AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


Le deal à ne pas rater :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation offerte
Voir le deal

Partagez
« equinox » she said, and she found that pretty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carvel & Son (super)
Junko D. Gotô
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttps://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 97
Dollars : 82
Crédits : ange pour le vavaaaa ♥
Carvel & Son (super)
MessageSujet: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 18:55

Junko D. Gotô
be brave, be strong, but don't forget to be human
You're human;
Nom Gotô
Prénom(s) Junko Daisuki
Âge 19 ans
Surnoms /
Orientation sexuelle ons'enfoutsexuelle (plutôt hétéro)
Groupe super-vilains
Sponsor Carvel&Son
Ce qu'il pense de la situation à Astrophel C'est coool c'est fuuun ! C'est une ville super animée et on s'y ennuie jamais !
Métier vilaine à plein temps
Nationalité américaine & japonaise
Maybe, not totally;
Super-pseudo equinox
Pouvoir contrôle vectoriel
Description du pouvoir Contrôle vectoriel, ou la capacité à contrôler les vecteurs ; en d'autres termes, Junko a une prise sur les forces physiques, la trajectoire d'un objet en mouvement, la force appliquée sur cette objet, la pression... elle peut réguler toutes les flèches invisibles, inverser le courant, canaliser l'électricité, fluctuer la gravité sur une zone etc., le tout dans un périmètre formant une cloche de trois mètres carré autour d'elle. Il faut aussi préciser qu'elle ne contrôle que très mal cette capacité et fait un peu n'importe quoi – quand elle songe à l'utiliser. Elle a elle même du mal à comprendre son pouvoir, comment il fonctionne et ses limites.
Costume Une tenue noire, des bottines renforcées noires, un short en jean noir, des collants épais bleu turquoise, une veste d'aviateur sur un débardeur noir, ainsi que des gants renforcés avec plaques d'acier – quand elle tape, ça fait particulièrement mal. Pour cacher son identité, Junko porte une perruque rousse au carré, sur des lunettes infrarouges assez grosses et un masque lui recouvrant le bas du visage, noir.
Gadget Ses lunettes infrarouges, ses gants renforcés avec des plaques de métal, puis quelques bombes fumigènes, bombes au poivres et autres petites concoctions venant de son sponsor, mais jamais mortelles (ex : boules puantes).
ft. touko/white (pokémon)
Physique;
Aujourd'hui, j'ai accepté de jouer à un jeu... bizarre. Setsuna m'a mise devant la glace et m'a lancée le défi de me décrire « le plus objectivement possible ». A quoi je ressemble, donc. Mine de rien, c'est chaud. Je dirais que la première chose que l'on remarque, ce sont mes yeux. De grands yeux bleus bien vifs, avec de légers reflets verts. Des yeux piquants, qui laissent parfaitement voir ce que je ressens ou pense – ouais, je suis un livre ouvert. L'expression « les yeux sont les fenêtres de l'âme », c'est 100% vrai pour ma part. Pour parer mes yeux, j'ai de longs cils vachement courbés sombres que je maquille rarement. D'ailleurs, Setsuna arrête pas de m'engueuler à mort, comme quoi avec des cils pareils – notons qu'elle a les mêmes, hein – je devrais en profiter, gngngn... bref.

Mes yeux ressortent pas mal, vu leur couleur, mais aussi ma chevelure, brune, qui tranche bien. Je suis bleu et chocolat en fait. Mes cheveux sont sombres et ondulent à mort, voire ils bouclent carrément. J'ai limite des anglaises. En général, j'attache mes cheveux en une queue de cheval haute pour me dégager les yeux, mais ça revient toutes les deux minutes alors bon... des fois je les laisse lâchés. À ce moment là, ils m'arrivent aux reins, à peu près. Du fait qu'ils bouclent, ils sont énormes et au réveil ça fait limite « BOULE DISCOOO » c'est affreux. Des fois je me balade avec la brosse dans les tifs en hurlant le prénom de l'une ou l'autre de mes sœurs pour m'aider puis je me retiens de chialer quand on démêle. Virilité bordel ! Si, je suis virile, ta gueule. Putain je parle à mon miroir là...

Hmm... Je peux dire quoi d'autre ? Ah oui. Ma peau. Elle est super pâle et fragile mais je bronze plutôt bien. Voilà. J'ai des joues un peu rosées. J'ai un visage assez rond, des pommettes hautes, un nez droit... Je sais pas, moi, je suis ordinaire quoi. Setsu' dit qu'on ressemble un peu aux canons hollywoodiens, mais pas spécialement... 'fin je suis pas « objective », là. C'est difficile. Donc revenons à ce que je peux dire sans trop être à côté de la plaque. Je fais un mètre soixante-six, je suis assez musclée. Bon ça se voit quasiment pas en fait, j'ai une silhouette assez fluette, un postérieur peut être un peu conséquent – mais si on ose aborder ce sujet on se mange mes quatre phalanges dans le nez – et j'ai une poitrine assez volumineuse. C'est même chiant pour se battre, en général.

J'ai pas un physique particulièrement attirant... J'ai rien de spécialement beau, en fait. Mes yeux ne sont pas dénués de beauté, allez, mais c'est tout. Je suis pas objective, je sais. Mais, hé, toi là dans le reflet, tu trouves pas ? Mes lèvres ne sont pas super pulpeuses, j'ai pas un physique de rêve d'une bombasse issue d'un film d'action américain à la James Bond. Je fais plus James Bond que sa copine, en fait. Disons que j'ai pas grand chose de féminin mis à part les boobs et ce qui va avec. Je préfères les shorts et pantalons, les sweats informes de toutes les couleurs, surtout quand ça a pleins de motifs funs. Du genre « d4rk princesse disney » tu vois ? Ou Star Wars. Rarement des trucs à l'effigie du moindre vilain ou héros que ce soit. Enfin j'avais bien un tee-shirt à l'effigie de Gamix, quand j'étais gamine.. puis c'est un peu mes rivaux, 'voyez. J'ai souvent des bleus et des pansements partout, sur les genoux surtout, bizarrement, puis les mains, les phalanges etc. Je me bande souvent les mains pour me battre, d'ailleurs... du coup, on peut voir tous pleins de petites cicatrices de guerre – si si – sur mon corps. Mais rien de bien remarquable et horrible, en fait. Disons que j'en ai une sur le genoux gauche, par exemple, et on y fait pourtant pas vraiment attention, malgré le fait que je sois super souvent en short. Parce que je suis pas spécialement frileuse.

Après, dire que je peux m'habiller comme je veux serait un énorme mensonge. J'ai super-maman Setsu' à la maison, donc nope, je peux crever pour faire le sac. J'ai même des robes dans mon placard... des robes, sérieusement. Tu me vois en robe ?? non, hein ? On est d'accord. Pourtant j'en ai déjà mis, et pas qu'une fois... sans parler des réunions familiales où tenue présentable oblige. Mais je déteste tout bonnement ne pas être libre de mes mouvements, d'être restreinte. J'étouffe bordel. C'est chiant d'être une fille...

Caractère;
Mon caractère ? Je sais pas trop... j'ai déjà du mal à me comprendre, à parler de moi... alors des autres, n'en parlons pas. Disons que j'ai du mal avec tout ce qui est émotions, j'ai du mal à me montrer empathique et je ne le suis pour ainsi dire pas du tout. Je suis incapable de me comprendre moi-même je crois, je vis de manière presque primitive, me contente de me sentir énervée, contente, fatiguée, énervée, affamée... énervée... J'avoue, j'ai mes règles H24.

Je sais pas, les gens pour moi, c'est juste trop compliqué. On m'a déjà dit « apprends à fermer ta gueule quand il faut », ou bien encore « t'es qu'une égoïste », mais j'y suis pour pas grand chose en réalité... je sais, je me sens vraiment horrible, je me trompe tout le temps, dis ce qu'il ne faut surtout pas dire, je mets les pieds dans le plat et je creuse ma tombe. Je suis juste pas douée avec l'espèce humaine, je viens sans doute d'une autre planète et je m'emmêle. Du coup, je préfère juste ignorer les remarques et cesser d'essayer, je suis moi-même et point barre, à quoi ça sert de toute manière, de culpabiliser ? Ma conscience, c'est Setsuna.

Elle est la part d'humanité et de tendresse que je n'ai pas, de délicatesse et de féminité qui m'est totalement étrangère. Moi, je suis la grosse bourine qui gueule « BASTOOON » et qui fonce dans le tas, celle qui remue les machines qui veulent pas marcher et tape dedans, celle qui envoie son téléphone balader quand il bug... j'ai un tel tout naze maintenant, ça fait moins mal au porte monnaie. De toute manière, je ne suis pas vraiment celle qui a le besoin impérieux d'avoir le dernier iphone ou le dernier truc à la mode, je m'en fous même pas mal. Je ne suis pas dans les apparences, pas du tout même ; au cas où ça ne serait pas déjà évident... je crois être assez... authentique et honnête, vraie et rien n'est faux chez moi. C'est déjà ça, on dira ! Je mens aussi bien que Pinocchio, c'est inscrit sur ma tronche quand je dis un bobard, et j'ai un langage aussi fleuri que celui d'un camionneur. Je suis impulsive, spontanée et irréfléchie, en plus d'être indélicate et violente – ouais je sais, la femme parfaite quoi.

Je réfléchis au moins une fois par an, j'dirais. Je sais bien que je suis pas bien maligne des fois, à côté de la plaque carrément souvent, même si je supporte pas qu'on le souligne. Je suis jamais le moindre plan, la moindre directive ; je suis stupide et butée, je fonce dans le mur et faut croire que j'aime ça, puisque je recommence. Il faut dire que j'ai l'habitude de faire la sourde oreille, sauf quand on me provoque ; là je réponds immédiatement, pas de souci ! Parce qu'évidemment, je suis une bonne grosse susceptible – enfin un défaut de nana, si c'est pas beau ça. J'ai mon petit ego, mine de rien, et j'ai horreur que l'on souligne mes erreurs ou mes défauts ; surtout mon insensibilité, je crois. Oui, je sais très bien à quel point je suis un boulet, à quel point je devrais être plus attentive, à quel point je suis à côté de la plaque. Mais j'ai toujours eu beau essayer, ça n'a jamais changé, alors bon.

Je suis incapable de comprendre les gens, c'est tout ; leurs intentions, aussi, ce qui peut me rendre assez... naïve. Y a des fois, je gobe des énormités et je le regrette après, y a des fois, comme je réfléchis pas toujours ou pas tout de suite, je me fais avoir et je réalise trop tard. C'est une des dérives de la spontanéité un peu trop poussée... et je me sens bien con. J'aime pas ce côté là chez moi, aussi...

En réalité, y a pleins de trucs chez moi, que j'aime pas ; mais c'est plus simple d'ignorer et de faire avec. J'aime pas ma mauvaise habitude de taper avant de questionner, bizarrement ; j'aime pas cette boule désagréable qui se forme dans mon bide quand je vois mes sœurs avec des gens – c'est pire avec des mecs étrangement - ; j'aime pas cette impression d'étouffer quand je m'imagine seule. Je suis terrorisée à l'idée de finir seule, et je trouve ça d'un ridicule assez blessant. J'aime pas avoir peur, en fait ; quoique regarder un film d'horreur, j'adore, les maisons hantées, j'adore... je crois que ça s'appelle le frisson, et que c'est différent. J'adore l'adrénaline aussi ! Le danger, sentir son cœur battre à mille à l'heure, se jeter dans la mêlée et tirer son épingle du jeu ! J'ai pas peur de mettre ma vie en péril ; alors pourquoi quand je regarde Setsuna s'éloigner de moi, c'est différent ?

En règle générale, je crois pouvoir dire ne pas être une mauvaise personne. Je suis juste maladroite, avec mes mains mais aussi avec mes mots, je suis juste brusque et sang chaud. Je suis juste pas douée, juste une espèce de boulet intergalactique, une fille un peu random sur les bords qui peut rentrer par la fenêtre ou se déplacer en cadis, parce qu'aussi, je suis celle qui profite de la vie ; quitte à paraître ridicule, après tout !
Elle regardait le chemin parcouru et c'est alors qu'elle songea « qu'ai-je accompli dans ma vie ? pas même quelques ruines, juste quelques rires, pas même quelques douleurs, juste quelques vides »
Histoire;
J'crois qu'on peut assez bien résumer ma vie à : rien d'intéressant.

Je suis née dans une famille d'immigrés japonais un peu particuliers, qui vivaient d'activités assez peu légales et parfois même, assez peu morales. Mais j'ai jamais trop su quoi exactement, et j'crois qu'au fond, je m'en fous. Je sais juste que ma famille est puissante, et que les gens me regardaient un peu avec crainte, à l'école – moi ou mon garde du corps ? On va dire moi. Vrai qu'à cinq ans j'étais déjà une terreur... si si ! Surtout avec les gens qui approchaient Setsuna. Setsuna, c'est ma sœur, ma jumelle plus exactement ; elle est tout mon opposé, mais on a toujours été très fusionnelles toutes les deux. Même qu'on s'est mariées petites, et j'ai promis que je serais toujours son chevalier ! Je sais, c'est d'un niais... c'est l'effet Setsuna.

Setsuna, c'est la princesse, moi, la garçonne, et ça a toujours été comme ça. Quand on est nées, nos parents nous ont tout de suite kiffé leur race et on est un peu devenues leurs petites princesses ; au détriment de notre grande sœur, peut être. J'ai pas trop de souvenirs de cette époque, vu que quand elle est partie, j'avais juste six ans (ou cinq ?), mais je sais que papa et maman étaient infiniment plus durs avec elle qu'avec Setsu' et moi. Je sais pas trop pourquoi, j'ai jamais trop compris, et à cette époque, je m'en rendais même pas compte, alors...

Je sais pas trop quoi dire, vraiment ; j'ai toujours eu une vie heureuse, en fait. On pourrait croire que notre vie à Setsuna et moi a déjà été mise en péril une fois ou deux, mais même pas ; on vivait bien choyées et protégées dans une baraque super grande et de style asiatique, un peu à l'écart de la ville, dans le district de Nahuel. Des grosses filles de bourges, ouais. Même si, en me voyant, à l'époque – et même maintenant remarque (voire c'est pire) – on ne devinait pour ainsi dire jamais mon milieu social. Ce qui n'était pas surprenant, dans la mesure où les bonnes manières et moi, ça a toujours fait deux. Je tabassais les garçons qui m'emmerdaient – et ceux qui s'en prenaient à Setsuna avaient double tarif – et j'étais une vraie chieuse. J'étais sûrement la gamine la plus insupportable à l'école, à ne jamais obéir et à me bagarrer à tous bouts de champs... y a que Setsuna qui me calmait, puis papa et maman. Mais papa et maman avaient tendance à laisser passer les caprices, en disant que j'avais été provoqué etc. Bon, il fallait avouer que, la vaste majorité des cas, oui, j'avais été provoquée ; même si pas intentionnellement, je réagissais juste... trop vite. Ne dis pas que c'est pire maintenant ou j'te pète une dent.

Que peut-on dire d'autre, hein... oui, j'étais un peu un boucan, et j'avais même tendance à manquer un peu de respect ; parce que ma famille était puissante, toute ça, et que je me sentais trop pas. De temps en temps, papa me remettait en place (de temps en temps seulement), et du coup j'étais pas non plus une petite peste. Juste une gamine violente qui aimait pas qu'on la prenne pour une idiote. Certes, à l'école, j'ai jamais été une flèche, mais me traiter d'abrutie c'était un peu demander un aller-retour pour l'hôpital. Or les gens voulaient souvent aller à l'hôpital. Donc j'ai donné pleins de tickets.

J'ai déjà été renvoyée une ou deux fois, et Setsuna changeait d'école avec moi ; je crois qu'elle m'en a un peu voulu... peut être... je sais pas trop. Disons que c'est elle qui m'a calmée, et j'ai arrêté de taper gratuitement – enfin presque ils me cherchaient quand même, c'est pas tout à fait gratuit – les gens. Puis un jour, j'ai découvert que j'étais trop d'la balle.

Astrophel, j'y suis née, j'ai toujours trouvé cette ville passionnante ! Les combats à la télé c'était trop cool, et je rêvais d'en être ! Papa et maman étaient pro vilains, comme on pourrait s'en douter, et par conséquent, je visais plus le statut de super vilain que de super héro. Certes, c'étaient les seconds qui étaient acclamés, mais les premiers aussi avaient trop la classe, voire plus que les héros ! Bon, même si le Phénix était stylé faut avouer. Puis ma sœur aussi, c'était la meilleure. Parce que Tsubaki – ma grande sœur – est rentrée dans un sponsor de super vilains ! Une autre raison pour avoir envie d'être une vilaine... je savais pas trop qui c'était vu qu'il y a des masques et tout, et qu'on avait plus trop de nouvelles d'elle, mais j'la vénérais quand même. Du coup j'voulais trop être une vilaine moi, et je me disais que je serais vite repérée vu comment j'étais forte ! Et vu à quel point j'étais incontrôlable, j'avais peu de chance, mais...

Mais est arrivé ce fameux jour où j'ai découvert que j'étais trop badass. J'avais quatorze ans, et je désespérais de pas avoir de pouvoir en vrai ; parce que c'est plus simple de rentrer dans un sponsor avec un pouvoir – comme Tsubaki – et aussi parce que c'est tellement la classe quoi ! Je voulais être classe et avoir un super pseudo qui claque, comme, chais pas... « CHAOS » c'est stylé Chaos. Avec le S qui se prononce. Mais j'avais pas de pouvoir et ma vie était trop triste. Sauf qu'un jour, voilà, j'me battais – pour changer – et j'ai vu la barre de fer arriver dans ma gueule. Je dois avouer que j'ai un peu flippé pendant un quart de seconde, mais la barre a changé de trajectoire, et ni le mec qui la tenait, ni moi, n'avons compris. Quoique je m'en foutais un peu concrètement, vu que j'ai pu en profiter pour lui envoyer mon pied là où il faut.

Ce genre d'événements se sont souvent répétés, en fait. Une fois, j'ai carrément inversé le courant... l'électricité. Et tout a sauté à la maison. Enfin tous les appareils tu vois, on a même été obligé de racheter un disjoncteur. Alors, moi, trop intelligente tu vois (et passionnée voire obsédée, ça aide), j'ai soupçonné l'apparition d'un pouvoir ! Bon en même temps, je venais de faire sauter l'électricité à la maison, alors que j'avais juste perdu à Call of Duty.

Du coup, j'ai été envoyée à l'académie, qui a eu tout le loisir de tester mes capacités et de mettre un nom dessus. Et donc c'est passé de 'porte bonheur' à 'disjoncteur' pour terminer sur 'contrôle vectoriel'. Et à cette époque, un vecteur, je savais même pas ce que c'était. Du coup, grand bien m'en fasse, j'ai appris avant ceux de ma classe ce qu'était un vecteur ; c'est cool au moins, j'aurais de bonne notes sur ça, après. Le truc c'est que c'est super dur à comprendre, même le simple fonctionnement de mon don, j'en chiais – j'en chie toujours – alors du coup... bah du coup, pour me battre, je préférais – et ça aussi, ça change pas – utiliser mes poings. Et mes genoux. Et tout ce qui me passe sous la main. MAIS j'étais à l'Astrophel Academy ! La grande claaaasse.

J'étais peut être un chouïa ambitieuse, et je détestais qu'on me regarde de haut. J'essayais d'être forte, mais je finissais toujours par foutre des gifles, qui étaient de loin plus efficaces que mon fgdfui de don qui disait nope. Sauf qu'à l'académie, y avait ce gars, qui se foutait de la gueule de tout le monde. Enfin je crois. J'avais l'impression. Du coup j'ai décidé qu'il serait mon rival eeet je crois qu'il savait même pas que j'existais en fait... quoique je gueulais tellement que les gens s'en rendaient compte en général, quand même. Mais pas lui. Je crois. Bref.

J'essayais toujours d'être plus forte, dans l'espoir d'être repérée – quoique j'aurais pu aller les voir moi au pire, mais je voulais tellement que l'on vienne me recruter... et c'est arrivé ! J'étais au comble de la joie. La société Carvel&Son m'a contactée vers mes 16 ans (et demi) et j'ai mis environ vingt secondes à hurler de façon positive. Mes parents ont approuvé évidemment, et du coup, je suis entrée comme ça dans un sponsor ! Carvel&Son, c'est la grande classe avouez.

À la même époque, les choses ont... changé. Pas qu'en bien. Je suis entrée dans un sponsor, et ma sœur a eu un accident à la même période ; elle a frôlé la mort, tu parles d'une façon de renouer un contact ! Tsubaki fait rien comme tout le monde faut croire.  Bien sûr que j'ai eu la peur de ma vie, bien sûr qu'avec Setsuna, on s'est ruée auprès d'elle, à l'hôpital ; bien sûr, aussi, que j'ai foutu Over à la porte en ayant le désir ardent de lui arracher un œil et quelques dents en bonus. Je me suis abstenue je sais même pas vraiment comment. Peut être parce qu'il y avait Setsuna... et par respect pour celle que tous nommaient à présent Gamix... encore est-il que l'autre connard est sorti et que je suis retournée auprès de ma grande sœur.

Étrangement, rien n'a véritablement changé dans un premier temps ; on allait juste voir Tsubaki à l'hôpital, alors qu'elle allait encore, disons, très mal ; je crois que j'en veux à papa et maman qui n'ont pas pris cette peine. Certes, elle était partie, elle les avait 'abandonnés', mais c'était leur fille bordel ! J'ai commencé à avoir envie de partir de la maison, moi aussi, à cette époque. Je trouvais leur comportement injuste, je commençais à me dire qu'il en avait toujours été ainsi, que pour nous c'était la belle vie, et que c'était pas trop normal. Puis je voulais passer du temps avec une sœur dont je ne savais rien, dont ma connaissance s'arrêtait presque à quelques photos ; je voulais rattraper le temps perdu. Je crois... oui je crois que c'est à cette époque que j'ai désiré me barrer de la maison pour la première fois, et de vivre avec Tsubaki. Qui, évidemment, était encore dans le comas ; j'avais de l'espoir.

J'ai commencé mes premières missions avec ce spectre sur la tronche, à espérer tout ce que j'avais pour qu'elle se réveille. Du coup, fatalement, mes premières expériences furent... catastrophiques. Ça et le fait que j'étais pas douée, ça aidait aussi. C'est au cours d'une mission que j'ai attiré l'attention du type dont je voulais être la rivale, d'ailleurs ; j'ai juste foiré complet sa tentative de discrétion. Je crois que j'avais même pas honte, et je crois que c'est toujours le cas. Il m'a fuie après... et moi j'ai joué les stalker, bref. Bizarrement, ça m'occupait la tête, je pensais plus à ce lit d'hôpital et à ces parents indifférents ; j'arrivais à penser à autre chose. Parce que c'est pas mes potes qui m'y aidaient ; oui, j'avais une vie sociale. Mais ils ne m'étaient pas d'une aide extraordinaire, à me regarder par dessus leur épaule, pas habitués à me voir aussi... fébrile. Je ne traînais qu'avec des garçons qui étaient tous au moins aussi délicats que moi, donc dieu merci, ils n'abordèrent pas le sujet directement.

Puis... tout est rentré dans l'ordre. À peu près. Tsubaki – ou Gamix – s'est réveillée, avec Setsu' on a du pleurer pendant trois heures comme des mioches. Papa et maman ont continué de feindre l'indifférence, mais j'étais tellement heureuse que je m'en foutais. À l'école ça a continué tranquillement jusqu'à mes dix-huit ans ; à ce moment là, j'ai choppé Setsuna et lui ai annoncé qu'on allait vivre chez Tsubaki. Et ce sans l'accord de cette dernière – mais ça au pire on s'en fout. À cette même époque, j'ai été diplômée – pas si débile finalement ! - et je suis entrée à Carvel&Son en temps que vilaine à plein temps. Sauf que j'étais pas douée et qu'on m'a collée un binôme... Si au début j'étais pas du tout ravie, il en a été différemment dès que j'ai rencontré la fameuse binôme ; Seiren. Cette fille est. Trop géniale. Franchement, j'me suis sentie conne de jamais lui avoir adressé la parole à l'académie – même si elle était plus âgée. On est tout de suite devenues complices, et notre binôme a marché du tonnerre ! Un peu trop, selon certains, même...

Et puis... et puis... je suis allée vivre chez Tsubaki avec Setsuna. C'est drôle elle est restée stone. Mais bon au moins, elle nous a pas foutu à la porte ! On a pas coupé les ponts avec nos parents avec Setsu', mais on a pris notre indépendance – ou j'ai pris notre indépendance, au choix – on était majeures après tout. J'ai continué d'être une vilaine avec Seiren, et j'aime toujours autant mon job – foutre le bordel dans ce petit monde de paillettes ! Bon par contre, un jour je comprendrais peut être comment fonctionne mon don... peut être... en attendant, rien ne change vraiment ! Pas vrai ?

derrière son écran...
Pseudo kingyo
Âge 19 ans
Disponibilités souvent c:
Comment t'es arrivé sur le fo ? excellente questiooon /out
T'en pense quoi ? jolem ? *dies*
Code du règlement HEILY seal of approval ♥



family & co:
 
bann & stuff:
 
Citoyens
Setsuna L. Gotô
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t67-ceci-est-un-titre
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 81
Dollars : 68
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 18:55

JE T'AIME MA petite SŒUR BLBLBLBLBLBLBLBLBL
Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Heart Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering Cheering
« equinox » she said, and she found that pretty Tumblr_nzh2jhmQOd1qj179mo1_540
« equinox » she said, and she found that pretty Tumblr_inline_mu7zubcgOs1ql60y0
« equinox » she said, and she found that pretty Tumblr_inline_mu7zzqlLAS1ql60y0
« equinox » she said, and she found that pretty Tumblr_n9que2zSJl1qdx8elo4_500

et un dernier pour la fin, je sais que tu aimeras
« equinox » she said, and she found that pretty Tumblr_inline_nsbplksDyK1spgtl3_500


« equinox » she said, and she found that pretty ZoSkASt
« equinox » she said, and she found that pretty Asiat_10« equinox » she said, and she found that pretty Astro_17
Fourre-tout:
 
Citoyens
Hayden Myers
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 78
Dollars : 52
Crédits : Moi même
Citoyens
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 19:50

RHO OUI JUNKOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO ♥
REBIENVENUEEEEE =wwww=
Bonne validation \o/


« equinox » she said, and she found that pretty 2IGo7G3
« equinox » she said, and she found that pretty 313248Haydensignature

Love:
 
Persona (super)
Lionel «Cheshire» Narita
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona (super)
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 19:56

JUNKOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO *hughugnug*

Bon courage pour la suite ♥


« equinox » she said, and she found that pretty VgYgPBz« equinox » she said, and she found that pretty Asiat_10
« equinox » she said, and she found that pretty NPCqx5u
élève à l'Académie
Shawn Light Anderson
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t489-mais-puisque-je-vous-dis-que-je-ne-suis-pas-un-elfe-uc?nid=782#4846https://astrophelcity.forumactif.org/t490-les-liens-d-un-elfehttps://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 130
Dollars : 96
Crédits : Jude
Localisation : Suisse
élève à l'Académie
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 20:06

Je suis perturbation. Je joue Touko sur un autre forum. Elle aussi américaine. Et sur ce même forum sa meilleure amie s'appelle Junko. Coincidence de ouf xD

Bref 8D

Rebienvenue 8D

Je lirais ta fiche... un jour *out*

Mais je veux un lien de toute manière parce que Touko, toi, voilà *PAN*


« equinox » she said, and she found that pretty CgzRVHM

« equinox » she said, and she found that pretty 6xTEuYy« equinox » she said, and she found that pretty J1YeUfm« equinox » she said, and she found that pretty Astro_14« equinox » she said, and she found that pretty 8AiPa12

Images:
 
Paris-Brest crémeux
Romeo R. Eastwood
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttps://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttps://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 599
Dollars : 970
Crédits : bibi pour cette fois
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 21:52

JUNKOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO ♥️♥️♥️♥️♥️
Heart Heart Heart

Ce sera tout pour moi. :B


He is always humming in #CAB484


Love & other strange things ♥:
 
X-Trem Factory (super)
Mérida Faithlin
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t644-she-s-a-tornado-with-pretty-eyes-and-a-heartbeat-meridahttps://astrophelcity.forumactif.org/t646-trouble-never-looked-so-god-damn-fine-merida
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 251
Dollars : 209
Crédits : Angebb pour l'ava ♥
X-Trem Factory (super)
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 22:29

MA PARTNER IN CRIIIIIIIIME **
Bienvenue sur ton propre forum 8D /BUS/
Je te souhaite une agréable validation :c & vivement qu'on rp ensemble pour mettre la misère haha -sors loin-
*BIG HUG* luvluvluv ♥


- 5 roses de Pepper, Romeo, Mikhaïl, Yuugi & Ambroise ♥ -
« equinox » she said, and she found that pretty CwmCFk2

Fan clubs :
 
Invité
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptySam 2 Jan - 22:33

Rebienvenueeeeeeeeeeeeee Lov Lov Lov Lov Lov Lov Lov Lov Heart Cheering Cheering Cheering Hâte de la voir en piste ! **
Mini-BN
Heileen Blauereiss
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t65-those-who-pretend-to-be-strong-never-really-are-heileenhttps://astrophelcity.forumactif.org/t95-kind-heart-brave-mind-fierce-spirit-heileen-rs
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 611
Dollars : 301
Crédits : bunny
Mini-BN
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty EmptyVen 8 Jan - 23:47

MWAHAHA.

Tu es validé(e) !
par heileen
Félicitations, tu es validé(e) !

Tu peux à présent rp sur Astrophel ! ♥ Cependant, n'oublie pas de passer dans les recensements avant ! Il te faudra recenser ton avatar, ton pouvoir, ta couleur de dialogue, ton pseudo si t'en as un, ton métier et/ou poste au sein d'un sponsor pareil. Ensuite, direction les demandes et fiches de liens. Après, éclate toi ! On est tous gentils (à peu près), alors n'ais pas peur ! Si tu es perdu(e), n'hésite pas à contacter un membre du staff~
Bon jeu ♥




Amour sur toi ♥♥♥


- 5 Roses de Seth, Hikari, Romeo, Mikhaïl & July ♥ -
« equinox » she said, and she found that pretty FXB7H3x
Lonely for you only :
 
BFF POWA :
 
Autres :
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « equinox » she said, and she found that pretty   « equinox » she said, and she found that pretty Empty

« equinox » she said, and she found that pretty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: HORS RP - PREMIÈRE PARTIE :: Présentations :: Fiches validées :: Super-vilains-