AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Insomnia, step one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo:
Pouvoir:
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 142
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Insomnia, step one   Dim 23 Oct - 11:00

Dormir, impossible, pourtant tu t'étais tourné dans tous les sens. Tu lâche un soupir. Ton lit est pas l'endroit idéal. Tu finira par réveiller ton cadet. Tu te met assis, passant une main dans tes cheveux trop clair. Impossible de te retirer ces images de ta tête. Ces corps, ceux qui avait été autrefois tes parents. Ils avaient été lâches. Toi, tu étais toujours vivant. Hanté par tes fantômes. Tâtonnant, tu arrives à saisir un haut sombre. Tu l'enfiles, tu n'allais te promener à poil. Bon, ton bas large exprès pour pas te gêner est au couleur d'un jeu. Tu te souviens même pas pourquoi tu l'avais. Sûrement une folie de Neal. Au moins, il était agréable de dormir avec. Tu es quelqu'un de discret. Tu mets t'habilles en vitesse. Et passe voir si Neal dormait. Tu souriais en le voyant si beau alors qu'il dormait. Même si tu avais une envie de ranger sa chambre. Ton côté maniaque, sans doute. Tu sors discrètement, enclenchant l'alarme, car oui. Tu avais l'effort d'en payer une pour pas que ce qui arrivé l'autre fois se reproduise. Tu regardais l'extérieur de l'appartement, à travers les nuage, tu pouvais voir quelques étoiles et la lune. Toujours brillante, dansant dans un ciel sombre. Tu aimais la nuit.

Cette fois, tu prends l'escalier, tu descends et prends la direction du parc. Il est tard ou tôt tout dépends de la vie qu'on vit. La tienne n'as rien de spécial. Le parc est presque vide. Quelques voyou te dévisageait, mais tant qu'il pouvait marquer de bombes de couleur leur territoire comme le ferai un chien. Ils te laisseront tranquille. Tu continues ta marche, espérant qu'elle t'épuise assez pour que tu finisse ta nuit. Tu avais besoin de repos. Mais ce dernier refusait de venir à toi. Tu avais pourtant envie. Tu continuais ton petit tour. Tu pouvais sentir l'odeur particulière de la cigarette et de la drogue. Tu t'éloignait cet endroit. Les gens fumant ces choses ne sont pas toujours de plus agréable à croiser. Puis tu as horreur de cet odeur. La pire qui soit. Tu avais passer des heures à tenter de la supprimer de tapis épais. Tes anciens boulots t'avais plus marqués que tu l'avais pensé. Maintenant, tu étais là, à te balader, ruminant encore tes pensées. Ça t'étais donc impossible d'effacer le tout pour tu sois avec ta conscience tranquille. Tu va t'installer sur un banc. Pas que tu sois épuisé, mais tu avais besoin de respirer calmement, le froid venant te dire que rester ici pouvait être dangereux. De toute ta vie, tu avais été peu malade. Mais, oui, tu l'avais été. Mais pour ce genre de choses, tu avais appris à bien jouer la comédie. Pour faire bonne figure, pour l'argent. Mais tu n'avais pas pu tromper quand tu toussait. C'était arrivé une fois, ton petit frère s'était même amusé à inverser les rôles. Tu riais doucement à ce souvenir. Un rire plein de tendresse. Mais depuis un moment, tu avais croisé une demoiselle. Cette dernière avait un truc pour réussir à rester en mémoire. C'était à peine si tu saluais tes voisins. Tu les connaissais, mais pas plus que ça.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Dim 23 Oct - 14:57

Le sommeil ne venait pas. Tu l'appelais depuis plusieurs heures en vain. Il était absent. Certainement allé faire un tour ailleurs. Tu te levais prendre un verre de lait -on dit que ça aide à dormir- et te cognais contre la table. Tu soupirais, sachant que tu n'avais aucune chance de te rendormir maintenant. Alors autant bouger. Tu te levais de nouveau. Après une douche pour bien te réveiller, tu mis tes vêtements de super : une simple chemise et un jean, tous deux noirs. A ça tu ajoutais une veste à capuche pour avoir de quoi te cacher. Après tout, la nuit n'est pas sûre pour une jeune fille de ton âge. Des bottes basses.  Tu avais pris un parapluie, car le ciel semblait plutôt orageux -à ce que tu voyais en tout cas, puisqu'il faisait plutôt bien nuit tout de même.

