AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €

Partagez
un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
X-Trem Factory (PDG)
Maxence Holmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.orghttps://astrophelcity.forumactif.org/t125-let-him-burn-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t275-dawn-of-justice-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t174-we-are-the-warriors-that-built-this-town-max
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 147
Dollars : 118
Crédits : meh
X-Trem Factory (PDG)
MessageSujet: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyJeu 25 Juil - 14:41

Entre ciel et terreMaxence feat. Aelys
Maxence n'avait jamais quitté Astrophel City depuis qu'il était entré à la tête de la compagnie de son beau-frère. Emporté dans la spirale infernale de la vie, il n'avait jamais ressenti ni l'envie, ni le besoin de le faire. Il avait beaucoup voyagé au cours de ses études, profitant de chaque instant de pause pour aller voir ailleurs ; mais c'était un luxe qu'il ne pouvait plus se payer.

Mais deux jours, seulement ne pouvaient pas être de trop.

Pas quand la seule compagnie qui lui permettait de s'imaginer ailleurs résidait dans les bouteilles hors de prix qui disparaissaient mystérieusement de dessous le bureau d'affaires.

Merci d'être venue.

L'avion avait atterri une heure auparavant, dans un aéroport privé sur une île au large du Pacifique dont le nom ne lui avait pas été divulgué. Seul Andre, le grand instigateur de ces vacances forcées, était supposé connaître la destination dans laquelle il avait envoyé son directeur - et meilleur ami.

Sur la banquette arrière de la voiture, Maxence avait tourné enfin la tête vers Aelys. Il était encore sonné par les somnifères qu'il s'était obligé à prendre pour ne pas avoir à subir ses angoisses de prendre l'avion ; le vieux traumatisme ne l'avait jamais quitté.

Il prit sa main dans la sienne.

Andre est le seul au courant.
made by miss amazing.


MAXENCE "PHOENIX" HOLMES. ♛
HOPE ISN'T A DREAM BUT A WAY FROM OF MAKING DREAMS BECOME REALITY.
Citoyens
Aelys S. Devonshire
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/08/2015
Messages : 81
Dollars : 75
Crédits : mes petits doigts.
Citoyens
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyJeu 25 Juil - 19:28

— entre ciel et terreAelys & Maxence
chaque fois qu'il posait les yeux sur elle
ces instants où ils étaient seuls
sa voix qui souffle à son oreille
entre ses bras toute petite, Aelys n'était plus rien.
Juste un concentré d'amour à l'état le plus brut, qui inspire au rythme de ses étreintes et qui s'étouffe dans tout ce qu'elle aurait voulu lui dire.

elle avait des papillons dans le ventre dès le moment où elle avait décroché, et que ce timbre de voix si particulier lui avait proposé de venir avec lui.
L'emmener, seule avec lui, vers une destination inconnue pour tous - même pour eux finalement. D'une voix douce, elle avait acquiescé, avant de se poser lourdement sur le sol comme lorsque l'on reçoit un cadeau qu'on espérait plus.

« Malgré ça, je serai toujours là. Si tu as besoin, tu n'as qu'à m'appeler. » pourtant elle s'était contenté d'attendre, tout ce temps, qui lui avait parut une éternité. elle venait de se rendre compte simplement qu'elle pouvait lui faire confiance, entièrement, comme avant.

Une valise trop conséquente pour deux jours seulement à la main, elle avait patienté, jusqu'à l'arrivée de la voiture dans laquelle elle était censée attendre Maxence. Elle s'était remaquillé bien deux fois, et remis ses vêtements en place à douze reprises quand bien même il n'y en avait aucun besoin.

Et finalement, il était là. Elle retira ses lunettes de soleil, dévoilant ses yeux bleus pétillants de petite fille, et un sourire trop large pour son âge apparut.

« Tu devrais plutôt remercier Andre. C'est grâce à lui tout ça. » L'escapade bien sûr, mais d'autres choses bien plus encore. Le simple fait d'avoir pris soin de Maxence pendant son absence donnait à Aelys un sentiment de reconnaissance éternelle pour le bras droit de son Roi.

