AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
The wolf and the bartender • Killian
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
M.
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/12/2017
Messages : 28
Dollars : 40
Crédits : CCCrush
Citoyens
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Jeu 30 Aoû - 22:04

Tout c’était passé vite. Très vite. Beaucoup trop vite. Surtout pour Morgan. Non pas qu’il soit spécialement lent d’esprit ou de corps. Bien au contraire. Il avait même un temps de détente plutôt remarquable pour son âge – même si bon, y’avait pas trop de secret au vue de son passif gouvernemental. Ceci était dit, il n’était pas un grand fan du fait de faire peur aux autres. Parce que la peur, ça faisait agir les gens bêtement. Et ça revenait souvent dans la tronche de ceux qui avait rien demandé à la base. Sauf que Morgan, bah il tenait quand même pas mal à sa tranquillité.

Alors, il n’émit aucun signe de résistance lorsque le barman lui fit baisser son bras et comprit rapidement ce qui lui était demandé par la suite. « Ah. Oui. » Ramassant le fourreau grimé de son arme, qui était resté au sol, presque à côté de ses pieds, l’ex-flic rengaina presque aussi sec en voyant les yeux ébahis des gens en train de profiter de leur soirée un peu plus loin. Enfin, jusqu’à présent.

La bretelle de son accessoire passée autour de son épaules, signe qu’il ne s’en servirait plus pour le restant de la soirée – minimum -, Morgan était gêné et ne savait pas comment agir à la suite de ce scandale. Alors, tournant son regard vers le barman, il essayait d’être le plus aimable possible ; sans savoir comment modeler les choses. « Hum… Désolé pour… ça. »

Et la pensée le prit qu’il fallait peut-être mieux pour lui qu’il parte, maintenant. « Je vais pas rester, pas de panique. » Après tout, il venait, indirectement, de mettre le bazar, chose qu’il voulait à tout prix éviter. Il se sentait tout sauf à sa place.
Mist
Killian Jennings
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/03/2018
Messages : 20
Dollars : 26
Crédits : Baghera ♥
Mist
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Jeu 30 Aoû - 22:42

]

Wait wut ?
ft. M. Jonathan Curtis
#000000 dialogue

Gêne. Malaise.
La sensation d’embarras est plus que présente quand tu poses la main sur l’épaule de l’homme, une fois ce dernier débarrassée de l’arme. Dont tu admires le rangement et la dissimulation.
Et tu secoues la tête d’un sourire.

“T’es pas obligé de partir.”

Tu lui indiques, d’une légère impulsion dans le dos, le chemin du tabouret sur lequel il était posé quelques minutes auparavant et te retournes vers la salle et tes clients interloqués, un grand sourire aux lèvres.

“Je le garde, le katana est pas commun mais c’est efficace contre les clients bourrés. Vous m’en voulez pas ? J’ai toujours eu un faible pour les hommes dangereux !”

Et un clin d’oeil joueur en direction de tes réguliers qui se contente de répondre par un rire, entraînant les sourires plus réservés des nouveaux clients, incertains. Mais après tout, si les habitués ne s’inquiètent pas, pourquoi bouger du bar jusqu’à présent tranquille ? Et puis, c’est vrai que c’est plus sympa sans relou complètement torchés. Au final, c’est plus spectaculaire mais presque plus efficace qu’un videur qui doit se battre contre un mec qui refuse de sortir non ?

Laissant les murmures se faire, puis s’éteindre pour repartir en conversations joyeuses, n’observant le départ que d’un ou deux clients un peu trop secoués par la scène - bien que tenant à affirmer que “c’est juste qu’il se fait tard, on reviendra surement” - tu reviens au brun, jouant de tes bouteilles avant de lui resservir un verre de liquide ambré.

“Je te l’offre. Pour te remercier de m’avoir débarrasser de l’épine que peut être un client bourré qui veut continuer à boire”

Un nouveau sourire joue sur tes lèvres, annonciateur d’une connerie, tandis que tu remets en place la bouteille de whisky.

“Je peux me permettre de demander ton nom maintenant que j’ai vu ton katana ?”

… Bravo Killian. C’était fin.
Et ça t’amuse en plus ! Tu ris, sale gosse.
30 ans tu parles.

“Moi c’est Killian”

Citoyens
M.
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/12/2017
Messages : 28
Dollars : 40
Crédits : CCCrush
Citoyens
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Jeu 30 Aoû - 23:19

Heureusement, l’ambiance se fait plus calme, plus sereine. Le blond sait comment apaiser les conflits, les violences égrenées aux quatre vents. C’est quelque chose que Morgan admire, chez ce genre de personne. Lui, il en est bien incapable, de faire ça. Déjà qu’il a bien conscience maintenant que sa tête en elle-même peut être un problème, alors bon.

Il pensait devoir encore changer de bar, comme la fois précédente. Et autant dire que ça lui avait tout de même un peu saper le moral que de devoir faire ça. Parce qu’il s’était bien plu ici. Mais bon tant pis, c’était la vie. Il avait joué, il avait perdu.

Sauf que non.

En moins de temps qu’il n’en fallut pour le dire, il était de nouveau assis au tabouret qu’il avait quitté il y a peu de temps et un verre rempli était devant lui. Il écouta très attentivement ce que le blond lui disait. Oh. D’accord, c’était, gentil ? Il ne savait pas trop. Lui avait agi comme il estimait que c’était normal de le faire. Rien de plus, rien de moins. « Bah. Euh. Merci. »

Peut-être qu’enchainer la conversation serait une bonne manière de rendre sa gratitude au barman songeât-il, aussi dit-il un effort pour tenter d’aligner plus de quatre mots à la fois – un record, pour lui ! Le tout démarre avec les présentations en bon et due forme. « Morgan. Euh. Non. Jonathan. Je préfère qu’on m’appelle Jonathan. Désolé. » Habitude ressortie aussi vite qu’il l’avait muselé.

Mais cette fois, il sûr qu’il devait rebondir à son tour. Pas toujours dans le même sens, tout de même. « Et sinon… T’as jamais eu de videur pour empêcher ce genre de choses d’arriver ? » Une question. Venant de lui. C’était donc possible ! Comme quoi, tout avait un début.
Mist
Killian Jennings
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/03/2018
Messages : 20
Dollars : 26
Crédits : Baghera ♥
Mist
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Jeu 30 Aoû - 23:55


Wait wut ?
ft. M. Jonathan Curtis
#000000 dialogue

L’homme te remercie, tu ris doucement à nouveau.
Killian tu es le seul homme au monde que la présence d’un individu armé d’un katana dans son bar rende aussi joyeux …

Il se présente, tu hausses un sourcil puis hoche la tête.

“Plusieurs prénoms ? Jonathan alors, si tu préfères.”

T’as pas à poser plus de question que ça et même celle qui franchi tes lèvres est plus rhétorique qu’elle n’attend réellement de réponse. Franchement ça te regarde pas, pas plus que les raisons qui font que quelqu’un choisit un prénom plutôt qu’un autre. Toi tant que t’as pas d’emmerde …
Le seul truc qui te fais chier quand on te mens, c’est l’âge. Et même là encore, tu juges pas, tu l’as fait aussi. Tu te contentes de mettre les coupables dehors pour pas que ça te retombes dessus et basta. Le reste, c’est pas tes affaires.

Ah. La question de la sécurité. Tu soupires un peu.

“J’ai repris le bar à mon compte y a pas si longtemps à vrai dire. Y en avait un avant, mais j’avais pas prévu assez d’économies pour payer les frais du bar, mon salaire et un employé. Ca viendra, dès que je pourrais, en attendant je me charge de les mettre dehors, parfois avec les clients prêt à donner un coup de main … Ou de katana”

Et tu te permets un clin d’oeil à l’homme, pour bien faire comprendre que c’est une blague.
Même si tu relances le sujet qui fâche sans réfléchir.

Bah. T’as qu’à espérer pas l’embarrasser outre mesure avec la version moins polie de ta personne et plus vraie, hein.

Citoyens
M.
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/12/2017
Messages : 28
Dollars : 40
Crédits : CCCrush
Citoyens
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Ven 31 Aoû - 0:08

Ouai. Deux prénoms. Enfin, le truc classique de la famille américaine qui veut faire comme tout le monde. De sa génération, du moins. Car bon, Jonathan ne savait plus vraiment si c’était encore d’actualité, tout ça. Sans doute pas vu la réaction du jeunot en face de lui. Mais il ne se formalisa pas là-dessus, prenant une gorgée de sa boisson neuve – et appréciable – avant de réfléchir à ce qui venait d’être dit.

« Ah oui. D’accord. » Seulement, même lui réalisa que c’était un peu léger, comme réponse. Aller, encore un petit effort. Formuler une phrase un peu plus longue n’avait pas été tant une purge que ça, après tout. Il pouvait le faire ! Il tenait le bon bout. C’était un objectif à ne pas lâcher. Et puis bon, dans les fait, ça aidait à passer une bonne soirée, pas vrai ?

« Si jamais j’peux aider, faut pas hésiter, hein. » Il cherchait un taff. Ou à défaut une activité. Même sans être payer, avoir un repas pour caler son estomac une fois pas service lui aurait été largement suffisant. Il ne demandait pas plus et se contentait de très peu. Il avait une vie assez spartiate, après tout. « J’ai un chien aussi, si jamais… » Titus le bien nommé.

Morgan avait beau ne pas être trop coutumier de ce genre de chose, il était presque sûr que la présence de Titus dissuaderait la plupart des mauvaises têtes.
Mist
Killian Jennings
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/03/2018
Messages : 20
Dollars : 26
Crédits : Baghera ♥
Mist
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Ven 31 Aoû - 0:22


Wait wut ?
ft. M. Jonathan Curtis
#000000 dialogue

Il y a, dans la manie de l’homme de faire une phrase très courtes, puis de laisser un léger blanc avant de reprendre, l’impression donné du manque d’habitude à tenir une conversation avec un bavard comme toi.
Supposition aidée par le peu de phrase prononcée par l’homme depuis son arrivée dans ton bar.
Mais ça ne te dérange pas outre mesure, au contraire. Les propos de Jonathan sont clair, concis. Pas d’étalage de détails inutiles comme tu sais si bien le faire. Pas de racontage de vie comme certains clients. Juste le nécessaire pour répondre à ta question ; et un peu pour relancer la conversation.

Alors tu souris à sa proposition, lève les mains.

“Oh, j’me permettrais pas d’exploiter un client. Puis avec l’effet que t’as fait, on est tranquille pour ce soir déjà”

Ton sourire se fait plus large à l’évocation du chien - C’est pas ta faute, tu adores ces bêtes. Surtout les gros chiens. Les chats et leur ingratitudes te ressemblent trop pour que tu t’entendes bien avec.

“Ah ça par contre … En général les animaux sont pas autorisés pour raison d’hygiène, mais j’avoue que c’est pas nécessairement une mauvaise idée de faire une exception pour ce genre de situation”

Tu observes l’homme un instant, te rappelle l’absolue neutralité de ses premières minutes ici. Et puis la rapidité à laquelle son arme a été dégainée, à l’instant où l’autre homme est devenu - de près ou de loin - une menace. Et tu t’accoudes au bar.

“Vous savez quoi ? Oubliez ce que j’ai dis tout à l’heure. Pas que j’ai décidé de vous exploiter, mais si on peut trouver un accord, c’est vrai que ça serait pratique pour moi.”

Un silence, une seconde.

“Vous avez déjà travaillé dans ce genre de métier, non ? Parce que vous avez quand même des sacrés réflexes.”

Citoyens
M.
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/12/2017
Messages : 28
Dollars : 40
Crédits : CCCrush
Citoyens
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   Sam 1 Sep - 18:23

Il avait pas bien compris le brusque changement qu’avait pris la conversation, d’un coup. D’abord il lui disait non et maintenant oui ? Jonathan avait un peu de difficultés à se projeter sur ce qu’il lui voulait vraiment, ce barman. Mais bon, puisqu’apparemment, c’était le positif qui l’emportait sur ce qui avait été dit avant, l’ex-agent gouvernemental ne pouvait qu’emboiter le pas et essayer de suivre comme il le pouvait. Ce serait déjà ça de prit.

Oh bien sûr, son passif était quelque peu sensible et il savait bien qu’il ne pouvait pas trop en dire. Alors, entre deux gorgées de sa boisson neuve – et très bonne, peut-être même meilleure encore que la précédente – il s’essaya à peser ses mots correctement. Pour ne pas en dire trop ou pas assez. « Ouai j’fais quelques trucs du genre, avant. » Il espérait vraiment que le dénommé Killian ne lui poserait pas davantage de questions parce qu’il allait vite se retrouver dans ses retranchements niveau justification et conversation, si tel était le cas.

« Vous voulez quoi au juste ? » Histoire qu’il essaie, lui aussi, de s’organiser tout seul, en sachant quand est-ce qu’on avait besoin de lui – et de Titus, du coup ? – et comment il allait devoir agir pour faire en sorte que les choses soient profitables à tout le monde. Au barman comme à lui. « L’est ouvert tous les soirs, votre bar ? » Déjà, commencer par sonder les horaires et les jours d’ouvertures. Ce serait un bon début pour se faire un planning mental.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The wolf and the bartender • Killian   

The wolf and the bartender • Killian
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Scitlali District :: Zone de non-droit-