AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

Partagez
The day after [Ft. Garance]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Professeur de combat
Kacey Cree
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t659-kacey-creehttps://astrophelcity.forumactif.org/t683-sgt-kacey-cree-fiche-de-liens
Date d'inscription : 18/09/2017
Messages : 68
Dollars : 81
Crédits : ronik
Professeur de combat
MessageSujet: Re: The day after [Ft. Garance]   The day after [Ft. Garance] - Page 2 EmptyJeu 24 Jan - 14:38

"téléphone dans sac en cuir brun, bureau gauche près fenêtre, vie scolaire. combinaison d’ouverture 153689."

Le message s'afficha directement dans le coin supérieur droit de ma vision tandis que je marchai à pas rapide dans les couloirs. Elle avait récupérée plus d'informations qu'il m'était nécessaire, ca allait faciliter les choses.
Nous ne nous étions pas parlé depuis que j'avais quitté son appartement. A vrai dire, à peine rentrée, j'avais tout juste eu le temps de nourrir mon compagnon à fourrure, mettre un plat de pâtes froid au micro-onde, et l'oublier en m'endormant comme un sac sur le canapé jusqu'au lendemain. Je ne me sentais ni reposée, ni d'attaque, mais il allait falloir essayer de rester concentrée et d'oublier ce qui s'était passé durant le week end.
153689... Quel genre de secrets pouvait-elle cacher derrière un mot de passe aussi long et compliqué à retenir ?

Ce fut un jeu d'enfant de rentrer dans la vie scolaire. Si vous cherchiez un enseignant, cet bâtiment était le deuxième endroit qu'il fallait fouiller après la salle des profs. C'est là qu'on venait lorsqu'une information avait mal circulé concernant un changement d'horaires (pour se plaindre), ou lorsqu'il y avait un souci avec les imprimantes (pour se plaindre et squatter la leur), ce genre de choses.
Je n'eu pas mal non plus à repérer le sac. Garance m'avait donné bien plus de détails qu'il ne m'en fallait.
Bingo. J'extirpai la cible, et revint me placer dans la partie principale de la vie scolaire.

- Tiens, Kacey... Oh non. Passé un bon weekend ? Tu viens aussi récupérer l'emploi du temps de... Ah tiens, je savais pas que tu avais un téléphone. C'est quoi ?

Un autre professeur entra dans la salle, sans doute à la recherche de son emploi du temps de la semaine. Je ne le connaissais que rapidement, mais je savais qu'il n'allait pas poser trop de questions si je la jouais casual.
Je n'y connaissais rien en téléphone. Mais c'était aussi le cas pour les utilisateurs lambda d'Iphone Y6+ et cela ne les empechait pas pour autant de vanter les mérites de leurs joujoux.

- Ne me dis pas que tu n'as jamais vu d'Iphone. Je lui répondis, sans quitter des yeux du gadget. Il me fallait un téléphone.. Ergonomique, alors j'en ai pris un en début d'année. Mais c'est destiné à un usage purement personnel, alors j'ai pour habitude de le ranger dans mon casier.

- Ah.

Je jetai un coup d'œil par dessus l'écran, lorsque nos regards se croisaient.
Oh non.
Nous étions bloqué dans une conversation qu'aucun de nous deux ne voulions continuer, mais partir maintenant serait beaucoup trop impoli.
C'était encore pire que n'importe quelle séance de torture.

- Mais là.. J'ai un message très important à envoyer, alors je l'ai sorti.
- Ah... ?
- ... Oui. Très urgent. Et qui demande que je me concentre dessus.
- Ah...

Au bout de quelques secondes, il quitta la pièce, prétextant quelque chose que je n'eu pas l'occasion d'entendre. Parfait. J'enclenchais la deuxième partie du plan, et déverrouillai le téléphone, avant de me diriger directement dans l'application coupable. J'avais déjà réfléchi à un plan d'attaque, et puisque supprimer une seule photo relèverait plus de soupçons qu'autre chose, je préférai appliquer la solution du tapissage de bombes à la frappe chirurgicale.
Hop, suppression complète du compte instagram. Une solution beaucoup moins risquée.
J'allais presque appeler ça une journée bien remplie avant de tilter. Il fallait aussi que je vérifie ses autres backups. Le cloud, peut être ? Il ne semblait pas qu'elle en avait installé un. Sa galerie ? Sans aucun doute. Je continuai mes recherches et-Oh god. Ca en faisait, des photos. A en juger ses rafales, elle n'avait même pas postée la pire. Ca aussi ca devait disparaitre. A raison de 5 secondes par photo supprimée, je n'allais pas avoir le temps de tout retirer. Je me contentai alors de supprimer l'entièreté de la galerie des 7 derniers jours. Peu importe, il ne s'était certainement passé rien de suffisamment intéressant pour le prendre en photo sur un téléphone avec une résolution dégueulasse.
Ni vu ni connu, je replaçai l'élément criminel à son emplacement originel, et sorti avec l'emploi du temps qu'il me fallait.

