AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
clash ❀ (fd&md)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
super-banana
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t283-quiet-is-violent-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t290-we-re-broken-people-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976En ligne
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 372
Dollars : 194
Crédits : Saul (avatar) & Jude (signa) ♥
Localisation : Hiawatha District
super-banana
MessageSujet: clash ❀ (fd&md)   Ven 13 Juil - 20:14

» clash
« AND SO WE MEET AGAIN | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
Le bar était étonnamment comblé ce soir là –pour un soir sans concert. Le planning de représentations de l’Échappatoire avait toujours été assez stricte et régulier et il y avait certains jours sans concerts de planifiés, prévus exprès pour permettre à certains clients de profiter d’un verre au calme, sans une bande de jeunes sur-excités par de la musique de garage juste à côté.

C’était donc étrange que le patron du bar ait convié les Fallen Devils ce soir là tout particulièrement. Tout d’abord, Meera avait cru qu’il comptait leur remonter les bretelles à cause des quelques concerts ratés ces derniers mois, mais l’inquiétude fut vite remplacée par la curiosité quand il leur envoya un mail très bref concernant l’arrivée d’un nouveau groupe prometteur sur la scène de l’Échappatoire –et c’était pour assister à leur première représentation, ainsi que les rencontrer, que les Devils avaient été conviés.

Installés au bar, près du patron qui s’était installé de l’autre côté pour aider le barman, ils attendaient avec impatience, doublée d’une légère nervosité compréhensible –chaque fois qu’un nouveau groupe était introduit, c’était de possibles rivaux, voire remplaçants, qu’on leur présentaient après tout.

« J’espère au moins qu’il sont sympas, fit Olympe à côté d’elle avant de siroter son Cuba Libre à la paille, qu’on ai des gens intéressants avec qui parler s’il faut partager nos horaires de concerts…
Sympas ou beaux ? fit Meera d’un ton espiègle en jetant une œillade appuyée à sa meilleure amie.
Ah bah s’ils sont pas désagréables à regarder j’dis pas non, non plus hein ! »

Le rire partagé aida les deux jeunes filles à se détendre un peu plus juste avant que les lumières ne s’éteignent pour laisser place au groupe. Dans l’obscurité totale, Meera sentait son cœur battre de plus en plus vite dans sa poitrine ; excitation, anticipation, appréhension.
Pourtant, dès les premières notes,
avant même que les lumières ne se rallument pour leur laisser l’occasion d’observer les traits de leurs nouveaux « collègues »
Meera reconnu la mélodie qu’elle avait déjà entendu maintes fois, un peu plus de deux ans auparavant.

Et elle se mit à pâlir au fur et à mesure que les visages sur scène s’éclaircirent.




:♡♡♡:
 
Bans & Stuff:
 
Paris-Brest crémeux
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 574
Dollars : 932
Crédits : Meera pour l'ava et Jude pour la signa ♥
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   Dim 15 Juil - 12:29

» clash
« AND SO WE MEET AGAIN | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
Un nouveau groupe sur l’estrade de l’Echappatoire.

Ça faisait un moment.
Des gars qui ne viennent que le temps d’une soirée ou deux, pour le fun, le délire, l’adrénaline, un pari, peu importe, il y en a eu des tas. Mais un groupe qui intègre l’emploi du temps du bar avec tant de régularité, pour un contrat sur le long terme, ça faisait longtemps qu’on n’y avait pas eu le droit. Et, pour être franc, ça me déplaisait pas — notre semi-popularité bien établie, pas trop bouleversée, les habitudes sans la crainte d’être détrônés. J’avais oublié ce que c’était, cette tension, quelque part entre la mauvaise humeur bougonne — mauvaise foi — et l’excitation du challenge — montrer ce qu’on a dans le ventre, prouver qu’on est des bons, des vrais, et que notre place, on la mérite. Qu’on est des passionnés.

J’dois en être à ma troisième bière en vingt minutes — j’essaie de ralentir la cadence, de pas trop m’en mettre plein la gueule, j’me raccroche à mes bonnes résolutions de la soirée, de rien commander de plus fort que de la pression dégueulasse. J’tente de garder le jeu bonne enfant — le tout malgré la nervosité et mes sales habitudes.

Soupir franc, accoudé face au bar ; une oeillade en direction des filles qui se marrent à côté en espérant qu’on aura au moins affaire à des canons — ok, let’s be honest, moi non plus j’dis pas non — puis je me tourne vers les mecs — quoique je fais de mon mieux pour ignorer délibérément Allen — en m’enfilant une gorgée froide.

« Et là, plot twist, c’est un girls band et c’est notre tonton ronchon préféré qui tombe fou amoureux et nous la refait à la Roméo et Juliette. »

Je ricane et lève mon verre — pourquoi j’emploie ces références qui me perdront, moi, déjà ? — presque vide que je termine dans la foulée, à l’instant où les lumières de la salle se tamisent et puis s’éteignent tout à fait pour pour braquer l’attention sur la scène au fond du bar.

Aux premiers accords, je ferme les deux — des bons riffs, clairement. Dès les premières notes, facile de se laisser emporter — potentiel limpide pour la suite. Je me tourne en soupirant, sans trop savoir si ça me plaît ou si ça m’énerve ; sur la scène les spots se braquent sur les trois visages et —

je ne respire plus.

Cette gueule-là, penchée sur les cordes, j’la connais.

Instinctivement, je romps la distance entre Meera et moi, passe mon bras autour de sa taille — je la sens tendue et, quand j’ose un regard dans sa direction, je devine dans la pénombre qu’à elle non plus, évidemment, ça ne lui a pas échappé.
Je me penche vers elle, à son oreille et — non, je ne trouve rien à dire. Ça va ? serait trop stupide — je crois. Alors, je me contente de déposer un baiser contre sa tempe. Je suis là, et même si c'est peu.

Rage immonde qui bouillonne déjà au creux de mon bide et que j'essaie d'ignorer — mais sa gueule suffit à me ramener trois ans en arrière, à une époque que j'effacerais volontiers, avec son lot de gestes et de paroles que j'aimerais n'avoir jamais eus ou prononcés.

Putain.

Mais sans déconner,
il est encore vivant, c’connard ?


He is always humming in #CAB484


Love & other strange things ♥:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/09/2017
Messages : 48
Dollars : 33
Crédits : moi-même
Persona
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   Lun 16 Juil - 16:24

» clash
« AND SO WE - WHAT ? | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
Gueule d'ange et d'innocence nimbé d'impatience, tu bois avec avidité ton sixième jus de fruit de la soirée. Ton téléphone n'a bientôt plus de batterie et tu ignores consciencieusement les – sans nul doute – nombreux appels manqués affichés sur ton écran pixelisé. Ton esprit est focalisé, lui qu'il est si dur de rendre captif, il est pourtant tout concentré sur une seule et unique chose : la scène sombre attendant leurs nouveaux hôtes.
C'est trop bizarre.
T'es le p'tit nouveau Allen, le gamin tout juste arrivé et qui cherche encore ses marques ; t'as pas encore les habitudes, la tranquillité, la paix. T'as même pas encore les liens avec les autres ; t'es le p'tit nouveau qui s'accroche maladroitement à Leo, qui s'attache déjà trop fort à Meera et Olympe, et qui sait pas où foutre les pieds avec Romeo.
Oh putain, Romeo.
Gros morceau.
Tu sais pas si ça va bien se finir cette histoire honnêtement – toi t'aimerais bien, mais chacun de ses regards, chacune de ses remarques te fait bien plus mal qu'il ne l'imagine sûrement.
Parce que t'es un enfant
(en mal de reconnaissance, en mal d'amour)
Et ça te tue, un peu – t'aimerais bien être aimé, ou juste apprécié. C'est sans doute trop demander...
Ah ! Il recommence.
Tu t'acharnes sur ta pauvre paille qui n'a rien demandé alors que lui t'ignore consciencieusement ; tu te rends compte qu'ils parlaient tous au passage et tes doigts s'agitent.
Ça t'énerve. Ça te frustre. Ton esprit est trop fouilli, ton putain de trouble te bouffe la vie ; regarde, t'es même incapable d'écouter tes nouveaux potes (amis) !
(ouais, t'aimerais bien qu'ils soient tes amis)
Peut-être que Romeo a raison de se comporter comme il le fait...
Oh !
Ta tête se tourne brusquement et des lueurs viennent vibrer dans tes grands yeux ; le spectacle commence et toi, t'es déjà plus là.
T'es avide ; avide de ce qui se déroule, avide de cette cohésion sur scène (est-elle réelle ?), avide des notes qui s'écoulent.
T'es fasciné sans nul doute un peu, aussi
pas encore conscient de la compétition – trop occupé par tes problèmes d'intégration.




