AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
friends don't lie. ❞ (ronan) ღ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t676-is-she-a-girl-or-a-cosmic-entity-stardusthttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 10/10/2017
Messages : 36
Dollars : 24
Crédits : moi hihi.
Carvel & Son
MessageSujet: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Lun 19 Fév - 14:31

— friends don't lielolla and ronan

Bras croisés sur sa poitrine, Stardust se tenait derrière sa partenaire, qui maintenant les bras tendus pour maintenir son pouvoir activé. Les secondes s'écoulaient tandis que la poussière causée par leur grabuge retombait doucement autour de la silhouette qui se levait parmi les décombres. Elles observaient la scène de loin, jusqu'à ce que la rouquine finisse par rompre le silence.

Ça ne me fait pas plaisir de lui faire du mal, tu sais... »

Regard noir de son binôme, qui se désintéressa un instant de ce qu'elle était en train de faire pour se tourner vers elle.

Tu préfères que ce soit moi qui m'en charge ? »

Elle était chiante, quand elle s'y mettait. Stardust souffla et leva les yeux au ciel, avant de décroiser les bras et s'avancer sans donner de réponse, comme une gamine forcée de manger un plat qu'elle détestait. Elle se retourna une dernière fois vers son acolyte qui commençait à s'impatienter, et s'enfonça dans le nuage de fumée mêlée à la poussière de plâtre formée par le bâtiment qu'elle venait de détruire sans aucune once de remords.

Elle s'élança sur la silhouette de leur ennemi qui ne la vit certainement pas venir si Aaliyah faisait bien son travail. Elle aurait pu la jouer soft et juste lui mettre un poing dans la figure, mais son travail était d'offrir du spectacle ; alors elle leva les yeux vers la caméra, fit son plus beau sourire et envoya un baiser aux spectacteurs, avant de lever la jambe pour lui asséner un coup de pied retourné dans la mâchoire.
Il tomba au sol et elle enjamba son corps interte pour finalement s'asseoir sur lui et l'emprisonner entre ses jambes. Dans cet état, elle avait bien peur que son seul poids suffirait à le maintenir immobile. Elle se pencha sur lui et observa son visage ensanglanté par la lutte acharnée qu'ils venaient de mener, et qui à elle aussi avait causé quelques blessures qui ne guériraient pas tout de suite.

Sa main passa sur la joue gonflée par l'impact, et elle grimaça de douleur. Elle savait que personne ne les verrait à cette distance, car la seule chose qui importait était le coup final que Stardust allait porter à Crimson.

J'aurais préféré que tu tombes sur quelqu'un d'autre que nous. »

Elle leva une main et fit exploser un rayon de lumière autour d'eux. Bien sûr que c'était pour le spectacle, et bien sûr qu'il aurait mal. Mais elle avait pour consigne de ne tuer personne, et elle fit particulièrement attention à ne pas le blesser trop gravement.

— X —

Elle frappa à la porte.
Ce n'était pas la première fois qu'elle se rendait chez lui, qu'elle frappait à cette porte en attendant que le locataire ne vienne lui ouvrir la porte.

Ronan… c'est Lolla. Tu me laisses entrer ? » minauda-t-elle, les bras chargés de sac en plastique contenant des boîtes en carton pleines de nourriture asiatique.

De retour à la Tour de Verre, le duo avait été pris en charge pour panser leurs blessures et vérifier que leurs constantes étaient encore en ordre. Le tout n'avait pas pris plus d'une heure, laissant le temps à Aaliyah et Lolla de rentrer chez elles et profiter de la soirée pour prendre le repos qu'elles avaient amplement mérité. Lolla s'était même assoupie dans les bras de sa compagne alors qu'elles se détendaient dans leur salon, mais lorsqu'elle avait ouvert les yeux, il faisait nui et toute trace d'Aaliyah avait disparu de l'appartement. Elle lui avait juste laissé une note pour lui dire de ne pas s'inquiéter, et Lolla s'était retrouvée livrée à elle-même.

Cela lui permit de penser à ce qu'il s'était passé plus tôt dans la journée. Assise seule sur le tapis en fourrure, à observer la rediffusion de leur combat sur les grandes chaînes d'information, Lolla sentit un désagréable sentiment l'envahir. Elle recroquevilla ses longues jambes dénudées sur elle-même et tripota son téléphone à de multiples reprises, avant de finalement se décider à se lever en trombe, enfiler une paire de sneakers et quitter l'appartement.