Ton casque sur les oreilles, tu te mis en marche. Capuche baissée, tu avançais à l'aveuglette, plongée dans tes pensées. Tu pensais à tout et à rien à la fois, à des détails sans importance, laissant ton esprit vagabonder comme il le voulait. Sans t'en rendre compte, tes pas te menèrent au parc non loin de chez toi. La musique changea pour quelque chose de plus sombre. Tu te remémorais ce que tu avais vécu à cet endroit. Ta rencontre avec Scar, par exemple, avait eu lieu ici même. Tu rentrais dans le parc sans regarder qui était présent. De toute façon personne ne pouvait te reconnaître. Tu avançais pour finalement aller t'allonger dans l'herbe tendre du parc. Peu après tu entendis des pas. Ils te sortirent de ta léthargie. Curieuse, tu arrêtais la musique pour mieux entendre. Levant un peu la tête, tu vis très bien que devant toi, sur un banc, était assis quelqu'un que tu connaissais bien. Alors, un rire d'homme résonna. C'était un rire tendre et sincère. Tu ne pus t'empêcher de sourire à ce son si doux à tes oreilles. Tu te levais et allais t'asseoir nonchalamment sur le banc aux côtés d'Erwan. T'avait-il reconnue, même habillée ainsi ? Tu restais silencieuse. Ton casque était sur tes oreilles, mais aucune musique n'en sortait. Tu écoutais la respiration calme de ton ami sans un bruit, sans bouger. A vrai dire, tu savais que tu ne serais pas déçue. Erwan allait te reconnaître. C'était même sûrement déjà le cas. Tu ne pus t'empêcher de pouffer. Puis tu te mis à rire franchement, dévoilant ton visage.

"Surprise !"


Tu repartis pour un fou rire, heureuse de ta blague. Ou bien c'était le fait d'avoir trouvé de la compagnie pour cette nuit si triste qui te rendait si joyeuse ? Tu ne savais pas vraiment.






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo:
Pouvoir:
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 142
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Dim 23 Oct - 15:57

Tu étais tellement loin dans tes souvenirs que même le bruit autour de toi semblait comme étouffé. Pourtant, tu ne portais pas de casque. Ton don pour te perdre dans tes réflexions finira par te jouer des mauvais tours. Tu n'as même pas remarqué que quelqu'un s'était installé à tes côtés. C'est quand elle parlait que tu pouvais la reconnaître. Tu ouvres les yeux un peu surpris. Avons-le, parfois, tu n'es pas le plus fin limier qui soit. Tu faisais des efforts pour ton travail. Mais tu étais incapable de résoudre une énigme normal de Professeur Layton, Neal pouvait confirmer ça. Tu demandais si tu devais être content de cette rencontre ou non. Alors, ta réaction était mi-figue, mi-raisin. Tu regardais la demoiselle qui semblait contente, elle. Tu te demandais pourquoi autant d'hilarité. Ton sens de l'humour était limité. Ce n'était pas une exclusivité. Mais ça, elle ignorait sûrement. Tu n'allais pas l'avouer. Déjà pour ça, il faudrait que tu remarque cette faiblesse.

« Pardon, je ne vois pas ce qui a de comique dans cette situation. Pourrais-tu m'expliquer un peu pour que j'arrive à comprendre. »

Tu n'avais eu que peu d'amis depuis la mort de tes parents. Tu savais même pas qui ils avaient été. Les pauvres. Ils étaient juste des personnages secondaire qui jouaient le rôles des types qui répète inlassablement leur discours dans les jeux à tes yeux. C'est là que tu dis que tu as trop vu ton frère y jouer. Tu lâchais un petit soupir.

« Toi aussi, tu n'arrives pas à dormir ? Je suppose que ça arrive, même aux gens optimistes comme toi. On est tous égaux face à ces choses. Je suppose. »

Tu grattais ton menton, tu demandais bien ce qui pouvait l'empêcher de dormir avant de comprendre ce que tu venais de penser. Pour vérifier que tu n'étais pas dans un de ces songes, on ne sait jamais. Tu te pinçais. Bien entendu, ça faisait mal. Tu grimaçais. Mais au moins, tu avais la confirmation que cette fille s'était imposé dans un coin de ton esprit. Va savoir comment. C'était qu'une voisine, non. Car ceux-là n'étaient pas aussi distinct qu'elle. Alors qu'est que c'était par toutes les croyances inutiles de cette fichue planète. Une proche, ça devait être ça. Tu étais content d'avoir trouvé. Content, tu laisses exprimer ta joie en faisant un geste qui s'apparentait à une sorte de danse assis, bien entendu.

« Hum... Le manque de sommeil doit jouer sur mon mental. Bien content qu'il ne pleuve pas. Au moins, on peut voir le ciel sombre. Pas trop peur ? »

Niveau délicatesse, tu pouvais repasser, Erwan. Tu étais par moment un peu con. Mais t'en voudrait-elle. Pourquoi tu t'en inquiétait. Tu t'en foutait, euh wait, non. Son avis... Pitié, qu'on vienne t'achever. En prime de ça, tu avais un mal de tête. Il fermait les yeux, tentant de calmer les informations en respirant doucement. Ta vie avait-elle changé à ce point. L'adolescence de Neal, ce moment que tu avais peur. Celui où il te laisserai seul... Ton cœur se serrait à cette pensée.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Dim 23 Oct - 19:32

Tu avais croisé le regard d'Erwan. Il ne semblait pas comprendre la situation. Tu avais alors arrêté de rire, étonnée. Il avait assez peu d'humour finalement. Tu le pensais plus drôle que ça, en fond. Mais ce n'était pas grave. Il avait de toute façon enchaîné directement en te demandant si tu n'arrivais pas à dormir. Tu retins le "bah si, je dors, là." qui te brûlait les lèvres. Tu avais compris la leçon : ne pas faire d'humour. Il pourrait mal le prendre de toute façon. Il avait dit que tu étais optimiste. C'est vrai, tu es optimiste, mais tu as de moins en moins de patience, étrangement. Tu n'avais rien dit rien par politesse, hochant simplement la tête pour acquiescer. Il n'avait pas insisté. Il semblait perdu dans ses pensées.

Tu l'étais également. Depuis quelques jours, tu semblais en colère contre quelque chose, peu patiente. Joyeuse, comme toujours, mais tu avais tes humeurs. C'était très étrange. Tu supportais de moins en moins la compagnie. Tout le monde te semblait... vide. Tous réfléchissaient de la même façon. C'est agaçant. Tu avais secoué la tête pour te remettre les idées en place. Erwan, lui, se pinça le bras.  Tu ne pus t'empêcher un sourire amusé. Se croyait-il vraiment dans un songe ? Lui qui semblait si terre-à-terre d'habitude, le voilà qui semblait... douter ? Il sourit, content. Content de se rendre compte qu'il était vraiment là, assis avec toi, et non dans un rêve, sûrement. Cette idée te faisait chaud au coeur. Une idée étrange te passa par la tête. Erwan n'était pas un ami, vous n'aviez pas cette relation particulière, fusionnelle qu'ont les amis entre eux. Mais qu'était-il alors ? Vous vous parliez peu, échangeant pourtant bien plus que des futilités. Et vous aviez même partagé un moment de stress intense, dans l'ascenseur. Était-il donc... un proche ? Oui, c'était ça, un proche, tu avais trouvé.
Dommage, te surpris-tu à penser, j'aimerai qu'on soit amis.
La... danse, d'Erwan -si l'on peut appeler ce petit mouvement une danse- te sortit de ta réflexion. Il semblait heureux.