Elle posa sa main sur celle du Phoenix, et se rapprocha suffisamment pour poser une tête sur son épaule. « Et merci d'avoir pensé à moi. Sans te mentir, j'imaginais pas que tu me proposerais un week-end seule avec toi. » elle laissa aller ses doigts sur la peau de Maxence, et éclata en un rire juvénile.

« Eh dis, si j'te connaissais pas, je pourrais croire que tu as des idées derrière la tête. » elle avait murmuré à son oreille, et s'était remise en place correctement dans la voiture. « Alors ? Où allons-nous chef ? J'adorerais qu'on aille voir la mer la nuit ! » Le jour n'allait pas se coucher immédiatement, et elle avait jeté plusieurs regards vers l'extérieur pour trouver une idée - et calmer les frissons qui lui faisait papillonner le ventre depuis plusieurs jours. « On ira dit ? Tu me promets ? »
made by MISS AMAZING.


look at the girl who lived and lied too easily
©crack in time
X-Trem Factory (PDG)
Maxence Holmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.orghttps://astrophelcity.forumactif.org/t125-let-him-burn-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t275-dawn-of-justice-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t174-we-are-the-warriors-that-built-this-town-max
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 147
Dollars : 118
Crédits : meh
X-Trem Factory (PDG)
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyJeu 25 Juil - 21:01

Entre ciel et terreMaxence feat. Aelys
Plutôt mourir que remercier Andre.

Maxence lui adressa un sourire léger, et déposa un baiser dans ses cheveux blonds. Il se garda de lui avouer qu'il n'y avait personne d'autre qu'il voulait auprès de lui en ce moment, que la question ne se posait même pas et que cela avait été la seule condition pour qu'il accepte de quitter la ville.

Il ne savait pas bien pourquoi il ne le lui disait pas.

Tu insinues que je suis trop con pour prévoir des trucs
? Bah figure-toi que...


L'ex super-héros s'arrêta au milieu de sa phrase, en prenant conscience qu'elle n'avait pas tort à ce propos. C'était le désavantage d'être une personne entière comme Maxence.

Il se racla la gorge et croisa les bras sur son torse comme un enfant.

On peut aller à la plage, le jour se couche pas tout de suite mais il doit bien y avoir des trucs à faire. J'prendrai bien un petit verre, je suis complètement déshydraté.

Et il se disait, en voyant le paysage littoral défiler par la fenêtre, qu'un peu d'air frais ne lui ferait pas de mal, à lui qui passait le plus clair de son temps enfermé dans sa tour.

Il réalisa, dans le même temps, que si Astrophel City accaparait autant ses pensées, c'était précisément la raison pour laquelle on l'avait exilé dans l'endroit le plus perdu de la planète.

C'est la voix d'Aelys, douce et presque innocente, qui le tira de ses pensées.

J'adorerais qu'on aille voir la mer la nuit ! On ira dit ? Tu me promets ?

"J'adorerais qu'on aille voir la mer la nuit !" répéta-t-il avec un air moqueur, avant d'exploser de rire.

Ce n'était pas très gentil de sa part, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être taquin -voire gamin, même- en présence d'Aelys. Comme si son être suffisait à le ramener vers une époque où tout semblait plus facile.

Devant sa moue boudeuse, il tendit les bras et la ramena vers lui.

Ouais, on ira si Madame le veut.

Et sur cette note douce-amère, Maxence lui arracha un baiser.
Tendre.
Mais avec une pointe de culpabilité, aussi.


– X –

Assis à la terrasse du bar-restaurant, Maxence contemplait le paysage devant lequel ils se tenaient. L'île n'était pas aussi perdue qu'il n'en avait eu la première impression, et tenait un nombre respectable de commerces qui suffiraient à rendre le séjour agréable pour tout le monde.

