AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 26
Dollars : 27
Crédits : Shizu <3
Localisation : Suisse
Citoyens
MessageSujet: Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)   Sam 15 Juil - 12:56

⎡ Qui veut un autographe ?⎦
avec Mikhail

Des concerts étaient parfois organisés sur la Place Centrale d’Haylen District et Céleste avait accepté de monter sur scène ce soir-là. La jeune idole ne refusait jamais de faire plaisir à ses nombreux fans et après tout il vivait de sa passion, alors pourquoi aurait-il refusé ? Le jeune homme esquissa un sourire à cette pensée alors qu’il attendait derrière la scène improvisée. De son vrai nom Oz Chevalier Star, l’américain d’origine française était impatient et guettait le signal avec excitation. Même s’il était quelque peu nerveux, il avait toujours le tract avant de se produire sur scène et ce malgré toute l’expérience qu’il avait accumulée au fil des années.

Mais c’était du bon tract d’après son manager alors il s’efforçait de ne pas y penser, même si ses mains parlaient pour lui vu qu’elles se trituraient l’une l’autre. Vêtu d’un de ses plus beaux costumes qui était de différentes nuances de bleu et de blanc, la star attendait son heure. Elle pouvait déjà entendre les cris de ses fans qui scandaient son nom de scène ainsi que des applaudissements et autres bruits qui prouvaient leur excitation. Il ne put s’empêcher de sourire à nouveau en les entendant. Il avait vraiment de la chance. Ses yeux se fermèrent un instant pour l’aider à se préparer mentalement et quand un gars de son équipe technique lui fit le fameux signe de la main, il grimpa sur la scène grâce aux trois petites marches à l’arrière.

Un nuage de fumée bleue – sa couleur signature – l’entourait pour l’instant, ne laissant voir à ses fans que son ombre. Mais cela suffit pour déclencher un véritable tumulte qui réveillerait sans doute toute la ville s’ils étaient à une heure plus tardive. Ses lèvres s’approchèrent du micro et il commença à chanter sa première chanson, sa chanson fétiche, « In my World » que son côté français traduisait par réflexe. Dans mon monde. Elle avait des airs de rock un peu et ses nouveaux fans étaient souvent surpris quand ils le voyaient pour la première fois après avoir entendu le single. Certes, il n’avait pas vraiment des allures de rockeur, mais il ne fallait pas juger aussi facilement les gens.

Et puis, ce n’était pas comme si son répertoire ne contenait que du rock, il était assez polyvalent et c’était ça qui plaisait. Il chantait même parfois dans sa langue natale et même si les américains ne le comprenaient pas toujours la sonorité du français leur plaisait beaucoup. En tout cas, ce soir il allait beaucoup s’amuser. Le nuage se dissipa finalement et tous purent voir leur idole, ce qui déclencha encore plus d’excitation et le bruit qui allait avec. Il allait chanter pendant au moins deux heures, pour leur faire plaisir et se faire plaisir à lui-même également. Ah, vraiment, il adorait son métier, l’ambiance de ce genre de moments, ses fans. Sa vie, donc.

Le concert terminé, Oz retourna dans les coulisses qui n’étaient cette fois qu’un petite structure en bois temporaire qu’on avait teint en bleu et qui se trouvait dans un coin assez discret pour qu’il soit tranquille. De toute manière son équipe veillait au grain et pour une fois il avait accepté la présence de gardes du corps, même si c’était très rare qu’il cède sur ce point. Après tout, il savait se défendre et son épée posée dans un coin de la loge improvisée le prouvait aisément... Même s’il n’allait bien sûr pas vraiment l’utiliser, elle était bien pratique pour intimider, surtout que beaucoup de gens savaient que Céleste était presque un maître en escrime. Et cette discipline lui avait aussi permis à apprendre l’esquive parfaitement, donc il ne se faisait pas de souci.

Mais ce soir, il y avait vraiment beaucoup de monde et même lui n’était pas à l’abri d’une émeute provoquée par ses fans ou à une rencontre avec un détracteur quelconque. Une serviette fraiche sur le visage, un verre d’eau à la main, il se reposait un peu avant d’aller à la rencontre de ses fans qui l’attendaient avec impatience. Juste cinq minutes de calme et ensuite il ferait encore plaisir à ses fans en le rencontrer. Signer quelques autographes, se faire prendre en selfie avec eux, échanger quelques mots avec certains, la routine pour une célébrité quoi. Un sourire amusé apparut sur ses lèvres alors qu’il approchait son verre de ses lèvres pour boire un peu. C’est alors qu’on toqua à la porte et Oz tourna la tête vers cette dernière, un peu surpris.