randomly saying:
 
Mist
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t555-namaste-bitches-leohttp://astrophelcity.forumactif.org/t581-too-late-to-die-young-leo-rs
Date d'inscription : 25/05/2016
Messages : 83
Dollars : 110
Crédits : Meeramour pour l'ava ♥
Mist
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   Mer 18 Juil - 10:04

» clash
« AND SO - oh whatever. | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
Regard morose ; il n’est pas à la bonne place.
Sans quitter la scène des yeux, Leo souleva son caïpirinha pour coincer la paille entre ses lèvres. La tension qui animait les Devils ne semblait pas l’atteindre, comme si on l’avait traîné au bar sans lui dire pourquoi. Oh, pourtant il savait parfaitement ce qu’ils foutaient à L'Échappatoire : ce soir ils étaient autant juges que compétiteurs. Ce soir, le patron allait leur présenter de nouveaux challengers.
Mais pour le moment, Leo trouvait surtout dommage d’être cloué au bar à siroter cocktails après cocktails quand ils pourraient être là-bas ; dans leur paradis perdu derrière les corps qui ondulaient sur la piste, là où leur musique résonnait le mieux. De l’autre côté de leur réalité.

Cependant, puisque proposer un concert sauvage ne plairait sans doute pas au patron, il se contentait de boire à son rythme en suivant d’une oreille la conversation du groupe - comme souvent. Leo donnait l’impression de ne pas s’intéresser aux autres, et ce n’était pas toujours qu’une impression ; mais quand ça concernait ses amis il ne se détachait jamais vraiment. Surtout quand il savait que deux membres étaient en conflit, en l'occurrence Romeo et Allen. Le claviériste se sentait quelque peu responsable puisque c’est lui qui avait rameuté ce dernier, mais l’obstination du guitariste à lui mener la vie dure sans raison valable le fascinait autant qu’elle le lassait.
Enfin pour l’instant, Romeo se contentait d’ignorer Allen. C’était déjà mieux que d’entendre les remarques fuser à longueur de journée.

Preuve que Leo n’était jamais bien loin, il jeta une œillade en coin quand la tête blonde du groupe parla de lui et répondit “J’m’en voudrais de te voler la vedette, ô Romeo.
Ce fut sa dernière ligne avant que les lumières ne s’éteignent, avant qu’on ne leur vole la vedette. Quand les premiers accords s’élevèrent, que les projecteurs furent braqués vers le fond de la salle, ils n’étaient déjà plus les stars de ces lieux. Un courant d’électricité parcourut le public entier, Leo compris ; il sentit ses poils se hérisser.
Ces mecs étaient bons, ça s’entendait tout de suite.

Le jeune homme ne remarqua pas tout de suite la réaction de Meera, Olympe et Romeo. Ce n’est que lorsqu’il se tourna vers eux pour voir leur expression, un couplet plus tard, qu’il remarqua que quelque chose clochait. Lui qui s’attendait à voir un groupe survolté par l’adrénaline que promettait ce showdown fut désagréablement surpris.
Pourquoi avait-il l’impression que Meera voulait disparaître et qu’Olympe et Romeo essayaient tant bien que mal de la retenir ?




Fan clubs & autres :
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t906-noah-anchored-in-anger#8304http://astrophelcity.forumactif.org/t932-noah-l-enfant-roi#8482
Date d'inscription : 10/07/2018
Messages : 23
Dollars : 13
Crédits : t.brownie (meera d'amour) ♡
Persona
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   Mer 8 Aoû - 2:47

» clash
« Et après ? | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
Et au fond de la pièce tu ne vois qu'elle. Meera. Petite princesse qu'on t'avait arraché. Et au fond de toi, il n'y a plus qu'elle. Une ombre passe sur ton esprit. Comme quand à midi un nuage enveloppe le soleil qui luit. Une poignée de secondes pendant lesquelles t'es absent. Mais tu continues à chanter. C'était trop naturel chez toi. Et Aiden t'aurais assassiné si une seule fausse note avait sonné. Alors tu continues. T'avais le feu aux tripes. Peut-être que t'essayer de l'impressionner.