« Hum... Le manque de sommeil doit jouer sur mon mental. Bien content qu'il ne pleuve pas. Au moins, on peut voir le ciel sombre. Pas trop peur ? »


Il s'inquiétait pour toi. Avec quelqu'un d'autre, tu aurais trouvé ça mignon. Mais pas Erwan. Pourquoi pas lui ? Tu n'en avais aucune idée. C'était juste un pressentiment. Bien qu'un peu perturbée, tu avais sortit ton parapluie.

"Dommage, j'avais prévu ça pour la pluie."
Avais-tu dit, sans bien savoir pourquoi.

Tu avais ensuite levé la tête vers le ciel. Au loin, aucune étoile ne brillait. Le ciel était sombre, et seuls quelques nuages plus clairs troublaient cette unique couleur. C'était magnifique.Tu t'étais reprise, admirant toujours cette beauté naturelle :

"Je n'ai plus peur maintenant."

Tu n'avais pas compris, sur le moment, que tu parlais du fait de te trouver avec Erwan en ce lieu. Tu pensais exprimer ce sentiment de sécurité qui te prenait dès que tu étais dans des zones sombres depuis la panne de l'ascenseur. Sentiment que tu n'expliquais pas. Peut-être qu'après t'être sentie en sécurité dans le noir, tu te sentais maintenant mieux lorsque ces conditions étaient réunies : vous deux, dans le noir ? C'était possible, après tout. Tu n'en savais rien. Tu savais juste que retrouver ton ami ici, cette nuit, te faisait plaisir. Tellement que tu n'avais pas remarqué que tu avais froid.






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo:
Pouvoir:
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 142
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Dim 23 Oct - 20:13

Tu n'étais pas toujours le mieux placé pour être le bon type qu'on pouvait ramener avec fierté chez soi. Bien que tu étais assez bien vêtu. Pas vraiment par choix. Mais par ton boulot. Ça le ferait mal. Bien qu'on disait qu'il y avait pas plus mal chaussé qu'un fabricant de chaussure. Tu penchais ta tête. Se demandant bien ce que cette rencontre signifiait, hors du hasard qui semble vous attirer l'un à l'autre. Ou c'était une manipulation. Tu regardais autour de toi. À part les fumeurs puants qui parlaient fort. Rien à signaler. Elle sortait son parapluie. Un sombre comme tu les aimais.

« Joli parapluie. »

Tu disais ça avec sincérité. Rien ne valait les objets simple et classe comme ceux-là. Elle venait de te dire qu'elle n'avait plus peur. Tu la regardait. Une part de toi était flatté qu'elle apprécie plus l'obscurité. Mais une autre te disait pourquoi c'était si important. Mais tu n'avais pas de réponse. Tu n'avais aucune envie d'avoir mal à la tête à cause de ça. Puis tu remarquais qu'elle avait froid. Tu retirais ton écharpe blanche. Celle que tu affectionnait tant. Celle accordé à celle de ton cadet. Tu vient la rouler autour de son cou pâle.

« N'allez pas prendre froid. Je te prête mon écharpe, elle se nomme retour. Gardez—là le temps qu'on est à l'extérieur, si moi je fuis le soleil. Le froid doit être votre ennemi. Chacun sa guerre. »

Tu la reverrai, cette écharpe. Mais une part de toi aurait voulu la garder autour de ton cou. Mais tu étais décidément trop bon. Après la nudiste, tu protégeais Ayako. Pourquoi ? Ton but était de vivre ta vie, d'offrir cette vie à ton cadet et puis quoi ? Tu n'en savais rien. Tu riais un peu. Elle n'avais pas peur, soit. Mais une demoiselle seule avec les mecs ivres, ce n'était pas toujours l'idéal. Il faudrait que tu les éloigne grâce à ton pouvoir. Heureusement tu savais faire peur ce genre de personnage. Un coup d'ombre élancée, digne du slenderman. Ça t'amusais un peu. Un des bons côtés à être méchant. Sauver la veuve et l'orphelin n'était pas ton truc.

« Voilà une bonne nouvelle, sans ça, on ne se saurait pas vu... »

Tu mettais les mains sur ta bouche. Tu avais dis ça. Ce n'était pas un rêve, fichu manque de sommeil. Ça allait te tuer à petit feu. Tu n'allais pas retirer tes mots. Ça ne se faisait pas. Fichus principes à la con. Tu serres tes mains si bien que tu peux sentir l'odeur du repas que tu avais préparé avec soin. Ça sentait si bon, tu t'étais pourtant lavé les mains. Cette fragrance était resté sur tes paumes. Le froid piquait (tes joues tel un moustique très agaçant. Tu devais être rouge. Ta bouche ou tes joues. Choix cornélien. Tu n'arrivais pas à te décider. Alors tu finissais par fermer les yeux et prendre une grande respiration. Toi qui avait voulu de cette balade pour trouver le sommeil. Tu étais mal parti pour retrouver les bras de Morphée.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Dim 20 Nov - 22:13

"Joli parapluie."

Tu souris à Erwan. Il semble de plus en plus sincère, de moins en moins sarcastique avec toi maintenant. Peut-être est-ce sa façon de te montrer sa confiance. Cette idée te fait plaisir, car tu lui fais totalement confiance à présent. Une petite bourrasque de vent passa. Tu jettes un regard gêné à tes doigts crispés sur tes bras. Tu as la chair de poule depuis ton entrée dans le parc. Et évidemment, tu n'as qu'un léger gilet qui couvre à peine la peau claire de tes bras. Comme s'il lisait tes pensées, Erwan défait doucement son écharpe claire et l'enroule autour de ton cou. Tu te laisses faire sans bouger, admirant les traits de son visage. Il recule, trop tôt à ton goût, et contemple le résultat. Tu souris et le remercie. Tu précise également que s'il veut la récupérer, il n'a qu'à demander.

« N'allez pas prendre froid. Je te prête mon écharpe, elle se nomme retour. Gardez—là le temps qu'on est à l'extérieur, si moi je fuis le soleil. Le froid doit être votre ennemi. Chacun sa guerre. »

Tu acquiesce distraitement, observant du coin de l'oeil le banc sur lequel sont assis les trois ivrognes. Tu ne leur fais pas confiance, mais tu sais qu'avec le corps d'athlète d'Erwan, fin et musclé, tu ne risques rien. D'ailleurs, bientôt, le banc se vide. Ils partent rapidement, comme s'ils venaient soudainement de se souvenir de quelque chose d'important. Tu soupires de soulagement. Tu regardes de nouveau Erwan, repensant aux quelques paroles que vous avez échangées depuis le début de la soirée.

« Voilà une bonne nouvelle, sans ça, on ne se saurait pas vu... »
murmure alors ton ami.

Tu relèves un tout petit peu la tête, étonnée. Puis, après quelques instants de réflexion et en le voyant mettre ses mains devant sa bouche, réflexe infantile que tu trouves extrêmement mignon d'ailleurs, tu comprends. Tu es contente, rien à redire, mais ça ne semble pas le cas d'Erwan. Les émotions se succèdent sur son visage si pâle à la lumière de la lune. Tu sens qu'il ne voulait pas dire ça, qu'il est frustré de l'avoir dit. Il sert les mains. Tu t'inquiètes un instant de le voir se blesser avec ses ongles, mais il n'en est rien. Il te regarde et tu remarques alors qu'il souffre également du froid. Ses joues sont rouges, ses lèvres violettes. Tu décides de ne pas le mettre dans l'embarras d'avantage. Ignorant sa question, même si tes joues rouges montraient que tu avais très bien compris, tu changes de sujet :

"Tu as l'air d'avoir froid, rentrons, on n'est vraiment pas assez couverts pour rester dehors. Tu pâlis à vue d'oeil, tes lèvres .."

