AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




maman sadique
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Silent
Pouvoir: Œil de vérité
Inventaire:
maman sadique
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 251
Dollars : 192
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth

MessageSujet: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Mar 2 Aoû - 11:21

la partie de cache-cache est terminée!

Une explosion se fit entendre derrière toi. Une de plus. Les hurlements des civils te vrillaient les oreilles. Une fois de plus. Tu les voyais courir en tous sens tel des poulets sans tête, se poussant et s’écrasant sans s’en soucier. Une fois de plus. Il était fou de constater combien ces évènements étaient devenues normales pour toi. Et combien cela te dégoutait toujours autant. Quelques minutes plus tôt déjà, tu avais sauvé un gosse en l’extrayant de sous la masse humaine. Et sa mère, qu’est-ce qu’elle branlait ? Elle en avait rien à foutre que son marmot crève sous les pieds d’une centaine de personne ? Visiblement non.

Tu étais vraiment mauvaise langue.

Si ça se trouve, elle était complètement paniquée dans un coin, en train de chercher son gosse en hurlant son nom, espérant qu’il pourrait l’entendre par-dessus la cacophonie ambiante. Si ça se trouve, ils avaient été séparés par les mouvements de foule, elle n’avait peut-être rien put faire, elle était peut-être en train de le chercher de toutes ses forces en essayant de remonter le courant de la marée humaine. Toutes les mères n’étaient pas comme la tienne. Y en a qui pouvaient se montrer aimante et attentive et qui pouvaient être qualifié de « bon » représentant de la race humaine. Et pas de déchet.

Tu avais fais sortir le gosse chialant, hurlant, et amoché avant de le confier à un pompier. Ou un policier. Tu n’avais pas vraiment fait attention aux détails de l’uniforme, tu t’étais débarrassé de l’enfant en le mettant entre de « bonnes » mains, et tu étais directement retourné dans le métro qui servait de scène pour un nouveau spectacle. Bien sûr, le fait d’être habillé en civil n’avait pas joué en ta faveur, mais ça aussi tu en avais l’habitude. On avait tenté de t’arrêté en disant que c’était trop dangereux.

Non, sans blague ?

Tu avais l’habitude. Toi, tes « vraies » missions, c’était de l’espionnage, de l’infiltration et des interrogatoires. Dés que ça pétait dans tous les sens, tu t’effaçais. Tu restais habillé en civil à l’arrière, et tu couvrais les autres. L’ennui, c’est que puisque tu étais un civil, toute personne appartenant aux secours s’évertuait à vouloir te sortir de là. Enfin. Au moins ça tu savais gérer. Tu étais retourné à l’intérieur du métro. L’arrière avait explosé lors d’une attaque de vilains -évidemment-, tes collègues étaient arrivés peu après, et depuis ça faisait boum dans un peu tous les sens. Et toi dans l’histoire ? Tu regardais les gens qui étaient évacuées.

Tu les observais se battre pour leur survie comme de vulgaires animaux. Ca te faisait rien intérieurement. Quoi ? Parce que tu croyais peut-être qu’à leur place tu aurais fais mieux ? Non, bien sûr que non. A leur place, tu aurais l’un des pires d’entre eu. Mais toi, tu savais que tu étais un enfoiré. Tu n’avais pas besoin d’être en situation de potentielle mort imminente pour faire passer ta personne avant tout le reste, avant tout le monde. Mais dans cette foule, combien se disaient au quotidien être des gens bien ? Combien dirait que dans cette situation, ils aideraient d’abord les autres avant de penser à leur cul, et combien le ferait vraiment ? Un sur cent peut-être.

1% de l’humanité n’était pas à jeter.
C’était dérisoire.

Tu remontais vers la locomotive. A part des âmes fuyantes, tu n’avais rien trouvé ici, mais si tu devais trouver quelque chose, ce serait surement là-bas. Quelqu’un pour surveiller. Quelqu’un pour refaire partir le train. Quelqu’un pour tout faire sauter. Autre chose. Peut-être personne. Tu aurais vite ta réponse. Tu arrivais devant la porte verrouillant l’accès. Il n’y avait plus personne en cet instant dans le premier wagon, et la porte était intacte. Bien, au premier abord, tu étais le premier arrivé, mais tu te méfiais. Ca ne voulait absolument rien dire, et tu le savais. Avec des gestes indiquant une certaine habitude, tu sortis l’une de tes armes et tiras dans la serrure. L’explosion déverrouilla la porte et tu entrais à l’intérieur de la locomotive.

