AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Partagez
litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
Sansa Chase
Voir le profil de l'utilisateurhttps://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttps://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 39
Dollars : 55
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡   litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡ EmptyJeu 25 Juil - 1:26

Litanies
Sansa&Peter
Les derniers mois avaient été d'une violence sans précédents. Ce qu'il se passait dans une ville ne se reflétait pas dans ses rues ni dans ses restaurants, mais bien dans ses hôpitaux. Et Eve Blackstench payait depuis toujours les frais faramineux que faisaient payer les sponsors et leurs opposants. Le personnel manquait cruellement dans les établissements publics, et même toute la volonté du monde ne pouvait palier au fait que les patients se faisaient trop nombreux et l'attention du gouvernement trop rare.

Une ambiance particulière régnait en salle de repos. Le personnel, à mi-chemin entre l'hystérie et l'apathie totale, errait autour de la machine à café et les canapés sans savoir s'il valait mieux fermer les yeux ou au contraire les garder à jamais ouverts. Entre les conversations presque chuchotées tant personne n'avait la force de réellement parler, il y avait les bip qui se mettaient soudainement à sonner, pour leur rappeler que le calvaire était loin d'être terminé.

Sansa avait arrêté de fréquenter les espaces communs. Elle se savait trop empathique pour pouvoir endurer une telle pression de la part de ses pairs sans finir par céder à la fatigue. Et en ces temps sombres, elle ne pouvait pas se permettre une telle chose.

À errer dans les couloirs, la chirurgienne avait fini par oublier où elle voulait aller. Elle s'était simplement laissée tomber sur un siège, et ses yeux s'étaient fermés d'eux-mêmes. Cela n'avait duré que quelques minutes, mais elles avaient été suffisantes pour que l'un des innombrables patients ne finisse par tomber sur elle. Doucement, elle ouvrit les yeux, et se trouva nez-à-nez avec un visage qu'elle mit quelques instants à reconnaître.

« Oh, bonjour Peter. »

Ce n'était pas l'un de "ses" patients, mais Peter Plane passait suffisamment de temps dans cette partie de l'hôpital pour avoir croisé Sansa à plusieurs reprises déjà. La canadienne se redressa sur son siège, et lui adressa un sourire fatigué.

« Tu m'as fait peur, avoua-t-elle avec un rire nerveux. »
made by MISS AMAZING.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Farfallina (directeur communication)
Peter P. Plane
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/03/2019
Messages : 5
Dollars : 7
Crédits : *
Farfallina (directeur communication)
MessageSujet: Re: litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡   litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡ EmptyJeu 12 Sep - 22:06

Les derniers mois avaient été une série d'opportunités sans précédent.

Bien sûr, la situation restait particulièrement alarmante suite aux différents attentats commis dans la ville, et nous, sponsors, restions au niveau d'alerte maximal depuis l'explosion dans la tour d'Eden -Comment pouvais-je oublier puisque mon bras faisait biper systématiquement les détecteurs de métaux installés à l'entrée du hall-.

Par contre, la publicité se faisait maintenant d'elle-même. Après tout, ce n'était pas simplement les dotés et les grosses mutinationales de la ville qui étaient touchées. C'était les super héros. On s'attaquait aux symboles de la justice Américaine. Aux symboles de l'espoir. Et personne ne pouvait soutenir de telles atrocités.
Cela nous permettait ainsi de profiter d'un certain bond, non négligeable, dans le Public relations de notre clientèle cible pour peu qu'on ne rate pas le coche. Cela impliquait beaucoup de synchronisation entre les différents pôles, et qui dit synchronisation dit mon activité favorite : Les réunions en boucle. Le rythme de travail s'étant suffisamment amplifié pour que je décide d'installer un sac de couchage et de dormir dans mon bureau, et ce depuis quelques jours.

A vrai dire, cela me faisait drôle de passer à un crunch intensif au taff, à l'ambiance presque apaisante des salles d'attente de l'hopital d'Astrophel.
Aujourd'hui marquait le check-up mensuel de mon bras -Ou du moins ce qu'il en restait-. Une histoire de s'assurer que mon organisme ne rejette pas la prothèse, je crois. Cela avait quelque chose à voir avec du jargon médical et je ne m'intéressais pas suffisamment à ces trucs de nerd pour avoir retenu où était le problème.

Au détour d'un couloir, j'aperçu une silhouette à l'accoutrement blanc. Avachie et immobile sur un siège, cette silhouette me ne m'était pas inconnue. Je m'approchai d'elle, juste assez pour m'assurer que tout allait bien, et pour qu'elle notifie ma présence. Cela ne tarda pas; alors que ses paupières se rouvraient, elle eu un sursaut réflexe qui la revissa sur son siège.

- Oh, bonjour Peter.

C'était bien ça.

- Docteur Chase. Je répondis, non sans cacher un sourire en coin.

Nous nous croisions régulièrement. Elle, elle me voyait errer dans les salles d'attentes du même médecin du même bloc, qui avait les mêmes 2 heures de retard qu'importe l'heure du rendez-vous; et quant à moi, je la voyais habituellement déambuler dans les couloirs, de patients en patients, ou sortant de la salle de pause pour répondre à une urgence, suivant le moment de la journée.
Bien qu'ils nous étaient arrivés de discuter dans la cafétériat et que nous nous connaissions au moins de nom, notre rayon de conversation ne s'arrêtait que sur des sujets vagues tels que le climat, l'ambiance dans l'hopital ou comment s'était passé la journée, sans plus. Je m'étais promis de lui proposer d'aller manger quelque part un de ces quatre pour faire plus ample connaissance et plus si affinité, mais Elle était médecin et moi j'étais en rush constamment, ce ne serait pas nos emplois du temps de ministre qui nous le permettrait

- Tu m'as fait peur.

- Je te vois à demie affalée un siège, perdue dans un couloir comme si tu faisais un malaise. C'est moi qui devrait avoir peur.

Le distributeur de bouffe du couloir n'était pas loin. J’attrapai le reste de monnaie du café qui me restait, et y récupéra une barre énergisante ainsi qu'une canette. Puis, je revins vers la "patiente".

- Tiens. Loin de moi l'envie de te patroniser, mais manger ça va t'éviter un autre coup de barre. J'ajoutai, lui tendant la barre chocolatée. Ca peut t'éviter de commettre une erreur médicale dans un futur proche.

Suite à cela, je m'assis sur la place vacante, à coté d'elle, et décapsulai ma part de sustenance.

- Je suppose que c'est la période de crunch pour tout le monde. La seule différence c'est que je choisis des endroits plus confortable pour dormir.
litanies pour un retour. ❞ (sansapeter) ♡
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Hôpital Eve Blackstench-