AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 31
Dollars : 44
PNJ
MessageSujet: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Dim 17 Avr - 17:47


Mini-Event

Bien le bonjour à vous, chers Supers ! Vous l’attendiez avec impatience, voici venu le moment de se lancer à la recherche d’Elisabeth ! Selon les informations que vous a fournies le maire de la ville, elle a été vu pour la dernière fois sur la grande place centrale d’Astrophel. C’est donc là que commenceront vos recherches. Vous ne serez pas seul dans cette entreprise. Vous serez épaulé par votre QG qui enquêtera de son côté et vous enverra des informations quant à la position et/ou la description de la disparue.

Concrètement, comment cela se passera ? Pour ce qui est de l’ordre de passage, le voici :  Seiren > Romeo > Fiona > Lionel > Haven > Seth > Junko (oui nous avons simplement repris l’ordre d’inscription. quel staff de fainéants /die). Chaque participant dispose d’une semaine pour poster. Cette semaine passé sans réponse, c’est au suivant. Et vous devez poster à la suite de ce message ♥

Concernant les informations que vous recevrez, vous devez avoir remarqué (ou pas ?) que dans la ville se trouve une zone correspondant au QG de votre sponsor, généralement caché, et visible uniquement par les membres dudit sponsor. Les informations à propos d’Elisabeth seront postées là-bas, donc n’hésitez pas à aller jeter régulièrement un coup d’œil. Cela pourrait vous être d’une aide précieuse. Si vous ne savez pas où se trouve votre QG secret, envoyez-nous un mp, on vous l’indiquera. nous sommes gentils vous voyez. Bien évidemment, vos personnages ne sont pas omniscient, ni omnipotents, et ils ne lisent pas dans les pensées (à moins que ce ne soit leur pouvoir), aussi nous vous demandons de jouer le jeu si vous lisez dans le post de quelqu'un d'autre une information que votre personnage n'a pas, de ne pas faire comme si tout à coup, il le savait. S'il vous plait. ♥

Enfin, pour ce qui est des Civils ! Il y a bien sûr nos chers pnj anonymes qui nous sont bien utiles. Mais pas seulement. Un topic, parallèle à celui-ci (et plus décousu aussi), a été créé afin que les membres ne participant pas puissent suivre les évènements. AUCUN CIVIL NE DOIT POSTER DANS CE TOPIC. Si vous désirez faire interagir civils et supers, c’est par topic interposé (ce qui n’est pas forcément facile, nous le reconnaissons, mais c’est beaucoup trop le bazar autrement).

Vous savez déjà par où commencez vos recherches, vous recherchez quelqu'un du nom d'Elisabeth et se trouvant sur la Grande Place jusqu'à il y a deux heures. Bon courage ♥
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t96-rp-with-a-bunny
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 228
Dollars : 167
Crédits : Angebb pour l'ava ♥
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Lun 18 Avr - 10:41

« Mais où est-ce qu'elle est ? »
Tu scrutais sans relâche tes environs, une moue boudeuse plissant tes traits fins. Certaines faces t'apparaissaient floues à cause de la distance, cependant tu saurais reconnaître la personne que tu cherchais entre mille, donc cela ne te dérangeait pas vraiment.
Tu t'étais réfugiée dans l'ombre d'un immense bâtiment. Étant donné que seul quelques employés de celui-ci venaient par ici, tu étais tranquille. Personne ne te verrait tant que tu ne sortais pas de là. Et sortir de là, c'est justement ce que tu voulais. Tu commençais à en avoir marre d'attendre. Le souci c'est que tu fonctionnais en binôme, Seiren. Tu ne pouvais pas te lancer dans la mission comme ça, sans Junko. Ta partenaire qui ne s'était toujours pas manifestée. Alors tu attendais seule, derrière ton mur, qu'elle apparaisse. Pour ne rien arranger, à force de rester immobile dans ta carapace de titane, tu commençais à la trouver lourde pour tes muscles en pleine tétanisation.