Avant de se rendre chez Ronan, Lolla fit un arrêt chez un traiteur asiatique pour commander des plats à emporter. Et maintenant qu'elle se trouvait devant sa porte, elle se demandait pourquoi il mettait autant de temps à venir lui ouvrir.
Peut-être qu'il n'était pas chez lui ? Mais pourquoi ?
Je ne sais pas, Lolla. C'est pas toi qui lui avait mis une raclée, six heures plus tôt ?

J'ai apporté du chinois, ça va refroidir. »
made by miss amazing.



"be careful it's weird out there"
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t514-kiss-me-hard-before-you-go-x-ronan#5201http://astrophelcity.forumactif.org/t518-perhaps-fuck-off-might-be-to-kind-x-ronan#5218http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 15/06/2017
Messages : 52
Dollars : 54
Crédits : ange (avatar)
Localisation : Hiawatha principalement
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Jeu 1 Mar - 0:55


FRIENDS
DON'T LIE
(ft. lolla) × i would say 'sorry' if i really meant it
Dans la vie, il y a les bons et les mauvais jours, c’est bien connu. Mais il faut également savoir que l’on peut diviser ces-dits jours en d’autres catégories. Dans les bons jours, il y a les jours qui sont normaux mais tranquilles, ceux qui sont chouettes, et ceux qui sont tellement bien que l’on s’en souvient longtemps après. Et parmi les mauvais jours, il y a ceux qui sont juste chiants, et ceux qui donnent envie d’aller s’enfermer chez soi pour ne plus jamais affronter le monde extérieur et les saloperies qui le peuplent.
Et aujourd’hui Ronan, c’était un jour exactement comme ça pour toi.

Tu grognes dans la baignoire alors que chaque mouvement te tires une grimace de douleur. En prenant un bain tu pensais soulager tes courbatures et tes raideurs, mais le problème c’est que la chaleur et l’eau réveillent la brûlure des coupures et des bleus quand bien même ceux-ci ont été traités par l’équipe de médecins de XTF dès que l’on t’a rapatrié au sein de la Tour d’Eden  –c’est un cercle sans fin de désagréments et peu importe ce que tu fais pour calmer la douleur, seul le temps saura y mettre un terme et c’est ta patience limitée qui est mise à mal.
Tu tentes de te relaxer, et ce n’est pas chose aisée dans ton état, non seulement physique mais aussi mental –la dérouillée que tu t’es mangée quelques heures plus tôt continue de tourner dans ton esprit et nourrit ta colère. Qu’est-ce qu’ils ont dans la tête ces sponsors à la con pour continuer de faire l’erreur de t’opposer au duo de la mort, bordel ?
Ce n’est pas le fait de perdre, que ce soit contre deux filles ou non, qui t’énerve, Ronan.
C’est le fait que face à elles, t’es aussi impuissant et vulnérable qu’un nouveau-né –pas étonnant en même temps quand l’autre connasse de Grimaldi possède l’habilité de retirer les sens de quelqu’un et que tout ton talent réside uniquement dans la maîtrise de ces-dits sens. Si au moins elle avait eu la politesse de neutraliser ton sens du toucher, les douleurs ne te gêneraient pas tant que ça, mais cette gothique semble décidé à ne te faire aucun cadeau chaque fois que vous vous croisez sur le terrain.
Sale pute, va.

Dans tous les cas c’est assurément une soirée gâchée pour toi –tu ne peux pas sortir, tu ne peux pas baiser ; techniquement tu ne peux pas boire non plus à cause des anti-douleurs que l’on t’a filé mais tu vas faire une exception sur cette règle là bien entendu. Même t’entraîner à la guitare t’est impossible et le seul programme viable qui te vient en tête est de t’abrutir devant la télé en buvant assez pour te plonger dans le sommeil le plus lourd qui soit, quitte à la regretter le lendemain.
Chouette nuit en perspective.

Mais on frappe à la porte de ta chambre d’hôtel et ton programme s’en voit chamboulé d’un seul coup. Dans un premier temps tu ne bouges pas, en espérant que la personne derrière la porte n’insiste pas. Puis la voix de Lolla résonne dans la suite, car les murs sont fins, et t’as qu’une seule envie ; te noyer dans ton bain. Putain pas elle.