Ses yeux s'arrêtèrent sur Aelys, tournée de trois quart pour pouvoir elle aussi apprécier la vue panoramique qu'ils avaient sur la très belle plage. Le soleil qui commençait tout juste à décliner ajoutait une note presque éthérée au spectacle qui se dressait devant lui.

Il y avait quelque chose de rassurant dans le visage d'Aelys. C'était peut-être ses joues qu'il avait envie de pincer, ou simplement la lueur presque enfantine qui dansait dans le creux de ses yeux bleus. Ou sans doute était-ce seulement un tout, quelque chose dans la personne même d'Aelys qui avait juste, et toujours, eu le don de l'apaiser.

Qu'est-ce que tu lui as dit, à ton mari ?
made by miss amazing.


MAXENCE "PHOENIX" HOLMES. ♛
HOPE ISN'T A DREAM BUT A WAY FROM OF MAKING DREAMS BECOME REALITY.
Citoyens
Aelys S. Devonshire
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/08/2015
Messages : 81
Dollars : 75
Crédits : mes petits doigts.
Citoyens
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyJeu 25 Juil - 21:34

— entre ciel et terreAelys & Maxence
L'espace d'un instant, Aelys s'était vue en princesse de conte. Esseulée et dans l'attente, interdite, son preux chevalier venue la délivrer lui avait insufflé un nouveau souffle de vie.
Entre ses bras, elle respirait enfin.

Tout le long du trajet, jusqu'à ce qu'ils prennent place au bar-restaurant, elle n'avait cessé de détailler une nouvelle fois ces traits qu'elle connaissait par coeur, d'oeillades furtives et éphémères. Elle avait envie de le couvrir de baisers, de ne plus rompre le contact de leurs peaux, et c'était bien la décence qui l'avait empêché de mettre à exécution ces pulsions.
Un peu de culpabilité aussi.

Mais ça, elle l'avait balayé, refoulé au fin fond de son esprit, déterminée à laisser Arthur Devonshire aussi loin qu'il pouvait l'être dans la réalité.
C'était leur monde, à eux, Maxence et elle.
Personne d'autre.
Pourtant.

« Je ne lui ai rien dit. » pourtant Maxence venait de la ramener à une réalité qui lui refroidit le corps tout entier.
Elle baissa les yeux, tourna un doigt machinal autour d'un cercle imaginaire sur la nappe, et sortit une cigarette de son paquet - un vieux tic qu'elle avait depuis trop longtemps quand elle se trouvait en situation inconfortable.

« Entre le White Horse et la possibilité que je puisse être en week-end avec une copine, je lui ai laissé le choix de ce qu'il voudrait bien croire. » elle se rappela de demander à Anya ou Mérida de la couvrir - la première peut-être davantage, par discrétion sur l'escapade secrète qui lui donnait des frémissements le long de sa peau.

« Tu sais, Arthur n'est pas du genre à se préoccuper de ce que je fais. Il s'imagine que ma vie est monotone, ennuyant, à crouler sous le travail et sans voir personne de particulier. »
Elle remonta le visage vers Maxence, et apporta une précision qu'elle jugeait nécessaire. « Personne qui ne mérite qu'il s'y intéresse en tout cas. Personne de qui se méfier. »

Et tacitement, elle lui signifia qu'elle n'avait jamais mentionné son existence auprès de son mari. Elle avait décidé de faire une croix sur sa vie d'avant, une fois en Angleterre. Avant de faire machine arrière.
« Il m'aime. Énormément. Et il n'a aucun doute à mon sujet. » un rire sans hilarité s'échappa entre ses lèvres - rouge vermillon pour la soirée. « Ou peut-être que ça ne l'intéresse plus, tout simplement. »

Et c'est ce qu'elle aimerait croire. Si seulement. Elle se pencha légèrement par dessus la table pour capter un peu plus l'intimité qu'elle voulait entre eux. « Pourquoi tu me parles de lui maintenant ? Tu n'as jamais voulu le faire jusque là. » elle ne pouvait s'empêcher de sourire quand elle regardait Maxence. du temps d'X-Trem Factory, c'était comme ça déjà.