Tu dévies le regard de quelques centimètres pour le porter sur l'horloge géante. Ça faisait bien vingt minutes que t'étais plantée là. Tu savais être patiente, mais ne voulais certainement pas décevoir ta patronne ; or au bout d'un moment, même toi comprenais que si tu ne bougeais pas maintenant, c'était un échec aussi bien pour Junko que pour toi. Alors tu réfléchis un peu, encore quelques minutes, en priant secrètement pour qu'une brune se jette sur toi en te demandant si t'avais pas trop attendu.
Peine perdue.
Tes épaules s'affaissent. Ce boulot de super-vilaine perdait un peu de son fun, sans ta partenaire. D'autant plus que sans elle, t'avais peur : tu perdais de plus en plus souvent le contrôle en ce moment, et sans elle et son contrôle vectoriel pour canaliser tes décharges, qui sait ce qu'il pourrait advenir des habitants. Et ne parlons pas de toi.

Allons, un peu de courage. Tu t'exhortes au calme, t'efforces de penser positif. Avoir peur de ton pouvoir n'allait rien arranger, au contraire. Il n'en devenait que plus dangereux encore, car tu perdais le peu de maîtrise que tu avais dessus. Tu inspires profondément, en fermant les yeux, puis expulses d'un coup sec tout l'air de tes poumons. Quand faut y aller, faut y aller, n'est-ce pas ? Alors tu places ton heaume sur ta tignasse dorée, t'enserres le pommeau de ton épée d'une poigne faussement assurée, et t'y vas.
Tu deviens ton autre toi.
A chaque mission, c'était la même chose. Tu pressais cet interrupteur invisible. Certains supers ne changent pas vraiment de personnalité en enfilant leur costume, mais toi, tu faisais un volte-face complet. Même pour une mission comme celle du jour – retrouver la fille de la belle-mère du maire de la ville, ça ne devrait pas demander beaucoup d'effort. Du moins, tant que les super-héros ne te cherchaient pas des noises. Le souci c'est qu'ils allaient forcément intervenir, et que ton rôle t'interdisait de fuir.

Après avoir contourné quelques immeubles, tu fais irruption dans la foule. Ils te remarquent, bien sûr ; certains te fuient même, alors que tu te contentes d'être là. D'autres, plus téméraires, poussent l'audace jusqu'à prendre quelques photos tout en partageant des commentaires. Tant d'attention te mettrait mal à l'aise, en règle général. Mais tu n'es plus la petite Seiren. Tu es la terrible Ruby, effrayante malgré ses fringants atours, par son regard carnassier.
Et Ruby, elle ne fuit pas l'attention ; elle la provoque. Ton personnage ne faisait pas partie de la classe "subtil" - c'est Equinox qui occupait ce rôle, dans votre duo bien rôdé.
Tu observes un instant, immobile, avant de t'approcher d'un civil.
« Toi. Je cherche une enfant, environ cinq ans, seule. Elle s'appelle Elisabeth. L'as-tu vue ? »
Même si ce civil voulait te fuir, il n'oserait pas. Pas avec une présence comme la tienne, imposante, effrayante.

HRp ;
Si un civil veut se servir de ce rp pour écrire dans le topic réservé aux civils, il peut tout à fait ! :3


- 5 roses de Pepper, Romeo, Mikhaïl, Yuugi & Ambroise ♥️ -


Fan clubs :
 
Paris-Brest crémeux
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 471
Dollars : 821
Crédits : Meera de mon kokoro ♥
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Lun 18 Avr - 11:40