« Ronan… c'est Lolla. Tu me laisses entrer ? J'ai apporté du chinois, ça va refroidir. »

Non, casse toi, t’as envie de gueuler afin qu’elle t’entende.
Mais elle insiste, et ta patience est déjà à bout. Avec difficulté, tu te lèves, tu quittes la baignoire et te sèches grossièrement avant d’enrouler une serviette propre autour de ta taille, puis tu traverses la chambre pour ouvrir la porte et dire à la sangsue de l’autre côté ta façon de penser.

« Tu sais Lolla, faut vraiment pas que tu te sentes obligée de me casser les couilles toute la journée, une fois ça me suffit, tu lances d’un ton agacé et cynique mais pas vraiment méchant parce que dans le fond, tu sais pas trop comment l’être avec elle. »

D’un œil suspicieux tu observes le sac qu’elle tient dans la main, avant de te baisser pour le lui arracher non sans lâcher un juron de douleur au passage, et tu te retournes pour tout déposer sur la table de l’espace cuisine –et parce que tu n’as pas claqué la porte dans ton dos, tu l’invites tacitement à entrer à son tour.





Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t676-is-she-a-girl-or-a-cosmic-entity-stardusthttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 10/10/2017
Messages : 36
Dollars : 24
Crédits : moi hihi.
Carvel & Son
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Jeu 1 Mar - 19:33

— friends don't lielolla and ronan

Elle frappa une deuxième fois, puis une troisième, tout en l'appelant depuis derrière la porte, sachant très bien qu'il ne pouvait être nulle-part ailleurs que dans cette chambre.
Où aurait-il pu aller de toute façon, tu l'avais brisé en mille morceaux.
Lolla ne gérait pas bien sa patience, si bien qu'elle fut tentée d'ouvrir la porte de force. Mais il ne lui laissa pas le temps de réfléchir plus longtemps, car il finit par se montrer, et elle fut forcée de constater qu'il était vraiment plus amoché que la dernière fois qu'elle l'avait vu dans cet attirail.

Elle le suivit dans l'appartement, incapable de comprendre qu'il n'avait pas toujours besoin de la voir pour aller mieux. Qu'il y avait des fois où elle ne pouvait tout simplement pas se montrer et espérer que les problèmes seraient réglés.

Tu es fâché contre moi ? »

Oh ça, c'est quelque chose qui te fait peur, hein Lolla ?

Mais elle n'était pas désolée pour autant. Elle ne savait pas être désolée, parce qu'à côté elle savait qu'elles allaient être félicitées par Madame quand elle serait mise au courant des dégâts qu'elles avaient fait -ce n'était pas tous les jours que Carvel&Son sortaient victorieux d'une confrontation avec leurs rivaux directs.

Elle s'approcha du comptoir d'un pas léger, inconsciente du danger -quel danger ? il était trop abîmé de toute manière- et s'appuya sur le dossier de la chaise, en se préparant à lui demander ce qu'elle pouvait bien faire pour lui... jusqu'au moment où son regard se posa sur la porte entrouverte de la salle de bain.

Oh ! » s'exclama-t-elle, peut-être trop brusquement. « Tu prenais un bain ? »

Lolla contourna Ronan pour entrer dans la minuscule salle de bain, complètement hermétique à toute lumière naturelle, équipée du strict minimum et totalement inconfortable si on la comparait à celle qu'elle possédait chez elle.
Mais peu importe, Lolla adorait prendre des bains.
Elle se retourna en sautillant, et revint vers la cuisine -en deux pas, l'espace de la chambre étant très réduit- où Ronan était resté planté. Elle lui attrapa les mains et le tira vers elle avec plus de force que nécessaire, sans parvenir à contenir son excitation.

Je peux venir avec toi ? Dis oui s'il te plaît s'il te plaît s'il te plaît ! »

Elle le lâcha avant de s'engouffrer dans la pièce la moins éclairée de la chambre, et n'attendit pas pour ôter le peu de vêtements qu'elle portait pour les balancer dans un coin de la pièce. Elle attacha ses cheveux -suffisamment longs pour qu'elle puisse accrocher son chignon sans élastique- et s'assit dans la baignoire, en se demandant alors comment ils allaient bien pouvoir tenir à deux dans un si petit espace.

Maintenant qu'elle avait trouvé mieux à faire, Lolla s'en fichait bien que son chinois refroidisse.
made by miss amazing.