Hum ? Les membres de son équipe ne se raient pas embêtés à toquer, ils savaient que leur « patron » aimait bien qu’il n’y ait pas de protocole ou de hiérarchie entre eux. D’après lui, cela les rendait plus efficaces s’ils ne perdaient pas de temps avec ces formalités et si au début leur côté professionnel les avait rendus quelque peu rigides face à cette règle, ils s’y étaient vite faits. Donc cela n’était pas eux. Un garde engagé juste pour ce soir ? Non plus, il se serait adressé à son manager plutôt qu’à lui. Sa curiosité prit le dessus, mais il approcha son épée de lui avec discrétion. Oh, quoi, il était peut-être un parano, mais on ne savait jamais, hein. Il rendait beaucoup de gens envieux avec sa gloire et son argent, après tout. Mais bon, c’était plus une mesure de précaution qu’autre chose car il avait une petite idée sur la question.

- Entrez, je vous en prie !


Il esquissa un petit sourire quand un homme entra. Probablement un de ses fans, Oz - ou plutôt Céleste puisque personne ne connaissait son vrai nom dans ce genre d’endroits -était plutôt doué pour cerner les gens et cet inconnu n’était sans doute pas là pour provoquer des ennuis. Et après tout, ce n’était pas interdit de venir le voir, du moment qu’on ne venait pas en troupeau et qu’on respectait son calme.

- C’est pour quoi ?


Son aura paisible et son sourire lumineux prouvaient qu’on ne le dérangeait pas. Après tout, il aimait vraiment beaucoup avoir de la compagnie et rencontrer de nouvelles personnes. Peut-être même un peu trop.
Tsubaki






Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t239-he-s-a-good-bad-guy-acting-like-a-superstar-and-he-wanna-touch-the-sky-like-a-shooting-star-termineehttp://astrophelcity.forumactif.org/t241-each-star-shines-only-at-night-mikhail#1881http://astrophelcity.forumactif.org/t324-ceci-n-est-pas-un-journal-rp
Date d'inscription : 28/04/2016
Messages : 267
Dollars : 190
Crédits : Heileen
Localisation : Quelque part '-'
Farfallina
MessageSujet: Re: Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)   Sam 19 Aoû - 13:31


Hérault
exploité
#sisters will rule the world
#feat Oz
« Qui veut un autographe ? »
▬ C’est hors de question.
▬ Mais Mikiiiii sitoplaiiiiiit !

Mikhaïl faisait face à la plus grande épreuve de sa vie ; résister aux tentatives intempestives de ses sœurs pour le faire craquer à leur dernier caprice. A savoir, assister au concert de leur star préférée, Céleste. Et croyez-moi, quand vous aviez cinq paires d’yeux qui vous fixaient comme des chiens battus, c’était un défi en soi que de tenir tête. Heureusement Mike trouvait sa motivation dans les récents événements qui avaient frappé la cité. L’ultimatum de l’organisation révolutionnaire Mist, auquel il avait assisté comme 99% de la ville, sur la grande place. Cette même grande place où se tenait le dit concert. Et avec les menaces explicites de Mist, Mike ne voulait pour rien au monde risquer la sécurité de ses sœurs. Il tenait trop à elle, alors non, elles ne se rendraient pas à ce concert, quand bien même les ainées, Krisitina et Catrina, étaient majeures et vaccinées. Il était leur grand frère et c’était lui qui décidait.

▬ Fenris viendra comme ça nous serons sous bonne garde !

▬ Ah non, les chiens ne sont pas acceptés en concert, franchement les filles…
▬ Bah alors, il reste avec maman, et toi tu nous accompagnes ! Comme ça on sera en sécurité !

Bien évidemment, il lui fut difficile de trouver un contre-argument face à cette proposition sensée. Et devant leurs airs suppliant, il soupira avec lassitude. Bon, il supposa qu’au moins il n’aurait pas la vie impossible pendant une semaine suite à un refus catégorique de sa part. Parce qu’elles étaient capables de lui pourrir la vie –gentiment, comme en le kidnappant pour le coiffer par exemple – pour se venger quand il refusait un de leurs caprices. Avoir cinq petites sœurs à la maison, ce n’était de tout repos.

C’est ainsi qu’ils se retrouvèrent tous les six sur la grande place, le jour du fameux concert de Céleste. Autant dire que Mikhaïl ne s’y rendait que pour surveiller ses sœurs. Ce n’était clairement pas son type de star favorite, même s’il reconnaissait qu’il chantait bien. Il n’avait pas l’âge pour ces choses-là. En plus c’était souvent des filles qui jouaient les groupies, ce qu’il n’était pas bien entendu. Le concert en lui-même se déroula plutôt bien, sans accro. Si on oublie qu’il faillit devenir sourd à plusieurs reprises, tant les hurlements de ses sœurs se rapprochaient du mur du son. Il n’y avait pas à dire, question fangirlisme, elles atteignaient des sommets…

Lorsque le concert fut terminé, elles poussèrent à l’unisson un gémissement de déception. Elles auraient bien voulu qu’il dure plus longtemps… Elles se mirent à discuter bruyamment de Céleste et de sa prestation, commençant à se chamailler à propos de l’élection de la meilleure chanson de la soirée. Mike adressait quant à lui des sourires gênés aux spectateurs qui commençaient à vider les lieux, l’air de dire « ne faites pas attention, tout est normal ! »

▬ Mais oui ! Ce serait trop cool !

Mikhaïl avait quelque peu loupé un gros morceau de leur conversation, toutefois, il savait par expérience que ce n’était jamais très bon signe quand les petites et les grandes se trouvaient sur la même longueur d’onde. En général ça présageait d’une bêtise innovante, ou d’un nouveau caprice. Il sentit cinq paires d’yeux sur ses épaules ; il les regarda, l’air interloqué. Qu’est-ce qu’elles mijotaient encore ?

▬ Mikhaïl n’a qu’à aller lui demander !
▬ Demander quoi ? A qui ?
▬ Des autographes ! Un pour chacune ! Sitoplaiiiiiiit !
▬ Ah non, certainement pas !

C’est ainsi que Mikhaïl se retrouva à déambuler dans les coulisses, soumis à une inspection des services de sécurité –ce qu’il comprenait étant donné la situation actuelle de la ville, avec les récentes actions de Mist. Une fois convaincus qu’il n’était ni un révolutionnaire, ni un terroriste, les gardes le laissèrent passer, lui indiquant par la même occasion le chemin pour se rendre à la loge de l’artiste. Il arriva ainsi assez rapidement devant la porte de sa convoitise. Il lui suffit de lever les yeux pour lire la plaque. « CELESTE » Il toqua donc du revers d’un doigt et patienta les mains dans les poches en observant le couloir. Quand on lui en donna la permission, il fit son entrée, mémorable comme à son habitude.

▬ Saluuuuut ! (il poussa un sifflement d’admiration) Wow c’est sympa ici. ça a l’air cool la vie d’idole. (il tendit la main droite pour serrer celle de Céleste) Moi c’est Mikhaïl, enchanté !

Il fit quelques pas dans la loge du jeune chanteur, observant avec intérêt la décoration. Il nota ensuite en se retournant la présence d’une épée rangée dans son fourreau. Il s’en approcha, l’air admiratif, et prit quelques instants pour l’observer sous toutes ses coutures.

▬ Waouh, c’est une vraie ? Une épée d’escrime ? Classe ! (il se retourna pour faire face au jeune artiste) Ah pardon, j’oubliais la raison de ma venue. Ce serait pour avoir 5 autographes ! Pas pour moi, hein, j’ai plus l’âge. Non, pour mes sœurs. Cinq sœurs. Donc, de préférence, cinq autographes les plus ressemblants possible, sinon elles vont encore se chamailler pendant des jours en trouvant que l’autre à un meilleur que le sien.

Sur ces mots il dégaina une barre chocolatée, parce que ses sœurs lui avaient creusé l’estomac, mine de rien. Pendant deux heures à supporter leurs hurlements de groupies, en plus. Il commença à déballer son quatre-heure –même s’il n’était pas du tout l’heure d’un goûter.

▬ Vous avez des sœurs, vous ? demanda-t-il avant de croquer dans sa barre chocolatée.

Mikhaïl dans toute sa splendeur ; il n’y en avait qu’un, et s’il n’existait pas personne ne serait capable de l’inventer.
© 2981 12289 0




Cadeaux ♥:
 

2 roses de Setsuna et Seiren, merci ♥
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/05/2017
Messages : 26
Dollars : 27
Crédits : Shizu <3
Localisation : Suisse
Citoyens
MessageSujet: Re: Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)   Mer 23 Aoû - 16:28

⎡ Qui veut un autographe ?⎦
avec Mikhail

Oz souriait paisiblement en observant avec curiosité le nouveau venu. Il remarqua tout de suite la couleur de ses cheveux, similaire à la sienne. Visiblement, Céleste n’était pas le seul à aimer le blanc ! Ses yeux pétillèrent d’amusement alors qu’il s’enfonçait davantage dans la chaise pourvue d’un cousin des plus moelleux mise à sa disposition ce soir. Il n’était pas arrogant, mais il fallait bien avouer qu’il aimait quelque peu le luxe après tant d’années à y baigner. Depuis son adoption, plus précisément. Mais le jeune homme ne plongea pas davantage dans ses pensées et ses souvenirs, préférant accorder toute son attention à ce mystérieux invité. Et il ne fut pas déçu. Son sourire s’agrandit tout comme le pétillement de ses yeux.

Et bien, cet inconnu n’était pas timide ! Et tant mieux, la star s’adaptait toujours à ses fans, mais il préférait largement quand ils n’étaient pas coincés, tout comme lui. C’était bien plus amusant. Un peu plus et il aurait sautillé sur place de ravissement. Ce n’était pas tous les jours qu’on était aussi familier avec lui, en dehors de son cercle proche et il adorait ça. Cette simplicité sans prise de tête était plus qu’agréable. C’est pourquoi Oz serra la main de l’autre sans hésiter, un grand sourire aux lèvres.

- Enchanté également ! Ouais, je suppose que j’ai pas à me plaindre, même si ça me gêne un peu parfois.

Car si Oz était habitué à tout ce luxe et cette attention depuis de nombreuses années maintenant, il restait quelqu’un de simple qui était toujours un peu gêné d’être mis sur un piédestal par d’autres. Mais en même temps, il n’aurait renoncé à sa vie pour rien au moins, il aimait vraiment trop le contact avec ses fans pour ça. Et puis, il fallait avouer que c’était excitant d’être aussi célèbre. Céleste laissa son possible admirateur faire le tour de sa loge sans s’en offusquer, il n’avait rien à cacher et la curiosité de l’autre l’amusait. Il bomba quelque peu le torse sans même s’en apercevoir quand l’autre admira son épée. C’était qu’il en était fier !

- Oui, c’est une vraie. J’en fais depuis quelques années et j’aime bien l’avoir sur moi. Pas que je m’en serve beaucoup en dehors des cours, mais on ne sait jamais.


Ouais, on n’était jamais trop prudent quand on était une star. Et comme Oz n’avait pas de garde du corps attitré, il devait se débrouiller seul, quitte à ce que son manager s’arrache les cheveux de sa désinvolture. Ce n’était pas sa faute s’il n’aimait pas la présence intimidante de colosses à ses côtés ! Il tenait trop au contact familier avec ses fans pour risquer de les effrayer. La panthère esquissa un sourire amusé en entendant l’inconnu.

- Ah, je vois. Et bien, ce sera avec plaisir ! Je ne refuse jamais de signer un autographe ou même plusieurs si ça peut faire plaisir à mes fans. Et vous savez, certains d’entre eux ont votre âge. D’après mon manager, je touche plusieurs générations avec ma musique.


L’œil pétillant de malice, il lui fit un clin d’œil avant de sortir son carnet et son stylo de sa poche. Il les avait toujours sur lui au cas où ses fans n’auraient pas le matériel pour avoir un autographe. Le chanteur ne supportait pas de les voir déçus. Et encore moins pleurer comme une madeleine. Il eut un petit rire en entendant la dernière remarque du grand frère. Il imaginait sans trop de mal la scène même s’il n’avait pas de petite sœur. Avoir une grande imagination aidait sans doute.

-Je vais faire de mon mieux. Comment s’appellent-elles ? Et non, je n’ai pas de sœur, mais un grand frère ! Il s’appelle Raphaël et il commence à être connu comme mannequin.


Ouais, l’aîné Star avait suivi la voie d’un de leurs papas. Tout comme Oz d’ailleurs, même si on le connaissait davantage comme chanteur et acteur que comme mannequin. Tout en écrivant, il lorgna quelque peu sur la barre chocolatée. C’était qu’il avait faim et qu’il était gourmand... Mais il ne dit rien et se concentra plutôt sur ses autographes. Il ne fallait pas les rater ! Même s’il avait encore de nombreuses pages vierges à la rescousse, il ne voulait pas se ridiculiser. Une main légère passa dans ses cheveux blancs et il pensa avec amusement à sa fourrure lors de sa transformation en félin. D’après les rares au courant de son pouvoir, elle était aussi douce que ses cheveux de sa forme humaine.

- Au fait, comment vous appelez-vous ? C’est bien beau de connaître le nom de vos sœurs, mais c’est vous qui êtes venus me voir. En dehors de mon prénom d’artiste, on m’appelle Oz.


Le garçon s’étira et se massa les mains, quelque peu endolories à force d’écrire. Cinq autographes ce n’était pas aussi simple qu’il n’y paraissait ! Mais cela en valait la peine et il les regarda avec satisfaction, les tendant au messager. Son ventre gargouilla alors et il rougit quelque peu, embarrassé de se faire surprendre. Il fouilla dans sa poche, se demandant s’il avait un peu d’argent sur lui pour aller s’acheter un truc au distributeur ou carrément aller manger un truc au restaurant. S’il était fauché, il supplierait son manager qui avait l’habitude de satisfaire l’estomac sur pattes qu’il était ou appellerait son frère ou un de ses parents à la rescousse. Un gros gourmand, je vous dis ! Et pourtant, cela ne se voyait pas vraiment avec sa taille de guêpe. Le petit chanceux.
Tsubaki






Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)   

Qui veut un autographe ? (PV Mikhail)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Place Centrale-