WHERE IS ELISABETH ?
where is elisabeth ?
♦ ft. des gentils et des méchants
Une gamine de cinq piges. Ils sont drôles, là-haut, les supérieurs : les gosses de cinq piges, y’en a des tas dans la foule, tu sais même pas à quoi ça va te servir, de connaître ce détail. Ah, si, tu sais au moins que t’auras pas à taper l'incruste dans une maison close ou un bar pour la retrouver. Attends, une môme de cet âge-là, qu’est-ce que ça fait de sa vie, d’abord ? Ça pense sucreries et jouets colorés, non ? Tu sais pas trop et, clairement, t’es déjà lassé par cette mission, qui vient à peine de commencer. En règle générale, tu sais ce que t’as à faire, t’as toutes les étapes indiquées point par point, tu dévies toujours un peu —parce que t’es con, et qu’au fond, t’aimes bien improviser— mais t’en reviens toujours à la conduite indiquée. Là, pour toi, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin : y’a tellement de possibilités, de solutions, que tu ne sais même pas par où commencer. Alors tu restes planté là, immobile, dans une ruelle plus ou moins désertée. Les quelques rares passants qui te frôlent se retournent sur toi, pressent le pas et s’éclipsent quelques mètres plus loin, au premier tournant qu’ils rencontrent. Même ça ne t’amuse pas, aujourd’hui. Pourquoi t’as accepté de chercher la gamine de la belle-mère du maire, déjà ? Ah, oui, c’est vrai : t’as besoin de tunes. Tu soupires et, au couvert de ton masque, la tiédeur de ton souffle te revient à la figure. Ouais, y’a pas photo : t’en as déjà marre. Et t’espères sérieusement venir à bout de la mission en deux-deux, sinon tu finiras par perdre patience. Pourtant, t’aimes bien les gosses, hein ; mais pas ceux qui disparaissent.

Bon, on récapitule : Elisabeth, cinq ans, plus aucun signe d’elle depuis quelques heures. Très bien, allez ; cinq ans, à cet âge c’est facilement impressionnable, ça s’émerveille de tout et ça veut toucher tout ce qui fascine, pas vrai ? Instinctivement, tes yeux se lèvent vers la grande roue, qui trône à tout juste une petite dizaine de mètres de là où tu te trouves, un peu plus peut-être. T’imagines un scénario ; la gamine qui lâche la main de sa mère pour courir jusqu’à la grande roue et supplier qu’on la laisse faire un tour, puis qui est avalée par la foule, déportée et perdue de vue. Mais ça fait quoi, au juste, une enfant perdue ? Ça reste planté là et ça pleure, ou ça part à l’aventure ? Les seules fois où tu t’es paumé, toi, c’étaient dans les centres commerciaux où tes pères te traînaient, et il y avait toujours une âme charitable pour tendre la main à ce gamin paniqué que t’étais, dans ces moments-là, et t’emmener à l’accueil. Tu fronces les sourcils, quand l’idée de l’enlèvement te traverse tout à coup l’esprit. Quel intérêt d’enlever une môme ? Tu sais pas trop, tu sais juste grâce aux infos à la télé qu’il y a des tarés partout. A vrai dire, ça te fait un peu flipper pour la gamine, aussi tu préfères laisser l’idée de côté. Pas de conclusion hâtive, tu le sais : d’abord, des informations, des preuves, mener l’enquête et dévier ensuite, selon la direction que tout ça te fera prendre.

Tu t’avances enfin, tu quittes le couvert de ta ruelle paisible pour l’animation de la place, on te jette des regards mais tu t’en moques ; t’es Creep, là, et t’es occupé, t’as ton objectif en vue : un petit groupe d’enfants, qui sautillent frénétiquement, à deux pas de la grande roue qui vous surplombe de ses quelques cinquantaines de mètres. Tu t’accroupis et, en voyant leur mouvement de recul face à toi, tu regrettes presque de ne pas pouvoir ôter ton masque —en soi, tu pourrais, tu t’en fous un peu d’être découvert, mais tu sais que c’est dangereux, au fond. « Hey, les enfants, j’ai besoin de vous. Vous n’auriez pas vu une petite Elisabeth de votre âge, aujourd’hui ? » Face à toi, ils échangent des regards hésitants, pas trop sûrs d’avoir le droit de répondre. Et puis, le plus intrépide de tous s’avance d’un pas dans ta direction. « Tu sais monsieur, aujourd’hui on a vu trois Elisabeth ! Trois comme ça, d’abord ! » Et il affiche fièrement trois doigts, juste sous tes yeux, et tu peux pas t’en empêcher : tu souris, tu ris même, un peu. Ouais, t’aimes bien les gosses, en vrai. « C'est pas grave, merci quand même. » Tu te redresses, et les parents te remarquent enfin, se précipitent sur leur progéniture pour l’écarter de toi. T’es de Carvel&Son, crétin. T’es pas censé être celui qu’on regarde des étoiles dans les yeux, encore moins celui à qui l’on donnerait le bon dieu sans confession. Tu réprimes un reniflement, avant de t’écarter.