Tu avais eus raison de te méfier. Tu n’étais pas le premier ici. Dommage. Bien que tu gardas le canon de ton arme tourné vers le sol, tu n’en restais pas moins tendu et en garde. Une ombre de fantôme flottait sur ton visage dépourvu de masque. Un autre inconvénient de ta tenue de civil. Il n’en n’avait aucunement l’air, mais il était une arme puissante pour toi. Ne pas l’avoir était à tes yeux une fâcheuse faiblesse. Tu fixais ton regard sur la jeune femme présente avant toi. Clairement, elle n’était pas la conductrice du métro. Et ce n’est pas la cape à capuche noire qu’elle portait qui allait te convaincre de sa bonne foi. « Eh bah alors, tu vas pas aider tes petits copains ? »



Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: The Midnighter
Pouvoir: Heure Secrète
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 55
Dollars : 65
Crédits : Merci Ming Yue pour le superbe vava et Neal pour la very beautiful signature ♥
Localisation : ... Devine ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Mar 2 Aoû - 13:39

Encore une journée chargée pour Hikari, la super-vilaine qui n'a absolument rien demandé. Quelle merde. Tu soupire pour la énième fois depuis le début de la journée -et depuis qu'on t'as annoncé que t'allai faire une mission qui sortait complètement de tes habitudes. Cette fois, de ce que tu avais compris, il suffisait de répandre le désordre dans un métro. Jusque là, rien de très compliqué. Mais sérieusement, ce n'était pas ton trip, de foutre le bordel aussi... ouvertement. Si tu avais accepté cette mission, c'était uniquement pour l'argent que tu allait gagner à la fin, et uniquement pour ça. Il fallait bien survivre dans ce monde cruel. Et en prime tu n'avais pas une minute à toi. Il va falloir que je pense à me décharger, niveau boulot.

Une fois discrètement arrivés dans le métro, tes collègues et toi purent commencer la mission. Tu étais chargé de faire exploser l'arrière du métro, ce que tu fis avec brio ; en même temps, poser une bombe n'était pas énormément compliqué. Tu regrettai juste que la mission ne se passe pas en pleine nuit et dans un lieu moins bondé. Ton truc à toi, ce sont les braquages, les infiltrations, les kidnappings, en pleine nuit de préférence ; bref, toutes ces petites choses où ton pouvoir se révélait tout à coup extrêmement utile.

Une fois l'arrière du métro explosé, un énorme mouvement de panique prit la foule, qui s'éparpilla dans tous les sens. Tu entendis les sirènes de police rappliquer peu après avec tout le bazar sonore, mais tu t'en souciais peu : tu devais réussir ta mission, sinon tu n'allai plus pouvoir acheter de quoi manger d'ici la fin du mois -et Dieu seul sait à quel point tu fais très attention à tes économies.

Pendant que tes camarades occupent les policiers, tu file vers la cabine du conducteur. Tu n'avais absolument pas idée de comment cet engin se contrôlait, mais tu t'en fichai vu que ce n'était pas toi qui allait conduire. Tu rentre et prend soin de verrouiller la porte avec le passe-partout que l'on t'a fourni. Pour une fois qu'on me passe quelque chose d'utile. Tu prend le temps d'inspirer un bon coup. La cabine semblait vide, tu allai pouvoir donner le signal. Tu commence à sortir une lampe de ta poche quand tu entendit un tir, suivit d'une explosion. Tu te retourne, vois la porte entrebâillée. Et merde. Tu avait t'étais coincée toute seule et n'avait pas prévu ça. Un jeune homme, un civil à en juger par sa tenue, se tenait devant toi. Est-ce vraiment un civil ? Avant d'avoir eu le temps de briser une vitre et de lancer le signal de détresse, l'homme lança :

- Eh bah alors, tu vas pas aider tes petits copains ?

Tu étais définitivement coincée, autant mentalement que là maintenant. Tu aurais pu fuir, mais qui te dit qu'il n'était pas armé ? Il te fallait mentir pour gagner du temps, même si ledit mensonge n'était absolument pas crédible. Tout en serrant discrètement ton épée à lame rétractable, tu lui lança, un faux sourire au visage :

- Mes petits copains ? Je sais que je suis populaire, mais pas au point de faire de la polygamie ou de sortir avec plusieurs personnes en même temps, vous savez.

Tu commence à sortir discrètement ta lame. Arme à feu contre arme blanche ; le duel est déjà gagné d'avance. T'aurais peut-être dû prendre tes couteaux de lancer en fait.

- En fait, disons que je devais me rendre à une soirée déguisée et je me suis trompée d'endroit ~, dit-tu, légèrement provocante.

A réflexion, t'aurais peut-être eu plus de chance si tu lui avait carrément jeté une bombe fumigène dans la tronche dès qu'il t'as vue.

HRP:
 


Trucs machin:
 
Revenir en haut Aller en bas




maman sadique
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Silent
Pouvoir: Œil de vérité
Inventaire:
maman sadique
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 251
Dollars : 192
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Mar 1 Nov - 14:05

Halloween party au mois d'août !

Tu faisais le malin, comme d’habitude. Tu faisais le malin depuis que tu avais huit ans, depuis que tu avais compris que la vie était une pute à laquelle on se raccrochait dérisoirement en espérant qu’elle nous aime, même un peu. Quoi que la vie était tout de même un peu moins pute que ta génitrice ; personne ne payait la vie, c’était la vie qui vous faisait payer. Quoi donc ? Va savoir. C’pas comme si la vie avait besoin d’être riche après tout. Ça ne lui aurait servit à rien.

Quoi qu’il en soit, tu avais l’air fier de toi là, debout dans l’encadrement de cette porte que tu venais d’exploser sans la moindre pitié, l’arme au poing mais aussi détendu que si tu étais là pour prendre le thé. Ou plutôt le café. Tu n’aimais pas le thé. L’eau chaude c’était pas ton truc. Tu souriais, même si ce n’était pas particulièrement un sourire joyeux, pas particulièrement autre chose non plus d’ailleurs. Juste un sourire, histoire de cacher qu’en vrai tu te sentais un peu à poil sans ton masque. Qui sait quel genre de connerie tu allais pouvoir sortir à ne pas pouvoir mentir ? A ne même pas pouvoir fermer ta gueule correctement dans le cas où elle te poserait une question directe. Ce pouvoir te pourrissait bien la vie parfois tient. Mais tu n’en n’étais pas là après tout. Pourquoi tout de suite imaginer le pire ? Si ça se trouve, tout allait bien se passer. Tu allais gérer ta race –mais tu gérais toujours ta race de toute façon-, réussir cette mission sans cafter quoique ce soit, et rentrer chez toi avec du fric dans les poches. Et avec un peu de chance, elle se laisserait faire et tout irait encore mieux.

Ha ha.
Putain de merde, à quel moment tu avais mentalement basculé dans le monde merveilleux et vomitif des bisounours toi ?

« Mes petits copains ? Je sais que je suis populaire, mais pas au point de faire de la polygamie ou de sortir avec plusieurs personnes en même temps, vous savez. » Wow. Hilarant. D’ailleurs ça se voyait bien sur ton visage que t’étais totalement mdr xd ptdr lol.

Tu haussais les sourcils, pas crédule pour un sou. N’était pas encore né le mec –ou la meuf en l’occurrence, sauf si elle était un travestit ou un trans’-  qui pourrait te mentir. Tu relevais ton glock un peu au niveau de ton visage dans un avertissement aussi clair que définitif. « C’est pas bien de se foutre de ma gueule, tu le sais ça ? » Tu suivais des yeux le moindre mouvement qu’elle pourrait faire. Si elle ne savait pas qui tu étais, toi tu en avais déjà une bonne idée. Et cela t’incitait d’autant plus à la prudence. Une balle dans le torse ou une lame dans le ventre, tu n’avais jamais su trouver cela agréable. « En fait, disons que je devais me rendre à une soirée déguisée et je me suis trompée d'endroit ~ » Définitivement pas bien. « Oh, vraiment ? J’ignorais que Carvel ou Farfallina fêtaient Halloween avec autant d’avance. » Tu tirais un coup dans sa direction, sans la viser directement. La balle passa assez loin d’elle, allant se loger dans la vitre et la transformant en une jolie toile d’araignée. « Dans ce cas, ça t’gênera pas que j’utilise ton sang pour la déco ? Histoire que ça fasse plus réaliste. »

Sérieux. Rappelle-moi ce que tu foutais chez les héros déjà ?



Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: The Midnighter
Pouvoir: Heure Secrète
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 55
Dollars : 65
Crédits : Merci Ming Yue pour le superbe vava et Neal pour la very beautiful signature ♥
Localisation : ... Devine ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Mar 1 Nov - 15:11


C'était vraiment pas ton jour, aujourd'hui. Pourquoi est-ce qu'il fallait que quelqu'un vienne faire capoter le plan ? Tu savais bien que c'était dans le scénar', mais là... En plus, c'était manifestement un civil armé. C'est légal le port d'arme à Astrophel ? T'en savais rien, et tu préférais ne pas savoir.

T'as toujours été nulle en humour, aussi tu fus à peine étonnée de voir qu'il ne riait pas à ta... blague. Entre nous, les coincés comme toi et l'humour, ça fait un sacré paquet. Le seul effet que ça eu, c'est de le faire relever son flingue -mais où il l'a eu ?- et de dire :

C’est pas bien de se foutre de ma gueule, tu le sais ça ?

... Bon, tentons autre chose. T'as donc sorti une autre réponse tout à fait foireuse, qui n'a fait qu'énerver encore plus le mec, au vu du bruit de détonation soudain après qu'il aie sorti "Oh, vraiment ? J’ignorais que Carvel ou Farfallina fêtaient Halloween avec autant d’avance.". Tu jette un coup d'œil derrière toi et avise la vitre fissurée par l'impact. Il te semblait que les gens s'affolaient encore plus, mais tu n'y fit pas attention. Si tu ne mettais pas ce mec hors d'état de nuire, il pourrait être un certain danger à ta mission.

Dans ce cas, ça t’gênera pas que j’utilise ton sang pour la déco ? Histoire que ça fasse plus réaliste.

... Définitivement pas commode. T'étais dans la merde. Vraiment. D'un geste vif, tu saisi une de tes lames rétractable et pointe la lame sous la gorge de l'homme.

Tu sais, y'a pas de mal à se déguiser à tout moment de l'année. Sinon, ça te gêne pas si je répand un peu le tiens ? Comme ça, nous serons quittes, tu dit, sans la moindre trace d'amusement.

Tu ne te faisais pas d'illusion quand à l'issue du probable combat. Tu ne t'appelais pas Kirito, et par conséquent tu ne pouvais pas couper les balles en deux avec ta lame, néanmoins, peut-être réussirait-tu à le surprendre suffisamment pour t'en sortir ?

C'est un espèce de jeu étrange qui s'installait entre vous tu avais l'impression. Qui sera le plus rapide ? Pourquoi il n'est pas 23:59 ? J'aurais pu avoir une chance de m'en sortir... Après ça, tu sûrement prendrais quelques semaines pour toi et exigerais d'exécuter tes missions la nuit. Tu pouvais au moins demander ça, tu demandais pas la lune non plus. Quoiqu'un peu, oui.


Trucs machin:
 
Revenir en haut Aller en bas




maman sadique
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Silent
Pouvoir: Œil de vérité
Inventaire:
maman sadique
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 251
Dollars : 192
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Ven 11 Nov - 14:31

Le sang, c'est mieux dedans que dehors.

Ton humour –si l’on pouvait appeler ça comme ça par ailleurs- était trop noir pour faire de toi un bon super héro. Pas que tu veuilles être un bon super héro par ailleurs. Tu t’en foutais pas mal dans les faits. T’étais pas le genre de héro que ta boite brandissait le bras en l’air pour faire hurler les foules de gamins et de gamines en délire ; t’appartenais plutôt au groupe de ceux qu’on connait pas trop parce qu’ils sont soit secondaires, soit employés dans des missions plus discrètes, loin du grand public. T’étais bien payé, on te foutait une paix royale et rien ne t’obligeait à jouer un gentil gars. La perfection. Il n’y avait donc personne qui pouvait venir te crier psychopathe aux oreilles à cause de ton humour plus que douteux et peu adapté à ton rôle. Tu venais après tout de lui proposer de la saigner d’une bien vilaine façon pour le seul plaisir de refaire la déco.

Pour un vilain, c’était dans le thème.
Pour un héro, ça la foutait mal.
Pas de chance, dans l’histoire le héro c’était toi.