...sont violettes. Tu marques une pause sans te rendre compte que tu n'as pas fini ta phrase, fixant ses lèvres fines qui semblent si douces. C'est alors que plusieurs sentiments te prennent. Quelle est cette attirance que tu ressens ? Tu avances la main vers le visage d'Erwan. Tu te sentirais mal si tu te rendais compte dans quel bordel tu t'étais mise. Mais tu ne pouvais pas t'en empêcher. Tu es à genoux sur le banc, penchée vers Erwan, la bouche entrouverte soufflant un nuage de fumée blanche, due au froid, les doigts effleurant les lèvres d'Erwan. Il est magnifique. Tu lèves les yeux, et ton regard est captivé. Tu es comme enchantée, tant cette attirance est puissante, d'un coup.






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo:
Pouvoir:
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 142
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Lun 21 Nov - 12:55

Tu déteste cette faiblesse autant que tu l’apprécies au fond de ton être. Cette sensation douce et amère laisse une drôle de sensation. Celle que tu as du mal à définir. Tu connais certaines choses, mais tu manques de matière pour avoir une réflexion plus ou moins complète. Puis ces mots te percutent, telle une voiture te fonçant dessus. Sauf que là, tu n’as aucunes séquelles. Juste surpris. Elle s’inquiète pour toi. C’est bien la seule avec Neal à s’en faire pour ta personne. Ça le don de te faire réfléchir. Rentrer… Voilà un plan plus que viable. Même très bon. Tu la fixes, mais rien de méchant traverse ton esprit, juste un millier de questions qui se bousculaient. Qu’est-ce qui arrivais en ce moment ? La sensation de sa main gelée sur ta joue te fait un peu sursauter. Tu n’as plus eu de contact depuis un moment. Tu ne peux t’empêcher de joindre sa main à la sienne. Tu demandes un peu ce qui signifie ce geste. Pourquoi il ne te répugne pas comme les autres femmes avant elle. Celle que tu avais un peu repoussé sans grand succès. Tu avais vraiment tout fait pour un peu d’argent. Tu fermes un peu les yeux. Oui, tu as froid. Mais la laisser était hors de question.

« Mes lèvres… Peu importe, rentrons. J’avais juste prévu de faire un tour pour me fatiguer. Je crois que c’est mal parti si je me transforme en esquimau. »

Tu saisissais sa main doucement avant de poser un bref baisé sur cette dernière. Ce geste est suivi d’une accolade, certes un peu brève, mais déjà bien plus longue que celle que tu devais accorder à tes clients. Il ne fallait pas trop t’en demander. Tu faisais les choses comme tu le sentais. Juste la sentir entre tes bras t’avait plu et en même temps gêner. Comme si tu n’y avais pas ta place. Tu aurais voulu l’avoir cette place. C’est ça qui avait fini par t’éloigner d’elle. Pour l’inviter à te suivre, tu lui présente ton coude. Un mince sourire venant orner ton visage. Autant qu’ils rentrent ensemble, vu que vous habitiez si près l’un de l’autre. Pourquoi pas. Tu n’es pas à ça près avec Ayako. Tu lui jamais rien demandé pour tes services, ce qui était peu habituel. Toi qui d’habitude ne faisais jamais rien sans recevoir quelque chose en retour, te voilà en train de questionner ton être. Ce pourquoi se répétait sans cesse. Il finirait par te rendre fou. Et pourquoi ce flou autour de tout ça ?