Bon, d’accord, t’avoues : t’es déjà à court d’idées, là, un peu. Mais si un jour t’es père, promis, juré, ton gosse, tu le tiendras en laisse.


He is always humming in #C18F67


Love & other strange things ♥:
 
super-banana
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t283-quiet-is-violent-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t290-we-re-broken-people-meerahttp://astrophelcity.forumactif.org/t611-topic-rps-et-chronologies-meera-co#5976
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 264
Dollars : 149
Crédits : Saul (avatar) & Jude (signa) ♥
Localisation : Hiawatha District
super-banana
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Jeu 21 Avr - 14:48



Looking for Elisabeth !
••• Event #1

Les rues sont assaillies par la foule, le soleil brille trop forts pour ses yeux trop clairs, et -comble de malchance- elle vient de trouer son tout nouveau jean en trébuchant, allègrement bousculée par les passants. Fiona grogne en constatant les dégâts ; si elle avait été une super de la trempe de Maxence, pas sûre qu’on lui rentrerait dedans de la sorte. Elle n’avait jamais été spécialement envieuse de toute cette célébrité, mais dans ce genre de moment, elle se disait toujours qu’il pouvait être agréable d’être un tant soit peu remarqué si tant est que cela puisse vous éviter de vous faire renverser à chaque coin de rue. M’enfin, si Fiona n’est pas du genre remarquable, c’est aussi un peu de sa faute ; pas de masque, pas de cape, pas de super costume pour faire comprendre aux autres qu’elle était Tiger Lily de chez XTF. On aurait plutôt tendance à la prendre pour une de ces jeunes désoeuvrés qui ne savent pas quoi faire de leurs journées à part zoner dans les ruelles.
Bref.

La mission du jour était passablement ardue. Retrouver une fillette à l'âge même pas déterminé dans tout ce monde n’allait pas être de la tarte. D’autant qu’elle avait peu d’informations à son sujet au final. Mis à part son appartenance à la famille du maire de la ville, tout ce qu’elle savait pour le moment était qu’elle était vêtue d’une robe blanche. Le soucis quand il fait beau comme aujourd’hui, c’est que les robes blanches ne sont pas si rares. Fait chier.
La rouquine se posa un instant à l’ombre d’une ruelle moins fréquentée pour réfléchir. Elisabeth devait être assez jeune, au moins assez pour ne pas avoir de portable sinon on aurait pu l'appeler pour savoir où elle se trouvait. Restait à savoir si elle était vraiment jeune, ou pas. Si elle avait dans les dix ans, alors elle avait (normalement) assez de jugeotte pour savoir quoi faire si elle s'était perdue -en supposant que ce n'était pas un enlèvement. Mais si elle avait moins de six ans, alors c'était plus compliqué. À cet âge là, il suffit qu’un papillon passe pour que l'enfant aille à sa poursuite et manque de se faire écraser trois fois en traversant la rue sans regarder –et c’était du vécu, Fiona avait bien frôlé la crise cardiaque trois fois ce jour là quand elle avait eu une seconde d’inattention et que sa soeur Willow en avait profité pour se faire la malle.
Bien entendu, il y avait des endroits qui auraient pu attirer Elisabeth plus que d’autres, mais Fiona, qui mettait toujours un point d’honneur à ce que les choses soient bien faites, ne voulait laisser aucune option de côté. Au final avec les enfants, tout est possible, elle était très bien placée pour le savoir.
Au final, Fiona ne voyait pas grand chose à faire pour le moment à part demander aux passants s’ils n’avait pas vus la disparue, en attendant que les services de renseignement de son sponsor ne lui envoient plus d’informations.