"be careful it's weird out there"
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t514-kiss-me-hard-before-you-go-x-ronan#5201http://astrophelcity.forumactif.org/t518-perhaps-fuck-off-might-be-to-kind-x-ronan#5218http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 15/06/2017
Messages : 52
Dollars : 54
Crédits : ange (avatar)
Localisation : Hiawatha principalement
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Lun 2 Avr - 0:42


FRIENDS
DON'T LIE
(ft. lolla) × i would say 'sorry' if i really meant it
C’est pas tant que tu ne l’apprécies pas, Lolla. Si tu étais honnête plus de deux secondes tu avouerais même qu’elle te plaît beaucoup, que sa nonchalance et sa légèreté te font du bien et qu’elle est super douée au lit –tout ce que tu aimes. Mais elle a le don d’être envahissante et de ne pas comprendre quand les autres ont besoin d’espace, chose dont tu as souvent besoin et surtout après t’être fait tabasser par personne d’autre qu’elle même quelques heures auparavant.

« Tu es fâché contre moi ? »

Sa voix résonne dans ton dos alors que tu passes les boîtes de nouilles sautées au micro-onde pour les réchauffer et tu lèves les yeux en soupirant bruyamment.

« Ouais, tu grognes, mais d’un ton qui semble plus ironique qu’autre chose. »

De toute façon elle n’a pas l’air d’être particulièrement désolée non plus.

« Oh ! Tu prenais un bain ?
Bien vu Sherlock, tu réponds en haussant les épaules –ce qui te tire une douleur et un juron. »

Tu n’as pas le temps de dire ouf qu’elle fais l’aller-retour entre la salle de bain et le salon en sautillant.

« Je peux venir avec toi ? Dis oui s'il te plaît s'il te plaît s'il te plaît !
Dans tes rêves Lovelace, tu– »

Elle ne te laisses pas finir ta phrase ; bientôt tu entends le son de son corps qui entre dans l’eau et t’infliges une claque mentale –pourquoi tu l’as laissée entrer alors que tu sais très bien qu’un truc du genre risquait d’arriver ?
Bip-bip-bip ; le minuteur du micro-onde arrive à son terme et tu sors les nouilles en prenant garde à ne pas te brûler –t’as pas besoin de ça. Puis d’un pas traînant, tu te diriges vers la salle de bain où Lolla barbote comme un poisson dans l’eau. Tu ne te prives pas de te rincer l’œil en laisser ton regard glisser sur sa peau de satin et ses courbes voluptueuses, mais tu gardes tes pensées pour toi, et préfère occuper ta bouche à manger tes nouilles plutôt qu’à dire des conneries.

« Non seulement tu me lattes la gueule mais en plus tu viens me squatter la place dans ma propre baignoire, tu t’rends compte Lolla ? –et parce que c’était ton bain, à la base, et que tu comptes bien ne pas perdre la face devant elle une nouvelle fois aujourd’hui, tu enchaînes– allez pousse toi laisse moi de la place. »

Sans lâcher ton plat, tu t’immisces dans la baignoire là où Lolla s’est écartée et tu fais attention à ne pas t’appuyer là où ton corps te fais mal –même si tu n’arrives pas à réprimer une ou deux grimaces.

« Qu’est-ce que t’es venue foutre ici dis moi ? tu lâches finalement entre deux bouchées de nouilles sautées. »

Peut-être qu’il aurait fallu poser la question avant qu’elle ne se retrouve nue dans ton bain, non ?





Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t676-is-she-a-girl-or-a-cosmic-entity-stardusthttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 10/10/2017
Messages : 36
Dollars : 24
Crédits : moi hihi.
Carvel & Son
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Lun 2 Avr - 18:27

— friends don't lielolla and ronan

Pour faire de la place, Lolla n'eut guère d'autre choix que d'écarter les jambes -puisque les replier n'aurait aucun intérêt dans un si petit espace- et elle regarda Ronan s'asseoir minutieusement dans la zone qu'elle avait créée à sa demande, sans vraiment savoir pourquoi il faisait de telles grimaces alors qu'ils prenaient un bain.

Je t'ai pas latté la gueule ! » s'exclama-t-elle, avant d'y réfléchir. « Bon, peut-être. J'ai entendu que j'aurais sûrement une prime pour ce coup-là. »

Elle ne put s'empêcher de sourire, surtout devant la tête que faisait Ronan. Puis elle se pencha sur le bord de la baignoire pour attraper sa boîte de nouilles et reprit une position plus confortable, appuyée sur le rebord glacé, ce qui lui arracha un léger frisson du à la différence de température entre la céramique et son propres corps.

Je suis venue te voir. Il y a rien d'autre à faire chez toi, elle est bizarre ta question. »

Sans lâcher son ami des yeux, Lolla porta les nouilles à ses lèvres en silence, inspectant chacun de ses gestes minutieusement.

Tu sais que je voulais pas te faire de mal, hm ? »

Elle remua dans l'eau et baissa les yeux vers les cicatrices sur ses jambes s'illuminer, produisant suffisamment de chaleur pour réchauffer l'eau du bain.

Et puis t'as de la chance que ça soit moi qui te file le coup de grâce. Aaliyah aurait été capable de te tuer sans faire exprès. »

Aaliyah n'aimait pas grand monde en dehors de Lolla, et Ronan n'échappait pas à la règle. Ce n'était pas contre lui spécialement, mais Lolla avait tout de même le sentiment que s'il n'existait plus, le monde serait un peu meilleur pour Aaliyah.

Ça te soûle que je sois là ? »
made by miss amazing.



"be careful it's weird out there"
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t514-kiss-me-hard-before-you-go-x-ronan#5201http://astrophelcity.forumactif.org/t518-perhaps-fuck-off-might-be-to-kind-x-ronan#5218http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 15/06/2017
Messages : 52
Dollars : 54
Crédits : ange (avatar)
Localisation : Hiawatha principalement
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Mer 18 Avr - 1:30


FRIENDS
DON'T LIE
(ft. lolla) × i would say 'sorry' if i really meant it
En y repensant, c’est rare avec toi ce genre de moments un peu à la con, où tu te retrouves dans une situation intime avec une femme sans pour autant que l’atmosphère soit tendue ou saturée de désir charnel. Avec Lolla, c’est rarement comme ça, tu réalises ; si elle est belle, et qu’elle sait te rendre fou quand elle le veut, c’est jamais vraiment pareil qu’avec les autres. Tu sais pas trop si c’est dû à son caractère, à vos positions respectives de héros et vilaine, ou à autre chose encore –dans tout les cas ça te plaît puisque tu ne l’as toujours pas virée de ta vie comme d’autres l’ont été avant elle.

« Je t'ai pas latté la gueule ! Bon, peut-être. J'ai entendu que j'aurais sûrement une prime pour ce coup-là.
Cool ! tu ricanes, avant d’étouffer un juron car la douleur dans tes côtes s’est aussitôt réveillée. Tu pourras m’acheter des trucs maintenant que je suis coincé dans cette piaule pour la semaine –ordre du médecin. »

Tu ne la quittes jamais des yeux lorsqu’elle bouge pour s’emparer de son propre repas, presque fasciné par toutes les particularités de son corps qui font d’elle quelqu’un d’unique ; la couleur de sa peau, les cicatrices blanches qui la sillonnent en arabesques énigmatiques, ses gestes innocents et son insouciance presque fatigante –elle te rappelle Daisy quelque part, mais tu ne saurais pas vraiment dire pourquoi. Tu n’as pas vraiment envie de chercher à le savoir non plus d’ailleurs.

« Je suis venue te voir. Il y a rien d'autre à faire chez toi, elle est bizarre ta question. Ma pauvre fille, tu dois bien t’emmerder chez toi si t’as rien d’autre à faire que passer ton temps libre chez un bon à rien comme moi ; tu ne dis mot mais n’en penses pas moins. Tu sais que je voulais pas te faire de mal, hm ?
C’est pas l’impression que tu m’as donné tout à l’heure, tu rétorques, ironiquement ceci dit car à tes yeux cette fille ne serait pas capable de faire volontairement du mal –du vrai de vrai– à qui que ce soit.
Et puis t'as de la chance que ça soit moi qui te file le coup de grâce. Aaliyah aurait été capable de te tuer sans faire exprès.
C’est marrant mais j’en doute pas, tiens. Elle a beau être une nana, et t’as beau ne pas trop aimer taper sur les filles parce qu’on t’as toujours appris à ne pas le faire, avec elle tu ne te dérangerais pas pour lui rendre chaque trempe qu’elle t’as donnée si seulement tu le pouvais.
Ça te soûle que je sois là ? »

Tu clignes des yeux une seconde, un peu surpris par la question aussi directe qu’imprévue.

« Non je… –tu t’interromps, tu réfléchis –est-ce qu’elle te saoule vraiment ?–, et tu hausses les épaules en secouant la tête avant d’étendre ton bras vers le lavabo où gît un paquet de clopes presque vide dont tu tires une cigarette. Pas si tu sais te rendre utile, tu biaises nonchalamment en tendant l’extrémité vers elle, tu m’allumes ? »

Tu attends qu’elle comprenne ce que tu veux d’elle avant de te réinstaller contre la céramique blanche et tu tires une taffe –en prenant gare de ne pas trop gonfler la poitrine pour t’éviter toute douleur trop gênante– avant de faire tomber les cendres dans le lavabo au-dessus de ta tête ; tu rinceras tout ça plus tard.

« Laisse-moi quand même être surpris qu’avec tout ton fric tu trouves rien d’autre à faire pour t’occuper que venir me voir, y’a plus intéressant comme soirée tu sais. »



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t676-is-she-a-girl-or-a-cosmic-entity-stardusthttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 10/10/2017
Messages : 36
Dollars : 24
Crédits : moi hihi.
Carvel & Son
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Mar 24 Avr - 11:11

— friends don't lielolla and ronan
La réponse parut satisfaire Lolla car ses yeux inquiets se mirent à pétiller de joie tandis qu'elle tendait les deux mains pour produire suffisamment de chaleur pour allumer le bâtonnet de nicotine qu'il tenait entre les lèvres.

Elle laissa son regard glisser le long de son torse nu, repérant chacun des hématomes qui témoignait d'une lésion qu'elle et sa partenaire avaient certainement causé, et se fit la remarque qu'il y en avait bien plus qu'elle ne l'aurait pensé.

Lolla fit mine de réfléchir à sa question, et se mit à rire.

On est amis, Ronan ? »

Elle reprit un peu de nouilles et marqua une pause le temps de finir de mastiquer. Ce n'était pas comme s'ils étaient pressés de toute manière.

C'est ce que les amis font. Ils prennent soin les uns des autres. »

Même quand ce sont eux qui leur ont fait du mal, Lolla ?
Elle n'avait pas le sens des conventions, Lolla, alors ce n'était pas grave si c'était elle qui était à l'origine du mal dont il souffrait.

Même si ça implique de se faire chier à mourir. Elle toisa Ronan de haut en bas d'un air faussement dédaigneux. Encore plus maintenant que tu as rayé le sexe du programme. »

Lolla éclata de rire, et finit par se pencher pour aller chercher un baiser comme pour se faire pardonner. Elle n'insista pas, toutefois, consciente que le prolonger lui ferait plus de mal que de bien, et reprit sa place initiale comme si de rien était.

Tu te sens chez toi, dans cette toute petite chambre avec cette toute petite salle de bain et pas de cuisine ? »

Elle voulut énumérer tout ce qu'il ne possédait pas, mais réalisa qu'il y en avait beaucoup trop et qu'elle risquait d'en oublier plus de la moitié.
made by miss amazing.



"be careful it's weird out there"
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t514-kiss-me-hard-before-you-go-x-ronan#5201http://astrophelcity.forumactif.org/t518-perhaps-fuck-off-might-be-to-kind-x-ronan#5218http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 15/06/2017
Messages : 52
Dollars : 54
Crédits : ange (avatar)
Localisation : Hiawatha principalement
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Mer 25 Avr - 21:49


FRIENDS
DON'T LIE
(ft. lolla) × i would say 'sorry' if i really meant it
« On est amis, Ronan ? »

La question te laisse un peu interdit, et tu l’observes mastiquer ses nouilles en silence, les sourcils froncés dans une expression interrogative.

« C'est ce que les amis font. Ils prennent soin les uns des autres.
T’as une drôle de façon de prendre soin des autres, on te l’a jamais dit ? Tu railles ; pourtant y’a de la douceur dans ta voix, à croire que tu te laisserais attendrir par les grands yeux verts en face de toi. »

Elle a le don de te déstabiliser, Lolla. Tu n’arrives pas à dire si elle est prévisible ou non, si elle est d’une logique extrêmement simple ou complètement tordue ; ça a le don de t’embrouiller, au point de te donner envie d’arrêter tout bonnement de réfléchir lorsque tu es à ses côtés –parfois c’est un mal pour un bien te concernant.