La donzelle à qui tu avais fais cette charme proposition d’éviscération ne semblait pas vraiment enchantée par la perspective. Dommage. Tu te retrouvais bientôt avec une lame pointée dans la direction de ton cou. C’était dérangeant, même si pour l’heure tu étais à une distance raisonnable de l’arme et que la tienne propre représentait tout de même une bonne protection. T’étais pas un adepte des armes blanches. Si elle se rapprochait trop, tu risquais d’avoir quelques ennuis. « Tu sais, y'a pas de mal à se déguiser à tout moment de l'année. Sinon, ça te gêne pas si je répands un peu le tiens ? Comme ça, nous serons quittes. » Tu sentis la réponse remonter le long de ta gorge sans que tu ne puisses rien y faire, comme à chaque fois que l’on te posait une question et que rien ne te confinait au silence. « En fait, si. On dirait pas comme ça, mais j’apprécie qu’il reste dans mon corps. » Comme elle avant toi, tu la mis en joue. Plus question de viser la vitre derrière, mais bien ses jolies formes. Dommage qu’il te faille les abîmer. « Alors alors. Dis-moi, Carvel & Son ou Farfallina ? Et qu’est-ce que tu fous ici alors que tous les autres sont dehors ? »



Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: The Midnighter
Pouvoir: Heure Secrète
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 55
Dollars : 65
Crédits : Merci Ming Yue pour le superbe vava et Neal pour la very beautiful signature ♥
Localisation : ... Devine ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Ven 11 Nov - 20:57


C'était mal partit pour toi depuis tout à l'heure. Certes, pour l'instant, vous ne faisiez que vous regarder comme deux statuettes qui se regardent, mais tu savais que, d'un moment à l'autre, tout pourrait éclater et ça finirait mal pour un des deux. Pour lequel, tu ne saurais dire. T'avais pas trop envie de crever ici, aussi t'espérait qu'il allait juste avoir la gentillesse de te blesser. Oui, bien sûr, je peux toujours espérer, vu la commodité du type.

En fait, si. On dirait pas comme ça, mais j’apprécie qu’il reste dans mon corps.

Oui, forcément, c'est normal. Il te mit en joue. Ohoh... Ca sent mauvais... T'avais des sueurs froides et le cœur qui allait sortir de ta poitrine, mais tu essayais de ne pas le montrer : ce n'était pas le moment de flancher. T'avais accepté cette mission pour te faire arrêter... par un civil. Mouais, t'étais pas sûre que ça soit prévu en fait, mais il fallait bien s'adapter.

Alors alors. Dis-moi, Carvel & Son ou Farfallina ? Et qu’est-ce que tu fous ici alors que tous les autres sont dehors ?

Est-ce vraiment un simple civil ? Tu commençais un peu à douter sur ce point. Mais surtout, tu ne savait pas quel comportement adopter. Répondre bêtement à la question ou la détourner ? Au pire, comportes-toi comme une super-vilaine, n'est-ce pas, Hikari ? Te reprenant, tu approche un peu plus la lame de la gorge du "civil", la pointe la touchant.

Toi d'abord. Que fais ici un civil, armé en plus ?

Tu n'hésiterais pas à l'envoyer une seule second à l'hôpital, même si tu préférais éviter cette option. Pourquoi avais-tu accepté cette mission déjà ?


Trucs machin:
 
Revenir en haut Aller en bas




maman sadique
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Silent
Pouvoir: Œil de vérité
Inventaire:
maman sadique
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 251
Dollars : 192
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Ven 24 Fév - 23:19

L'interrogatoire : le meilleur moyen de faire connaissance.

Ca continuait de crier derrière toi. Chant funèbre de hurlements mal accordés, dissonance désagréable en ré mineur agrémentée de quelques explosions, du crépitement des flammes et du bruit sourds des pompes incendie. C’était insupportable. Là, maintenant, tu pourrais vendre ta mère en échange d’une paire de boule quies. Remarque, ça ne t’aurais pas coûté très cher. Mais il te fallait rester concentré. Tu étais en mission après tout. Sans uniforme, sans masque pour te protéger de ton propre pouvoir et avec juste tes glocks adorés, mais en mission tout de même. Alors tu faisais un effort, pour occulter le fond sonore et te concentrer sur ta situation. Après tout, il y avait une lame de couteau tout contre ta gorge, la pointe touchant ton épiderme dans une menace des plus claires, mais une juste et équitable réponse au canon que tu pointais toi-même sur son visage.