Mais de ce temps là, elle n'aurait pas glissé son pied hors de la chaussure pour aller trouver la jambe de son supérieur hiérarchique, avant de remonter lascivement. elle n'aurait pas détourné le regard dès lors qu'il comprenait ce qu'elle était en train de faire, un rictus malicieux affiché. « Hm ? » malgré les rougeurs sur ses joues, malgré son corps qu'elle sentait augmenter en température, malgré la mention de son mari quelques secondes auparavant.

C'était leur réalité à eux, alors elle en avait bien le droit.

« Tu es jaloux ? » et elle s'en voulait de l'excitation que pouvait susciter en elle un simple « oui ».
made by MISS AMAZING.


look at the girl who lived and lied too easily
©crack in time
X-Trem Factory (PDG)
Maxence Holmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.orghttps://astrophelcity.forumactif.org/t125-let-him-burn-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t275-dawn-of-justice-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t174-we-are-the-warriors-that-built-this-town-max
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 147
Dollars : 118
Crédits : meh
X-Trem Factory (PDG)
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyVen 26 Juil - 1:26

Entre ciel et terreMaxence feat. Aelys
Maxence n'était pas curieux. Il avait horreur de ceux-là, qui voulaient savoir pour le seul plaisir d'avoir des informations dont ils ne faisaient rien dans l'absolu. La célébrité l'avait complètement dégoûté de la curiosité, pire que malsaine – toxique qui gangrenait la société.

Maxence, lui ne posait les questions dont la réponse lui importait réellement. Et celle-la le démangeait depuis trop longtemps maintenant. La réponse avait entravé ses pensées, ses mouvements, même. Et il voulait y mettre un terme.

Je ne lui ai rien dit.

Évidemment.

Classique Aelicya.
Aelys.

Il se pencha sur la table pour prendre une cigarette dans le paquet de sa compagne, et l'alluma comme à son habitude d'un claquement de doigts. La première bouffée chargée en nicotine l'aida à détendre au moins ses épaules crispées.

À mesure que les mots sortaient de sa bouche délicate, les questions dans la tête de Maxence se multipliaient à une vitesse folle. Pourquoi lui ? Qu'est ce que tu fais encore avec ? C'est ça, l'amour pour toi ? Elle lui en avait fait voir de toutes les couleurs pour finalement se contenter d'un homme qui ne savait pas l'aimer comme elle aurait voulu.

Personne qui ne mérite qu'il s'y intéresse en tout cas. Personne de qui se méfier.

Un rictus amer se dessina sur le visage de Phoenix, tandis qu'il recrachait avec élégance un nuage de fumée qui disparut dans l'atmosphère. Ainsi elle avait vraiment cherché à tirer un trait sur sa vie antérieure lorsqu'elle s'était installée en Europe. La pensée lui serra le cœur, et cela se retranscrit dans une colère qu'il ne voulait pourtant pas diriger vers elle. Alors il la canalisait dans chacune des bouffées de poison qu'il prenait et l'évacuait presque aussitôt.

Il s'apprêtait à lui asséner une remarque acerbe, mais fut pris de court par le bout du pied de son ex-collègue qui, lascivement, courait le long de sa jambe. Un frisson remonta jusqu'au bas de son ventre, tandis qu'Aelys fuyait son regard, bien consciente de ce qu'elle était en train de faire.

Tu voudrais, hein ?

L'assurance de ses paroles furent trahies par sa voix, plus rauque encore qu'elle ne l'était déjà. Il se racla discrètement la gorge et se leva pour venir s'installer à côté d'elle sur la banquette.
Il était hors de question de la laisser prendre un tel aval sur lui alors qu'elle était clairement en difficulté, quelques minutes à peine auparavant.

Qu'est-ce que ça ferait si je l'étais ? On sait tous les deux que je ne suis pas celui qui aurait des raisons de l'être.

Quelques secondes avant, Maxence était prêt à se mettre en colère. Mais l'ironie de la situation, la légèreté avec laquelle ils abordaient le sujet, tout ça avait suffi à apaiser ses ardeurs qui avaient alors pris une toute autre direction.