Elle se leva du bord du trottoir où elle s’était assise et rejoignit la place centrale pour commencer à faire ce pourquoi elle s’était déplacée. Heureusement, étant une jeune fille, non masquée de surcroît, personne ne semblait se poser de questions quant à ses intentions envers la fameuse Elisabeth, et on lui répondait assez sincèrement de façon générale. Même si le « navré je n’en sais rien » revenait quand même très souvent, à son grand regret.
Soudain, le coin de son oeil accrocha la silhouette d’un enfant -il devait avoir quoi, huit ans ? Neuf peut-être ? Jusqu’à maintenant, elle n’avait questionné que des adultes, et ça n’avait rien donné. Mais peut-être qu’un enfant, qui voyait le monde à une échelle différente et qui était marqué par des détails qui ne frappaient pas forcément les grands, était plus à même de l’orienter. Elle s’avança donc vers lui en forçant un sourire amical et s’accroupit en face de lui.

▬ Excuse moi ? Tu n’aurais pas vu une petite fille qui porte une robe blanche par hasard ? C’est ma petite soeur, je l’ai perdue de vue en descendant de la grande roue, ajouta-t-elle pour enterrer définitivement le moindre soupçon chez le garçonnet.

L’enfant pencha la tête sur le côté, l’air pensif, avant d’écarquiller les yeux, le visage éclairé d’une soudaine illumination divine. Il lui offrit un large sourire auquel il manquait les deux dents de devant, avant de lui attraper la main brusquement.

▬ Je crois que je sais où elle est, suis moi !

Fiona n’eut pas le temps de dire ouf qu’il la trainait déjà à sa suite en bousculant les passants sans ménagement.
Pitié, faites qu’il ne se trompe pas !

acidbrain






:♡♡♡:
 
Bans & Stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Ven 22 Avr - 16:41

Lionel lâcha un soupir las. Chercher une gamine, ce n'était pas palpitant comme mission. Mais bon, peut-être que la gamine serait moins ennuyeuse que l'intitulé de cette demande. Elizabeth, un nom classique. Portée par une reine d'Angleterre qui dirigeait sûrement son pays avec foi et conviction. Vu qu'elle était pas mal citée dans les livres de références. Il penchait la tête, comment trouvé une enfant. Il était sûr qu'il ne pourrait pas l’appâter avec des choses pour chats. Il roulait des yeux. Il savait pas trop quoi faire avec les jeunes. Il avait pas été fort en contact avec les gens en général.

Il regardait autour de lui, cherchant de regard les jeunes enfants. Il sourit, du moins il se forçait assez bien pour que ça paraisse naturel. Il s'approchait d'un jeune garçon aux cheveux blonds. Il se mit à sa taille. Il avait lu que c'était une marque de respect. Il ne croyait pas tout ce qu'il lisait. Mais qu'avait-il de mal à tester. Il savait que la gamine qu'il cherchait était un peu près de son âge et se servir de son pouvoir sur la foule servait à rien sans un semblant d'information. Autant la chercher à la source. Les jeunes avaient parfois l’œil bien aiguisé.