« Allons-y. »

Tu imposais un peu ce choix, mais tu devais bouger, et maintenant était le moment et l’instant. Tu finiras par grelotter. Ou pire, attraper un rhume. Tu n’avais aucune envie d’aller au médecin, de un, c’est cher, de deux qu’une personne te touche t’étais un peu désagréable. Même tu affectionnais donner du contact à ton cadet… Et maintenant, cette fille… Une nouvelle exception à tes appréhensions sur les humains.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Mar 22 Nov - 11:54

Les yeux d'Erwan s'étirent légèrement sur ses tempes et un léger sourire flotte un instant sur ses lèvres. Sa main glacée vient rejoindre la tienne, non moins glacée d'ailleurs. Tu souris de nouveau, enchantée par cette initiative. Tu ne bouges pas, attendant la suite. Une nouvelle bourrasque passe, faisant voleter les mèches platines de ton ami. Ses cheveux d'ordinaire très pâles ont un reflet fantomatique au clair de lune. Tu as un léger frisson dû au froid provoqué par le vent.

« Mes lèvres, reprend Erwan, Peu importe, rentrons. J’avais juste prévu de faire un tour pour me fatiguer. Je crois que c’est mal parti si je me transforme en esquimau. »

Tu es heureuse, car tu le comprends de mieux en mieux. Derrière ses airs d'égoïste, ce n'est pas à lui qu'il pense, tu sais qu'il s'inquiète pour toi. Le formuler intérieurement rend le phénomène encore plus réel. Comme pour confirmer tes pensées, Erwan dépose un léger baiser sur ta main. Ses lèvres sont froides mais tendres. Ce geste fait un peu vieillot, mais ça te plaît. S'ensuit une accolade brève mais intense. Tu te sens bien entre ses bras, même si on sent qu'il garde une certaine distance malgré tout.

Tu le suis lorsqu'il se lève du banc. Il te présente son coude en souriant. Tu réponds à ce sourire avec joie en acceptant le geste.

« Allons-y. »


« Oui, rentrons. »

Rentrons. Ce n'est pas un mot que tu devrais dire à un homme rencontré il y a un mois ou moins. Pourtant, il te paraît normal. Vous marchez ainsi bras-dessus bras-dessous en silence. Seul le bruit de vos pas résonne sur les pavés de la ville. Le froid est de plus en plus intense et la chaleur du hall de l'immeuble vous redonne vite des couleurs normales. L'ascenseur étant en panne, tu te diriges vers les escaliers.

« J'habite au quatrième étage. »






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo:
Pouvoir:
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 17/08/2015
Messages : 163
Dollars : 142
Crédits : Meera ♥ et Huyhiné ** (je vous aime)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Mar 22 Nov - 12:56

Tu es bien content de rentrer. Car oui, tu n’avais qu’une seule hâte, pouvoir te réchauffer. Même si pour ça, tu devais sentir son odeur. Fruitée, bien que mystérieuse. Tu pouvais sentir ces étranges effluves, il fallait dire qu’entre les parfums du boulot, ceux des bonbons de ton frère et celle de la nature. De quoi perturber tes sens. Tu marches lentement, pourquoi te presser. Ça ne servait à rien. Le silence qu’elle te donnait te faisait un bien fou. Cette présence aussi, va savoir pourquoi…

Quand tu arrives dans l’immeuble, tu ne peux t’empêcher de soupirer de soulagement. Tu es enfin à l’abri. Avec grande précaution, tu saisissais ton écharpe et la dénouait de la demoiselle. Répétant ainsi ce que tu avais de nombreuses années à ton cadet. Tes gestes sont doux. Elle se dirige vers les escaliers, il fallait dire que le proprio de ces lieux n’avait pas encore mis la main au portefeuille, même votre accident n’avait pas encore été remboursé. Comme le chacal que tu es, tu l’aurai ce pognon. Elle te signale habiter au quatrième.

« Moi, je suis au deuxième étage. Je crois que nous ferons encore un bout de chemin ensemble… »

Tu as du mal à te dire qu’elle est si près. C’était trop étrange. Quand avais voulu mettre ton écharpe, tu avais tout autour de toi cette odeur de fleur, tu ne savais quel était le mélange, mais tu devras la laver, sinon ça te rendrait bizarre. Enfin, tout était déjà étrange. Jusqu’où tout ça irait… Tu n’en savais rien. Tu arrives aux escaliers, tu montes une marche, puis l’autre. Tu avais envie de dormir. Alors tu devais te débarrasser de toutes ces questions. Qu’importe si ça devenait quelque chose d’urgent. Ton esprit n’avait pas besoin de s’embrouiller un peu plus dans un labyrinthe fait de confusion et d’émotion. Toi qui avais tout donné pour les effacer, te voilà submerger par elles.

