AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
@surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t534-i-hurt-myself-again-today-autumn
Date d'inscription : 14/07/2017
Messages : 22
Dollars : 39
Crédits : kk sur ton doigt
Citoyens
MessageSujet: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Dim 1 Oct - 20:02


@surimi_inexploité s'est déconnecté
(OKTOBER 2ND)
Autumn avait fermé son ordinateur, l’avait laissé sur la table et avait emporté sa tasse de thé, grognant contre son incompétence. Plus que de n’avoir rien trouvé, elle s’était faite avoir par un lambda, même pas concerné par la sécurité du système informatique de Farfallina – ce qui était tant mieux et rassurant, mais insultant par la même occasion. Elle râlait d’avoir été si bête – inconsciente, trop confiante. Elle râlait de ne pas avoir été parfaite une fois encore. Elle avait voyagé ici et là, d’un côté puis de l’autre de la maison, à ruminer son échec et à grignoter l’une ou l’autre chose qui lui passait sous la main. Ce n’était pas tellement l’idée d’avoir échoué qui l’ennuyait, c’était plutôt d’avoir échoué encore.

Elle avait fini par caler son fauteuil roulant entre une plante et la bibliothèque – sa place fétiche lorsqu’elle voulait s’isoler, se sentir à l’étroit dans un monde qui n’appartenait qu’à elle. Denis, il ne lisait pas beaucoup, mais il comprenait toute l’importance qu’elle accordait à ses livres et sa bibliothèque – il n’y avait qu’elle pour apprécier le silence d’une pièce aussi peu charmante. Elle l’aurait aimée plus grande, spacieuse, chaleureuse – mais il était hors de question de demander la moindre faveur à sa piètre mère et Autumn jugeait que Denis n’avait pas à s’encombrer de ce caprice-là en plus.

Elle n’avait pourtant attrapé aucun livre, était restée là en silence, chipotant à ses doigts, véritablement frustrée et perplexe. Il lui fallait trouver une solution, il lui fallait trouver un moyen, peu importe lequel, d’entrer dans les dossiers protégés. Elle se mordit l’intérieur de la joue. L’idée que coca_flottant puisse être un allié potentiel la rebutait, spécialement car elle s’était sentie humiliée d’avoir été prise en défaut, et refusait donc la possibilité d’une tentative de contact. Il fallait l’éviter – à tous prix.

Le parlophone sonna et Autumn, surprise, releva les yeux vers l’horloge au-dessus de la porte. Elle papillonna des yeux, haussa un sourcil – il était beaucoup trop tôt encore pour que ce soit Denis. Elle tourna la tête vers l’entrée et se décida à se déplacer vers le parlophone lorsqu’il sonna une seconde fois. Son doigt pressa le bouton et l’image s’alluma sur une silhouette totalement inconnue de ce qui s’apparentait à un livreur de pizzas.

Autumn n’avait pas commandé de pizzas. Elle n’aimait pas la pizza.

« On a rien commandé, vous vous êtes trompé de maison. »

Elle avait employé un ton sec et grave, qu’elle ne savait réfréner quand elle parlait à des inconnus. C’était son petit côté antisocial – c’était comme ça, elle n’aimait pas beaucoup de gens, et encore moins lorsqu’ils s’avéraient être des livreurs incompétents. Fallait-il être illettré pour se tromper d’adresse ? Ce n’était quand-même pas compliqué – et ça aurait évité de l’importuner. Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et éteignit le parlophone, s’apprêtait à retourner vers sa bibliothèque lorsqu’il sonna à nouveau. Elle commençait à devenir amère.

« Quoi maintenant ? »
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/09/2017
Messages : 48
Dollars : 33
Crédits : moi-même
Persona
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Dim 1 Oct - 22:24

@surimi_inexploité s'est déconnecté
@coca_flottant rejoint le chat
ALLEN&AUTUMN
T'avais souvent faim, pour ne pas dire en permanence ; mais jamais n'étais-tu plus affamé qu'après une bonne course-poursuite - ou toute activité hautement stimulante.
Parce que se faire courser et devoir fuir un bâtiment, c'est une activité hautement stimulante.
Ne nous leurrons pas : tu n'as nullement cherché à être discret et tu sais pertinemment que ta mère va te passer un savon ce soir, à défaut d'être convoqué au commissariat. Tout dépendra de l'humeur du big boss, soit ton paternel adoré, que tu apprécies profondément faire chier. Unique raison pour laquelle tu avais pu intercepter un surimi_inexploité, quelques heures plus tôt, sur les serveurs de la compagnie de Farfallina.