Bref, c’était assez important pour que tu lui dédis ton attention. Tu penserais à ta mère une autre fois. Mais en dépit du danger, tu ne pouvais retenir le sourire goguenard, provocateur, qui naissait sur ton visage. Plus proche du rictus que du sourire en vérité. Tu n’y pouvais rien, tu avais ça dans le sang, tu vivais pour le danger et tu ne te sentais jamais plus vivant que lorsque l’on menaçait ta vie. Tu voulais rester en vie, tu tenais à ton existence, tu râlais souvent, pour ne pas dire chaque fois, lorsque ton boulot te fourrait dans des situations impossibles, mais en dépit de tout c’était pour ça que tu vibrais. Tu avais passé ton enfance dans les rues à voler et à te battre pour vivre, tu avais passé ton adolescence coincé dans un réseau de combats clandestins à te battre pour vivre. L’adrénaline, c’était comme une drogue dans ton sang. Un poison capable de te faire planer plus efficacement que n’importe quelle cocaïne.

« Toi d'abord. Que fais ici un civil, armé en plus ? » Normalement, c’était l’honneur aux dames. Pas que tu sois particulièrement porté sur la politesse, encore moins sur la galanterie, sauf quand ça t’arrangeais évidemment. Dommage, sur ce coup-ci ça t’aurais bien arrangé justement. Un bourdonnement dans ton oreille te rappela que tu devais te bouger le cul, ce serait idéal. Tu aurais aimé pouvoir répondre une connerie, juste pour faire le chieur, juste pour l’emmerder. Ou même juste garder le silence histoire de faire rager ton adversaire. Hélas, la fée Karma ne t’avait pas fait ce cadeau à la naissance. Quoi que, lorsque tu voyais le genre de cadeau qu’elle faisait, tu pouvais te dire que ce n’était pas plus mal. Et puis tu n’avais pas la gueule d’une princesse. Dans ta bouche, les mots se formaient déjà. « Moi ? Je travaille voyons ! Quoi d’autre ? Et toi alors, Carvel & Son ou Farfallina ? »


HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: The Midnighter
Pouvoir: Heure Secrète
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 55
Dollars : 65
Crédits : Merci Ming Yue pour le superbe vava et Neal pour la very beautiful signature ♥
Localisation : ... Devine ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Sam 25 Fév - 16:50


Ca faisait combien de temps que t'étais resté dans cette position, à le menacer avec la pointe de te lame, quelques secondes ? Quelques minutes ? Parce que tu aurais bien aimé changer de position : on ne dirait pas, mais ce n'est pas ton truc de jouer à la statue comme ça. Et la situation n'allait pas plus avancer.

Moi ? Je travaille voyons ! Quoi d’autre ? Et toi alors, Carvel & Son ou Farfallina ?

Oui, bien sûr. Tu n'en croyais pas un mot. Quelle personne un minimum normale se baladait avec un putain de flingue sur lui, hors supers et flics ?! Ah, il est peut-être flic. Sauf que tu n'y croyais pas vraiment, à cette histoire. Tu commençais à t'énerver un peu, chose (très) rare chez toi, habituellement calme et posée en toute situations (ou presque). Cette mission, elle ne rentrait absolument pas dans tes cordes, et tu avais hâte d'en finir. Le bordel que faisait les gens au dehors t'agaçait, toi qui voulait un peu de calme. Tu avais ton putain d'appartement à ranger, merci le petit cousin qui a foutu le bazar partout hier. T'aurais bien aimé avoir un clone qui aurais tout fait à ta place pendant que tu te serais tranquillement prélassée sur ton lit ; mais le destin en avait voulu autrement. Toujours là pour me faire chier lui, hein...

Oui, bien sûr, tu travailles. Qu'est-ce que tu fais avec deux pistolets, dans ce cas ? tu demandes, esquivant habilement la question de tes employeurs, n'étant pas sûre que tu étais autorisée à lui dire ; et puis de toute façon, tu ne lui en dirais rien.

T'espérait juste qu'il n'allait pas te sortir qu'il était policier où t'allait avoir envie de l'étriper, bien que tu ne fasses clairement pas le poids face à ses armes. Même si un petit combat te ferait le plus grand bien et libérerait toute la pression accumulée, tu devais te l'avouer. Et ça serait un excellent défouloir. En espérant que tu ne sois pas trop gravement blessée ou pire, tuée. Tu n'attendais qu'un dérapage, même petit, pour lui sauter au cou et lui en faire voir de toutes les couleurs, toutes nuances comprises.

HRP:
 


Trucs machin:
 
Revenir en haut Aller en bas




maman sadique
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Silent
Pouvoir: Œil de vérité
Inventaire:
maman sadique
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 251
Dollars : 192
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Mar 28 Fév - 19:57

Non mais tu vas me répondre, oui ou merde ?

Et paf, une autre question dans ta gueule. Et toi, tu n’avais toujours aucune réponse. Même pas l’ombre. Tu avais comme le sentiment d’une injustice là. Surtout en sachant que toi, tu ne pouvais pas ne pas répondre. Monde cruel. Monde de merde. Qu’ils aillent tous se faire foutre, et Dieu avec. De toute façon, vu toute la merde qui t’arrivait, tu étais sûr qu’il était juste mal baisé et qu’il passait sa frustration sur toi, alors ça lui ferait probablement du bien à ce connard. Tu commençais à en avoir ras le cul. « Oui, bien sûr, tu travailles. Qu'est-ce que tu fais avec deux pistolets, dans ce cas ? » « Je te menace. » Ah, qu’est-ce que ça pouvait faire du bien de quand même réussir à se foutre de la gueule des autres. Il y avait peu d’autres choses qui pouvaient te détendre comme ça. Tu pinçais les lèvres dans un rictus moqueur. Tu étais au boulot là, fallait pas trop te détendre non plus. Il y avait quand même une putain de lame pointé contre ta gorge. Avec un soupire inaudible, tu raffermis ta prise sur la crosse de tes armes. « Tu sais quoi en fait ? Ca m’soule. J’m’en branle de ta boite, j’t’arrête dans les deux cas. » Et tu appuyas sur la gâchette.


HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas




Farfallina
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: The Midnighter
Pouvoir: Heure Secrète
Inventaire:
Farfallina
Date d'inscription : 21/04/2016
Messages : 55
Dollars : 65
Crédits : Merci Ming Yue pour le superbe vava et Neal pour la very beautiful signature ♥
Localisation : ... Devine ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t232-hikari-la-lumiere-de-minuithttp://astrophelcity.forumactif.org/t234-parce-que-hikari-a-une-vie-sociale-meme-si-c-est-difficile-a-croire

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   Sam 4 Mar - 20:20


Le "civil" ne tarda pas à répondre à ta question, avec un énervement non caché dans sa voix :

Je te menace.

... Non, vrai ? Tu le regardes... dépitée ? Enervée ? Exaspérée ? Tu n'en savais trop rien, mais ça devait être un beau mélange de tout ça à la fois. T'avais très envie de le remettre à sa place deux minutes en lui faisant une petite démonstration de force, mais tu ne fais rien de ça, car tu n'en n'eus pas le temps

Tu sais quoi en fait ? Ca m’soule. J’m’en branle de ta boite, j’t’arrête dans les deux cas.

Pardon ?!
Bang.
Un choc te fait basculer en arrière ; tu te rattrapes de justesse au tableau de bord derrière toi, mais une douleur te déchira le côté droit bas ventre. Tu poses ta main sur l'endroit, tu sens un liquide dessus. Tu jettes un coup d'oeil à ta main et voit un liquide rouge s'écouler dessus : te voilà donc avec une balle dans le ventre. Génial. Tant pis, il allait falloir se battre, tu n'avais plus trop le choix. Tu analyses rapidement la situation : un mec visiblement pas content te bloquait la sortie, il y avait une vitre fissurée qui semblait ne demander qu'à être brisée, et en prime tu te trouvais dans un endroit minuscule. Super endroit pour un combat, hein ?

Le choc passé, tu sors ta seconde lame rétractable et t'élances vers l'homme. Enfin... Tu t'élances... Comme tu peux. Tu essaie de lui faire une entaille au niveau du torse, mais pas trop profonde non plus ; t'avais beau être une vilaine, tu ne tenais pas pour autant à blesser mortellement quelqu'un ; juste histoire de ne pas avoir de mort sur la conscience. Ca serait quelque peu embêtant. Le vrai but de ta manœuvre étant de le repousser. Car dès que son attention fut détournée tu reprends la lampe -enfin, la lampe...- que tu avais dû faire tomber et envoie le signal. Avec ça, tu espérait avoir un peu d'aide, parce que là ça commençait sérieusement à chauffer. Déjà que t'étais pas la plus douée en combat, t'avais une blessure qui t'handicapait. T'aurais pas dû prendre cette mission en fait...


Trucs machin:
 
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hikari ♦ La routine, tout ça tout ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel-