AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 453
Crédits : Ben >w<
Citoyens
MessageSujet: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Sam 11 Mar - 18:08

jonas sutter
Il rit, te regarde pleurer avec mépris. S'amuse, oubliant qu'il n'est pas plus fort qu'un autre.
You're human;
Nom Sutter
Prénom(s) Jonas
ge 20 ans
Surnoms texte
Orientation sexuelle Bi
Groupe Civil
Ce qu'il pense de la situation à Astrophel Ça l’amuse, ça l’amuse...
Métier Projectionniste cinéma
Nationalité Français de nom, Américain de naissance
ft. Kaito (Vocaloid)
Il a le sourire mauvais, l'esprit tordu
Physique;
Regardez-le.
Oui regardez, ce garçon à l’apparence si parfaite, ce jeune homme au sourire ravageur. Ces deux yeux bleus qui vous regardent, observent et fouillent dans votre esprit, montrent une envie de vivre certaine. Observez le, lui et cette chevelure étrange, beau blond caché sous cette tignasse teinté de bleu. Oh, mais c'est qu’elle est parfaite elle aussi, cette chevelure bien coiffée, coiffure parfois changeante selon ses désirs. Des mèches qu'il laisse retomber sur son front ou qu'il coiffe en arrière, parfois des accessoires par simple caprice de l'instant. Parce que que c’est ça Jonas, une apparence parfaite selon ses bons plaisirs. Visage de jeune adulte au corps bien entretenu.

Regardez le, ce corps qui donne tellement envie à beaucoup. C'est qu'il paraît musclé, bien fait, sous les habits. Et c’est qu’il est grand en plus Jonas, avec son beau 1m87, grand corps à l’allure musclé, gueule de fêtard à la silhouette de sportif. Là où la nature parait déjà bien faites, mais qu'il entretient. Beau corps, tatoué d'un serpent sur le bras droit, tatoué dans le dos également. Qu'il plait ainsi, et qu'il en est fier.

Mais c'est que pour les vêtements sont bien choisis, eux aussi. Qu’il sait s’y faire, pour attirer de la bonne façon. Des chemises aux cols ouverts, des hauts qui montrent toujours ce qui faut de peau, quand les bras eux ne sont jamais couverts entièrement qu'il fasse chaud ou non.. Des jeans classiques aux pantalons moulants, mais pas trop. C'est simple de plaire, pour lui. Simple d’attirer les regards avec les habits parfois les plus simple, de passer du noir intense au blanc, de passer du fêtard sexy au travailleur sérieux, en plaisant tout autant l’un comme l’autre. Parce que l’apparence cache son jeu, montre à quel point il est parfait.

Caractère;
C’est pas le garçon à la réputation des plus propre, Jonas. C'est vrai quand on le voit comme ça, au premier abord, on voit un homme assez normal dans le fond, avec ses qualités et ses défauts, ni trop blanc ni trop noir.  Parce que quand on le voit, on voit en premier un garçon autant sérieux que prêt à s'amuser, à vivre. Il est sociable c'est vrai, le genre à s'entourer avec aisance et sans la moindre gêne, celui qui approchera sans même se poser de questions, qui viendra parler sans raison vraiment, si ce n'est que pour ne pas être dans son coin. C'est qu'il n'aime pas forcément ça, même si la tranquilité a du bon, par moment.

Mais parce qu'il a la réputation d'un coucheur, de celui qui fait acte de présence aux soirées là où les gens n'y sont pas forcément très respectable, ceux qui le connaissent un peu près savent que ce n'est pas forcément la personne la plus gentille au monde. Et il n'a même pas l'intention lui même d'y prétendre ou de laisser croire qu'il est genre à se laisser marcher sur les pieds sans réagir. Mais c’est qu’il aime vivre comme il l’entend, sans prendre forcément compte des avis extérieurs, sans même vraiment être capable de prêter attention à leurs besoins à eux. Un peu trop égoïste sans aucun doute pour y faire attention, ne s’y intéressant que dans ses quelques élans de sympathie et parce qu’il se refuse à finir tout seul, dans le fond.

Mais parce qu’il sait réfléchir, être sérieux tout autant. Dans son travail c’est sur il n’y a pas à s’en plaindre véritablement, Jonas a toujours su se montrer digne de confiance et de respect. On peut l’affirmer aussi, ce n’est pas le genre d’homme à se laisser déborder par les sentiments, à pas les rendre incontrôlable. C’est parce que d’apparence il est malgré tout respectable, malgré sa franchise parfois un peu trop brusque, son égoïsme un peu trop prononcé aussi. Mais c’est qu’il veut juste vivre, Jonas.

Mais ça, ce sont les apparences, et elles sont bien mieux que la vérité.

Parce que derrière lui, il y a ces ombres. Ceux dont il a fait pleurer, qu'il a détruit aussi sûrement. Ceux qui se sont fait avoir par l'ordure qu'il est, dont il rigole si ouvertement maintenant. Parce que Jonas il y prend plaisir, à manipuler les autres pour obtenir ce qu’il veut et les jeter par la suite quand il se laisse. Parce que Jonas, il ce "prince" capricieux qui aime posséder les gens, les faire aimer alors que chez lui il n’y a mépris. Après tout il aura beau avoir une réputation de moins appréciable, il y en a toujours pour tenter de se démarquer, il y a ceux totalement aveuglent aussi, n’est-ce pas drôle ?

C’est vrai il s’en amuse, il trompe son monde pour leur marcher dessus, sans l’ombre de la moindre culpabilité. Il rit de ceux plus fragiles, incapables de supporter les blessures qu’il laissera. Parce que eux sont faibles, et que lui est fort. C’est sa fierté qui en grandit de jour en jour, ce besoin de puissance qui le fait agir sans scrupule. Cette fierté qui paraît inébranlable, parce qu’il ne faut pas lui salir. S'il paraît si doué pour se contrôler de lui même, c’est bien ce qui pourrait le montrer violent et remplit de rage.

C’est qu’après tout, il en a besoin pour se prouver à lui même qu’il n’est plus méprisable que les apparences. Jonas, tout au fond de lui, il y a ce manque d’estime considérable envers lui qu’il masque dans la manipulation et le mépris qu’il a dans les autres.

Un jour peut-être, tout explosera sans même qu’il ne puisse quoi que ce soit. Mais ça, il ne veut même pas y penser.
Et la vie sali de lui-même
Histoire;
Il est né
Il a grandit
Et c'est devenu un connard


Non franchement, vous voulez que je vous dises quoi ? Il n'a rien de bien exceptionnel pour lui dans son histoire, juste une famille riche. Juste une famille avec un père souvent absent pour le travail, mais qui était là si jamais la famille était dans le besoin. Une mère qui était toujours là pour s'occuper du petiot, ne travaillant pas car l'argent du mari suffisait amplement.

C'est peut être là tout le problème, la famille qui l'a couvert comme un sale gosse de riche capricieux, le fils à papa parfait qui pouvait tout avoir, tout se permettre.

A bien y réfléchir oui, c’est parce que déjà petit il savait qu’il suffisait qu’il ramène de bonnes notes à ses parents, qu’il en fasse leur fierté pour être protégé. Il suffisait qu’il soit gentil avec les adultes pour qu’on soit de son côté si les choses tournaient mal. Il avait même pas 7 ans et il avait déjà compris comment faire sa loi sans qu’on le remette en doute, Jonas.

Il avait même pas 7 ans que mentalement il était déjà tordu, foutu et qu’il avait aucune innocence, Jonas. Parce que les adultes lui ont fait comprendre trop vite “qu’il était spécial”, pourtant pas plus grand ni meilleur qu’un autre. Pour dire qu’à 7 ans, il faisait pleurer ses camarades sans qu’on lui dise quoi que ce soit, que si on avait le malheur de le blesser ne serait-ce qu’un peu c’était eux les méchants, eux que son père avaient sur leur dos quand le blond souriait derrière. Pour dire qu’il n’était pas forcément aimé Jonas, juste craint.

Il y en a qui croyaient que ça les protégeraient eux aussi, s'ils étaient gentils avec lui. Mais il n'était pas si bête, pour croire que quand ils lui donnaient tout ce qu’il voulait, qu’il pouvait aisément leur prendre leur goûter en “signe d’amitié”, il n’y avait aucune arrière pensée la dedans. Il n’était pas bête Jonas, et ça l’amusait de jouer le jeu pour obtenir ce qu’il voulait d’eux.

Il était craint Jonas, respecté mais craint, et lui ça l’amusait.

Il y avait bien autre chose pour le faire sourire, pour lui foutre des étoiles dans les yeux quand dans le fond il restait un gosse qui découvrait le monde. Son monde à lui, c’était ce qui se passait devant un écran, tout ce qui se résumait aux mots “cinéma”, “films d’animation” et “film”, tout ce qu’il était en âge de voir à la télévision et dans les salles de cinéma quand sa mère l’y emmenait. C'est qu'il était curieux le môme, de voir comment ça marchait. De voir à quoi ça ressemblait, les coulisses d’un cinéma, loin des acteurs, des scénaristes et des metteurs en scène. Non, il s'est intéressé bien vite à ceux dans les salles, ceux qui permettaient de montrer ce qui avait été créé. Et quand ses parents ont obtenus le privilège, l’argent comme autorisation, de lui montrer une salle de projection, c'est son avenir, sa vie toute entière qui se sont écrits ce jour-là.

Alors il est entré au collège avec son but en tête. Et puis le reste, la méchanceté, le pouvoir, il a continué à les développer. Parce que c’était si facile pour lui, de contrôler ses relations, ses propos, sa sécurité. Et c’était encore plus aisé au collège, quand on fait partie des plus populaires. Qu’ils sont bêtes, les adolescents à cet âge. Et même lui, il n'y a pas fait exception. Si il était l’élève modèle, le fils dont ses parents pouvaient être fiers, il n’a pas mis longtemps à devenir celui prêt aux bêtises, celles des gamins en groupe. Avec les premières débauches. De l’alcool goûté en cachette, des cigarettes que l’on teste et recrache violemment la fumée par manque d’expérience. Des entrées en boîtes, accompagné d'un grand frère d’un pote pour faire genre, des premières dragues qui deviennent les premières petites amies, puis les premières expériences sexuelles. Et c’est qu’il y a prit vite goût, Jonas, que c’était si facile d’avoir les filles dans son lit, les mecs eux comme amis. Mais ce n’était pas lui qui leur courait après, c’était eux, elles, qui le voulaient. Parce que Jonas, il se savait, pensait, désiré du haut de ses 15 ans à peine.

Et il n'y avait rien pour lui en empêcher. Il se souvient, bien que dire ça est un grand moment, disons que sa mémoire n’a pas totalement virée les images qu’il en a, cette fille qui a été une de ses plus longues conquête du collège, Quatre mois environ c’est long quand les sentiments n’y sont pas. Mais quand même, elle avait été têtue, cette fille aux cheveux blonds, idiote à ne pas voir qu’il voulait juste l’avoir dans son lit au départ, pour que ça  dure quatre mois de plus que Jonas l’avait prévu, malentendu qui malgré tout l’avait bien fait kiffer quand elle paraissait prête à tout pour lui. Elle était jeune, naïve, cette gamine de quatorze ans, quand lui en avait quinze.

Oh, c'est qu’il jouait bien le jeu le blond, au point de l’avoir trompé plusieurs fois dans son dos avec ses “amies”. C'est qu'il a du se les faire presque toutes, sauf celles qui étaient beaucoup trop intègres faut croire pour faire ça, ou celles qui n’étaient pas à son goût, à l’époque.

De celles-ci il y en avait une en particulier, qui n’a pas su réveiller le moindre désir de l’avoir
Harley.

Peut-être qu'il est juste passé à côté à l’époque, qu’il n’a pas su la repérer ou qu’elle était trop insignifiante pour lui, toujours est-il que la première fois qu’il l’a rencontré, ce n'est pas elle qu’il a voulu.

Peut-être par manque de temps aussi, vu qu’au bout de ces quatre mois les tromperies ont éclatées au grand jour, fin de l’histoire quand cette gamine s’est retrouvée brisée, à le détester plutôt que l’aimer. Mais Jonas ça lui allait, il a fini le collège par cette histoire là, qui ont bien vite été remplacée. Quand après le collège, il a décidé de suivre sa voie dans le cinéma, là où son avenir voulait se tracer.

Puis des elles sont passés du “il”, et de “ils”. La première fois ? Un camarade qui avait craqué dessus, beau gosse parfait en tout genre comme lui, mais qui cachait son attirance pour les garçons. Oh, c'est qu’il a très bien gardé ça secret Jonas, la fois où l’idée d’essayer lui est venu à l’esprit, et qu’il l’a fait. La première fois qu’il a réitéré, avec d’autres également. C'est vite venu, sa popularité de lycéen bisexuel parfaitement assumé, de coucheur qui les dominait tous.

Réputation de coucheur, de fêtard mais de bon élève par dessus tout, ses trois réputations qui l’ont bien suivi jusqu'à la. Ô qu’il s’est amusé, tout ce temps à l’école. Il en a fait des expériences, passé du blond au bleu pour finalement ne plus en changer. Jonas se démarquait, Jonas était aimé et méprisait, Jonas vivait et brisait.

Il a grandit, obtenu son diplôme et n’a pas attendu pour obtenir un travail, projectionniste dans un cinéma tout ce qu’il y a de plus classique, sérieux dans son travail. C'est qu'il l’aime son boulot, vit de cette passion qui l’anime. Désormais indépendant, dans une maison pour lui tout seul que ses parents ont fait construire à Saten, avant la fin du lycée. C'est qu'il l’avait réclamé, son indépendance prit rapidement. La où la débauche continue, là où il brise et prend plaisir, quand le travail ne l’attend pas.

Il est heureux ainsi, Jonas.

derrière son écran...
Pseudo Huyhiné
Age 23 ans uwu Enfin en commençant cette fiche, ça a changé entre deux *sort*
Disponibilités Euuuuuuuh
Comment t'es arrivé sur le fo ? J’ai fais pouf owo
T'en pense quoi ? De mon pouf ? Pas mal, pas mal 8D
Code du règlement Nomnom le code ♥




Paris-Brest crémeux
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 582
Dollars : 943
Crédits : Meera pour l'ava et Jude pour la signa ♥
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Sam 11 Mar - 18:08

FHEUGIRHGUIRH LOVE IN COMING. ♥


He is always humming in #CAB484


Love & other strange things ♥:
 
super-banana
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t283-quiet-is-violent-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t290-we-re-broken-people-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 388
Dollars : 205
Crédits : Saul (avatar) & Jude (signa) ♥
Localisation : Hiawatha District
super-banana
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Sam 11 Mar - 19:26

SALE FDP J'TE PARLE PAS (du looooove Heart )




:♡♡♡:
 
Bans & Stuff:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t67-ceci-est-un-titre
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 81
Dollars : 68
Crédits : Romeo & Jude
Citoyens
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Sam 11 Mar - 19:30

NAAAAAAAAAAAAAAAAAN. POURQUOI T'AS FAIT DE KAITO UN MAUVAIS GARÇON ??? //DIES

Plus sérieusement, bon retour avec ce perso, j'espère qu'il t'inspirera davantage ! Heart




Fourre-tout:
 
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Dim 12 Mar - 10:57

KAITOOOOO Heart Heart Heart Heart Heart
J'approuve totalement ce choix d'avatar /paf/ Ca fait bizarre de voir que le perso est un enfoiré avec cette base xD

Bon retour ou rebienvenue ! o/
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t445-duncan-make-it-feel-like-the-first-timehttp://astrophelcity.forumactif.org/t495-duncan-rs-control-your-emotions
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 114
Dollars : 39
Citoyens
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Dim 12 Mar - 15:14

Voir un connard!Kaito c'est perturbant.
TE voir faire un connard!Kaito, ça vend du rêve. //PAN
REWELC' ♥♥♥ fighto avec ta fiche (é c't'en**lé aussi/PAN) j'suis sûre que tu t'éclateras avec héhé :B
TOUT PLEIN DE LOVE SUR TOIIIIII.


bann&co:
 

lonely for you only:
 
Mini-BN
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t65-those-who-pretend-to-be-strong-never-really-are-heileenhttp://astrophelcity.forumactif.org/t95-kind-heart-brave-mind-fierce-spirit-heileen-rs
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 573
Dollars : 291
Crédits : bunny
Mini-BN
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Dim 12 Mar - 15:35

..... Ok.
LE CARA VEND DU RÊVE QWQ /dies

Rebienvenuuuuuue gngn ♥♥♥
Fight pour la suite de ta fiche ! J'espère que tu t'amuseras bien avec cet enfoiré :3 *out*

I need a lien


- 5 Roses de Seth, Hikari, Romeo, Mikhaïl & July ♥ -

Lonely for you only :
 
BFF POWA :
 
Autres :
 


Paris-Brest crémeux
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 582
Dollars : 943
Crédits : Meera pour l'ava et Jude pour la signa ♥
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   Dim 11 Juin - 22:45

FJRIGOGHEUIHURIGHUIGH.
Tu sais combien je l'aime (tout en le haïssant de tout mon être).
Tu sais combien j'aime les trois premières phrases de ton histoire. (non ? bah maintenant tu sais.)
Tu sais combien j'aime nos complots. Tous nos complots. Même les officieux.
Tu sais combien jotem.

PLEIN DE LOVE. VA JOUER CET ENCU-----CE CONNARD.
etcommencenotrerp

Tu es validé(e) !
par romeo
Félicitations, tu es validé(e) !

Tu peux à présent rp sur Astrophel ! ♥ Cependant, n'oublie pas de passer dans les recensements avant ! Il te faudra recenser ton avatar, ton pouvoir, ton pseudo si t'en as un, ton métier et/ou poste au sein d'un sponsor pareil. Ensuite, direction les demandes et fiches de liens. Après, éclate toi ! On est tous gentils (à peu près), alors n'ais pas peur ! Si tu es perdu(e), n'hésite pas à contacter un membre du staff~
Bon jeu ♥




He is always humming in #CAB484


Love & other strange things ♥:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)   

Jonas - Tu t'amuses, ris, et eux ils tombent. (En cours)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: HORS RP - PREMIÈRE PARTIE :: Présentations :: Fiches validées :: Civils-