« Même si ça implique de se faire chier à mourir –tu tiques en remarquant son regard sur ton corps– encore plus maintenant que tu as rayé le sexe du programme.
Eh fais gaffe à ce que tu dis tu pourrais finir par le regretter un de ces quatre, tu railles encore avec un sourire narquois au coin des lèvres. »

Quand elle éclate de rire tu dois admettre que ça te fait un petit quelque chose dans l’estomac –rien du tout, juste un peu de chaleur qu’elle apporte avec sa joie de vivre naturelle dans ton quotidien des plus froids– et tu te prends au jeu de l’abandon pendant les brèves secondes que durent le baiser qu’elle dépose furtivement sur tes lèvres. Encore une fois, tu ne sais pas si elle fait exprès de te provoquer, ou si elle est juste comme ça –qu’est-ce qu’on s’en fout dans le fond, hein ?

« Tu te sens chez toi, dans cette toute petite chambre avec cette toute petite salle de bain et pas de cuisine ?
J’sais pas, tu rétorques en haussant les épaules après quelques secondes de réflexion –tu tires une taffe et crache le poison volatile avant de lui répondre– j’ai jamais trop eu de chez-moi à proprement parler donc j’ai pas vraiment de quoi comparer… »

La notion de « chez-soi » n’a jamais été matérielle chez toi. Ton chez-toi, c’était ton groupe d’amis de l’orphelinat, c’était Tristan, les jumeaux, et puis Daisy, peut-être le vieux prof de musique aussi. Vous auriez pu vivre à même la rue dans la crasse et la misère que ça n’aurait rien changé.
T’es chez toi nulle part depuis qu’on te les a enlevé ; vivre dans l’opulence ou la pauvreté n’y changerait strictement rien.

« Pourquoi tu me demandes ça ? »



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t676-is-she-a-girl-or-a-cosmic-entity-stardusthttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 10/10/2017
Messages : 36
Dollars : 24
Crédits : moi hihi.
Carvel & Son
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   Sam 28 Avr - 11:36

— friends don't lielolla and ronan

Moi non plus, je me sens pas chez moi dans mon grand appartement. »

Même en ne manquant de rien, avec tout son fric -comme l'avait bien dit Ronan- Lolla n'avait pas le sentiment de vivre dans un chez-soi à proprement parler. Elle pourrait quitter l'appartement qu'il ne lui manquerait pas.
Elle pourrait quitter le luxe, les couvertures chaudes et tous ses biens qu'elle pourrait quand même être heureuse.
La seule chose dont elle ne pourrait pas se passer, c'était juste Aaliyah.
Ça, c'était parce qu'elle était la seule chose qu'elle possédait depuis la nuit des temps et qui ne risquait pas de disparaître du jour au lendemain.
Même si les extra-terrestres revenaient la chercher.

Je pensais que dans un plus petit endroit ce serait peut-être mieux. Mais en fait non. »

Lolla n'était pas attachée aux biens matériels, contrairement à ce qu'elle laissait croire. Bien sûr c'était plus facile à dire quand on obtenait tout ce que l'on voulait d'un claquement de doigts, mais son jugement de valeur était totalement faussé -des petits moments comme ça dans une salle de bain qui sentait le moisi en compagnie de Ronan valaient bien tous les thalassos du monde.

Pousse-toi, j'ai une idée. »

Elle se leva sans préambule et lui tapota dans le dos pour qu'il s'avance afin qu'elle puisse se placer derrière lui. Après une demi-minute à essayer de se rasseoir sans lui mettre de coup de genou dans le nez, Lolla enroula doucement ses longues jambes autour de la taille de Ronan et posa ses mains sur ses épaules.

Détends-toi je vais pas te faire mal, clama-t-elle d'un ton railleur. Promis. »

La super-villaine ferma les yeux et laissa son corps produire la lumière nécessaire pour faire d'elle une bouilloire à échelle humaine. Elle appuya ses membres inférieures contre ceux de Ronan dans le but de le détendre et pressa ses épaules délicatement -autant qu'il était possible venant d'elle- pour décrisper les épaules qu'il tendait depuis le début de leur conversation.

Une fois qu'elle sentit qu'il lui faisait suffisamment confiance pour le détendre, Lolla continua sa séance de massage mal faite et improvisée en descendant les mains le long de son dos.

Pourquoi tu fais ce métier, Ronan ? »
made by miss amazing.



"be careful it's weird out there"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: friends don't lie. ❞ (ronan) ღ   

friends don't lie. ❞ (ronan) ღ
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel :: Chambre d'Hôtel de Ronan-