AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t489-mais-puisque-je-vous-dis-que-je-ne-suis-pas-un-elfe-uc?nid=782#4846http://astrophelcity.forumactif.org/t490-les-liens-d-un-elfehttp://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 107
Dollars : 78
Crédits : Jude
Localisation : Suisse
élève à l'Académie
MessageSujet: La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)   Mar 11 Juil - 0:54

Shawn se demandait bien pourquoi il avait accepté. Il attirait déjà suffisamment l’attention sans avoir besoin de ramener une nouvelle tête à cette soirée. Tout le monde allait se demander qui était Jude et surtout pourquoi il accompagnait le fils Anderson. Ce dernier entendait déjà les rumeurs et les jasements que ça allait créer... Et il n’avait vraiment pas besoin de ça. Mais en même temps, pour une fois qu’il ne serait pas seul à supporter toute cette mascarade... Il n’avait pas pu refuser quand le brun lui avait fait cette proposition de l’accompagner. Pour le soutenir moralement avait-il dit. Cela faisait bien rire mentalement Shawn, mais au fond il en avait besoin. Ses épaules étaient trop frêles pour supporter tout ça tout seul, jour après jour, malgré ce que sa fierté prétendait.

Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Enfin, de bonne compagnie. De la compagnie naturelle, sincère, sans faux semblants, dénuée d’hypocrisie. Son camarade d’école n’allait certainement pas le flatter dans le sens du poil, lui. Il n’allait pas lui présenter des condoléances qui sonnaient bien plus souvent fausses que sincères. Il n’allait pas lui demander d’épouser sa fille ou de venir travailler avec lui une fois ses études terminées. Ces soirées étaient toujours tellement teintées d’hypocrisie et de faux semblants que l’elfe en avait parfois envie de vomir. Surtout qu’il était obligé de se dissimuler lui aussi, de faire semblant comme tous. Ce qui donnait en vérité une immense mascarade. Mais l’image des Anderson en dépendait et il ne pouvait que les supporter même s’il les détestait.

Ce soir, l’élève de l’Académie ne portait pas ses habituels vêtements indiens, même s’il aurait bien aimé avoir sa capuche sur la tête avant de sortir. Il portait un de ses quelques smokings luxueux qu’il gardait pour ce genre d’événements. Une fois son col et son nœud papillon arrangé, le blond sortit de sa chambre et en referma soigneusement sa porte. Même s’il savait qu’il ne pouvait empêcher sa jumelle et son frère d’entrer dans son antre, le fils cadet Anderson aimait bien faire semblant. Enfin, ce soir ils n’étaient pas là de toute façon. Sa sœur dormait chez une amie et leur aîné traînait on ne savait trop où, probablement avec quelques uns de ses amis révolutionnaires. Enfin, il n’avait pas le temps d’y penser, il ne faudrait pas qu’il arrive en retard.

Une fois arrivé sur la place où avait lieu l’événement - chez un célèbre juge si Shawn avait bien suivi - le blond repéra une tête brune ébouriffée qui patientait près d’un réverbère. L’elfe grimaça un instant, il aurait préféré être le premier pour conserver son image de garçon parfaite. Il fit néanmoins apparaître un sourire sur ses lèvres et s’approcha de son « cavalier ». Au secours.

- Salut, j’espère que je ne t’ai pas fait trop attendre.

Les mains dans les poches de son pantalon noir impeccable, le blond offrait un contraste saisissant avec ses habits bien loin de ses tenues habituelles du lycée. Son sourire éblouissant était peut-être encore plus effrayant. Et oui, cher Jude, il faudrait t’habituer à voir un Shawn différent dans ce genre de soirées. Les risques qu’on le reconnaissent et qu’on voit une mauvaise image de lui étaient trop grandes dans ce genre d’endroit huppé...
Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour préserver son image






Images:
 
je suis une patate
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t50-jude-angel-with-a-shotgunhttp://astrophelcity.forumactif.org/t74-jude-rs-oo-smile-for-everyonehttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 160
Dollars : 61
Crédits : Meera pour cet ava du feu ♥
je suis une patate
MessageSujet: Re: La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)   Ven 28 Juil - 14:51

La corvée est moins difficile à plusieurs
JUDE&SHAWN&HAWA •
« Pour te soutenir », qu'il avait dit. Quel menteur.
« Pour te soutenir », c'était l'excuse parfaite. Jude avait pourtant douté que cela soit la meilleure méthode afin de le faire céder à sa demande (plus qu'une proposition). Il lui avait semblé que Shawn serait suffisamment fier pour mal prendre ce semblant de pitié - qui n'en était nullement, par ailleurs.
Non, Jude était là par pur égoïsme.
Il baissa les yeux pour la énième fois sur son smoking parfaitement ajusté et la cravate sombre qu'il revêtait, et se fit l'impression d'aller à un enterrement. Ce genre de tenues allaient merveilleusement bien à Maxence, mais lui... Lui ressemblait presque à un gosse qui essayait de faire comme les grands. Et c'était tout bonnement ridicule. Bien sûr il se savait fort peu objectif et il devait avoir une certaine classe dans tel accoutrement, mais... Mais Jude préférait nettement les tenues décontractées, celles qui faisaient de lui « monsieur tout le monde ».
Mais Jude Evans n'existe pas.
Jude BlackBerry-Holmes est un menteur.
Jude qui exècre le mensonge, Jude qui a du mal avec l'imposture, avec les faux-semblant ; Jude qui est là pour voir ce monde, ce monde qu'il fuit mais auquel il devra finir par revenir. Et ça le terrifie.
Jude est là par égoïsme, pas par empathie.
« Salut, j’espère que je ne t’ai pas fait trop attendre. »
Jude était sans doute trop absorbé par ses pensées ; ce n'est qu'en entendant la voix de son ami (SI.) que son regard quitte le vague dans lequel il s'est perdu avant de se planter dans le bleu des yeux de Shawn. Il n'arrive pas à s'en empêcher ; il écarquille des yeux et met une secondes avant de réaliser qu'il s'agit bel et bien du Shawn qu'il connaît.
Ou pas, justement.
Ce sourire lui arrache un frisson ; quelque chose d'étrange et inquiétant. Non, décidément, Jude ne connaît pas ce Shawn là ; et il ne sait pas vraiment s'il est ravi de changer ce fait. Un sourire naît sur ses lèvres à lui, plus bête sans doute, plus surpris - anxieux. Il se passe une main dans la chevelure - plus ordonnée qu'à l'ordinaire, fait incroyable - et secoue la tête. Un sourire plus vrai, plus lumineux vient enfin rallumer son faciès.
« Hey. Nope, t'inquiète. Ça te va bien, même si j'ai failli pas te reconnaître. »
Ça pouvant être la tenue ou le sourire, au choix.
Jude se redresse et passe une main sur son costume, comme pour essayer de le lisser, dans une espèce de tic nerveux.
« Bon eh bien... Je te suis, camarade. »


une rose de Heileen & une de Lionel ♥

fanclub & co ♥:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/02/2016
Messages : 50
Dollars : 7
Crédits : Mouahahahaha-gera
Citoyens
MessageSujet: Re: La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)   Lun 31 Juil - 19:18

« Feel the magic in the air, aller aller all- Eh mais maman ça va là pourquoi tu fais ça ?! » Wesh. Bon okay, le snake derrière les oreilles je l’ai senti passé. Mais bon je suis aussi un peu fautive. On répond pas à sa maman ; même quand elle fait sa grosse relou et tire les écouteurs des oreilles au meilleur moment de la chanson qu’on était en train d’écouter.

« Eh ma fille, tu vas arrêter tes débilités hein ?! T’es ici parce qu’il faut que tu te montres respectable pour ton papa alors arrêtes un peu et remet ta perruque correctement tisuite ! » Ouai ouai… Putain mais c’est tellement relou, je sens que cette soirée va me casser les couilles que je n’ai pas bien comme il faut. Le genre de soirée kingsize de l’emmerdement, m’voyez ? Bref, tout ça pour dire que j’essaie de m’arranger comme ma mère a voulu que je me fringue. J’ai eu zéro liberté sur ce coup-là. Ca me gave. Genre ma mère elle a cru une poitrine m’était poussé dans la nuit ?
J’ai pas de quoi remplir ce bustier bordélique, je pensais qu’elle en était consciente depuis depuis le temps. La soirée va être longue. Et sérieusement, cette perruque blonde frisée, ça ressemble à quelque chose ? J’ai chaud moi en dessus. Et puis quand je pense que j’ai du me laisser épiler les jambes et les dessous de bras pour venir ici, non mais ça va quoi j’pense que j’ai suffisament payé de ma personne là !

On entre, finalement. Je me sens pas super bien. Heureusement ma mère n’a pas v uque j’avais planqué une paire de nickers dans le sac à mains assorti à la robe qu’elle m’a prêté ; histoire que je fasse bien putasse en coloris négatif, j’imagine. Elle me fatigue.

A peine j’avais mis le nez là dedans que j’avais envie de repartir. Mais bon, faut ce qu’il faut. Je vois mon paternel une fois tous les trente-six du mois mais faut quand même que je me farcisse les obligations de son taff par intermédiaire. Joie. Bonheur absolu. Je fais une gueule de quatre mètres, au moins. Non je ne veux pas être là et oui je le fais savoir ; point final. Tant pis si ça plait pas.

Et alors que j’allais cracher mon venin sur la première connasse qui passait devant moi avec une jupe ras la moule, mon univers s’éclaire. J’ai retrouvé ma lumière, ici. Bordel de merde je suis chanceuse, ce soir. Heureusement que j’ai personne dans ma vie sinon je soupçonnera d’être cocue. Bref. Je m’étale plus que je ne câline mon BFF. « Juuuuuude halp meh j’veux pas être là. ». Je remarque une seconde trop tard qu’il y a un autre guss avec lui. « Ah. Désolée. C’est ton copain ? » Enfin copain… ami quoi. Roh, flemme de préciser.


WHAT WOULD WE DO WHEN WE ARE OLD?
Bouges ton corps, tapes dans tes mains - deux fois -; bouges ton corps, tapes dans tes mains! © okinnel.
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t489-mais-puisque-je-vous-dis-que-je-ne-suis-pas-un-elfe-uc?nid=782#4846http://astrophelcity.forumactif.org/t490-les-liens-d-un-elfehttp://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 107
Dollars : 78
Crédits : Jude
Localisation : Suisse
élève à l'Académie
MessageSujet: Re: La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)   Ven 4 Aoû - 15:50

Shawn ne fut pas vraiment surpris de la réaction de Jude. Il s’en doutait un peu, qu’il serait surpris. Pour ne pas dire stupéfait. Donc l’elfe se contenta de hausser les épaules avec nonchalance, une ombre de sourire aux lèvres. Mais si ce sourire était un brin amusé par la réaction du brun et par le fait qu’il avait réussi à le surprendre, il était aussi amer. Parce qu’il était parfaitement conscient d’être hypocrite, de jouer un double jeu en participant à ces soirées. Cela ne lui ressemblait pas. Autrefois, il était fier de suivre ses parents aux réceptions, d’être vu en leur compagnie, d’être présenté en tant que leur fils cadet. Mais maintenant il ne le faisait plus que pour maintenir son nom de famille dans la catégorie des élus, des grands de ce monde.

Ces derniers étaient impitoyables et n’hésiteraient pas à décrédibiliser les Anderson s’ils tombaient de leur piédestal. Déjà que la mort des parents avait fragilisé ce dernier, Shawn ne voulait pas leur donner plus de raisons de cracher sur sa fratrie et lui. Alors il jouait parfaitement le rôle qu’il devait tenir, même s’il n’en avait pas envie, même s’il aurait préféré que ce soit le job de son frère aîné. Oh oui, comme il aurait aimé être ailleurs, ne pas se forcer à assumer quelque chose qui le dépassait, qui pesait trop lourd sur ses épaules de jeune mineur. Mais il fallait bien que quelqu’un le fasse. Il ne savait plus trop combien de fois il s’était répété cette phrase depuis la mort de ses parents et le début du fardeau. Trop, sans doute. Beaucoup trop, sans aucun doute.

Il sortit de ses pensées pour regarder à nouveau Jude et esquissa un sourire tout aussi invisible, mais certainement moins amer. Il n’y avait pas à dire, le feu follet réussissait toujours à le sortir ne serait-ce qu’un peu de ses sombres pensées. Il observa la tenue du brun brièvement et se dit que lui aussi s’en retrouvait changé. C’était bizarre, de voir un de ses camarades d’école avec un costume. Tout comme ça devait être étrange de le voir lui dans le sien, sans capuche sur la tête et oreilles découvertes. Il se demanda furtivement ce qu’il ressentirait s’il voyait le hérisson dans son costume de héros, sans savoir à quoi ce dernier ressemblait. Il trouverait ça étrange, probablement. Il avait toujours autant de mal à l’imaginer en apprenti héros que depuis le jour où il l’avait appris.

- Ah ? Merci, je suppose. Et je m’en doute. Mais moi, je n’ai eu aucun mal à te reconnaître, tes cheveux sont toujours aussi désordonnés et reconnaissables. Néanmoins, ce costume et cette cravate te vont plutôt bien.


Nouveau sourire, mélange d’hypocrisie née d’un réflexe ancré en lui dès qu’il se trouvait dans ce genre de lieux où tout le monde le fixait et de sincérité. Une lueur d’amusement brillait dans ses yeux bleus, même si elle était quasi invisible pour ceux qui ne le connaissaient pas parfaitement ou qui ne savaient pas observer. La tentation de faire une remarque sarcastique lui brûla les lèvres suite à la phrase de Jude, mais ici il se contrôlait parfaitement de ce point de vue là. Il se contenta donc d’un regard amusé et quelque peu railleur car il ne pouvait s’en empêcher complètement et partit devant, certain que l’autre le suivrait.

- Tu n’es pas habitué à porter ce genre de vêtement, hein ? T’as pas l’air très naturel dedans. Essaie de te détendre ou les gens vont le remarquer. Et ici vaut mieux être sous son meilleur jour, crois-moi. Ces gens sont des requins pour la plupart.


Oui, Shawn avait remarqué que Jude lissait nerveusement son costume. D’ailleurs, il se demandait comment le brun avait pu en trouver un, ne l’imaginant pas une seule seconde appartenir à ce monde. On pouvait louer tout ce qu’on voulait de nos jours, c’était sans doute comme ça qu’il se l’était procuré. Enfin, ce n’était pas important ce n’était certainement pas lui qui allait l’interroger malgré sa curiosité. Il devait avouer que l’autre jeune homme se tenait mieux que ce qu’il aurait cru, sans imaginer une seule seconde de la véritable raison. Mais il le guidait quand même, car il s’en sentait responsable quelque part. Ce qui ne lui ressemblait pas vraiment, mais le fils Anderson avait le sens des responsabilités, après tout.

Néanmoins, il n’eut pas le temps de se questionner ou d’en dire davantage parce qu’une tornade à la peau noire sauta sur le brun sans prévenir. Le blond s’arrêta et haussa un sourcil sur son visage parfaitement illisible en cet instant. Il observa la jeune fille qui venait de débarquer à l’improviste sans la reconnaître. Il avait beaucoup connaître beaucoup de gens dans la haute société, il ne connaissait pas tout le monde et malgré l’étrangeté de la chose il connaissait plus d’adultes que de jeunes de son âge. Pour maintenir les relations qu’avaient ses parents, voyez, ça pouvait toujours être utile et certainement plus que de fréquenter des gamins. Après tout, il assistait à ces soirées non pas pour s’amuser, mais pour les affaires en quelque sorte.

Pendant quelques secondes, il se demanda comment Jude et cette fille pouvaient se connaître, mais il ne s’y attarda pas. Ce n’était pas important, pas pour lui en tout cas et il avait suffisamment de tact pour ne pas leur poser directement la question, pas tout de suite en tout cas. Il esquissa un sourire en coin tout en attrapant un verre sur le buffet non loin d’eux pour se verser du jus d’orange et boire une gorgée. Cela lui permettait de cacher son sourire et de se donner une contenance pour les observer discrètement. La fille venait de dire qu’elle ne voulait pas être là. Et bien, elle n’était pas la seule et Shawn se retint de ricaner. Parfois, on ne faisait pas ce qu’on voulait, très chère.

Mais il commençait à comprendre pourquoi elle était là et il balaya la salle du regard, espérant tomber par hasard sur ses parents. Car elle n’était pas comme lui, ce n’était pas de son fait qu’elle sauvegardait les apparences, il connaissait assez bien la chose pour le deviner. Et quelque part, une part de lui ne pouvait s’empêcher d’être jaloux d’elle. Car elle avait encore ses parents, ou ses tuteurs, quelque chose comme ça.

En entendant la phrase suivante, il interrompit ses recherches et se retourna vers eux tout en posant son verre sur la table. Appuyé contre cette dernière, il lui fit son plus beau sourire hypocrite. Désolé, mais après tout il n’était pas là pour être sincère, même si Jude allait sans doute sentir la différence et s’il était ami avec cette fille, peut-être même le lui reprocher... Bah, ce n’était pas comme si l’opinion du brun comptait pour lui... Non ?

- On est tous les deux à l’Académie et Jude
– regard amusé vers ce dernier – a gentiment proposé de m’accompagner ce soir pour me tenir compagnie. Shawn Light Anderson, enchanté.

Si elle ne débarquait pas de l’autre bout du monde ou de nulle part, son nom lui dirait sans doute quelque chose. Sa famille était célèbre, après tout. Pour de bonnes comme pour de mauvaises raisons. Mais en tout cas, il était sûr de ne l’avoir jamais vu, il en mettrait sa main à couper. Il était curieux, en quelque sorte. Si cela se trouvait il connaissait ses parents ou du moins l’un d’entre eux. Et si ce n’était pas le cas, peut-être que ce serait intéressant de les connaître. Ouais, il était sacrément calculateur quand il le voulait. Autrefois, on n’aurait jamais imaginé le gamin toujours collé à ses parents, avec son grand sourire et ses yeux brûlant de fierté devenir ainsi. C’était comme ça, aussi malheureux que ce soit. Ce monde était impitoyable et il fallait parfois user des armes les plus mauvaises pour survivre.

Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour préserver son image






Images:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)   

La corvée est moins difficile à plusieurs (PV Jude et Hawa)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Habitations-