Lentement, il passa une main sous la table et fit courir ses doigts le long de la jambe tendue vers lui. Ses doigts s'enfoncèrent dans la chair nue à mesure que ses mains glissaient jusqu'en dessous de sa robe. Il se pencha sur elle, suffisamment près pour que sa voix ne devienne plus qu'un murmure dans le creux de son oreille.

J'aurais des raisons si c'était à lui que tu pensais quand je fais ça, mais ce n'est pas le cas. Pas vrai, Aelys ?

Il enfonça lascivement la tête dans son cou, sur lequel il déposa des baisers légers. Puis, sans transition aucune, la libéra de son étreinte pour se lever. Il la regarda reprendre ses esprits et, une main dans la poche, lui tendit l'autre pour l'inviter à faire de même.

Viens, on descend voir la mer.

Et il avait ce sourire de sale gosse, Maxence, qui venait d'obtenir ce qu'il voulait.
La permission, tout simplement.
made by miss amazing.


MAXENCE "PHOENIX" HOLMES. ♛
HOPE ISN'T A DREAM BUT A WAY FROM OF MAKING DREAMS BECOME REALITY.
Citoyens
Aelys S. Devonshire
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/08/2015
Messages : 81
Dollars : 75
Crédits : mes petits doigts.
Citoyens
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyVen 26 Juil - 9:08

— entre ciel et terreAelys & Maxence

« Pff. T'es pas drôle. »Pourtant elle souriait, Aelys. Le corps en appel du sien, les mains qui cherchaient sa peau, et son souffle en attente de lui tout entier, elle n'avait rien laissé transparaître de plus que ce qu'il connaissait déjà.

Il faisait déjà ça, Maxence, du temps de leur collaboration. Il évitait d'exprimer ses sentiments et détournait son attention par des provocations de bas étage, auxquelles elle répondait toujours - elle aurait menti si elle avait dit ne pas aimer tout ça.

L'ancienne vice-présidente saisit la main du Phoenix, remit sa robe blanche en place et entama leurs pas non sans le frôler suffisamment pour qu'il se concentre sur elle plutôt que sur son mari.
Leur réalité à eux.

Près de la plage, elle avait lâché la main de Maxence pour enlever ses escarpins, et les laissa sur le sable pour s'approcher de l'eau. Bien sûr qu'elle avait déjà vu la mer - un coucher de soleil, c'était si banal. Mais en se retournant, elle savait tout ce qui rendait ces instants si spéciaux.

« Viens avec moi. » elle s'était exprimé suffisamment fort pour qu'il l'entende - elle s'était finalement éloigné en courant plus qu'elle ne l'aurait cru.
Quand il fut près d'elle - enfin - elle agrippa ses bras et la différence de taille entre eux l'avait gêné autrefois. Aujourd'hui elle s'en délectait, puisqu'elle pouvait atteindre ses points sensibles bien plus facilement que des années en arrière.

« Maxence Holmes sera suffisamment romantique pour me porter tu penses ? » elle se noyait en éclats de rire, Aelys. Ces instants d'insouciance pendant lesquels elle pouvait l'aimer simplement, sans se soucier de ce qui arriverait le lendemain.

« Toi, moi. Une robe blanche. De l'eau. »
Elle ne cessait de le fixer, sans gêne aucune - elle le connaissait par coeur.« Tu crois qu'on va jouer aux amants clichés encore longtemps, chef ? »

Et elle se balançait, dans une danse qui ne ressemblait à rien d'autre que leur amour et titubait du peu d'alcool qu'elle avait dégusté pendant leur dîner - ou peut-être que cela venait de l'ivresse de leurs retrouvailles.

Et il y avait le reste qu'elle taisait, son pouvoir qui se déclenchait dans des présages qui lui faisait frémir le dos - plus que Maxence lui-même. La culpabilité qui lui déchirait le palpitant, noyant la volupté de leurs moments dans une confrontation qui sera trop difficile pour ses épaules frêles, l'humiliation qu'elle offrirait à Monsieur, les pleurs et les cris qui s'en suivraient. Tout ça, elle le savait, comme la mauvaise augure qui avait régi sa vie jusque là.

