AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
you can keep the things we used to share { s a u l
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mist
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t545-hopeless-fountain-kingdom-helio-ruben
Date d'inscription : 22/07/2017
Messages : 21
Dollars : 37
Crédits : (av&signa) encrine, art by viria.
Localisation : saten district, avec saul.
Mist
MessageSujet: you can keep the things we used to share { s a u l   Ven 4 Aoû - 18:22

T’enfonces les clés sur le contact ; t’as la main tremblante. C’est le grand jour. Ta main vient rafraîchir ta coupe dans un ultime essai de te calmer. Tu te sens bizarre, tu te sens tremblant, un peu nauséeux.
Deux ans, deux putains d’années, et il rentre enfin à la maison.
Tu démarres, t’appuies sur l’accélérateur et tu commences à t’aventurer dans les rues d’Astrophel. Tu sais où tu vas, t’as pris cet itinéraire beaucoup trop de fois durant les vingt-quatre derniers mois environs - la route vers l’hôpital.
Mais aujourd’hui, tu ne vas pas voir un Saul qui a les yeux fermés, tu ne vas pas voir un Saul qui ne te répond pas et pleurer en silence ; tu vas voir un Saul réveillé, un Saul qui t’a tant manqué.

T’arrives rapidement, tu sors de ta voiture et tu prends une grande inspiration. T’avances sur le parking, et tu passes les portes automatiques, avant d’aller te présenter à l’accueil - c’est l’affaire de quelques secondes, ils ont fini par retenir ton visage, et ils savant pourquoi tu es ici.
Tu commences à grimper d’un pas lourd les marches jusqu’à la chambre dans laquelle tu n’allais plus jamais revenir après aujourd’hui.
Tu titubes un peu dans le couloir, les dents serrés, le regard fuyant.

La porte est devant tes yeux, un peu entre-ouverte. T’y jettes un oeil, mais tu n’y vois rien : il va falloir la pousser, Hélio. Deux coups quelques peu hésitants, et tu passes tes pieds à l’intérieur.
Et il est là.
Il est là.
Saul.
Il en a fini avec cet endroit, t’en a fini avec cet endroit.

Saul! Bonjour, lances-tu simplement, un petit rictus se voulant rassurant se formant sur le visage.

T’observes les alentours, comme si tu ne connaissais pas assez bien l’enceinte de ces quatre murs. Tu sais pas quoi dire, Hélio, pourquoi t’oses pas? Sa présence t'apaise, sa présence te calme, t’as un vrai sourire qui s’affiche cette fois, parce qu’il est de nouveau là, avec toi.
Plus de crises, plus de pleurs, plus de dérive pour le bateau, maintenant que son ancre y est rattachée.

Prêt à rentrer à la maison? Y a deux ans de loyer qui t’attendent, tu sais?
Tu te mets à rigoler, parce que tout va bien, maintenant, n’est-ce pas, Hélio?
Tu te sens ok?



::leagues::
 
Mist
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sanctuary-of-heart.forumactif.org/http://astrophelcity.forumactif.org/t451-ain-t-got-no-time-to-be-weak-saul
Date d'inscription : 02/07/2016
Messages : 96
Dollars : 74
Crédits : art by cookiecreation // edit by MISS AMAZING.
Mist
MessageSujet: Re: you can keep the things we used to share { s a u l   Jeu 24 Aoû - 20:30

hold em tight
saul x hélio
you can keep the things we used to share

« Tu sais si tu me lâches pas maintenant je vais commencer à croire que tu falsifies mon dossier pour me garder plus longtemps... »

L'infirmière leva la tête vers lui, les sourcils arqués, mais il remarqua le petite sourire qui commençait à relever le bord des lèvres d'Elisa. Après avoir retiré le stétoscope de ses oreilles, elle l'autorisa enfin à remettre son t-shirt pour son grand départ.
Car c'était la dernière fois qu'il faisait sa série d'examens hebdomadaires, parce qu'aujourd'hui il allait quitter l'hôpital après deux ans de séquestration forcée.

Pendant qu'il remettait ses chaussures, Elisa lui fit son dernier brieffing -une visite tous les mois, pas d'efforts physiques conséquents, ne pas forcer trop longtemps sur ses jambes, les médicaments qu'il faudrait prendre s'il présentait tel ou tel symptôme- mais il ne l'écoutait que d'une oreille distraite, parce qu'il savait qu'elle lui avait noté tout ça sur une feuille parce qu'au bout des trois mois de convalescence, elle avait compris que Saul Parrish était un brin rêveur sur les bords, et que les informations qui ne l'intéressaient pas ne restaient pas bien longtemps ancrées dans sa mémoire.

Il se promit de lui envoyer des fleurs dès qu'il le pourrait -dès qu'il serait redevenu financièrement indépendant- et la remercia une dernière fois, avant qu'elle ne quitte la pièce, le laissant seul avec le temps qu'il lui faudrait pour prendre ses affaires et quitter l'hôpital. Il regarda le petit sac à dos qui ne contenait que quelques feuilles de papier noircies par l'encre, une enveloppe déchirée pleine à craquer de polaroïds, du matériel de dessin et son ordinateur.

Puis on frappa à la porte, avec une certaine hésitation qu'il ne remarqua pas, et il leva la tête pour tomber sur le visage familier de son vieil ami et colocataire. Un sourire se dessina sur ses lèvres, révélant trente-deux dents blanches et des fossettes très creusées.

« Mec, tu sais pas à quel point ça fait plaisir de te voir. »

Il sauta -presque- du lit et vint le serrer fort dans ses bras. Saul avait toujours été le plus grand dans leurs groupes d'amis, et maintenant qu'il avait perdu en masse musculaire, il avait encore plus l'air d'une asperge. Il s'en rendait compte maintenant qu'il était de nouveau debout sur ses pieds -Hélio était vraiment plus petit.

Lorsqu'il le relâcha enfin, il le tenait encore par les épaules, incapable de réaliser qu'il était venu le chercher pour l'emmener dehors. Pour le ramener à la maison.

« Aïe... il y a moyen de payer en nature ? » plaisanta-t-il, avec une fausse grimace.

« Je marche, il fait beau, mes constantes sont opérationnelles, t'es venu me chercher... je sais pas comment je pourrais aller mieux ! »

Il ramassa son sac sans lâcher Hélio qu'il tenait fermement sous le bras. Il faillit tomber, lâcha un rire euphorique lorsqu'il parvint à retrouver son équilibre et finit par se redresser.

« Allez mon grand, Papa rentre à la maison. J'espère que vous avez pas fait de bêtises pendant que j'étais pas là sinon j'vais être obligé de vous punir. »

Naturellement, il lâcha un clin d'oeil, et traîna son ami en dehors de la chambre.

made by MISS AMAZING.




SAUL:
 


S O U L M A T E S:
 
you can keep the things we used to share { s a u l
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel-