats -esprit brillant mais fénéant. Avec un peu de pression, il est toujours plus efficace, mais uniquement s’il se met la pression lui-même. Il est un peu intolérant à l’autorité pure et dure. C’est sans doute son souci avec le strict respect des lois d’ailleurs, dans la société actuelle. Il respecte le minimum syndical, autrement dit les règles à ne pas transgresser, mais après ça ne le gênerait pas d’en enfreindre si il y voit un intérêt certain. Et s’il est sûr de pas se faire chopper, of course. Au final, Mikhaïl Hopkins, c’est un peu un électron libre, qui s’impose lui même ses propres contraintes. Car, pour le bien de ses soeurs, il est prêt à faire des sacrifices.

Revenons, pour terminer, sur sa sensibilité énoncée un peu plus tôt. Quicksilver n’aime pas voir pleurer les gens à qui il tient. Les sentir malheureux, déprimés. Il n’est pas forcément hyper doué pour ça, mais il cherchera alors le moyen de leur redonner le sourire, soit en leur offrant une épaule sur qui pleurer, en les consolant du mieux, les écouter jusqu’à ce que ça aille mieux, soit les faire rire par ses blagues et ses pitreries. Car il aime voir ses proches sourires, surtout ses soeurs. “Fais leur garder ce sourire” lui avait dit son père. Et il avait promis. Et, pour continuer sur cette voie, alors qu’il va vers ses proches lorsqu’ils en ont besoin, il s’isole lorsqu’il n’est pas en forme -ce qui en fait un malade assez capricieux d’ailleurs- préférant la solitude sous un ciel étoilé, musique dans les oreilles, à l’inquiétude qu’il pourrait générer à cause de son mal être.

Mikhaïl n’est pas très démonstratif, que ce soit lorsqu’il est heureux, triste, voire en colère -plutôt contre lui-même dans ce cas là- ou encore quand il a de l’affection pour quelqu’un. En fait il s’exprime plutôt par ses sourires, ses clins d’oeil, et ses taquineries. Les seules avec qui il est vraiment capable de s’extérioriser, si j’ose dire, ce sont ses soeurs, qui lors de leur phase “démonstration d’affection” se liguent pour l’assaillir d’une magnifique hug attack. Oui, à la maison, il a de l’autorité pour bien diriger la fratrie -sinon ce serait l’anarchie, ie apocalypse- mais c’est un peu une victime, quand il s’agit de faire plaisir à ses soeurs.

Il a une vie très occupée, entre le rôle de super-vilain, les soeurs à diriger, sa mère dont il doit s’occuper tous les jours, lui parler avec douceur quand elle fait ses crises, la calmer en la berçant et en lui chantant des berceuses de leur terre natale. Du coup, il n'a pas vraiment de vie sociale ; de toute façon, avec 5 petites soeurs ? Difficile. Et puis, ce n'est pas un dragueur. Les filles qui le suivent partout parce qu'il leur plaît, ça le saoule assez vite. Une fois, il a même prétendu être gay pour que des groupies écervelées bien tapées lui lâchent la grappe.

Il s’adonne peu à des passe-temps, mais il a toujours montré un intérêt certain pour la philosophie et la psychologie, surtout depuis que l’état de sa mère s’est dégradé. Il lit pendant son temps libre, notamment Freud et Nietzsch. Dans sa vie, il y a des hauts et des bas ; il fait encore des cauchemars parfois, lorsque les images des drames de son passé remontent, mais il tient bon. Il ne doit pas lâcher, il doit rester droit et la tête haute, quoiqu’il arrive. Il doit tenir pour elles.

Dévoué pour sa famille, espiègle, peu démonstratif, électron libre fuyant les conflits et s’imposant des contraintes, calme, voici ce qui pourrait le résumer. Alors, me diriez-vous, après une telle description mentale, pourquoi Farfallina ? Pourquoi les super-vilains ? Patience, mes amis, patience, l’histoire ne fait que commencer.
And he caught his breath
Histoire;

Somewhere in East of Europe - D-Day - Looking for a breath of the life

Un cri, un gémissement, un pleure, le premier de son existence. Mikhaïl exprimait sa souffrance de prendre une première inspiration. Petite chose toute fragile, avec ses 3 kilos 225 et ses 49 cm. Un petit bébé qui agitait ses bras potelés dans les airs. Il fut présenté d’abord à son père Adrian, puis à sa mère qui le prit dans ses bras. Aussitôt il chercha le contact et ouvrit ses grands yeux bleus de nouveau-né. Sa mère lui sourit, il cessa de pleurer. Il émerveillait son petit monde à peine âgé d’une minute. Il remplissait de bonheur sa mère, Anastasya, qui, aussitôt qu’elle avait posé les yeux sur lui, avait senti son coeur revivre. Ce fils était venu à point nommé, voilà qui allait l’aider à la reconstruire, pensait le père Saïanski. La fille aînée, Natasha, qui attendait dans la salle adjacente n’était pas la sienne. Elle était malheureusement issu d’un viol, alors que la jeune femme n’avait pas dix-sept ans, et ce traumatisme l’avait beaucoup fragilisée. Alors, cet enfant tant désiré, c’était vraiment un cadeau du ciel, ce petit rayon de soleil qui allait soigner le coeur de sa mère par sa simple présence.

▬ Quel merveilleux petit garçon, jizn' maїa.

Oui, il était merveilleux. Et l’amour qu’il apportait avec lui, et qu’il recevrait en retour, permettrait d’aider Anastasya à se reconstruire. Avoir rencontré Adrian lui avait certes fait beaucoup de bien, mais son traumatisme l’avait beaucoup fragilisée, déjà sensible de nature. On ne se remettait pas aussi facilement d’un viol. Et puis, elle aimait sa fille Natasha, cependant elle était issue de son viol, et son subconscient le gardait en mémoire. Irrémédiablement, Natasha représentait en quelque sorte le souvenir de son traumatisme, et pour une femme comme Anastasya, c’était un vrai déchirement, l’amour de son enfant contre le traumatisme de sa conception.

▬ Oui jizn' maїa, il a ton nez. Je suis sûre qu’il deviendra comme son papa.

Elle sourit à son mari. Oui, elle était heureuse. Natasha fut autorisée à entrer et s’approcha du lit pour jeter un oeil timide sur ce petit bébé. Ils formaient une belle famille, tous les quatre.

Mikhaïl, one year old - The two brightest stars

Anastasya fixait son fils avec amour. C’était un vrai rayon de soleil, souriant, déjà vif, plein d’énergie. Il commençait à rire, et ses éclats la gonflait Et son regard, bon Dieu, son regard… Elle fronça les sourcils. Oui, ses yeux…

▬ Regarde ses yeux, dit-elle à son mari. Tu ne les trouves pas… étranges ?
▬ Ils changent souvent de couleur à cet âge.
▬ Oui, mais… on dirait qu’ils sont violets.

Le mari se pencha pour détailler les deux iris de son fils qui, croyant à un jeu, tenta de lui attraper le bout du nez. Adrian rit, mais nullement distrait, il confirma les soupçons de sa femme. Et au fur et à mesure que les mois passaient, ces deux prunelles pleines de vie se teintait de plus en plus de ce violet pourpre si rare chez l’espèce humaine. Pour le père Saïanski, c’était un signe du ciel. Un signe que son fils ne serait pas n’importe qui. Qu’il irait loin, que la vie serait prometteuse pour lui. Pour un chrétien orthodoxe, ce genre d’exception était un cadeau du Seigneur. Et ces deux yeux posaient sur ses parents un regard vivant, brûlant d’énergie, telles deux étoiles, les plus brillantes et chaleureuses de ce monde.

Mikhaïl, 4 years old - What is brigther than a star ? Two stars.

Depuis quelques temps, le jeune Mikhaïl sentait qu’il se passait quelque chose, mais il n’aurait su dire quoi. Le comportement de ses parents avait progressivement changé. Sa mère aussi avait morphologiquement changé, il le voyait, mais de ses quatre ans, il n’arrivait pas à comprendre ce qu’il se passait. Et ça créait une certaine angoisse chez lui. La peur de l’inconnu. Et ce jour-là fut pire que tout. La tension. L’inquiétude. La nervosité. Tout cela, le petit Mikhaïl le ressentait de façon amplifiée. Il jetait des regards angoissés vers son père, dans la salle d’attente. Il ne savait pas ce qu’il faisait là. On lui disait de jouer mais il n’y arrivait pas. Puis on appela son père, et l’enfant resta avec son parrain et sa soeur aînée qui lui tenait la main. L’attente. Les minutes. Longues.

And here they came.

Son père revint les chercher. L’enfant agrippa sa main pour ne plus la lâcher jusqu’à arriver dans la chambre de sa mère. Celle-ci tenait deux petites créatures emmaillotées dans des langes propres et immaculées. Sa bouche dessina un “o” parfait. Natasha ne dit rien, elle. Elle avait déjà compris il y a longtemps ce qu’il se passait. Il s’approcha lentement du lit et posa ses yeux violets sur les deux nouveaux-nés. Son père s’accroupit près de lui.

▬ Mikhaïl, voici tes deux petites soeurs, Katrina et Kristina. Dorénavant, tu devras prendre bien soin d’elles. Les liens fraternels, mon garçon, sont inestimables. Plus tard, tu les protégeras, tu les feras rire et sourire. J’espère que tu pourras faire ça, Mikhaïl.

Oui, il le pourrait. Il prendrait soin de ses petites soeurs, qui paraissaient si fragiles dans les bras de leur mère. L’angoisse s’était envolé. Tout s’expliquait. Il n’y avait plus d’inquiétude, tout était normal. Ce n’était que l’oeuvre de la nature, car ainsi allait la vie. Il tendit une petite main vers la plus proche des jumelles. Celle-ci remua ses petites lèvres fermées, et agrippa son index pour ne plus le lâcher. Mikhaïl rit aux éclats. Oui, il serait un bon grand-frère. Il les aimait déjà.

Mikhaïl and Natasha, 6 and 8 years old - Their laughter flowed like a river of diamonds

Kris et Kate avaient déjà 2 ans. Ce que le temps passait vite ! Mikhaïl se revoyait encore devant le lit d’hôpital de sa mère, en maternité. Il avait promis à son père ce jour-là qu’il serait un bon grand-frère, qu’il s’occuperait pleinement de ses soeurs, les ferait rire et sourire, les protégerait. Et il avait tenu parole. Tous les quatre passaient beaucoup de temps ensemble. De tous, c’était Natasha la plus réservée. Plus chétive, elle avait la santé fragile et débordait moins d’énergie et de bonne humeur. Souvent, Mikhaïl la voyait assise sur le canapé, le regard tourné vers l’extérieur, vide. Mais quand elle l’apercevait, elle revenait à elle et lui souriait. Elle parlait peu, mais ne passait pas moins de temps avec son frère et ses soeurs. Mikhaïl savait qu’ils n’avaient pas le même père. Ses parents ne le disaient pas, mais il sentait un mystère dérangeant autour de la naissance de sa soeur. Cependant, il ne demandait rien. En dépit de tout, Natasha resterait toujours sa grande soeur, et il l’aimait.

C’était l’année de la rentrée pour Mikhaïl, sa première année d’école. Il était nerveux, mais sa soeur était là pour lui tenir la main et le rassurer.

▬ ça se passera bien, zaїtchik , lui disait-elle.

Et il lui serrait la main en souriant. Il était confiant. Ses petites soeurs allaient lui manquer, la journée, car elles étaient trop petites pour aller à l’école encore. Elles restaient à la maison, leur mère s’occupait d’elle tandis que Papa travaillait pour nourrir son foyer. Adrian Saïanski avait un poste important dans la ville. Mikhaïl en était fier, mais comme le lui avait recommandé son père, il ne s’en vantait pas. Le premier jour d’école se passa très bien. Les camarades étaient sympathiques, et le maître d’école patient et pédagogue. Et les jours suivirent leur cours. La journée terminée, Mikhaïl sortait de la classe et rejoignait sa soeur Natasha. Leur mère les attendait avec Kristina et Katrina. Et il rentrait tous les cinq à pieds, car ils habitaient dans le quartier de l’école, à une quinzaine de minutes de marche. Ensuite, Mikhaïl faisait ses devoirs, aidé par sa mère, puis allait jouer dans le jardin avec ses trois soeurs. Et leurs rires devenaient rois, précieux comme des diamants.

Mikhaïl, 7 years old - He was a gift from heaven, and he had a gift from heaven.

Tous les yeux de la maisonnée étaient figés sur lui. Lui n’osait plus bouger, conscient d’être au centre de l’attention. Conscient qu’il venait de se produire quelque chose d’inhabituel. Il jeta un regard inquiet vers sa mère, figé près du mur, le vase dans les mains. Ses parents, bouche-bée, échangèrent un regard. Parrain, assis sur une chaise, se contenta de poser son menton sur ses doigts croisés. Natasha le fixait, une main devant la bouche, les yeux ronds. Il avait vraiment fait quelque chose de mal ?

▬ J’ai fait une bêtise, Mama ?

Il n’avait pourtant rien fait de mal, au contraire. En voyant ce vase précieux tomber de son support, il avait juste voulu le rattraper. Il savait qu’il n’aurait pas eu le temps, il se trouvait à plusieurs mètres, il était donc trop loin. Et pourtant,  il le tenait entre ses mains. Il venait de parcourir la distance qui le séparait en un temps bien trop court pour un enfant de son âge. Et ses parents avaient assisté au spectacle, comme Parrain. Adrian échangea plusieurs mots à voix basse avec sa femme et son frère, le parrain de Mikhaïl. Ils hochèrent la tête visiblement d’accord.

▬ Non, angelotchek. Viens là.

Sa mère lui tendait les mains. Il reposa le vase sur son support et se dirigea vers sa mère pour lui prendre les mains. Elle passa une main dans ses cheveux châtains.

▬ Tu vas nous promettre de ne pas parler de ce qui vient de se passer. A personne. Ce sera notre secret à tous.
▬ Mais que s’est-il passé ?
▬ Un miracle. Ton papa avait raison. Tu n’as jamais été un simple cadeau du ciel. Tu as un cadeau du ciel, zolatka.

Ses parents commencèrent à lui expliquer que certaines personnes n’étaient pas comme les autres. Elles naissaient parfois avec un don, ou le découvrait la plupart du temps au cours de leur enfance. Mikhaïl, selon ses parents, en faisait parti. Pour son père, la couleur des yeux de son fils était un signe depuis le début que son fils ne serait pas un enfant comme les autres. Il en avait la preuve maintenant. Mais ça ne devait pas se savoir. Alors, Mikhaïl promit de ne rien dire, de faire attention à l’avenir lorsqu’il courait ou voulait réagir vite. Ce n’était pas facile à l’école, surtout qu’il n’avait aucune idée de quand ça pourrait se produire. Mais, dès à présent, il apprit à vivre avec son don du ciel.


Mikhaïl, 8 years old - Do svidaniya, zolatka

Ces derniers temps, Mikhaïl sentait une tension dans l’atmosphère. Son père semblait de plus en plus nerveux, préoccupé. Sa mère lui jetait souvent un regard inquiet, mais elle ne disait rien, préférant s’occuper de ses enfants. Le jeune garçon se posait beaucoup de questions, mais il n’osait pas les poser, de peur d’ennuyer ses parents. Parrain tentait de le rassurer et de le distraire, mais Mike n’était pas stupide. Il faisait comme si de rien n’était, mais il sentait que quelque chose était à l’oeuvre. Quelque chose de mauvais. ça l’angoissait, mais il ne le montrait pas. Il ne voulait pas inquiéter les autres, surtout ses petites soeurs. Natasha, de ses dix ans, comprenait elle aussi encore mieux ce qu’il se passait, mais elle faisait comme son petit frère.

Mikhaïl surprenait parfois des discussions entre ses parents, qui le concernaient en général. Il se cachait derrière le mur et tendait l’oreille. Il n’entendait cependant que des bribes, sans queue ni tête hors de leur contexte. Astrophel ? C’était quoi, astrophel ? Il ne connaissait pas ce mot. Mais il ne pouvait pas demander, ses parents n’aimaient pas qu’il écoute aux portes. Alors il restait avec ses interrogations. Ses parents ressortaient de la pièce sans remarquer les pas d’un enfant qui montait les escaliers.

Mikhaïl tentait régulièrement de mieux comprendre son don. Il essayait, seul dans sa chambre, de le faire fonctionner. Il avait compris que ça avait un rapport avec la vitesse. Il pouvait courir très vite, mais aussi bouger très vite, simplement, il ne le faisait jamais volontairement. Heureusement, jusqu’à présent, ça n’était jamais arrivé à l’école. Mais son don se déclenchait aléatoirement, quand il ne s’y attendait pas, lorsqu’il se passait quelque chose : une tasse qui tombe, ou quand il accueillait son père qui rentrait plus tôt que prévu. Il se faisait parfois réprimander, mais il n’y pouvait rien. Alors, il essayait de comprendre ce don. Mais c’était trop dur, et trop fatiguant. Plus les mois défilaient, plus il mangeait. Etait-ce lié à son don ? Pourtant, il ne prenait pas un seul gramme. Lors de ses visites chez le médecin, on lui disait qu’il n’était pas très grand pour son âge, ni très lourd. Pourtant il était en bonne santé, c’était l’essentiel, n’est-ce pas ? Alors tout allait très bien.

But the wheel rotates continously.

Un soir, alors qu’il faisait ses devoirs dans sa chambre, Mikhaïl entendit de l’agitation en bas. Il passa la tête par l’entrebâillement de sa porte pour voir ce qu’il se passait. Il vit son père monter les escaliers. L’air grave peint sur son visage alerta aussitôt l’enfant. Son coeur s’emballa. Il se passait quelque chose. Il leva les yeux sur son père lorsque celui-ci arriva à son niveau. Il ouvrit la bouche pour demander ce qu’il se passait, mais son père le devança.

▬ On va devoir partir, Mikhaïl. Fais tes affaires.

Son ton ne souffrait aucune réplique. La peur au ventre, Mikhaïl acquiesça sans protester. Son père l’aida à rassembler le strict minimum dans un sac de voyage. L’enfant ne pipa mot pendant tout le processus, mais les regards en coin qu’il jetait à Adrian valait toutes les interrogations du monde. Une fois son sac prêt, Adrian s’agenouilla devant lui et sortit quelque chose de sa poche.

▬ Tiens, Mikhaïl. Je voulais te le donner pour ton anniversaire, mais considère ça comme une avance.

Il déposa l’objet dans sa paume. Mikhaïl le prit entre ses doigts pour l’observer. Il s’agissait d’une chaîne en argent, avec un pendentif en forme d’étoile à cinq branches. Mike écarquilla les yeux, surpris.

▬ Tu es notre précieuse étoile, zolatka. Allez viens, il faut se dépêcher.
▬ Spasibo papa !

[ndla : merci papa !]

Mikhaïl referma les doigts sur le bijou et le serra contre son coeur. Adrian se releva avec un sourire en coin et attrapa le sac de son fils. Ils rejoignirent les autres en bas. Parrain était là lui aussi. Kristina et Katrina sanglotaient, inquiétée par l’agitation et la tension palpable. Aussitôt Mikhaïl alla les consoler en leur prenant les mains, faisant fi de sa propre angoisse. Ils sortirent de la maison avec les affaires. Des hommes les attendaient, la mine grave. Mikhaïl leva les yeux vers son père, qui alla à leur rencontre. Ils échangèrent quelques mots, puis l’enfant les vit sortir des armes. Son coeur s’emballa. Mais les hommes ne semblaient pas en vouloir à son père. Ils semblaient plutôt là pour eux, pour les protéger. Pourquoi ? Adrian fit signe à sa famille de le rejoindre et ils sortirent dans la rue.

▬ Adrian Saïanski.

Tout le monde s’immobilisa. Adrian se retourna et reconnut l’inconnu. Il se positionna aussitôt devant ses enfants, dans un geste protecteur. Derrière lui, les hommes armés portèrent une main à leur ceinture. Les yeux de Mikhaïl passèrent de son père aux hommes qui devaient les protéger, puis à l’inconnu menaçant.

▬ Sergueï…
▬ ça n’a rien de personnel, Adrian.


L’homme dégaina son arme bien plus vite que leurs protecteurs et tira sur la poitrine d’Adrian, qui recula sous l’impact, les yeux écarquillés. Anastasya hurla, les mains à la bouche. Les hommes de main dégainèrent à leur tour et ce fut le chaos total. Il fut projeté à terre. Ses soeurs furent mises à l’abri ainsi que sa mère. Les coups de feu retentissaient partout. Il y avait d’autres agresseurs. Leurs protecteurs se mirent à courir après les autres. Seul Parrain resta. Mikhaïl se releva et se rua sur son père, étendu au sol. Celui-ci respirait encore, mais difficilement, et une tâche sombre se propageait sur son vêtement.

▬ Papa ! Papa !
▬ Mikhaïl… tu dois… tu dois protéger tes soeurs…
▬ Da, papa, da ! Mais toi aussi !
▬ Promets… de les faire sourire… Je veux voir leur sourire d’en haut…


Mikhaïl paniquait. Des larmes douloureuses coulaient sur ses joues, tandis qu’il serrait la main de son père.

▬ Tu les verras d’ici papa ! Je t’en prie, s’il te plait…
▬ Promets-moi…
▬ Promis papa ! balbutia l’enfant entre deux sanglots. Mais reste, viens, relève toi ! S’il te plaît ! Ne me laisse pas ! Ne nous laisse pas !
▬ Je ne vous laisse pas… je serai là… Adrian désigna son coeur. Do svidaniya, zolatka…


La main de son père retomba mollement sur son corps. Mikhaïl la fixa puis la reprit, comme si ce simple contact suffirait à la faire revivre. Il posa ses yeux rougis sur son père. Son regard vide fixait un point inexistant. Mikhaïl cria, frappa sa poitrine de ses poings, le secoua en hurlant. Mais ça ne servait à rien.

▬ Jivn’ maïa !

La voix de sa mère mourut dans un gémissement étranglé tandis qu’elle se jetait sur son corps sans vie. Ce fut Parrain qui les sépara d’Adrian et les força à se relever, malgré leurs protestations, malgré leurs pleurs et leurs gémissements de profonde détresse.

▬ Il faut partir tout de suite, quitter la ville ! Les pneus sont crevés, on ne pourra pas prendre la voiture.
▬ Mais on ne peut pas le laisser là !
▬ Nous n’avons pas le temps, Mikhaïl ! Aller, vite ! Reprends-toi Mikhaïl. Tu as promis !

Mikhaïl leva un regard vide sur Parrain, puis se tourna vers ses soeurs, terrorisées, en larme. Seule Natasha ne pleurait pas, trop choquée sans doute. Elle fixait son père adoptif d’un regard absent. Les yeux de Mikhaïl glissèrent sur le sol, cherchant la force de surmonter tout ça. Il ferma les yeux, serra les poings, et sentit quelque chose dans sa paume. Le bijou de son père. Prévoyait-il ce qui venait de se produire, en le lui offrant ? Il rouvrit les yeux. Il avait promis. Il glissa le bijou dans sa poche et attrapa les mains de ses soeurs. Parrain hocha la tête, approuvant cette reprise de soi, puis se chargea de guider Anastasya et Natasha. Et ils se mirent à courir.

▬ Do svidaniya, papa…


A few days later - And the eclipse occured, couvering the sky with its dark coat.

Cela faisait plusieurs jours qu’ils avaient quitté la ville. Ils étaient sortis du pays. Mikhaïl fixait le paysage qui défilait. ils n’avaient gardé que le strict nécessaire, car les filles ne pouvaient rien porter. Anastasya était bien trop anéanti et sanglotait très souvent. Quant à lui, il n’avait plus de larmes à verser. Ses yeux rougis n’en avaient plus en stock. Et il se devait de faire sourire ses soeurs. Mais… c’était dur. Les jumelles ne comprenaient pas l’absence de papa. Elles le réclamaient. Natasha, elle, n’avait pas dit un mot depuis la mort de leur père. Quant à Parrain… il avait expliqué que des gens corrompus avaient pris le contrôle de la ville. Adrian était au courant de leurs plan diabolique et avait tenté de les combattre, avant de réaliser qu’il devrait mettre sa famille à l’abri. Ils avaient fuis par le premier train. Il n’était plus question de prendre l’avion dans le pays à présent. Ils devraient rejoindre la France pour prendre un avion direct. Ils enchaînaient les trains depuis quelques jours. Parrain économisait l’argent pour la route.

▬ Où va-t-on Parrain ? demanda Mikhaïl d’une voix fatiguée.
▬ A Astrophel City. Aux États-Unis. C’était là qu’il voulait aller…

Astrophel… c’était donc une ville ? Pourquoi là-bas ? Parrain lui expliqua que les gens comme Mikhaïl y étaient mieux acceptés. Le rêve américain, hein… comme le racontaient les livres d’histoire. Soit, si c’était le désir de son défunt père, il en serait ainsi. Il lui manquait tellement… Mikhaïl leva les yeux vers le ciel. Est-ce qu’il les observait en cet instant ? Veillait-il sur eux depuis là où il se trouvait ? Il serait toujours là, quelque part… Mais Mikhaïl avait tant besoin qu’il soit avec lui.

Two days later.

Astrophel City… Malgré le deuil, Mikhaïl était impressionné. Ils venaient d’arriver au district Scitali. Heureusement que son père lui avait un peu appris les bases de l’anglais. Parrain aussi le parlait un peu, mais avec un fort accent russe. Les américains ne les comprenaient pas très bien et les regardaient étrangement. Pourtant ils n’étaient pas les seuls étrangers ici.

▬ Que va-t-on faire maintenant Parrain ?
▬ Il va falloir se trouver un endroit où loger pour la nuit, puis je m’occuperai de nous trouver un logement. Ne t’inquiète pas, ça va aller. Continue de t’occuper de tes soeurs.


Kristina et Katrina se remettaient de l’absence de leur père. Mikhaïl ne les lâchaient pas. Il ne voulait pas qu’ils soient séparés. Natasha, elle, ne disait plus rien. Elle marchait derrière eux, à côté de sa mère. Telles des ombres, ou des fantômes, elles suivaient têtes baissées. Mickhaïl ne savait plus quoi faire pour leur redonner le sourire. Ses pitreries marchaient sur les jumelles, mais n’avaient presque aucun effet sur les deux autres. Mais il trouverait un moyen.

Mickhaïl, 9 years old - They called it “American Dream”

Le sort semblait s’acharner sur eux. Ce n’était pas possible. ça faisait une semaine qu’ils étaient à Astrophel City et qu’ils logeaient dans un hôtel miteux en attendant de trouver mieux. Presque deux semaines que son père avait été assassiné. Aujourd’hui, c’était son anniversaire. Mais aujourd’hui, il n’y avait rien à fêter. Son père n’était plus de ce monde, et… Et Parrain était au plus mal.

▬ Parrain… pas toi, s’il te plaît ! Nous n’avons plus que toi….

Mikhaïl se retrouvait plongé deux semaines plus tôt. Surtout que Parrain, Dimitri Saïanski, était le frère de son père et ils se ressemblaient. Mikhaïl lui serraient la main, refusant de le laisser partir lui aussi. Les larmes aux yeux, il ne pouvait qu’assister, impuissant, à l’agonie de son parrain. Il était parti se renseigner sur les logements disponibles, et n’était revenu que tard ce soir. Chancelant, en sueur, la main sur le ventre, il s’était écroulé au centre de la chambre de sa mère. Celle-ci avait hurlé, revivant le drame de la mort de son mari, et quand Mikhaïl était entré, elle se tenait la tête entre les mains, les yeux exorbités.

▬ Je suis désolé zolatka… Il… il a tout pris…

Il s’était fait agressé, dans ce district où le taux de criminalité était à son paroxysme. Il s’était fait poignardé car il ne voulait pas lâcher son portefeuille, le seul bien de valeur qui contenait toutes leurs économies. Il avait eu la force de revenir ici. Mais maintenant, il agonisait. Mikhaïl refusait qu’il parte, mais… au fond de lui il savait que c’était inévitable. Ils n’avaient plus rien, et Parrain allait mourir. Dieu leur en voulait à ce point ?

▬ Ce n’est pas grave, Parrain, si tu restes, tout va bien se passer…

Mais Parrain ne l’entendait plus. Tout comme son frère, il était parti. Derrière Mikhaïl, les jumelles et Natasha s’étaient figées devant ce triste spectacle. Parrain était tout ce qu’il leur restait de leur pays, à part leur mère. Mais Anastasya était déjà anéantie par la mort brutale d’Adrian, alors… Mikhaïl commença à pleurer. Il ne sut combien de temps. Mais il devait s’être endormi, car il fut réveillé en sursaut par un cri. Le gérant venait d’entrer pour le ménage, et assistait à la triste scène.

La police fut appelée. On leur posa plein de questions, cependant ils comprenaient mal l’anglais. Un interprète fut appelé. Mais au final, ils ne firent pas grand chose pour eux. Car, après tout, c’était chose courante au district Scitali. Et bien sûr, n’ayant plus d’argent, ils furent mis à la porte de l’hôtel. De toute façon, leur dit le gérant, ils avaient apporté des ennuies avec eux, alors ils devaient repartir avec leurs ennuies. Ils n’avaient plus d’endroit où aller, une femme et ses quatre enfants. Et ils appelaient ça le rêve américain.


Mikhaïl, 9 years old - But a ray of light pierced the darkness et held out its hand.

Mikhaïl avait quelque peu perdu la notion du temps. Sans abri où dormir, ils s’étaient réfugiés au seul endroit qui pouvait accepter n’importe qui : le bidonville. C’était miteux, insalubre, inconfortable, et la criminalité n’y était pas nettement diminuée. Mais ils n’avaient que ça. Mikhaïl s’était mis en tête de fabriquer un abri. Le temps pressait, à cause des nuages dans le ciel, donc il s’était mis la pression. Alors, il avait fait vite. Très vite. Trop vite, sans doute. Son pouvoir s’était activé. Et en une minute, il avait achevé un travail qui aurait dû prendre une heure. Heureusement personne n’avait fait attention à ce moment. Le plus gros problème à présent était de se nourrir. Sa mère était ailleurs, Natasha n’était pas beaucoup plus alerte, et les jumelles ne pouvaient pas faire grand chose de leurs petites mains. Alors, il avait commencé à voler.

Sur le marché, dans les étales, parfois en entrant et sortant rapidement d’un magasin. Pressé par l’urgence et par la faim, son pouvoir semblait plus compréhensif. Et ça durait depuis des jours. Il ne savait pas depuis quand. Il avait arrêté de compter. Sa plus grande crainte, c’était la maladie. Tomber malade et ne plus pouvoir s’occuper de ses soeurs. Ou qu’elles tombent malades et qu’il ne puissent pas les soigner. Il avait tellement peur de les perdre. Il n’avait plus que sa mère et ses soeurs. En plus, il dormait très mal. Ses nuits étaient hantées par des cauchemars, dans lesquels il revoyait son père agonisant, son meurtrier qui menaçait ses soeurs, Parrain et son mystérieux agresseur…

Mikhaïl rangea dans son sac son énième larcin de la journée. Il en profita pour manger un morceau de pain. Il se sentait de plus en plus faible. Il allait de moins en moins vite. Il savait que ça avait un rapport avec l’utilisation de son pouvoir encore incontrôlé. Il l’affamait. Il l’affaiblissait. Mais il n’avait que ça… Il reprit sa marche et longea un étale, lorgnant ses produits. Regardant à droite, puis à gauche, il tendit la main pour s’en saisir, constatant avec frustration que son pouvoir refusait de fonctionner. Mais il sentit une main lui saisir le poignet.

▬ Lâchez-moi ! ordonna-t-il en russe, avant de se souvenir qu’ici, peu de gens pouvaient le comprendre. Lâchez ma main, répéta-t-il dans un anglais bancal, avec un fort accent russe.
▬ Ce n’est pas bien de voler. Pourquoi voles-tu petit ?
▬ Pour manger ! Pour mes soeurs. Pour ma mère. Pas d’autre moyen.


Touché par sa condition, il insista pour qu’il l’emmène voir ses soeurs. Méfiant, Mikhaïl l’observa. Un homme dans la trentaine, avec une voix douce et un regard chaleureux. Il se demanda s’il était envoyé par son père. Par le ciel. Mais comme l’homme ne semblait pas décidé à le laisser partir, il finit par accepter. Il l’emmena jusqu’au bidonville. Ses soeurs lui sautèrent dessus, puis réclamèrent à manger. Il entra ensuite dans l’abri pour donner à manger à sa mère.

▬ Ce monsieur a insisté pour venir, il n’a pas voulu me laisser partir…

Les yeux de sa mère quittèrent le point invisible qu’il fixait pour regarder son fils. Elle lui sourit, l’air de dire que ce n’était pas grave. Elle avait maigri, et des cernes creusaient ses yeux. Mais elle était toujours aussi belle. Puis elle regarda l’inconnu. Elle lui sourit aussi, en lui souhaitant la bienvenue. Et cet éclat de lumière chassa les ténèbres.


Mikhaïl, 9 years old - A few months later - They had hit the bottom, so they could only go up.

Cela faisait plusieurs mois que le psychologue l’avait attrapé en flagrant délit de vol. Mais il ne l’avait jamais dénoncé. Au lieu de quoi, il était revenu tous les jours voir sa mère et ses soeurs. Ces visites régulières avaient progressivement sorti Anastasya de son état second. Un jour il leur avait même apporté de quoi manger. Mikhaïl ne comprenait pas pourquoi il faisait tout ça pour eux. Etait-ce le ciel qui les aidait ? Et puis, ce qui devait arriver arriva. Sa mère s’accrocha à cette nouvelle ancre, ce mystérieux sauveur qui les aidait. Et il tomba sous le charme.

Aujourd’hui ils s’installaient chez lui. Il avait une grande maison. C’était inespéré comme retournement de situation. Mikhaïl ne savait pas trop comment considérer cet homme, dénommé James Hopkins. A son contact il avait un peu appris en anglais, et il n’oubliait pas qu’il les avait aidé alors qu’ils se trouvaient au plus bas. Mais, Mike n’oubliait pas son père. Il l’aimait toujours autant, et il avait la sensation que cet homme souhaitait le remplacer. C’était certainement faux, puisqu’il semblait si juste et si bon dans un endroit aussi dur que le district Scitali. Mais, il n’arrivait pas à s’en débarrasser. Et il commençait à se comporter injustement envers lui. Il lui parlait moins, s’adressait plus sèchement à lui, évitait le contact. Alors que les jumelles l’appréciaient beaucoup et le suivaient partout. ça aussi, il l’acceptait difficilement. Alors un soir, James Hopkins vint lui parler.

▬ Je ne prendrai la place de personne, uniquement celle que tu voudras bien me donner. Nous nous connaissons mal, alors, si tu veux que l’on partage plus de choses toi et moi, je peux te proposer de t’enseigner l’anglais. Et en retour, tu m’apprendras le russe. Qu’en dis-tu ?

Devant tant de douceur, il ne pouvait pas refuser. Il accepta, et ainsi ses cours virent le jour. Natasha se joignit vite à eux, et parfois leur mère. C’est ainsi que Mikhaïl commença à parler véritablement l’anglais, puis à perfectionner son accent. Car, pour bien s’intégrer dans un pays, il fallait bien maîtriser la langue. Et cacher son accent l’y aiderait.

1 month later.

James venait de faire sa demande. Mikhaïl le prit d’abord avec froideur, puis il revit la chose sous un angle différent. Sa mère avait besoin d’un mari. Depuis qu’ils vivaient avec James, elle avait retrouvé le goût de vivre. Elle n’avait pas oublié son précédent mari, et des fois, Mikhaïl l’entendait lui parler toute seule. Mais elle avait besoin. Et puis ses soeurs avaient besoin d’une présence paternelle, il devait accepter qu’il ne suffisait pas. Le soir même, James prit Mike à part.

▬ Est-ce que tu voudrais que je vous adopte, tous les quatre ?
▬ …
▬ C’est pour vous permettre de mieux vous intégrer, ici. Vous pourrez garder le nom de votre père, promis.


A force d’arguments et de douceur, Mikhaïl convint que c’était une bonne chose. Il sortit dans le jardin et fixa les étoiles. Est-ce que son père approuverait ? Il avait dit avant de mourir qu’il voulait les voir sourire, d’en haut. Est-ce qu’il accepterait que ça se passe ainsi ? Il porta la main à son médaillon. La petite étoile offerte par son père le soir de sa mort. Il chercha la réponse au fond de son coeur. Et il décida que oui. Ils avaient touché le fond, alors ils ne pouvaient plus que remonter, et c’était sans doute le meilleur moyen.


Mikhaïl, 10 years old - And a new star lighted up the sky.

Marya n’avait que quelques jours, et pourtant elle était déjà le centre d’attention de tout le monde. Son prénom avait été décidé d’un commun accord. A la fois russe et anglais, il convenait parfaitement pour allier les deux nationalités. Anastasya était aux anges. Ses enfants étaient tout son monde, avec son nouveau mari. Certains diraient que c’était trop tôt, un an, pour se remarier et avoir des enfants d’un autre homme. Mais c’était la seule chose qui lui permettait d’aller bien. Le sentiment de sécurité procuré par une maison et un mari aimant, et l’amour réciproque de ses enfants. ça chassait la maladie. Car, quelques temps auparavant, les premiers symptômes étaient apparus. C’était James lui même qui avait diagnostiqué la maladie. Schizophrénie. Les symptômes étaient mineures, et avec les prescriptions d’un médecin, un ami de James, les médicaments empêchaient la maladie d’évoluer. Il les avait également décelés chez Natasha, et son état, un peu plus préoccupant, restait pour l'instant stable.

Mikhaïl était heureux d’avoir une nouvelle soeur. Une nouvelle petite étoile qu’il pourrait protéger, faire rire et sourire. Il commençait à se remettre des dures épreuves qu’ils avaient traversé. Il faisait toujours des cauchemars, se réveillant en hurlant la nuit, trempé de sueur. James arrivait et le calmait, puis lui demandait de lui parler de ses cauchemars. Grâce à ses études de psychologie, les cauchemars s’espacèrent, jusqu’à n’être qu’occasionnels. Mikhaïl consolait ses soeurs également, les jumelles, car elles aussi avaient été témoin de la mort de leur père, et pour leur esprit innocent d’enfant, c’était très dur. Rapidement, malgré son jeune âge, Mikhaïl demanda à James de lui apprendre des choses en psychologie. Il voulait utiliser ce savoir pour mieux aider ses soeurs et rendre le sourire à Natasha.

Bien évidemment, James avait été mis au courant pour les “aptitudes” de Mikhaïl. Il fut donc convenu que, dès ses 11 ans, il serait inscrit à l’Acédémie d’Astrophel. Et Mikhaïl était persuadé que c’était ce que souhaitait son père, d’en haut. De toute façon, il n’aurait pas vraiment d’autre endroit pour aller à l’école, et il voulait apprendre à maîtriser son don. Il se renseigna pendant plusieurs semaines sur le phénomène “super-héros contre super-vilains”. Il avait déjà une notion du bien et du mal établie, pour lui c’était déjà relatif. Et se dire qu’il finirait par se trouver dans un camp ou dans l’autre, parce qu’il n’y avait pas d’autre avenir pour lui… Son père avait-il pensé à ça en souhaitant l’envoyer ici ?

▬ Moi je veux que tu sois un super-héros ! décréta un jour Kristina.
▬ Non, un super-vilain, c’est plus classe !

Et les jumelles commencèrent à se chamailler sur celui qui était mieux que l’autre. Mikhaïl sourit. Il serait qui il voudrait être. Il avait tout le temps pour le savoir. Tout ce qui comptait, pour lui, c’était que ses petites étoiles soient heureuses et ne manquent de rien. Et pour cela, il ferait n’importe quoi.

{la suite et fin est en dessous}

derrière son écran...
Pseudo (attendez 2 sec. *enfile sa tenue de Quaterback*) Etilya
Âge 11*2
Disponibilités eeeeuh. j'ai plus de cours, mais je travaille la journée et je suis fatiguée le soir en semaine donc je dirais... 6.5/10
Comment t'es arrivé sur le fo ? C'est un lapin qui m'a converti au astrophelisme :c -bus- (ceci dit y'a les autres keeuuupiiiines donc of course, ça influence -out-)
T'en pense quoi ?  Dance
Code du règlement Code capturé par Ruby~ (je savais Seth tordu, mais à ce point là... à 1h du mat' 'spèce de sadique DDDD8)
Farfallina (super)
Mikhaïl A. «Q» Hopkins-S.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttps://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881https://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 297
Dollars : 231
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 1:06

+1. Normalement y'a pas besoin, mais je me suis fait avoir une fois, ça me suffit x3

une petite citation
Histoire (suite et fin);


Mikhaïl, 14 years old - She was part of the family, but they let her go.

L’état de Natasha s’était aggravé. Elle était schizophrène, comme sa mère, mais à un stade nettement plus avancé. James faisait tout son possible pour l’aider, mais les symptômes étaient trop avancés pour la garder parmi eux. Mikhaïl refusait d’imaginer qu’on la sépare de la famille. Mais, en même temps ses crises devenaient de plus en plus violentes, et de plus en plus fréquentes. Il se doutait qu’un jour, il se produirait un drame. Et puis, il y avait Marya, et la petite dernière Roxana, âgée de deux ans. Et sa mère n’allait pas tarder à accoucher d’une autre fille. Le médecin ne cessait de dire qu’il fallait la placer dans un institut spécialisé, afin qu’elle ne blesse pas ses soeurs, et surtout elle-même. Mais Mikhaïl ne voulait pas la voir quitter le foyer. James n’osait pas prendre une décision qui irait à l’encontre du seul fils de sa femme.

▬ Nous n’avons pas les moyens de nous occuper d’elle comme elle le mérite.
▬ Tu insinues que je m’occupe mal de ma soeur ? Tu es psychologue, tu devrais l’aider pourtant toi aussi !
▬ Mais je ne suis pas psychiatre. Prends le temps d’y réfléchir, s’il-te-plaît.


Mikhaïl prit effectivement le temps d’y réfléchir. Le lendemain il se rendit à l’Académie comme si de rien n’était. Il ne parlait jamais de lui dans sa classe. Il passait juste pour le gosse espiègle de service. Oh, il s’entendait relativement bien avec les autres, et en plus son accent s’effaçait de plus en plus. Mais, il restait toujours un peu à l’écart des autres. Son grand délire, c’était de se faire passer pour le descendant d’Anthony Hopkins. Au début, on lui avait posé la question, lorsqu’il était arrivé dans l’Académie à 11 ans. Il avait nié, d’autant plus que ce n’était pas son nom de naissance. Mais les autres ne pouvaient le savoir, et ils semblaient ne vouloir croire que ce qui leur plaisait. Alors, il avait fini par confirmer. Et les autres marchaient. C’est ainsi qu’il prit goût à répandre de fausse rumeur, y compris sur lui-même. Ceci dit, ses plaisanteries n’allaient jamais très loin. Les cours qu’il préférait c’était de loin les entraînements.

Lorsqu’il rentra le soir, il retrouva sa soeur Natasha dans un état alarmant. Ciseaux en main, les yeux exorbités, elle regardait autour d’elle et murmurait des paroles en russe. Anastasya protégeait son ventre rond, mais ne savait pas quoi faire pour calmer sa fille. Devant ce terrible spectacle, Mikhaïl comprit qu’il ne devait plus refuser la réalité. Natasha avait besoin d’aide, et il restait impuissant. Il s’approcha doucement d’elle en lui parlant doucement, il commença même à chanter une berceuse de leur enfance. ça parut être efficace, car il put récupérer la paire de ciseaux. Son regard croisa celui de James, et l’adolescent aquiesca. Le lendemain, Natasha fut placée en institut spécialisé, et le choc de l’événement déclencha les contractions de sa mère, donnant naissance à Lana.

Two years later.

▬ Vous aviez dit que vous vous occuperiez bien d’elle, et au lieu de ça, vous l’avez détruite ! Vous avez laissé cet homme…

Mike ne put pas aller jusqu’au bout. Il n’avait jamais été autant en colère, autant désespéré, aussi anéanti. Hors de lui, fou de chagrin, il pestait sur les médecins qui l’avaient appelé en urgence. Il avait ainsi découvert l’horrible fin de sa soeur. Celle-ci avait mis fin à ses jours suite à des sévices sexuels d’un médecin. Celui-ci fut bien sûr couvert par son ordre. C’était ça, la justice ? Elle était belle, la justice. Ils se disaient sauveurs d’esprits, mais au final, ce n’étaient que des criminels bien cachés. Il les détestait. Ils avaient détruit sa soeur aînée. Sa mère fut complètement dévastée elle aussi. Même si Natasha était issue d’un viol, elle était son premier enfant, elle l’avait aimée du mieux qu’elle pouvait.

▬ C’est de ma faute, je ne l’ai pas assez aimée, c’est de ma faute…

Elle était inconsolable, et ses autres soeurs pleuraient aussi. Mikhaïl se sentait vidé, impuissant. Il s’isola de nombreuses heures dans sa chambre, pour ne pas montrer son chagrin. James était abattu, il n’avait pas pu l’aider comme il l’aurait dû. Les jours qui suivirent furent bien sombres. Il plut le jour de l’enterrement. Etait-ce Adrian qui pleurait la mort de sa fille adoptive ? Est-ce que Natasha irait le rejoindre ? Elle serait probablement mieux là-bas… Mais, Mikhaïl s’en voulait horriblement. C’était sa soeur aînée, elle faisait parti de sa famille, et il l’avait laissée partir.


Mikhaïl, 18 years old - The light died, and he was left alone in the dark

La vie suivait son cours depuis la mort de Natasha. La maison lui paraissait un peu vide. C’était aussi le cas pour Kristina et Katrina, qui partageaient avant leur chambre avec l’aînée. Mais Mikhaïl tenait sa promesse. Il continuait de faire rire ses soeurs, de prendre soin d’elles et de travailler plus ou moins dur à l’Académie. Il s’en était plutôt bien sorti jusque là, même si certains de ses professeurs le disait “esprit de feignant”. Il venait donc d’obtenir son bac avec mention assez bien. Oh, il aurait pu faire mieux, mais il n’avait pas toujours eu la foi d’être brillant en classe. Et puis, la mort de sa soeur le pesait aussi, quoi qu’il en dise. Il allait sur sa tombe à chaque anniversaire de sa mort, mais aussi de temps en temps lorsqu’il en ressentait le besoin. Il se mettait à lui parler, comme là, pour lui annoncer son diplôme.

Anastasya était de nouveau enceinte, d’un petit garçon cette fois-ci. Cet enfant lui permettrait de se remettre de la mort de sa fille. Ce n’était guère prudent, avec ses traitements à prendre, mais elle voulait garder ce bébé. Elle en avait besoin. Alors ni James ni Mikhaïl n’avait tenté de l’en dissuader. Mikhaïl quitta le cimetière l’âme légère. Il allait peut-être poursuivre ses études, probablement en psychologie.

▬ Je suis rentré ! annonça-t-il en refermant la porte.

Aucun réponse. D’habitude, ses soeurs lui sautaient au cou et sa mère venait l’accueillir en souriant. Là, tout était silencieux. Trop silencieux. Inquiet, il se déchaussa puis commença à chercher ses soeurs, criant leurs prénoms, puis appelant sa mère. Il entendit soudain des éclats de voix, des cris, puis un coup de feu. Et un deuxième. Le temps se figea. Il se retrouva dix ans en arrière, replongea dans ses pires cauchemars. Etait-ce des hallucinations ? Il se précipita dans le salon en utilisant son pouvoir. Et découvrit James par terre, avec un jeune inconnu, le canon brandi. Tétanisé, il contempla le corps de son beau-père. Ce n’était pas possible. Ce n’était pas possible. Ce n’était pas…

L’homme s’enfuit, profitant de cet instant d’horreur générale. Reprenant ses esprits, Mikhaïl se lança à sa poursuite et le rattrapa en une seconde. Un bon coup de poing à une vitesse fulgurante suffit à le sonner proprement. Puis il éloigna son arme d’un coup de pied, attacha les mains et les pieds du meurtrier avec ce qu’il put trouver,  et appela la police et le samu. Il retourna dans le salon pour maintenir James conscient le temps que les secours arrivent. Mais il était déjà trop tard, James était mort, sa mère le tenait dans ses bras, l’air hagard, le regard dans le vide, dans un état second.

▬ Jivn’ maïa… Jivn’maïa… Jivn’maïa…

Cette litanie eut tôt fait de ronger les nerfs de Mike. Sa mère perdait pied. Elle venait de perdre son deuxième mari, de la même façon. Mike ressentit la profonde envie de régler ses comptes avec le jeune étendu dans son jardin. Il serra les points. Non. La police ferait le travail. Cette nuit là, Anastasya perdit le bébé à 4 mois de grossesse, suite au choc.

Les flics bâclèrent le dossier ; ils ne cherchèrent pas à comprendre ce qui s’était passé. Ils conclurent par un cas de légitime défense, absurde. Mike comprit que le coupable devait être le fils d’un homme important qui tirait les ficelles. C’était ça, la justice, le bien, le bon ? Il n’en voulait pas. Il n’en voulait plus. Tous ces gens qui oeuvraient pour le bien commun, soi-disant, et se laissaient atteindre par la corruption…  Le coupable s’en tira avec un sursis. Une peine beaucoup trop légère. Dégoûté du système judiciaire, Mike commença à prendre en grippe tous les représentants plus ou moins direct. Et y compris les super-héros. Il ne voulait pas en être, de ces gens qui disaient sauver la veuve et l’orphelin mais n’étaient jamais là au bon moment. Alors il refusa en bloc les propositions de Persona et X-tream factory. Pour marquer sa rupture avec la tolérance de la “justice”, il décida de se teindre les cheveux en argent, comme l’étoile qui portait au cou. Dans tout ce drame, son plus grand regret était de n’avoir jamais pu dire à James qu’il tenait à lui. Il les avait sauvé, et à présent, il n’était plus là. Mike était seul avec sa mère et ses soeurs, seul contre tous.


Mikhaïl, 20 years old - He learned to get up, better than anyone.

▬ C’est quoi ça ? demanda Mikhaïl aux jumelles, une barre de céréales à la bouche, alors qu’il rentrait du travail.
▬ Un chien.
▬ Haha, sans dec. Et qu’est-ce qu’il fout ici ce chien ?
▬ Je l’ai trouvé dans la rue,
répondit Lana. Il était tout seul dans la rue, on peut le garder hein, dis ?

Lana était sa petite chérie, la dernière. Elle lui faisait du charme dès qu’elle voulait quelque chose. Pouvait-il vraiment résister à ça ? Il argumenta qu’ils n’avaient pas tellement le loisir de s’occuper d’un chien, que l’assurance vie de James c’était bien, mais qu’un chien en plus augmenterait encore les frais, et que l’argent ne coulait pas de source. Mais rien à faire. Le petit chiot se fit donc une place dans la famille. Il fallut lui trouver un nom. Il eut pitié à la 7e proposition, Cookie. Pauvre bête.

▬ Ce sera Fenris, point. trancha-t-il avec autorité.

Il leur fit jurer de s’en occuper et de ne pas lui laisser toutes les tâches ingrates. Trop heureuses, elles promirent à l’unisson. Il soupira. Il devrait songer à céder un peu moins aux caprices de ses soeurs. Il alla voir sa mère, dans sa chambre. Elle faisait des crises de plus en plus fréquentes. Heureusement, les médicaments prescrits par l’ami de James faisaient encore effet et la maintenait à un état stable. Mais ça lui faisait tellement mal de la savoir ainsi. Il commença à lui raconter sa journée, même si elle ne l’écoutait probablement qu’à moitié. Tel était son quotidien depuis deux ans. Il s’occupait de ses soeurs, et il gardait l’état de sa mère secret. Car, pour rien au monde, il ne la voir partir. Ses cauchemars étaient revenus depuis la mort de James, mais il vivait avec, et s’aidait des livres de psychologie et de psychanalyse de la maison.

Il travaillait en tant que bibliothécaire. Ce n’était pas grand chose en terme de revenus, mais ça permettait de ne pas dépenser trop vite l’assurance vie de son beau-père. Et le lendemain, une nouvelle collègue arriva à son boulot. Elle s’appelait Seiren Ashfield.

Mikhaïl, nowadays - As still as you can breath, life continues

Cela faisait un an qu’il travaillait pour Farfallina Company en tant que super-vilain, sous le pseudo de Quicksilver. Classe et approprié. Il s’était fait remarqué par l’une des quatre boîtes de sponsors. Son pouvoir et son tempérament calme leur avait tapé dans l’oeil visiblement. Mais, ça payait bien. Et puis, pourquoi un super-vilain ? Parce que eux, au moins, ne prétendaient pas être des gens oeuvrant pour le bien et détruisant des vies derrière. Et les règles étaient moins strictes. Le salaire était raisonnable pour un jeune homme comme lui qui devait nourrir cinq soeurs, une mère et son propre estomac qui comptait pour quatre.