Tes capacités sont toujours aussi aléatoires mais tu es satisfait d'avoir pu extorquer l'adresse ip de l'intrus. Tu sais pertinemment qu'il s'agit sans doute de quelqu'un de dangereux, mais ta curiosité est piquée au vif et tu peux pas t'en empêcher ; t'es là, devant cette porte, à presser la sonnette et à attendre. Puis une voix féminine, dénuée de la moindre sympathie, résonne. « On a rien commandé, vous vous êtes trompé de maison. » Tu baisses les yeux sur ta pizza et as un rire ; visiblement, tes intentions sont trop floues pour qu'elle comprenne. Ce qui est logique. Tu songes même un instant que, peut-être, oui, tu t'es trompé de maison ; puis tu chasses immédiatement cette pensée. Tu sais très bien que t'es à la bonne adresse, et l'intrus était sans doute de sexe féminin puisqu'elle a mentionné "la seule"... Ou alors elle est juste une coloc', c'est une éventualité. Qu'importe. Tu sais que tu es au bon endroit alors tu n'hésites pas à presser de nouveau le bouton, le sourire toujours aux lèvres. « Quoi maintenant ? » Sa voix n'était pas forcément très agréable précédemment, pourtant tu arrives à percevoir un agacement grandissant, plus important encore qu'avant. Tu hausses un sourcil mais continues de sourire. « Ici coca_flottant qui cherche surimi_inexploité. » Pas besoin d'en rajouter.
Juste afficher un très grand sourire.




randomly saying:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t534-i-hurt-myself-again-today-autumn
Date d'inscription : 14/07/2017
Messages : 22
Dollars : 39
Crédits : kk sur ton doigt
Citoyens
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Lun 2 Oct - 18:42


@surimi_inexploité s'est déconnecté
(OKTOBER 2ND)
Il devait certainement se foutre de sa gueule – c'était la seule explication acceptable, ou la seule qui na la rendait pas malade.
S'il était venu jusque là, c'était certainement pour la faire chanter – ou alors il était effectivement engagé par Farfallina et elle était alors encore plus en danger qu'elle ne le croyait. Elle était restée plantée devant le parlophone pendant de longues secondes, à calculer toutes les possibilités qu'elle avait d'être sérieusement dans la merde et les quelques opportunités qu'elle pouvait saisir pour s'extirper de là.

Elle n'avait finalement que peu d'options. Elle pouvait appeler Denis en urgence, qu'il le démembre, l'étripe et envoie sa tête sur la lune mais elle préférait miser sur l'éventualité qu'il ne lui voulait pas de mal et qu'elle n'avait donc pas à sortir son Joker-Grand-Frère. Sa seconde option se résumait à attendre et à ignorer. Elle ne pouvait pas craindre grand chose depuis l'intérieur de sa maison, de toutes façons.

Qu'elle croyait.

Elle éteignit une seconde fois le parlophone, sans ajouter un mot de plus, décidée à être lâche une fois encore car une fois encore, le courage se serait résumé à de la stupidité. Elle haussa les sourcils, se réinstalla correctement dans le fond de son fauteuil et roula jusqu'à son salon, se dirigeant vers la porte de la bibliothèque.

Sauf que lorsqu'elle parvient à son living, elle se stoppa net, le regard figé sur la silhouette étrangère de l'intrus qui venait piétiner son espace privé. Elle fronça les sourcils, décidément irritée – et apeurée – mais resta parfaitement calme. La panique ne la fit pas même vaciller tant elle devait maintenir son masque de confiance. Alors elle pencha la tête, et devint plus amère que jamais.

« Tu vas gentiment te retourner et repasser par la fenêtre. Si tu pouvais te casser une jambe en tombant ce serait un plus mais je ferai sans si tu y tiens. »

Elle vérifia qu'elle avait son téléphone dans sa poche et, constatant son manque cruel d'action (quoi, elle pouvait toujours espérer qu'il obéisse), elle haussa la voix. Autumn était comme un fauve, qui grognait plus fort lorsqu'elle se sentait en danger.

« Allez ouste, dehors! »
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/09/2017
Messages : 48
Dollars : 33
Crédits : moi-même
Persona
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Jeu 14 Juin - 14:36

@surimi_inexploité s'est déconnecté
@coca_flottant rejoint le chat
ALLEN&AUTUMN
Sadly, le surimi inexploité n'avait aucune envie de discuter. Rien de surprenant en soi, mais tu t'étais imaginé plus d'action ; peut-être une arme ou des menaces. Juste le silence, c'était quelque peu vexant. Parce que t'es un gamin, au cas où la pizza et le sourire n'étaient pas assez explicites sur ce point. Sauf que voilà, depuis ta dernière connerie lancée, le silence c'était installé. Tu aurais pu attendre quelques instants ; peut-être t'aurait-elle ouvert (avec une arme au poing). Peut-être aurait-elle appelé les flics - mais elle se serait mise en danger également dans ce cas, n'est-ce pas ? Peut-être. T'en sais trop rien. Dans tous les cas, il se serait peut-être passé quelque chose. Mais c'est sans compter sur ta maladie, pas vrai ?
La patience, ça n'a jamais été vraiment ton fort.
Alors tu recules de quelques pas, médites. Et tu décides de partir en courant. Tant pis pour la pizza, t'as très très envie de discuter - et la curiosité croit de secondes en secondes. Sorti du bâtiment, tu observes la façade et cherches du regard l'appartement de la hackeuse. En réalité, t'es pas trop sûr de toi, mais tu poses le cartons sur une boîte aux lettres, recules et te mets à courir. Et hop là, le free running c'est particulièrement pratique pour tes nouvelles activités de cambrioleur.
Tu ferais un malheur comme un vilain, jure.
En même temps, t'es entraîné à faire chier le boss d'un sponsor alors… disons simplement que la demoiselle n'avait guère de chance… Tu pénètres les lieux comme l'immense criminel que tu es et observes promptement. La fenêtre était ouverte, bien. Maintenant, tu espères ne pas t'être trompé d'appartement. Ensuite, tu pourras songer au savon cosmique que ta mère va te faire passer plus tard.
Oh ! Tu t'en moques en vrai.
Un bruit te fait tourner sur toi-même et… baisser le regard. C'est trop con mais tes sourcils se haussent à sa vue. Elle fait poupée fragile, sur son fauteuil, et pourtant son regard est d'une dureté que tu n'avais jamais vraiment rencontré. Et instantanément, t'es comme fasciné. C'est ce sentiment que l'on a face à un animal sauvage, sans doute.
« Tu vas gentiment te retourner et repasser par la fenêtre. Si tu pouvais te casser une jambe en tombant ce serait un plus mais je ferai sans si tu y tiens. »
« Hmmmm »
Tu lances un regard en arrière, puis de nouveau vers elle ; non, t'es pas vraiment décidé à bouger. Rip.
« C'est pas très poli de pas répondre tu sais... »
Dixit le mec qui rentre par effraction chez les gens.
« Allez ouste, dehors! »
« Nope. »
C'est de l'argument ça. Tu recules d'un pas en continuant de la fixer, puis ton regard lâche le sien pour survoler les alentours. Aucune trace d'ordinateur sur le coup, mais tu sais pertinemment que c'est elle à sa simple réaction. Si elle ne savait pas de quoi tu parlais, elle t'aurait juste jeté, t'en est persuadé.
« J'admets je t'imaginais pas comme ça. Après le comportement et tout no souci c'est plutôt cohérent - le mien aussi ouais. Alors, t'as trouvé ce que tu cherchais ? »
Tu penches la tête, décidé à ne pas repartir tout de suite, à discuter un peu.




randomly saying:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t534-i-hurt-myself-again-today-autumn
Date d'inscription : 14/07/2017
Messages : 22
Dollars : 39
Crédits : kk sur ton doigt
Citoyens
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Ven 29 Juin - 21:51


@surimi_inexploité s'est déconnecté
(OKTOBER 2ND)
Autumn n'avait certainement pas son mot à dire quant à la juvénilité de son vis-à-vis, mais elle devait bien admettre qu'elle ne s'attendait pas à ça. Quelque part, elle se sentit vexée de s'être faite avoir par un gamin, encore plus qu'il se soit introduit chez elle si facilement. Depuis qu'elle avait eu son accident, Autumn se sentait prise en otage à l'intérieur de son corps ; claustrophobe de la douleur et de son inaction ; et ça n'avait jamais été si fort qu'à ce moment précis où elle aurait aimé fuir – ou se battre ; où elle aurait aimé pouvoir faire mieux que de rugir.

Elle lança un regard à l'horloge au mur du salon. Une heure et demi avant que Denis ne rentre. Il fallait qu'elle fasse quelque chose.

« Tu me parles de politesse ? »

Elle passa sa main dans sa poche, ses doigts triturant son téléphone. Depuis qu'elle était aussi vulnérable, ils avaient configuré les appels d'urgence sur l'un des boutons principaux, et en une simple pression elle aurait pu envoyer un signal à son frère. En moins de dix minutes il aurait accouru et elle n'aurait eu qu'à gagner du temps jusqu'à son arrivée.

Avait-elle vraiment envie d'être cette personne handicapée, fragile et assistée ?
Elle ressortit la main de sa poche sans avoir appuyé.
Il ne pouvait pas être si dangereux que ça, si ?

« C'est pour ça que tu t'introduis chez moi comme un voleur ? Savoir si j'ai trouvé ce que je cherchais? »

Elle haussa les sourcils. Ses actes n'avaient pas de logique, et les non-sens avaient tendance à court-circuiter les pensées de Autumn. Trop de questions se bousculaient et aucune n'avait de réponse ; ça la rendait folle.

« Tu veux discuter ? Très bien. Mais d'abord tu t'assieds, et tu réponds à mes questions. »

Elle pointa du doigt le fauteuil près de la bibliothèque, et fronçant les sourcils, s'apprêta à lui faire remplir le formulaire imaginaire qui se dressait dans sa tête.

« Je veux au moins ton prénom, ton âge, et ce qui te lie à Farfallina. C'est non-négociable. Sinon dans dix minutes quelqu'un rappliquera pour te faire sortir. »
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/09/2017
Messages : 48
Dollars : 33
Crédits : moi-même
Persona
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Ven 20 Juil - 16:13

@surimi_inexploité s'est déconnecté
@coca_flottant rejoint le chat
ALLEN&AUTUMN
Après le hacking (coup de bol, par ailleurs), te voilà dans un cambriolage. Ta carrière de criminel commence sur les chapeaux de roues. T'es déjà habitué des gardes à vues, est-ce un prérequis ? Il y a des jours où l'on se questionnerait sincèrement sur ton appartenance à un sponsor de super héros ; il est plus qu'évident que ta filiation n'est pas le seul élément te dirigeant vers une grand carrière de méchant.
((c'est ridicule))
Disons que ta bille de clown et le sourire accroché à tes lèvres sont également d'excellents points afin de faire de toi un grand vilain digne de ce nom (ou pas). En vrai, cette fille sur son siège arrive à être plus impressionnante que toi, avec son regard mordant et son attitude sauvage, défensive.
Comme c'est surprenant.
C'est pas comme si un imbécile venait d'escalader sa façade pour rentrer chez elle par la fenêtre et ce sans son autorisation. Aucune raison logique à son comportement.
Vraiment.
« Tu me parles de politesse ? »
Bah oui.

Quoi ?
Rien d'étonnant ni d'absurde à ce que tu parles de politesse ! Enfin si mais- merde c'était une remarque moqueuse à la base et- au pire tu parles de politesse si tu veux.
« C'est pour ça que tu t'introduis chez moi comme un voleur ? Savoir si j'ai trouvé ce que je cherchais? »
Voilà ! C'est pas juste de l'impolitesse, c'est avant tout un comportement illégal ! Tu t'enfonces à peine, Allen.
« Bah oui. »
Pourquoi aurait-elle voulu que tu agisses de la sorte sinon ? Tu comprends vraiment pas. Mais le truc, c'est que ta logique à toi, c'est pas celle du commun des mortels, alors la surprise est moindre quant à son incompréhension. T'aurais pu tenter de la contacter autrement, ou pas du tout d'ailleurs ; mais t'es curieux et t'avais rien de mieux à faire, alors te voilà. C'est pas plus compliqué que ça.
« Tu veux discuter ? Très bien. Mais d'abord tu t'assieds, et tu réponds à mes questions. »
Elle te désigne un fauteuil et tu la visualises instantanément en petit colonel tout coincé ; tu retiens un rire à cette image et te racles la gorge, réponds un énergique « cheffe oui cheffe tout ce que vous direz cheffe » avant de lui jeter un regard moqueur et d'aller t'asseoir à la place indiquée (t'affaler serait plus exact). Assis-là, t'es à sa hauteur ; tu songes un instant qu'elle trouve sans nul doute ça plus agréable et que c'est sûrement plus poli également.
Mais va-t-on réellement parler de politesse maintenant ?
« Je veux au moins ton prénom, ton âge, et ce qui te lie à Farfallina. C'est non-négociable. Sinon dans dix minutes quelqu'un rappliquera pour te faire sortir. »
En fait, elle te fait rire, cette fille. Et cela se voit aussi bien dans ton regard qu'au sourire qui frémit sur tes lèvres - quand bien même tu tentes de rester sérieux. Mais t'y arrives pas, t'arrives pas à rester sérieux quand bien même elle te menace, quand bien même elle a le regard vorace. T'y arrives pas ; c'est plus fort que toi. Tu te racles la gorge, tentant de reprendre contenance ; il serait bien de répondre si tu ne veux pas (mourir de rire) qu'elle n'appelle ce quelqu'un qui te fera sortir.
« Allen, 17 ans, mon père bosse dans la boîte. »
Bosse dans la boîte, doux euphémisme.
« A ton tour maintenant. »
Regard piquant et lumineux ; à ton tour, dis moi qui tu es et si tu as trouvé ce que tu cherchais.
« Oh et, t'es balèze comme hackeuse, respect. J'suis pas aussi doué perso, c'était une histoire de chance. »
Elle va totalement bien le prendre évidemment.




randomly saying:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t534-i-hurt-myself-again-today-autumn
Date d'inscription : 14/07/2017
Messages : 22
Dollars : 39
Crédits : kk sur ton doigt
Citoyens
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   Ven 14 Sep - 23:05


@surimi_inexploité s'est déconnecté
(OKTOBER 2ND)
Autumn n'en avait pas particulièrement après lui, mais c'était lui qui faisait tout pour. Il s'invitait chez elle, empiétait son (si précieux) espace et marchait au-delà des limites de la décence. Elle qui n'avait aucun confort à côtoyer qui que ce soit, elle était servie. Sa voix avait commencé à trembler, signe que sa colère n'était que feinte pour cacher sa grande insécurité.

Le silence avait régné pendant plusieurs longues secondes – peut-être des minutes – durant lesquelles elle l'avait observé, et avait assimilé ce qu'il venait de lui dire. Il était forcément un ennemi ; mais pourquoi lui avait-il laissé l'accès ? Il était forcément malveillant ; mais pourquoi ne l'avait-il pas attaquée ? Elle était la cible idéale : handicapée, incapable, et aboyant plus fort qu'elle ne mord.

Elle fronça les sourcils.

« Autumn. 17 ans. Je n'ai pas trouvé ce que je cherchais. »

Il ne devait pas savoir ce qu'elle cherchait.
Puis une pensée lui frappa soudainement l'esprit, la marqua vivement, et fort. Et si il avait cette information ? Et si il était en mesure de la lui donner ? Et si il savait déjà ce qu'elle cherchait ?
Elle resta sur ses gardes, et serra les mâchoires.

« La personne que je cherchais, plus exactement. »

Elle pencha la tête. Il ne pouvait pas l'avoir tué, mais si c'était son père ? Si sa famille était la cible de la leur ? Si ils s'étaient promis vengeances et misères ? Au plus les questions se bousculaient dans sa tête, au plus elle se rendit compte qu'elle ne savait finalement rien de son père. Tout ce qu'il lui avait raconté n'étaient que des histoires.

« J'ai trop peu d'indices et trop peu de temps sur les serveurs. Je finis toujours par me faire éjecter. Comme quoi, tu vois, je suis pas si bonne hackeuse que ça. »

C'était dur de l'admettre, mais il fallait être honnête. Elle ne méritait pas d'éloges.

« A toi de répondre à une question. »

Elle tourna la tête vers lui et son regard semblait électrifié.

« Qu'est-ce qu'il faut que je fasse pour que tu dégages de chez moi? »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: @surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant   

@surimi_inexploité s'est déconnecté •• coca_flottant
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel-