AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t466-mostly-void-partially-stars-garancehttp://astrophelcity.forumactif.org/t474-bulletproof-garance#4741http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 01/01/2017
Messages : 62
Dollars : 30
Crédits : Kingyō ♥︎
Localisation : Saten District
Farfallina
MessageSujet: Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)   Mar 13 Juin - 22:39



JEU DANGEREUX

(( GARANCE X JONAS ))


C’est encore un de ces soirs où la foule se fait masse mouvante sur la piste de danse du bar. La chaleur monte, la musique cogne dans ma poitrine ; il est pas loin de minuit, et à l’heure actuelle, ma principale préoccupation est de savoir comment me frayer un chemin à travers les corps en sueur –et en chaleur pour certains– jusqu’au bar sans risquer de me prendre un mauvais coup par accident. C’est ça d’être trop invisible par moment ; revers de la médaille.

Finalement au bout de quelques minutes à esquiver une forêt de coudes et d’épaules, je finis par atteindre mon objectif. Le bar. Où plutôt la place assise qui s’est libérée près de toi et que j’ai repérée depuis dix minutes.
Il faut dire que depuis que je te connais, j’ai fini par enregistrer tes petites habitudes, tes petits rituels –je savais que je te trouverais là cette nuit, et ce n’est pas une coïncidence que j’ai subitement eu envie d’aller boire à Haylen aujourd’hui.

Je m’approche, l’air de rien –de toute façon tu ne peux pas me voir encore puisque je suis dans ton dos. Le regard fixé sur cet éclat bleu électrique qui jure avec l’ambiance tamisée du bar aux douces lumières teintées, je m’avance, le pas vif pour ne pas me faire doubler, le sourire félin accroché aux canines –plus qu’une poignée de secondes avant l’impact.
Heureusement pour moi, la foule me donne une excellente excuse pour amorcer le premier contact sans paraître trop louche. Doucement, je pose ma main contre ton dos, en effleure à peine le tissu du vêtement que tu portes, et je la laisse glisser distraitement le long de tes omoplates lorsque je fais mine de me faufiler entre les autres gens pour finalement m’asseoir sur le siège vide, pas très loin de toi –quand on ne peut pas parler, il existe toujours le langage du corps, et il paraît que pour ça, je suis assez douée.

« Hé bien Garance, ça fait plaisir de te revoir ! La même chose que d’habitude ? me lance le barman d’un ton enjoué. »

Je lui souris amicalement –ai-je déjà souri amicalement et sincèrement en même temps ? je ne crois pas...– et acquiesce en m’accoudant sur le bar, une jambe croisée au-dessus de l’autre.
Ce soir, tout est calculé : de ma présence ici au rouge sanguin sur mes lèvres, de ma main sur ton dos aux quelques centimètres de peau que tu peux voir sur ma cuisse, là où la jupe remonte et où le bas de dentelle noire –presque opaque, pas tout à fait– ne recouvre pas l’épiderme, de mon désintérêt feint au sourire énigmatique que j’affiche sans jamais tourner les yeux vers toi –pas tout de suite. Il faut que ce soit toi qui fasse le premier pas, mon grand.

Ce soir, c’est toi mon obsession, Jonas.
Et sache que j’ai toujours su comment obtenir ce que je désire.

code - kuru




Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 114
Dollars : 379
Crédits : Moi pour le vava et Romy pour la signa >w<
Citoyens
MessageSujet: Re: Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)   Ven 16 Juin - 23:24


Garance

Jonas
JEU DANGEREUX
Attention concentré sur la musique, yeux rivés sur son verre à moitié entamé. Jonas profite, s’amuse de la musique et de son premier verre, en ce début de soirée, qui ne fait que commencer et qu’il compte rendre aussi plaisante que toutes celles déjà passé ici. Malgré la solitude pour le moment, dont il a bien vite l’attention de se débarrasser.

Il guette les événements, se contente de vider son verre pour le moment, d’en commander un autre dans la foulée, en regardant ce beau monde remplissant déjà le bar et la piste de danse. Bientôt, il sera de la partie, pour une nuit qui se promet de finir tard.

Contact. Il la sent, la main sur son dos, rapidement mais qui pourtant descend jusqu'à bien bas. Et ça fait son effet, il vient tourner les yeux dans ta direction, te découvrant d’un seul coup. Il t’examine, furtivement, voit ce corps qui en ferait baver plus d’un s’asseoir à côté de lui. Même pour lui d’un coup, tu viens de passer comme une occasion à ne pas manquer. Et puis, il n’en a pas le droit.

Parce que tu lui as montré de l’attention, c'est bien que tu le veux toi aussi, pas vrai ?
Oh, comme Jonas est sûr de son coup, cette fois, toujours.

« Hé bien Garance, ça fait plaisir de te revoir ! La même chose que d’habitude ? »

Garance, il garde bien ce prénom en tête. Pendant quelques secondes, sa réflexion se perd dans une réplique, vieux film français qui actuellement se joue dans son esprit, quelques instants. Et comme un réflexe, une curiosité autre que l’envie d’y toucher, son regard se déplace sur tes lèvres. Rouge. Le voilà qui sourit, comme amusé.

Jonas se décide à reprendre un verre, de se tourner dans ta direction pour lancer la conversation. Oh non, il ne t’aurais laissé patienter longtemps. Il rit, légèrement, main posé son verre alors qu'il t’observe attentivement.

« C’est d’une tristesse, une femme comme toi seule au comptoir. »  

Oh, bien sûr qu’il n’a pas besoin de compliments, tu dois le savoir pas vrai ? A ses yeux, tu sembles être de celles sur d’elles, qui paraissent de savoir ce qu’elles veulent. Oh qu’il les aimes les gens comme toi, qui font partie de celles les moins insupportable par la suite, quand elles ce n'est pas l’amour qu’elles cherchent. Et rien que pour ça, la soirée s’annonce passionnante.

« Garance donc ? J'ai appris ton prénom sans même à avoir le demander, je n'ai même pas le droit à un peu de mystère. »  

Il te sourit, enchanté et amusé, avant de se décider à boire une gorgée pour se donner une brève pause.

« Enfin vu que tu t’es permise la première à un contact et que ça serait nul de ma part de connaître ton prénom sans donner le mien, je me présente : Jonas. Voilà, tu ne feras pas parti de celles qui se retrouves sans un prénom sur mon visage quand je serais parti furtivement, sois en fière. »  

C'est une chose qu’il prend à la rigolade, mais pourtant si vrai. Parce qu’il y en a tellement peu, qu’ils ont pu obtenir un prénom de sa part. Tellement peu, qui doivent garder un bon souvenir de leur rencontre, après coup.
(c) Huyhiné




Farfallina
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t466-mostly-void-partially-stars-garancehttp://astrophelcity.forumactif.org/t474-bulletproof-garance#4741http://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 01/01/2017
Messages : 62
Dollars : 30
Crédits : Kingyō ♥︎
Localisation : Saten District
Farfallina
MessageSujet: Re: Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)   Sam 17 Juin - 15:50



JEU DANGEREUX

(( GARANCE X JONAS ))


Le verre à pied est à peine posé devant moi que je sens déjà ton regard couler le long de mes courbes ; j’ai à peine le temps de l’attraper entre mes doigts que je t’entends recommander une boisson avant de te tourner franchement vers moi –c’est presque trop facile.

« C’est d’une tristesse, une femme comme toi seule au comptoir. »

Je tourne à peine la tête, me contente de t’observer du coin de l’oeil sans me départir du léger sourire narquois que je porte constamment –celui qui irrite, celui qui montre que j’ai quelque chose en tête mais qui n’en dévoile pas plus, celui qui frustre.

« Garance donc ? –j’hoche la tête, brièvement– J’ai appris ton prénom sans même à avoir le demander, je n'ai même pas le droit à un peu de mystère. »

Crois-moi chaton, tu as déjà appris la moitié de ce que je te laisserais jamais savoir de moi. Mon sourire s’élargit un peu plus alors que je hausse les épaules, un sourcil arqué. Je lève mon verre à mes lèvres et renverse légèrement la tête en arrière pour savourer une première gorgée de cosmopolitain. Toujours du coin de l’oeil, je te vois sourire et en faire de même. Le silence est là mais la tension est déjà palpable –allez, montre moi ce que t’as dans le ventre.

« Enfin vu que tu t’es permise la première à un contact et que ça serait nul de ma part de connaître ton prénom sans donner le mien, je me présente : Jonas. Voilà, tu ne feras pas parti de celles qui se retrouves sans un prénom sur mon visage quand je serais parti furtivement, sois en fière. »

Cette fois je ne m’en empêche pas. Je ris –silencieusement bien sûr mais même le plus inaudible des sourires peut souligner l’hilarité. Enfin je me tourne de trois quart dans ta direction, un coude sur le comptoir et mon cocktail dans l’autre main ; main que j’avance vers toi pour que s’entrechoquent les verres dans un tintement recouvert par les bruits alentours.
Enchantée, Jonas.

Je fais un signe bref au barman en lui mimant poliment de m’apporter un stylo ; quand il me le tend je le remercie d’un hochement de tête en me penche sur un bout de serviette sur laquelle je couche quelques mots à l’encre bleue.

« Tu m’as l’air bien confiant quant à ta capacité à me mettre dans ton lit. »

Je te tends le mot, te laisse le lire un instant et le ramène à moi pour ajouter une ligne.

« Qu’est-ce qui te dit que je ne serais pas partie avant toi ? »

J’ai entendu dire que t’étais du genre joueur, Jonas.
Alors viens jouer avec moi.

code - kuru




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)   

Jeu dangereux ♞ (jonas & garance)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Commerces-