Il n’avait pas revu sa collègue bibliothécaire, d’un an sa cadette. Ils s’entendaient bien, mais leurs chemins s’étaient séparés et il n’avait plus eu de nouvelle depuis. En même temps, ce n’était pas comme si ils étaient très proches. Ainsi, la vie suivait son cours. Autant qu’elle le pouvait pour un super-vilain à Astrophel City. Il jouait son rôle de grand méchant d’un air un peu détaché. Et puis, avouons-le, ce n’était pas si mal, d’enfreindre la loi. Voler des oeuvres d’art, kidnapper des riches personnalités… Ce n’est pas comme si les tableaux ou les riches étaient vraiment indispensables, après tout. Il aurait même dit que c’était sacrément drôle, tout autant que de narguer les super-héros.

Catch me if you can.



He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 614103SignabyAime

Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Astro_23He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Mike10He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 7eZfkU0He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} XWZ9eihHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} ZOxtyMiHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} JhkIyL3
X-Trem Factory (super)
Mérida Faithlin
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t644-she-s-a-tornado-with-pretty-eyes-and-a-heartbeat-meridahttps://astrophelcity.forumactif.org/t646-trouble-never-looked-so-god-damn-fine-merida
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 251
Dollars : 209
Crédits : Angebb pour l'ava ♥
X-Trem Factory (super)
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 1:06

*hug attack de la mort dans 3....
2....
1........ *

He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Giphy

He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Spooning

He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Attack-hug-o

BIENVENUE SUR ASTROOOOOOOOO Heart Heart Heart

Je t'aime (mais tu le savais déjà)
Fight pour ta fiche que j'ai hâte de lire
Je réserve la modération (mais tu t'en doutais)
Cheering Cheering Cheering

Et un dernier gif pour la route parce que je sais que tu vas aimer !

He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Original



- 5 roses de Pepper, Romeo, Mikhaïl, Yuugi & Ambroise ♥ -
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} CwmCFk2

Fan clubs :
 
X-Trem Factory (formation)
Jude P. B-Holmes
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t50-jude-angel-with-a-shotgunhttps://astrophelcity.forumactif.org/t74-jude-rs-oo-smile-for-everyonehttps://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 222
Dollars : 76
Crédits : émile pour le vava ** ♥
X-Trem Factory (formation)
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 12:41

.........AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
BBBBBBBBBBB---//NOSHAME
ETIIIIIIIIIIIIIIII TOI ICIIIIIIIIIIIIIII HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !! (ici la brioche) JOTEM JOTEM JOTEM JOTEM JOTEM JOTEM JOTEM BIENVENUE JE SUIS HEUREUSE JOTEM QWWWWQ
Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart

je vais te quémander des liens OBLIGEY jtem ;www; Heart (puis Farfallina)(puistoi)(puisunvilain)(puistesperso)(puistoi-/out)


une rose de Heileen & une de Lionel ♥

fanclub & co ♥:
 
Farfallina (super)
Mikhaïl A. «Q» Hopkins-S.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttps://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881https://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 297
Dollars : 231
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 13:25

... pour un accueil, c'est un accueil. Je vous mets 10/10 -dies-

Seiren : MERCI Heart Heart Heart MOI AUSSI JE T'AIME PLUS MIEUX ENCORE BEAUCOUP //bus//
Owi réserve moi -camion-
ce giiiiiiiiiiiiiiif Kiss2

Jude : ... *fait une overdose de coeurs*
EEEEEEEEET OOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS What a Face
OUI FAISONS DES BB
Inutile de préciser qui t'es, ça fait 4 jours que je stalke les profils et les RS -dies- donc je sais qui est qui, du moins pour les keupines de SoH xD on m'a dit que y'avait des gens de PR aussi, mais là je sèche pour l'instant x)
OF COURSE ON AURA DES LIENS MA PATATE KETCHUP CHERIE -okjem'autokill-
Farfallina. en fait y'avait une chance sur deux, entre Farfallina et Persona, j'arrivais pas à me décider alors j'ai tiré à pile ou face -meurt- OUI UN VILAIN C'CLASSE surtout que c'est pas un méchant méchant. mais un méchant gentil. ou gentil méchant. enfin bref -dies-
(oui je sais tu kiffes tous mes persos mouhehehehehe :B -porte-)
LOVLOVLOV je suis contente d'être ici blblbl

et l'histoire devrait arriver ce week-end. j'ai écris que quelques lignes (trop fatiguée dans le train ce matin haha -crève-) mais j'ai à peu près tout en tête x)


He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 614103SignabyAime

Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Astro_23He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Mike10He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 7eZfkU0He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} XWZ9eihHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} ZOxtyMiHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} JhkIyL3
Citoyens
Jonas Sutter
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 171
Dollars : 465
Crédits : Ben >w<
Citoyens
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyVen 29 Avr - 21:17

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ETIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ♥ ♥ ♥

BIENVENUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE OwwwwO

Bon courage pour l'histoire, et et je veux un lien puis c'est tout *sort*

C'est Kiki *sort*


He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Z73pWle
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Astro_16He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} BQQs5dB
Invité
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptySam 30 Avr - 17:45

WELCOME ♥
Farfallina (super)
Mikhaïl A. «Q» Hopkins-S.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttps://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881https://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 297
Dollars : 231
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyDim 1 Mai - 17:14

KIKIIIII ♥️ *hughughug*
Merci pour ton accueil ! Et oui on se trouvera un lien krkrkr (et puis t'inquiète je t'avais reconnu rien qu'avec "owo" -sbaf- nan en fait j'ai stalké les profils et je sais qui est qui -dies-)

Merci Hawa Happy2

Et ma fiche est terminée, enfin ♥️ (j'ai un peu l'impression d'avoir bâclé la fin ._. )


He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 614103SignabyAime

Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥️
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Astro_23He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Mike10He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} 7eZfkU0He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} XWZ9eihHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} ZOxtyMiHe's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} JhkIyL3
Mini-BN
Heileen Blauereiss
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t65-those-who-pretend-to-be-strong-never-really-are-heileenhttps://astrophelcity.forumactif.org/t95-kind-heart-brave-mind-fierce-spirit-heileen-rs
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 611
Dollars : 301
Crédits : bunny
Mini-BN
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} EmptyDim 1 Mai - 17:58

God ce caractère est so perfect je. Love eyes
& ton histoire a dû m'arracher au moins deux cœurs (lol) qwwwwq Elle est super tout court mais surtout super triste kfnzkefjn;efn.

BREF Voilà pour les petits commentaires, en ce qui concerne les détails on en a déjà parlé. Maintenant il est temps pour toi de faire tes débuts ici 8D


Tu es validé(e) !
par heileen
Félicitations, tu es validé(e) !

Tu peux à présent rp sur Astrophel ! ♥️ Cependant, n'oublie pas de passer dans les recensements avant ! Il te faudra recenser ton avatar, ton pouvoir, ta couleur de dialogue, ton pseudo si t'en as un, ton métier et/ou poste au sein d'un sponsor pareil. Ensuite, direction les demandes et fiches de liens. Après, éclate toi ! On est tous gentils (à peu près), alors n'ais pas peur ! Si tu es perdu(e), n'hésite pas à contacter un membre du staff~
Bon jeu ♥️




- 5 Roses de Seth, Hikari, Romeo, Mikhaïl & July ♥ -
He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} FXB7H3x
Lonely for you only :
 
BFF POWA :
 
Autres :
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}   He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée} Empty

He's a "good bad guy" acting like a superstar, and he wanna touch the sky like a shooting star ★ {Terminée}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: HORS RP - PREMIÈRE PARTIE :: Présentations :: Fiches validées :: Super-vilains-