« Bonjour, je suis Lionel, je cherche une fille de plus moins ton âge. Ses parents sont inquiets pour elle.
-Je ne sais pas, m'sieur. Par contre, je peux savoir pour vous porter un collier aussi bizarre.
-Parce que je l'aime.
-Vous avez des goûts bizarres.
-Merci de ton aide, mon grand. »

Le petit partit sans demander son reste, bon, il avait fait chou blanc. Il ne lui restait plus qu'à en savoir plus. Il était pourtant sûr d'avoir pris le maximum d'information avant de partir. Ce n'était pas son genre de partir sans demander son reste. Enfin, il avait du se faire distraire par un félin. Il se gratta le menton, avançant un peu au hasard. Faisant plus ou moins attention où il mettait les pieds. Un indice, même le plus mince avait son importance. Il faudrait rentrer à la base secrète ? C'était une solution qu'il envisageait. Il devait être préparée au maximum. Chaque information l'aiderait. Il hochait vivement le pas. Ce qui avait le don d'être surprenant, un gars avec les cheveux rouge fonçant vers un endroit inconnu. Il devait avoir une description plus juste. Même s'il se doutait que cette question pouvait le rendre louche. Hum... Peut-être que c'était pas une bonne idée. Lionel savait quoi faire dans ce cas. Il prit un bonbon et l'avala avant de s'appuyer sur le mur son regard blasé rendait sa pose cool un peu ridicule. Mais il tentait une approche. Pour faire approcher les plus jeunes naturellement. Sauf que c'est l'inverse qui se produisait. Il haussa les épaules et en mangea un autre. Regardant la foule, dans l'espoir de trouver par cette manière la petite fille. Il devait être attentif aux gestes de chaque gamine. Soit elle était perdue et paniquée, soit elle s'amusait de sa liberté.



Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Dim 24 Avr - 2:31


A la recherche d'Elisabeth !
feat. Des gens



Elisabeth fut retrouvée morte, écrasée par un six tonnes alors qu'elle avait oublié de regarder à droite et à gauche avant de traverser la route.

The End
Gi-Gi ! Giii-Gi ! ~♫

... Attendez quoi ? Ce n'est pas ça l'histoire ? Attendez, faut qu'on revérifie les données là. Petite fille... Check. Elisabeth... Elisabeth ? C'est quoi ce nom ? Serait-on de retour en Angleterre ?

Ok non pardon, petite étourderie, ça arrive à tout le monde c'est bon, fermez-là. Ici on parle d'une mission réelle, d'une quête sur le tableau de la guilde qui rapportera une jolie somme, d'une promesse de glande totale pour les semaines à venir quoi ! Mais si (presque) tout le monde ne voyait que le gain juteux, Haven lui plaçait l'argent en seconde position dans ses motivations, comme toujours. Les billets feront toujours tourner le monde, et pourtant le sien carbure à la force de son imagination, ainsi qu'à sa dose quotidienne de fun.

Retrouver Elisabeth sera donc un jeu de cache-cache, mais pas n'importe quel jeu de cache-cache. Oublions les gentilles parties après l'école où un désigné loup compte jusqu'à dix mille pendant que les autres partent trouver the cachette dans les bois. Ici on affronte une championne invaincue messieurs dames ! Ça n'allait donc pas être de la tarte pour retrouver une telle pro-gameuse... Tarte... Allons manger une tarte tiens !


- Bonjour ! Je vais vous prendre une part cerise-chantilly, et une autre chocolat-nougat s'il vous plaît.

Quoi ? Si 'Lisa se cache dans une boulangerie de la zone commerciale d'Haylen, Gameboy pourra être le premier à la trouver comme ça. Enfin non, il n'irait pas fouiller les arrières-boutiques de chaque établissement avec sa tenue de civil, il n'aurait aucun droit d'agir de la sorte. Puis les patrons avaient précisés qu'il fallait commencer les recherches vers la place centrale, là où se tient la grande roue, parce que c'est le dernier endroit où on aurait vu la championne avant qu'elle ne disparaisse. Inutile donc de perdre du temps dans un autre district, les traces les plus fraiches se trouvent là-bas !

