AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t784-your-time-is-running-out-neal-strosser#7359http://astrophelcity.forumactif.org/t787-lost-in-a-city-of-angels-neal-e-strosser#7377
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 27
Dollars : 39
Crédits : landsykes
Farfallina
MessageSujet: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Ven 9 Fév - 20:29


Il n'a eu que ce qu'il méritait
Tu étais assis sur ta chaise, mal à l'aise, dans le bureau du directeur. Tu t'étais battu un peu plus tôt, mais ce mioche n'a eu que ce qu'il méritait, il n'avait pas à dire ces choses sur ton grand frère. Bon OK, tu lui as cassé le nez, mais les cloportes dans son genre n'en ont pas besoin pour respirer. Sauf que, tu n'avais pas pris un facteur en compte, c'est que cet enfoiré a été cafter tout ça au directeur, il a même arranger sa version des faits pour que tu puisses prendre cher. Malgré tes protestations le directeur a décidé de convoquer ton frère, et ça t'ennuyais. Tu n'as pas entendu les mots de ton frère, mais le direction lui a expliqué les grandes lignes : tu avais agressé un camarade, tu lui avais cassé le nez, et ce dernier exige qu'une sanction soit prise à ton égard. Toi qui ne voulait pas lui causer d'ennui, te voilà cloitrer dans le bureau du boss, à attendre l'arrivé de ton frère.

L'autre gamin est assis à quelques mètres de toi, un sourire satisfait sur le visage. Tu serrais tes poings pour ne pas lui en recoller une autre. Qu'est ce qu'Erwan va penser quand il va arriver ? Tu l'ignores, mais il va sûrement être surpris d'apprendre que tu t'es battu. Ce n'est pas la première fois que tu te bas avec quelqu'un pour ce sujet, mais jamais ton frère n'a eu connaissance de ça. Toi qui passait pour le petit frère modèle, te voilà convoqué pour avoir frappé un de tes "camarades". Tu regardais par la fenêtre, le temps semblait s'écouler au ralentit.

Tu jetais un regard en coin à l'autre idiot, du sang séché sous son nez cassé, qu'il a sûrement fait exprès de ne pas nettoyer pour avoir une preuve de ton aggression à son égard. Cette pourriture s'était même déchiré ces vêtements pour faire croire au directeur que tu lui as infligé plus qu'un simple coup de poing. Tu mordilles l'ongle de ton pouce en entendant finalement des bruits de pas s'approcher, c'est sûrement ton grand frère. Trois coups sur la porte, et la voix du directeur résonna dans la pièce, lui intimant d'entrer.


Maybe I'm falling, believing ,and dreaming or am I dead ?



Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 180
Dollars : 168
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Lun 26 Mar - 20:19

Être convoqué, c'était bizarre pour toi. Neal ne semblait pas le genre de garçon à se bagarrer pour un oui ou non. Tu sais qu'il devait y avoir une raison. Ton frère n'irait jamais chercher la bagarre. Un peu comme toi, enfin sauf quand la mission de vilain l'exigeait. Mais ça, ce n'était qu'un minuscule détail. Tu t'en préoccupais pas plus que ça. Tu portais encore du noir, cette nuance t’allait particulièrement au teint comme disais l'autre. Tu le portais plus par facilité. La mode tu suivais par obligation, pas par choix.

Alors que tu garais ta petite voiture, revoir le bâtiment avait eu le don de te faire légèrement sourire. Des bons comme de mauvais souvenirs peuple ces lieux. Tu remontait malgré toi ton écharpe violette pâle sur le bas de ton visage. Ça t'évitera de sourire faussement aux gens que tu croiserai. Les couleurs étaient presque vide. Tu devinais facilement que certains avaient droit à des cours supplémentaire. Tu entrais dan le bureau. Il n'avait pas tant changé depuis que tu avais été étudiant. Ton regard se pose sur ton cadet. Ton sourire est doux, qu'importe sa bêtise, tu lui en veux pas. Tu te mettais à ses côtés, en reprenant ton air neutre, presque froid.

« Je veux savoir ce qu'il en retourne. J'aimerai non seulement savoir la version des faits que défends la victime présumée et celle de mon frère. L'avez-vous simplement tenté de l'écouter lui, pas monsieur nez en sang et déchirure faites à la va vite. »

Tu avais envie de rentrer le plus vite possible avec ton frère. Mais tu voulais savoir le fin mot de l'histoire. Tu savais d'avance que l'autre ne dirait pas toute la vérité. Vu son état, c'était bien moins grave que le laissait supposer l'appel d'urgence. Le directeur me fixait, il raclait sa gorge.

« Monsieur Strösser, pouvez-vous retirer votre écharpe... »

Tu fusillait du regard le vieil homme qui eu la descense de trembler. Tu lâchais un soupir. Tu retirais ton écharpe avec une certaine lenteur. Tu le fixais. Tu ne voyais pas trop l'intérêt de découvrir ton cou. Mais soit. Tu la pose sur tes genoux. Tranchant avec ton pantalon noir.

« Votre frère a frappé ce jeune homme ici présent... »

Un silence s'installait dans le bureau. Ce ne serait pas Erwan qui engagerait la conversation il était certes avec Neal, mais il était pas dans la sphère privé qui leur appartenait qu'à eux. Son seul signe qu'il laissé échapper, c'était son faible sourire adressé à son cadet adoré.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t784-your-time-is-running-out-neal-strosser#7359http://astrophelcity.forumactif.org/t787-lost-in-a-city-of-angels-neal-e-strosser#7377
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 27
Dollars : 39
Crédits : landsykes
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Mar 27 Mar - 21:01


Il n'a eu que ce qu'il méritait
Ton regard suivait ton frère s'avançant dans la pièce, il te sourit. Tu savais en le voyant qu'il ne t'en voudrait pas, peu importe ce que tu as fait. Tu t'en doutais un peu, ton frère laissait toujours tout passer avec toi. Il s'installa et pris finalement la parole. Tu étais surpris qu'il ai compris aussi rapidement la situation. Puis le directeur se décida finalement à parler, lui demandant de retirer son écharpe. Grosse erreur de sa part, tu savais qu'Erwan était sûrement en train de bouillir intérieurement. Mais il s'executa, sûrement pour éviter de perdre d'avantage de temps. Le dirlot fini par exposer à ton frère la situation, tu avais frappé le déchet assis sur la chaise un peu plus loin. Tu serrais tes poings, jetant discrètement un regard en coin à ton frère qu'il te retourna avec un sourire. Tu pris finalement ton inspiration avant de parler.

- Je l'ai frappé, c'est vrai, mais il n'avait pas à me dire ce qu'il m'a dit.

Tu tentes de rester de marbre, ne voulant pas offrir le plaisir à ce connard de perdre ton sang froid. Pourtant, l'autre ne semblait pas vouloir lâcher prise et s'enfonça d'avantage dans son mensonge.

- Je vois pas de quoi tu parles. Je t'ai seulement regarder, tu l'as pris comme une aggression et tu m'as frappé, mes potes pourront témoigner.

Tu mordilles ta lèvre, tentant de calmer les tremblements de rage qui commençaient à prendre le dessus sur toi.

- Cesse de chercher des excuses pour faire bonne figure devant ton frère, on gagnera tous du temps si tu reconnais ce que tu as fais.

Il te regardait en souriant, le genre de sourire qui te donnait envie de lui remettre ton poing dans sa face. C'était trop pour toi, dans un excès de rage ton poing s'écrasa sur le bureau en face de toi et tu te redressas.

- Ferme là ! On en serait pas là si tu m'avais pas dit que je n'aurais jamais du venir au monde, que mes parents s'étaient suicidé à cause de mon existance et que mon frère fera bientôt de même car je suis un fardeau pour lui ! J'ai autre chose à foutre de ma vie que de me reposer sur l'argent de papa et maman comme le fils de bourge que tu es ! Tu ferais mieux de te préoccuper de ta sale gueule plutôt que d'aller emmerder ceux dont la tronche te revient pas !

Tu continuais de serrer tes poings, tellement que tes jointures avaient pris une teinte blanche. Tu faisais de ton mieux pour te retenir de coller ton poing dans sa sale gueule, tu voulais pas offrir ce spectacle à ton frère, tu ne voulais déjà pas qu'il te voit dans cet état, mais ce gars était plus fort que toi pour faire sortir quelqu'un de ses gonds. Le directeur vous regardait un à un avant de reprendre la parole.

- ça suffit, calmez vous Neal et reprennez place sur votre chaise.

Tu avais envie de sortir, de rentrer chez toi, de passer au lendemain pour oublier cette journée de merde.


Maybe I'm falling, believing ,and dreaming or am I dead ?



Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 180
Dollars : 168
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Mer 28 Mar - 16:19

Il avait frappé, tu soulevais un sourcil avant de comprendre. Les mots qu'avaient prononcés l'autre gamin avait du le piquer à vif. Ce qui était assez étrange. Il n'était pas du genre à faire attention à ce pensent les autres. Comme le prouvait les paquets de bonbons qui jonchait le sol de ta voiture quand tu ne l'avais pas encore lavée. Puis l'autre parlait, rajoutant une couche à la colère que portait ton frère. Tu observait ça d'un œil curieux. L'orgueil de la prétendue victime mettait en abîme ce qu'il prétendait s'être passé. Selon ce dernier c'était ton cadet le seul coupable... Alors que tu restais calme, ton frère remontais dans les hauteurs. Tu l'écoutais. Ces mots, cette douleur, depuis quand l'avait-il en lui ? Tu t'en voulais un peu. Ton passé était un peu le sien, il n'avait pas en être victime. Ton regard se faisait froid, encore plus que d'habitude. Tu vois le directeur qui n'est pas bien du tout. Il arrivait à trouver du courage pour ordonner à ton frère de se calmer. Tu lâchais un soupir. Te massant un peu la nuque pour te calmer.



« C'est donc ça... »



Les mots était dit sur un ton neutre. Ton regard toujours froid se posait sur le gamin qui reculait un peu, mais gardait une certaine fierté. Ça se voyait dans son sourire indolent.



« J'aimerai savoir ce qui a poussé ce gosse à dire des choses pareilles...

-Monsieur Strösser, vous accordez trop de crédit à ce que raconte votre frère.

-Comme vous le faites avec ce gosse dont j'ignore le nom. Je connais mon frère, il ne s'énerve pas si facilement, et pourtant certains de ces loisirs peuvent provoquer de la colère. Ou râler sur un exercice. Il le fait toujours avec calme.

-Justement, il est peut-être comme ça avec vous...

-Vous insinuez qu'il joue la comédie avec moi ? Voilà une accusation grave, monsieur le directeur. Je sais qu'il pet me mentir sur certains point, quel enfant ne l'a pas fait ? Vérité et mensonge font partie de ce monde...

-Vous encouragez à mentir ?

-Comme le fait ce gamin qui se dit victime...

-Mais ce n'est pas... »



Tu en avais assez de parler. Tu coupais toute idée de débat sur le mensonge d'un regard glacial. Tu avait appris à mentir, très tôt, peut-être trop tôt.



« Sachez jeune homme qui est soi-disant victime. Mon cadet est mon soleil. Je suis là et rien ne pourra éteindre l'affection que je lui porte. »



Son ton était sec, si tu était froid avec le directeur, ce pauvre gosse se mangeait en pleine face ta colère contenue.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t784-your-time-is-running-out-neal-strosser#7359http://astrophelcity.forumactif.org/t787-lost-in-a-city-of-angels-neal-e-strosser#7377
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 27
Dollars : 39
Crédits : landsykes
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Mer 28 Mar - 22:24


Il n'a eu que ce qu'il méritait
Tu regagnas ta place sans un mot, fixant le sol. Tu avais honte, honte d'être rentré dans le jeu de ce mioche, honte d'avoir craqué devant ton frère en lui montrant une facette de toi qu'il ne connaissait pas, honte en entendant les paroles du directeur et la réponse de ton frère prenant ta défense. Tu voulais régler ça par toi même, ne voulant pas impliquer Erwan, mais maintenant tu ne pouvais plus faire marche arrière, même avec ton pouvoir. Tu avais d'utiliser ton pouvoir pour faire passer le temps, jusqu'à tomber d'épuisement. Ton frère s'adressa au gosse au visage difforme pour lui faire comprendre l'importance que tu représentes pour lui, une chose est sûre, vu le ton qu'avait employé ton frère, l'autre serait vraiment idiot si il revenait te chercher des emmerdes. Tu voyais déjà comment allait se passer ta prochaine journée de cour, tout le monde va se foutre de ta gueule car ton grand frère a pris ta défense. Tu lâchas un soupire avant de te redresser, n'osant toujours pas regarder ton ainé.

- Je sors prendre l'air.

Ta voix avait un peu dérailler, sûrement suite au coup de gueule que tu as poussé tout à l'heure, tu avais pas l'habitude de hausser le ton comme ça. Tu t'approchais de la porte, ignorant les protestations du directeur. Si il pouvait t'exclure quelques jours ça t'arrangerait, tu n'aurais pas à voir la tronche de tes "camarades". Tu sortais de l'établissement pour aller t'assoir sous un arbre, regardant les nuages dans le ciel pour penser à autre chose. Tu sais bien que tu es important pour ton frère, pourtant les paroles de l'autre abruti résonnait dans ta tête. Tu es un fardeau pour lui, tu l'as toujours su, même si ton frère affirmait le contraire. Il a toujours cumulé plusieurs taffs pour pouvoir t'offrir ce que tu voulais. Tu aimerais lui rendre la pareil mais tu ne pouvais pas, tu n'étais qu'un pauvre mioche de quatorze ans. Tu soupiras, regardant le bâtiment, tu ne veux vraiment pas retourner à l'intérieur, peu importe la sanction que le directeur décidera, tu t'en fiche. Il faut désormais que tu te concentre pour reprendre ton calme, reprendre ton masque de petit frère souriant, tu ne veux pas l'inquiéter inutilement. Mais au fond ça te faisait mal, mal de devoir mentir à ton frère sur tes vrais sentiments, mal de joueur la comédie, même si c'était pour son bien, le fait que le directeur ait mentionné ce point et le ton ferme de ton frère pour affirmer que c'était faux avait remué quelque chose en toi, brisant tes défenses que tu étais en train de consolider pour faire face à Erwan.


Maybe I'm falling, believing ,and dreaming or am I dead ?



Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 180
Dollars : 168
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Jeu 29 Mar - 7:32

Ton frère sortais, ces limites semblaient avoir été dépassées. Tu pouvais un peu le comprendre. Mais ne pas le défendre était au-dessus de tes forces. Tu t'étais toujours battu pour lui. C'était devenu normal. Mais tu n'étais pas passé par la case adolescent ou très peu. C'était toi qui était responsable de ton cadet, qu'importe ce qu'on pouvait dire. Alors que la porte claque. Le directeur te fixe. Tu sais très bien ce qu'il te dire.



« Vous comprendrez, Monsieur Strösser que je suis bien obligé de l'exclure trois jours de notre établissement.

-Si vous en faites autant avec notre petit menteur, je n'irai pas contre cette décision.

-D'accord, j'ai bien compris que vous le penser aussi coupable, mais je ne peux pas...

-Un jour suffira alors, puisque l'argent que vous donne son père vous semble si important... »



Le directeur était soufflé, il te regardait. Ton regard était aussi froid qu'avec le gamin. Il était bien forcé de céder. À court de mots, il hochait simplement la tête, sous le regard outré du gamin. Tu n'avais plus rien à leur dire. Tu balayais une dernière fois de tes violets la pièce avec froideur avant de remettre ton écharpe rapidement avant de sortir à ton tour.



Tes pas étaient rapides, personne ne pouvait t'arrêter. Même pas les cris de certains profs. Tu n'en avais que faire des recommandations. Pas courir dans les couloirs, pff. Confondre sa marche rapide avec la course. N'importe quoi. Quand tu sortais du bâtiment, le vent venait caresser ton visage. Mais tu te devais de le retrouver. Ton regard s'arrêtait sur un arbre. Il était assis en-dessous. Il semblait en proie avec une tristesse. Ton cœur se serrait. Alors avec douceur, celle que d'autres n'avaient pas vu de ta part. Tu t'approchais de lui en silence. Puis alors qu'il était près de toi, tu le serrai avec douceur contre toi. Embrassant son front en silence. Comme tu l'avais fait ce jour où tout avait changé pour toi. Tu t'en voulais de ne pas être celui qui signais tous ces maux. Mais cette vie, tu ne l'avais pas vécu comme lui. Tu ne savais pas ce qu'il pouvait te cacher. Tu avais beau dire que tu en voulais pas de faire ça. Une part de toi voulait tout savoir. Ces deux êtres se battent à l'intérieur de ton être. C'est pour ça que tu restais silencieux.



Tu ne savais pas si tu devais le remercier, ou t'excuser. Tu te contentais de rester là pour lui en attendant en silence que la barrière entre lui et toi se brise un peu. Tes mains avec délitasse le caressant avec tendresse. Tu voulais lui dire un milliard de fois que tu l'aimais. Tu ne savais pas à quel point ton affection pouvait lui mettre la pression. Tu ignorais trop de choses Erwan. Trop.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t784-your-time-is-running-out-neal-strosser#7359http://astrophelcity.forumactif.org/t787-lost-in-a-city-of-angels-neal-e-strosser#7377
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 27
Dollars : 39
Crédits : landsykes
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Jeu 29 Mar - 11:44


Il n'a eu que ce qu'il méritait
Tu entendais des bruits de pas se rapprocher de toi, c’était sûrement Erwan. Tu ne bougeais pas, le laissant s’approcher. Tu avais besoin de sentir sa présence prêt de toi, tu fermais les yeux quand tu ressentis les bras de ton grand frère se refermer autour de toi, protecteur, réconfortant. Tu rougissais un peu quand il embrassa ton front avant de t’agripper à lui, répondant à son étreinte, un fin sourire se dessina sur ton visage.

- Comment tu fais pour savoir à chaque fois ce dont j’ai besoin ? T’es sûre que tu ne me caches pas un autre pouvoir ? Genre, j’sais pas… lire dans les pensées ?

Tu laissas échapper un rire en resserrant ton étreinte, fermant tes yeux. Tu étais bien là, avec lui, loin de ces connards. Tu profitais de l’étreinte encore quelques instants avant de le regarder.

- Désolé de m’être emporté devant toi… j’avais vraiment envie de lui refaire le portrait, si j’étais pas sortis je l’aurais sûrement fait. Faudra que tu m’apprennes ton regard noir, ça m’éviterait de me salir les mains.

Tu souris avant d’embrasser la joue de ton frère et te redresser pour te diriger vers la voiture, tu voulais pas rester ici, tu veux rentrer à la maison avec Erwan, passer du temps avec lui, en finir avec cette journée de merde. Tu pourrais engloutir un paquet de bonbon pour faire passer ta rage.


Maybe I'm falling, believing ,and dreaming or am I dead ?



Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 180
Dollars : 168
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Jeu 29 Mar - 12:19

Ses bras tentaient d'entourer ton corps. Tu avais toujours trouvé ce geste adorable. Il arrivait presque à faire le tour. Il avait tellement grandi, un fierté montait en toi malgré cette peine qu'il avait. Puis il te parlait en plaisantant un peu sur ta connaissance que tu avais de lui. Tu riais doucement. Ton rire est particulier, il n'était pas magnifique, mais pas trop moche non plus. Il était trop rare pour d'autre que Neal puisse l'entendre. Loin d'être sarcastique. Il était plein de chaleur. Tu frottais ses cheveux avec affection. Un sourire radieux sur ton visage. C'est là que vos regards se croise son regard si bleu te fascine toujours. Tu adorais quand il te regardait toi et toi seul.



Il s'excusait pour ce qui s'était passé. Avant de te demander d'enseigner ton fameux regard. Peut-être un jour, tu lui expliquerais comment tu avais malgré toi obtenu ce regard si froid. Mais ce n'était ni le lieu, ni le moment. Il t'embrasse la joue. Ton sourire est encore plus tendre. Tu le regarde s'éloigner vers ta voiture quelques instants avant de le rejoindre avec rapidité. Courant assez vite pour le dépasser. Jouer avec lui était un moment que ne regrettait que peu. Tu arrives à la voiture. Tu sors tes clés de tes poches. Comme toi, elle sont très sobre. Pas de porte-clés, juste de clés ensemble.



« Il ne faut pas t'excuser pour ça Neal. Les mots sont des armes, c'est une leçon que tu appris d'une façon qui ne me plaît guerre. Mais si tu tiens à ce que je t'enseigne ma technique, il faudra me battre dans une partie de jeu endiablée. Pour mon pouvoir, peut-être que j'en ai un autre. Celui d'être ton frère qui t'a vu grandir. »



Le ton de voix n'est que tendresse. Tu joue un peu avec les clés avant d'ouvrir le véhicule. La petite voiture en a vu des vertes et des pas mûres. Heureusement, elle tenait la route. Même si un jour, il te faudra la remplacer. Créant un trou dans ton épargne. Heureusement que tu avais mis un peu de côté dès que tu pouvais. Tu avais bien assez pour pas que ton frère soit privé de ses loisirs.



« Allez en route mauvaise troupe. »



Tu ne posais plus un regard sur cet endroit. Héros et vilains, tous passait par là à un moment ou l'autre dès qu'il s'agissait de don. Mais tu étais bien content de ne plus y être.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t784-your-time-is-running-out-neal-strosser#7359http://astrophelcity.forumactif.org/t787-lost-in-a-city-of-angels-neal-e-strosser#7377
Date d'inscription : 05/02/2018
Messages : 27
Dollars : 39
Crédits : landsykes
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Jeu 29 Mar - 23:22


Il n'a eu que ce qu'il méritait
Tu adores voir ton frère sourire, son rire a encore plus de valeur à tes yeux comme tu sais qu'il t'est réservé. Tu grimpais dans la voiture une fois cette dernière ouverte par ton ainé. Tu attrapais un paquet de bonbon dissimulé dans la boite à gant en souriant avant de tourner ton regard sur Erwan.

- Dit moi à quel jeu tu voudras jouer, je te battrais à plat de couture ~

Tu regardais le paysage défiller sous tes yeux avant de te décider de mettre un peu de musique à la radio, le trajet se termina donc sur un air de musique rock que tu aimais bien chanter en ce moment.

Une fois garé, tu descendis de la voiture avant de grimper les marches de votre appartement deux par deux pour gagner du temps. Ton frère te dit toujours de faire attention de ne pas tomber, mais tu as l'habitude de le faire. Tu attrapais le double des clés dans ta poche avant d'entrer dans le salon et te laisser tomber dans le canapé.

- D'ailleurs il a dit quoi le vieux ?


Maybe I'm falling, believing ,and dreaming or am I dead ?



Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 180
Dollars : 168
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Farfallina
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   Ven 30 Mar - 17:28

Tu pouffais doucement. Le défi que tu lui as lancé semble avoir son côté compétitif. Tu n'étais mauvais perdant. Jamais avec lui. Ce qu'il comptait, c'était de le voir sourire à nouveau. Qu'il zappe un peu ce que l'autre avait dit. Le chemin se passait dans une ambiance bien plus légère que celle du bureau. Ce n'était pas bien compliqué non plus.



Alors que tu sortais de la voiture, ton cadet s'était empressé de sortir du véhicule pour rentrer dans votre appartement. Tu lui souriais doucement. C'était si rare que tu puisses t'occuper de lui en dehors de ces congés scolaires. Tu t'installais dans un petit canapé. Tu le regardais.



« Je te laisse le choix du jeu, je suis bon joueur. Le directeur t'as donné trois jours à la maison. J'ai eu gain de cause en réussissant à ce que ce gosse capricieux ai aussi une jour de congé forcé. Ce qui nous laisse de bons moments à passer. Je suis sûr qu'un jour, je pourrai te battre dans un jeu. Suffit de savoir dans lesquels je suis excellent. En attendant, je serai un bon perdant. Ce qui n'empêchera pas de faire de mon mieux.  »



Tu étais un homme un peu trop sérieux. Te voir si détendu, c'était pas ordinaire. Même pour Neal sûrement. Tu voulais, toi aussi oublier la douleur qu'avais réveillé les mots du directeur dans ton cœur. Pour ça. Autant jouer le jeu à fond avec lui. Tu devais prouver qu'il avait encore ce lien si fort entre vous. Tu sais qu'un jour, il s'éloignera. Chaque jour, tu sais que ça approche. Il n'était plus l'enfant qui avait toujours besoin de toi. Tes doigts pianote dans le vide. Tu te souviens de la mélodie, elle se joue dans ta tête.



« Hum... je vais appelé mon patron. Je pourrai rentrer plus tôt ou avoir congé. Mais bon, je ne vais pas parier dessus. Ne mange pas trop de bonbons, Neal... »



Bien que tu savais qu'il avait déjà mangé dans la voiture. Tu l'avais vu. Mais bon, ton ton autoritaire. C'était toujours oublié dès que tu étais seul avec lui. Trop doux. Deux faces de ta personnalité qui faisait de toi un frère classe, mais doux. Enfin c'était ce que tu pouvais penser de toi-même.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)   

Il n'a eu que ce qu'il méritait (PV Erwan)
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Astrophel Academy :: Bâtiment administratif :: Bureaux-