"C'est réglé. On se retrouve à la fin de la journée devant l'académie, mais on ne reparle plus de ce qui s'est passé"
Farfallina (super)
Garance
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t466-mostly-void-partially-stars-garancehttps://astrophelcity.forumactif.org/t474-bulletproof-garance#4741https://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 01/01/2017
Messages : 125
Dollars : 83
Crédits : myself (kit)
Localisation : Saten District
Farfallina (super)
MessageSujet: Re: The day after [Ft. Garance]   The day after [Ft. Garance] - Page 2 EmptyJeu 25 Juil - 20:36



THE DAY AFTER

(( GARANCE X KACEY ))


L’attente me parait interminable ; mais peut-être que je me fais des films à cause du léger stress. C’est d’ailleurs incroyable que j’arrive à en ressentir pour une chose aussi futile alors que j’ai bien pire comme type de mission dans mon cv officieux. Peut-être est-ce dû à l’ambiance de l’école, ou au fait que si je me plante sur ce coup là, difficile de supprimer les témoins sans attirer les soupçons.
Enfin.

Je jette des coups d’œil réguliers à mon téléphone dans l’attente du feu vert de ta part, tout en surveillant le couloir, mais pour le moment, rien à signaler, à part une élève sortie pour aller aux toilettes dans la direction opposée. J’en profite également pour rafraichir constamment le compte instagram de la fameuse collègue dans l’espoir de voir la photo supprimée, et je l’avoue, quand j’ai la surprise de voir le compte soudainement supprimée, j’esquisse un sourire admirateur devant l’audace de Kacey ; effacer tout le contenu au lieu du seul qui nous dérangeait pour nous éviter un effet Streisand embarrassant auquel je n’avais pas pensé.
C’était bien vu.

La porte s’ouvre, la collègue sort de la pièce et j’en profite pour m’éclipser. Le temps pour elle de revenir à la vie scolaire, Kacey aura eu tout le loisir d’effacer toute preuve de son crime et de quitter les lieux. Je me contente donc de la prévenir d’un sms bref pour m’assurer qu’elle mette les voiles, et me dirige vers la sortie de l’école pour m’en griller une pendant ma pause avant de revenir au bureau ; quand elle se rendra compte de la disparition de son compte, l’ambiance risquait de s’alourdir entre les surveillant, et je ne suis pas pressée d’y retourner.
Mon portable vibre ; nouveau message de Kacey.
Je reste de marbre en le lisant mais j’avoue éprouver une certaine satisfaction intérieure ; elle a été efficace, rapide, radicale –le genre de personne avec qui j’adore travailler et j’avoue que mon intérêt pour la professeure de combat de l’Académie aura prit de l’ampleur après cette histoire.
C’était bon à savoir.

Par mesure de sécurité supplémentaire, j’efface la conversation par sms, range le téléphone, éteins ma cigarette et la jette dans la poubelle avant de retourner travailler.

« Putain Garance, t’y crois ça ? Mon insta a été supprimé, toi qui est toujours collée à ton téléphone, tu saurais pas comment y remédier ?? »

Ça n’avait pas loupé ; à peine entrée dans le bureau de la vie scolaire qu’elle m’avait alpaguée, son téléphone à la main. Sans esquisser autre émotion qu’une vague surprise vite évanouie –on ne me connaît pas pour être expressive, ni ici ni ailleurs après tout– je fais mine de jeter un œil bref à l’écran qu’elle agitait sous mon nez avant de hausser les épaules.

« Je sais pas, tu t’es faite hackée non ? »

Et avant qu’elle ne réponde, je la contourne pour retourner à mes affaires –à savoir l’émargement du matin.

XXX

La cloche a sonné la fin des cours ; je prends mon temps pour ranger mes affaires et me dirige nonchalamment vers l’entrée de l’Académie devant laquelle je m’allume une nouvelle cigarette en attendant le retour de ma partenaire. Lorsque je devine sa silhouette parmi la foule qui se hâte hors de l’enceinte de l’école, je sors mon téléphone une nouvelle fois.

« Contre le mur, derrière toi.
Bien joué le coup de la bombe atomique btw.
 »

code - kuru


The day after [Ft. Garance] - Page 2 TvyJRWi

Professeur de combat
Kacey Cree
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t659-kacey-creehttps://astrophelcity.forumactif.org/t683-sgt-kacey-cree-fiche-de-liens
Date d'inscription : 18/09/2017
Messages : 68
Dollars : 81
Crédits : ronik
Professeur de combat
MessageSujet: Re: The day after [Ft. Garance]   The day after [Ft. Garance] - Page 2 EmptySam 17 Aoû - 3:40

Le reste de la journée s'était... Passée. Pas de retournement de situation, personne n'était venu me demander des comptes pour ce qui s'était passé la veille. J'en avais moi même presque oublié à quel point j'étais anxieuse avant que cette journée ne commence.

Au final, peut être que dans cette ville où il suffisait de sortir de chez soi pour voir des affrontements de super héros, les gens n'en avaient pas réellement quelque chose à faire de potins de qui couche avec qui basé sur une photo sur saturée.. Peut être que c'était même ce qui attirait tant les gens pour venir ici; qu'importe leurs petits secret, les squelettes dans leurs placards n'importaient plus tant que ça, dans une ville en ébullition à tout heure, à toute journée.
Mmh.

« Contre le mur, derrière toi.
Bien joué le coup de la bombe atomique btw. »
- A nouveau, la notification popa dans le coin supérieur de ma vision, me sortant de mes réflexions par la même occasion.

Garance s'appuyait contre le mur de l'établissement, une cigarette à la main. Je la rejoignai, récupérant son briquet au passage pour allumer l'une de mes "cigarettes"

- Hey. Je commencais à connaître la chanson maintenant; Sans laisser de silence dans la conversation, j'enchainai : Ca s'est avéré plus.. euh.. Amusant que je ne l'aurais pensé.. Tournant le regard, j'aperçevai d'autres silhouettes familières sortir de l'établissement. Mieux vaut que les autres pions ne me voient pas. Je lui rendis le briquet, ajoutant dernièrement : Enfin bref si jamais tu passes à Haylen, fais moi signe. C'est par ici que je crèche.

Don't be a stranger, comme ils disent.
Ce fut sur ces mots que nous nous quittions. Après tout ce que nous avions fait, je ne voulais pas notre petite réunion après les cours ne rafraîchisse subitement la mémoire d'une des collègues de Garance.

M'est dit que ca ne serait pas la dernière fois que j'entendrais parler d'elle.

------------------------------------------------------------------------------


- J'ai cru comprendre que tu t'es mise dans le mal ce week end. Est ce que tout va bien ?

- Mhmh. Une soirée d'intégration qui a dégénérée. J'ai retenu la leçon, c'est gentil d'appeler pour prendre des nouvelles. Je répondais à l'oreillette, enfilant négligemment ma veste en cuir.

- C'est normal. Tu veux que je passe ? J'ai des médocs qui devraient aider.

Enfilant mes gants, je grognai intérieurement - Non non je t'assure que ca va déjà mieux. Je ferais juste attention. Ce soir d'ailleurs, ca va juste être Netflix, et repos avant 23h. Me baladant dans l'appartement pour récupérer mes affaires, je vérifiais d'un vif coup de main que ma matraque était bien attachée à la ceinture.Il va falloir que je te laisse d'ailleurs, le repas est prêt.

Sitôt raccroché, j'allumai ma radio, la même que j'avais réglée sur les fréquences de la police. Avant qu'on ne m'appelle pour prendre de mes nouvelles, ils avaient annoncés une tentative d'intrusion dans un domicile pas loin de là où j'étais et c'était visiblement encore d'actualité.
J'attrappai les clés de ma moto, et quittai l'appartement.
[/color][/b]
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The day after [Ft. Garance]   The day after [Ft. Garance] - Page 2 Empty

The day after [Ft. Garance]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel-