AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
ANTAGONISTS xxx ISAAC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t561-gentle-soldier-xxx-imogen
Date d'inscription : 29/07/2017
Messages : 31
Dollars : 57
Crédits : avatar (ambroise) ++ signa (moi)
X-Trem Factory
MessageSujet: ANTAGONISTS xxx ISAAC   Ven 13 Oct - 11:54

Tes réserves sont vides.
Le souci, c'est que toutes tes ressources – ou les plus importantes, dirons-nous – sont vides. Par là, s'entend les médicaments les plus importants – comme la méthadone ou les simples ibuprofènes – mais aussi les caisses de l'association.
Ce qui, globalement, est la merde.
Tu préfères dépenser un argent que tu as dans des pharmacies respectables, en général. Sauf que tu n'as pour ainsi dire que les fonds de ton porte-monnaie à claquer, et une pharmacie « respectable » ne serait sans doute ni dans ton budget, ni très chaud à te céder de la méthadone.
Il va falloir faire autrement.
Tu connais de réputation une pharmacie tenue par un type un peu bizarre, d'après les dires. Tu n'as jamais songé à y mettre les pieds, mais c'est devant ta grande armoire vide que tu commences à former l'idée d'y pointer le bout du nez. C'est pas vraiment une question de choix, de toute manière. Alors tu refermes gentiment ton armoire et vas chercher l'adresse.
T'as jamais été très impressionnable, alors t'es sûre que tu trouveras les locaux plus intéressants que flippants.

***

T'as presque envie de rectifier ce que t'as pu imaginer plus tôt ; tout compte fait, cet endroit a quelque chose de légèrement inquiétant. Même si pour le coup, cela concerne plus le quartier que la boutique, qui, même si elle n'est pas la plus joyeuse, n'est rien de plus qu'une pharmacie. On pourrait dire que ton imagination a dépassé la réalité, mais comme t'as aucune imagination, et bah non. Tu te gares non loin et sors de ton pot de yaourt sur roues avant de t'approcher. Tu contemples les environs, range ta clef dans ta sacoche et t'avances vers le perron. La zone de non-droit n'a jamais été très rassurante, mais c'est devenu un endroit habituel à tes yeux – un endroit que le bon citoyen prend le soin d'oublier.
Ou de pointer du doigt, a contrario.
La porte s'ouvre et tu lances un regard à l'intérêt ; tu changes encore d'avis, cet endroit est un peu glauque. Mais en même temps, tu attendais quoi d'une pharmacie en plein milieu d'un quartier malfamé ? Tu doutes même que ces produits puissent être très bons pour la santé... Mais maintenant que tu es là, autant jeter un coup d'œil. Remontant encore un peu la fermeture éclaire de ta veste sombre, tu pénètres les lieux, tournes légèrement sur toi-même à la recherche du propriétaire. « Bonjour ? » Tu te racles la gorge, fronces les sourcils. Étrange, la boutique n'était pourtant pas fermé... Tu t'avances prudemment dans le local, à la recherche du gérant que tu ne trouves nul part. Alors petit-à-petit, une idée germe dans ton esprit, en lien avec l'endroit dans lequel tu te situes : la zone de non-droit. Une vague image d'individu ligoté te saisis et tu avances plus prudemment, prêtes à te battre si c'est nécessaire.

Les murs sont encombrés, le silence est pesant, l'atmosphère se fait de plus en plus lourde. Tu espères sincèrement qu'il n'y a en réalité aucun problème, quitte à ce que l'on te prenne pour un cambrioleur et que tu puisses t'expliquer ; tu pries pour que personne ne soit en danger.
Des gémissements.
Tu te figes, tends l'oreille et sens ton pouls s'accélérer. Tu as entendu quelque chose, là, à l'instant... tu accélères ta démarche silencieuse, pousse légèrement une porte et en voit une autre fermée. Une, deux...
Tu ouvres la porte.
Tu comprends rien à ce que tu vois derrière.
Ton regard s'écarquille alors sous une scène que tu n'arrives pas tout de suite à t'expliquer. Que fait ce pauvre type sur cette planche, que fait cet autre type au dessus de lui... ? Et ce sang...
Attendez.
Du sang ?
« Je dérange ? »
Ta voix s'étrangle.

antagonits


ANTAGONISTS xxx ISAAC
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Scitlali District :: Zone de non-droit-