Tu regardes les filles qui dansent devant toi. Celles qui chantent ou applaudissent. Mais la présence de Meera les rend toutes fades. Tu vois ce que tu fais luire dans leurs prunelles. Ce que tu leur inspire. Sourire ravageur et regard de voyou. C'était ça qui les faisait craquer. Tes doigts glissaient sur les cordes de ta basse. T'avais la rage hein Noah. De la voir avec Romeo. De devoir partager la scène avec eux. Peut-être que t'en savais rien Noah. C'était la même lueur qui brillait dans tes yeux que le soir où tu l'avais rencontré. C'était dérangeant. Ça réveillait les vieux souvenirs d'une vérité qui n'existe plus. Une chanson passe. Puis deux. T'essaie de plus y penser. T'as même pas reposé ton regard sur elle. Elle n'est plus qu'un fantôme qui continue à te hanter. T'aurais préféré éviter de jouer la dernière chanson. Le morceau que t'avais écrit y'a pas longtemps. Sur elle. Sur vous. Sur toi. Sur tout. C'était Aiden qui avait insisté pour que vous composiez une mélodie pour les paroles que t'avais gribouillé sur ton carnet.

D'exquises vapeurs s'échappent de ce qui fait la vie. Les dernières notes s'évaporent. Le public en folie. La nuit est froide, fragile et remplie d'anges qui écrasent les vivants. T'es de ces mecs là toi Noah. Ceux qui piétinent les autres. Pas vraiment de compassion. Peut-être un coeur un peu froid que t'as jamais voulu réchauffer. Les bruits alentours résonnent sans se faire entendre. T'y prêtes pas attention en descendant de l'estrade. T'es redevenu le King. Adieu Noah.

Le patron vous appelle de loin avec des grands gestes. T'as pas vraiment envie de te rapprocher. T'avais même plus posé les yeux sur elle. Effacée du décor. Parfois ton regard butait sur Romeo avec dédain. T'avais ce talent pour toiser les gens. Les regarder d'en haut. Après tout t'étais né pour être assis sur un trône Noah. Mec j'arrive faut que j'aille récupérer Archi dans le bureau. Flemme de devoir rembourser s'il casse tout. T'es un trouillard King.

Archimède t'avait accueilli comme on accueille un héros de guerre. Il t'apportait un peu de légèreté Noah. Peut-être qu'il t'aidait à changer, un peu, comme il pouvait. Une fois son harnais enfilé, t'étais sorti du bureau en enfilant un masque. T'étais un bon acteur Noah. Vraiment doué. Beau menteur qui savait se déguiser. T'avais un air calme et détendu, le sang-froid du Roi, quand t'es arrivé au bar. Le patron parlait déjà avec Aiden avant de s'arrêter pour te saluer. Très belle prestation Noah. Vous m'avez convaincu. Je vais pouvoir vous présentez vos futurs collègues. Je suis sûr que vous allez vous entendre à merveille. Ironie. Toujours aucun regard. Tu t'interdisais d'effleurer les lignes de son visage. De plonger tes yeux dans l'océan des siens. Ouais on se connait déjà. Ta voix avait été plus grave que tu ne l'aurais voulu. Dimitri, dans sa légendaire nonchalance, avait salué chacun des membres du groupe. Leur offrant un sourire. On va pouvoir relever le niveau maintenant. Pour le patron ça n'était qu'une blague entre vous. Pour eux ça prenait tout un autre sens. Tu fixais Romeo. Sans même peut-être t'en rendre compte. Le regard noir et l'air ailleurs. Si bien que tu n'avais pas vu qu'Archimède s'approchait lentement d'eux.

Mais t'as vu Meera, il te l'avait dit. Vous êtes enfin réunis. Le souvenir de tes lèvres est encore marqué sur les siennes. Il s'en rappelle. Un peu comme si c'était hier.


Y O U R ♔ K I N G
super-banana
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t283-quiet-is-violent-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t290-we-re-broken-people-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976En ligne
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 372
Dollars : 194
Crédits : Saul (avatar) & Jude (signa) ♥
Localisation : Hiawatha District
super-banana
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   Lun 3 Sep - 13:36

» clash
« AND SO WE MEET AGAIN | FALLEN DEVILS vs. MIC DROP »
C’était désespérant ; à quel point un simple regard pouvait vous ramener en arrière malgré le temps qui s’était écoulé en dépit de ce que le cœur et l’esprit pouvaient souhaiter.
Comme si c’était le destin qui en avait décidé ainsi et pas autrement, Meera compris très vite que Noah l’avait repérée dans la foule, et les quelques secondes durant lesquelles leurs regards s’étaient croisés lui avaient coupé le souffle.
Elle se revoyait, quinze ans tout juste révolus, tomber raide dingue du King, comme on l’appelait souvent à l’époque –le film de leur vie à deux lui passa devant les yeux en un éclair, des premiers flirts aux dernières larmes.
Et quand Romeo passa son bras autour de sa taille dans une attitude protectrice, Meera sursauta dans un premier temps.
Parce que, trop perdue dans ses souvenirs, elle avait cru l’espace d’une milliseconde que c’était Noah qui venait de le faire, et le souvenir de leurs nuits d’amour s’imposa à elle sans qu’elle ne puisse faire quoique ce soit contre ça.
Elle se sentait coupable tout à coup,
de songer à lui de la sorte dans les bras de Romeo.


Durant la première chanson, Meera était restée dans une transe étrange ; les yeux fixés sur la scène mais la main crispée sur le tissu du haut de Romeo qu’elle avait fini par saisir comme si elle avait eu besoin de plus de contact pour rester là, avec lui, et ne pas se laisser emporter par la mélopée des souvenirs doux-amer de ses seize ans. Quand la chanson arriva à son terme, et que l’éclairage diminua l’espace d’un instant pour préparer l’ambiance de la prochaine mélodie, elle eu un moment de relâchement et réalisa la tension qui s’était emparée de son corps à la simple vue du garçon au micro. Dans un geste hâtif, elle descendit d’une traite la fin de son cocktail, et profita d’un instant où Noah ne regardait pas dans sa direction pour se tourner vers Romeo et chercher du soutien au creux de ses lèvres ; ça la faisait jubiler, et ça l’intimidait pareillement, que celui qui lui avait fait tant de mal comprenne qu’elle était enfin passé à autre chose.

« Désolée, avoua-t-elle à mi-voix à l’oreille de son petit ami, se doutant qu’il avait lu son trouble dans son baiser, ça me fait bizarre c’est tout… »

Je l’ai aimé jusqu’à m’en rendre malade tu sais, c’est pas facile d’oublier ça, même après tout ce temps. Mais il m’a fait trop de mal, et aujourd’hui c’est toi qui me fait du bien, alors promis juré craché, c’est pas de l’hésitation que j’éprouve quand je le vois –pardonne-moi juste de ne pas savoir complètement fermer mon cœur à ceux qui ont su s’y faire une place un jour dans ma vie.
J’ai jamais su comment on faisait.


Une grande inspiration prise au creux de son cou –oxygène et odeur réconfortante– et elle se sentit mieux préparée à suivre le reste du concert sans trop se laisser perturber par le fantôme de sa vie avec Noah ; le fait qu’il n’ait plus une seule fois posé les yeux sur elle y aidait considérablement.
Ils étaient bons, meilleurs qu’avant même, et la compétition entre les deux groupes allait s’annoncer rude. Dans un autre contexte, elle aurait adoré ça ; une énième raison pour ne pas se laisser aller et répéter toujours plus rigoureusement.

Une fois leur prestation terminée, le patron les convoqua tous dans un coin plus au calme derrière le bar pour faire les présentations. Si Meera s’y était installée avec la main de Romeo fermement enroulée autour de la sienne, elle s’était défaite avec douceur de sa prise avec un sourire qui se voulait rassurant –je t’aime et ça va aller.
Par respect pour le patron, pour Aiden, Dimitri, et puis pour ses propres camarades, elle ne voulait causer aucune scène ni faire de vague –quoiqu’elle était déterminée à ne plus se laisser marcher sur les pieds par aucun roi de papier comme il était une fois.

« Eh ! J’me disais bien que j’avais vu une tête familière parmi mes groupies ! »

Meera s’était tellement préparée à l’arrivée de Noah qu’elle n’avait même pas vu Aiden s’approcher, et ne réalisa sa présence que lorsqu’il la prit dans ses bras en lui frottant le dessus du crâne comme il avait pris l’habitude de le faire autre fois.

« Tu m’étouffes ! fit-elle en laissant échapper un rire de soulagement –la grosse confrontation attendra encore quelques instants– avant de s’extirper de son étreinte et lui asséner une petite tape sur l’avant bras. Et puis dans tes rêves, j’suis pas ta groupie j’ai appris à avoir du goût depuis la dernière fois qu’on s’est vus ! »

Ça avait toujours été comme ça entre Aiden et Meera ; elle ressentait avec lui la même aise qu’avec les meilleurs amis de Saul, et elle se permettait de déconner à loisir avec lui sans jamais dépasser les bornes que l’on s’impose entre amis d’amis.
Elle salua Dimitri qui arrivait à sa suite, et c’était agréable pour elle de voir qu’en surface au moins, leurs relations n’avait pas vraiment changé depuis sa rupture –car elle avait toujours eu du mal pour se faire des amis dans son enfance, ça l’avait toujours chagriné de se dire qu’elle avait peut-être perdu les deux frères en plus d’avoir perdu Noah.

Devant l’air interrogateur de ses comparses devils, Meera échappa un ricanement désolé et s’empressa de faire les présentations.

« Les gars, voici Aiden et Dimitri, je les connais depuis quelques années maintenant. Et dans l’ordre vous avez Olympe et Romeo dont vous vous souvenez peut-être, et Allen et Leo ! »

Au fur et à mesure qu’elle parlait, Meera prenait confiance en elle et redoutait un peu moins l’arrivée fatale de Noah –qui fut annoncé par les félicitations du patron.

« Très belle prestation Noah. Vous m'avez convaincu. Je vais pouvoir vous présentez vos futurs collègues. Je suis sûr que vous allez vous entendre à merveille.
Ouais on se connait déjà. Sa voix était froide et lointaine, et son regard fuyant –c’était souvent mauvais signe le connaissant. On va pouvoir relever le niveau maintenant. »

Il y eu un léger blanc, brisé par un entre-deux de ricanements gênés et amusés, et ce ne fut que lorsque Meera remarqua l’insistance avec laquelle Noah fixait Romeo qu’elle prit son courage à demain pour lui parler, trop focalisée sur les mots à employer –elle dansait toujours sur des œufs lorsqu’il était dans cet état– pour remarquer la silhouette touffue qui les avait rejointe en même temps que lui.

« Hey, fit-elle après s’être raclé la gorge en ayant jeté à Romeo un regard à la fois un peu inquiet et suppliant –pitié fous pas la merde. Ça faisait longtemps… »

T’as pas plus con que ça à dire, sinon ?

« Vous étiez vraiment bien sur scène, c’est cool d’avoir de la compétition comme ça haha, fit-elle dans une tentative désespérée de briser la glace sans donner de mauvais signaux à qui que ce soit. »

Elle tenta de faire fi de l’expression dépitée d’Olympe –elle entendait déjà ce qu’elle allait lui dire plus tard– et remarqua les airs suspicieux d’Allen et Leo qui, s’ils ne savaient pas ce qui avait été entre eux deux, avaient probablement remarqué l’étrange tension qui régnait au bar.

« Je… C’est Noah, tenta-t-elle de leur expliquer alors avec le moins de mots possibles pour couper court à la torture le plus vite possible. On…s’est fréquentés pendant un moment quand j’avais quinze seize ans… »

C’était délicat pour elle d’expliquer avec honnêteté tout ce qu’il avait représenté pour elle auparavant –surtout avec celui qui avait su refaire battre son cœur de la sorte dans la même pièce.
Petit funambule en équilibre.




:♡♡♡:
 
Bans & Stuff:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: clash ❀ (fd&md)   

clash ❀ (fd&md)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Hiawatha District :: Zone industrielle :: L'Échappatoire-