« Ayako, dois-je considérer que vous êtes une amie ? Parce votre présence ne m’est pas comme les autres, gênante… Ai-je raison ? »

Tu n’avais pas eu d’amis depuis des années, tellement que pour toi, ça avait encore un peu une signification enfantine. Tu n’allais pas éloigner une des seules personnes qui pouvait rester dans la même pièce sans t’agacer. Ce qui arrivait régulièrement au boulot. Ce qui fait que tu t’accordais toujours un moment où dans ta bulle, éclatant ton score à un jeu de rythme.



Spoiler:
 

Light of my night:
 

Ligues et Fanclub:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   Sam 26 Nov - 5:11

Avec des gestes doux d'habitué, Erwan récupéra l'écharpe qu'il t'avait prêté. Tu étais légèrement jalouse de son habilité. Il semblait tout réussir, vos peaux n'avaient même pas été en contact. Mais où avait-il pu prendre l'habitude de faire ça ? Une ex-copine ? Sûrement. Tu ne pus t'empêcher de ressentir une pointe de jalousie. C'était ton Erwan, et peu importe s'il avait déjà eu des amies avant, il semblait maintenant seul, et se sentait bien avec toi, il n'y avait que ça qui comptait à tes yeux.

Tu vis Erwan commencer à mettre son écharpe, puis s'arrêter et la ranger. Il devait avoir chaud maintenant. Tu ne savais pas à combien ils avaient mis les chauffages mais la température était bien élevée. Enfin, tu ne t'en plaignais pas, ça l'empêcherait peut-être de tomber malade finalement. Tu lui trouvais déjà le visage plus pâle, comme à son habitude, et ses lèvres avaient récupéré leur teinte discrètement rosée. Tu l'accompagnes jusqu'à l'escalier. En chemin, il t'avoue habiter au second étage.

[color:8278=#midnightblue]« Je crois que nous ferons encore un bout de chemin ensemble… » ajouta-t-il sans aucune émotion apparente.

Étais-tu curieuse de voir où il habitait, ou heureuse de faire deux étages en sa compagnie ? Ca ne semblait pas être son cas à lui. Pourtant, tu avais l'impression qu'il mourrait d'envie de te dire quelque chose. Tu n'eus pas très longtemps à attendre. Erwan brisa le silence au bout de quelques marches seulement.

« Ayako, dois-je considérer que vous êtes une amie ? Parce votre présence ne m’est pas comme les autres, gênante… Ai-je raison ? »

Erwan était toujours si imperturbable. Une idée intéressante te passa par la tête, et tu pris rapidement une décision qui te coûta quelques marches de plus de silence, tu t'arrêtais lentement et fixai Erwan. Un sourire malicieux étira légèrement tes lèvres.

« As-tu envie que je sois une amie ? »


Tu avais murmuré. Tu était très impatiente de voir comment réagissait-il aux railleries, aux malices et autres divertissements. En y réfléchissant, tu ne l'avais encore jamais vu rire. Il pourrait rire maintenant par exemple, mais il était tard, sa voix résonnerait bizarrement dans l'étage et de nombreuses personnes dormaient certainement ici, donc il ne le ferait pas. Qu'allait-il faire alors ? Qu'allait-il dire ? Tu préparais la suite de tes réponses avec impatience.
HRP : désolée j'ai pas dormi de la nuit c'est pas terrible mais fallait répondre là, j'ai hâte de continuer ! La suivante sera mieux promis <3






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Insomnia, step one   

Revenir en haut Aller en bas
 

Insomnia, step one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Parc Moondance-