Pendant un instant, ça se serait vu, peut-être. Mais elle avait décidé de vivre, pendant ces deux jours. Alors elle glissa ses mains sur le torse de Maxence, et vint l'embrasser sans surprise, lui comme l'existence qu'elle avait toujours voulu avoir. « Bien sûr que si, tu es jaloux. Mais comme je le sais, tu ne m'enlèveras pas cette joie en gardant le silence. » elle avait ri, comme une enfant - inconsciente du reste en apparence.
« Allez, porte moi maintenant ! » elle leva les bras, pour appeler un peu plus son étreinte.
made by MISS AMAZING.


look at the girl who lived and lied too easily
©crack in time
X-Trem Factory (PDG)
Maxence Holmes
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.orghttps://astrophelcity.forumactif.org/t125-let-him-burn-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t275-dawn-of-justice-maxhttps://astrophelcity.forumactif.org/t174-we-are-the-warriors-that-built-this-town-max
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 147
Dollars : 118
Crédits : meh
X-Trem Factory (PDG)
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  EmptyVen 26 Juil - 12:43

Entre ciel et terreMaxence feat. Aelys
Il avait enroulé les ourlets de son pantalon jusqu'aux mollets pour ne pas emporter de sable à chacun de ses pas, et laissé ses chaussures aux côtés de celles d'Aelys. Maxence n'appréciait pas vraiment la mer – ni la baignade en général – notamment à cause de son pouvoir. Mais il ne laissa rien paraître, surpris par l'entrain qui habitait sa compagne alors qu'elle trempait les pieds dans l'eau avec cette innocence qui la caractérisait tant.

Ne me tente pas, tu vas le regretter.

Derrière ces menaces, Maxence arborait un sourire malicieux qui ne manquait pas de le rajeunir un peu. Loin de l'image qu'il s'était forgée à mesure des années passées à jouer les hommes d'affaires.

Allez, porte moi maintenant !

Pff t'es vraiment qu'une sale gosse.

Il se pencha pour lui attraper la taille et la fit décoller du sol, soulevant un filet d'eau qui ne manqua pas de le tremper au passage. Maxence laissa échapper un râle qui se mêla aux éclats de rire des deux idiots qu'ils étaient. Le degré de niaiserie de la situation dépassait tout ce qu'il aurait jamais imaginé vivre avec Aelys, et pourtant il en tirait une certaine satisfaction.

C'était plaisant, de la voir se détacher de la rigidité qu'elle s'imposait autrefois en sa présence. Il avait regretté son départ de la compagnie à une époque, mais plus maintenant.

Il cessa de s'agiter pour s'arrêter un instant. Le temps de contempler ce visage inconnu et pourtant très familier. Il repensa à toutes ces années à partager les mêmes bureaux, sans être foutus d'arriver à faire véritablement connaissance.
Il se pencha vers elle pour l'embrasser, avec un naturel déconcertant.

Bon allez, ça suffit.

Sans lui laisser le temps de s'accrocher, il la lâcha dans l'eau. Il éclata de rire lorsqu'elle disparut dans la mer, et fit quelques pas en arrière pour lui laisser la possibilité de remonter toute seule.

Au fond, ils avaient tous les deux leur propre façon de redevenir les enfants.

Quand elle remonta enfin, il ne put s'empêcher de rire aux éclats comme chaque fois qu'il faisait une connerie.

C'est vrai qu'elle est vraiment transparente cette robe, quand même.
made by miss amazing.


MAXENCE "PHOENIX" HOLMES. ♛
HOPE ISN'T A DREAM BUT A WAY FROM OF MAKING DREAMS BECOME REALITY.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)    un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)  Empty

un monde entre ciel et terre. ❞ (maxaelys)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: FAR AWAY :: Le monde-