Caelan mangeait donc tranquillement ses pâtisseries sur le chemin, ignorant comme à son habitude les quelques regards qui osaient le juger devant son attitude peu commune. Car en plus de consommer quelque chose d'aussi peu conciliant avec l'action de mettre un pied devant l'autre, le garçonnet n'arrivait pas à placer la nourriture dans sa bouche sans s'en foutre partout autour des lèvres. Vu de l'extérieur on a donc un jeune homme tenant maladroitement une boîte encombrante, l'emballage qu'on donne pour servir ces merveilles sucrées, juste en dessous de sa tête dont le bas était recouvert de crème chantilly rosâtre. C'était d'un ridicule...

Armé de son fidèle side-kick, le sac à dos, l'enfant adulte termina sa gourmandise le plus vite possible avant d'aller y piocher des mouchoirs dans la poche avant. Toujours avoir un paquet sur soi, on ne sait jamais quand on peut en avoir besoin. Pour cela que ce sac regorge toujours de petits objets importants pour le garçon, comme son chasseur modèle réduit et son masque de Gameboy. Aujourd'hui il contient d'autres petites surprises, prévues exclusivement pour cette mission spéciale, des surprises qui se révèleront bien assez tôt ne vous en faites pas. Débarbouillé de toute tâche sucrée sur les joues et les mains, le héros était enfin prêt pour commencer les recherches !


- Bon, il est temps de débuter le show !

Se tenant sur la grande place centrale du quartier, Haven adressait un regard empli de défiance vers la statue posée au centre. Pourquoi la statue ? Tout simplement car il représente le gardien des secrets de cette zone, le seul ayant une parfaite visibilité de tout ce qui s'y passe 24 heures sur 24. Ou bien tout simplement car le brun aimait bien tirer des tronches "classes", s'imaginant toujours prendre des poses dignes d'un héros de comics. Le seul problèmes étant qu'ici sa vie n'est pas découpée par cases, et que donc cela le rendait juste un peu idiot...

Néanmoins le gamin savait faire preuve d'ingéniosité quand la situation le demande. Son crane n'est pas rempli que d'air rassurez-vous, un peu de cerveau y flotte dedans croyez-le ou non. Et qu'est-ce que son esprit enfantin a bien pu concocter pour contrer la stratégie imparable d'Elisa' ? Simple, des figurines de soldats ! Vous ne voyez pas ce que c'est ? Ce sont de petites pièces de quelques centimètres de haut faites dans une sorte de plastique, toutes vertes, ayant pour forme des soldats d'infanterie du dernière siècle. Imaginez donc posséder une telle armée, assez discrète en taille pour se faufiler partout tout en possédant l'expertise pour remplir n'importe quel objectif les doigts dans le c... Nez.

Impossible vous dites ? Mais impossible n'est pas Haven !


- Aller les gars ! Vous avez compris la mission ? Alors rompez, et ne me contactez que si vous avez des nouvelles concernant la cible. Compris ?

Armé de son sac, il avait tiré de ce dernier une grosse poignée d'éclaireurs avant de leur insuffler la vie grâce à Playmobil. Un pouvoir bien pratique, si on oublie les quelques contraintes qu'il possède. Ces gars possédaient maintenant la personnalité et la volonté de véritables bérets verts, quoi que ce titre veuille dire, et il fallait donc se comporter envers eux comme un véritable général pour espérer les gagner sous son commandement. Ajouté à cela, Cael avait aussi un talkie-walkie factice sur lui pour les communications longue distance... Sauf que les figurines reprennent leur fonction première, qui est de procurer amusement chez les plus jeunes, une fois le périmètre des six mètres dépassé. Donc pendant que les bonhommes verts font leur travail, le héros se devait de rester en mouvement pour assurer leurs fonctions vitales.

Pas facile la vie de héros, vraiment.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Petit mot inutile HRP:
 
maman sadique
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 270
Dollars : 215
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
maman sadique
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Dim 24 Avr - 21:56

attendre. meilleure technique d'investigation depuis 1992.

Si tu devais être sincère avec toi-même, et bien que tu te refusas à te l’avouer cela pouvait avoir du bon parfois, tu te faisais profondément chier. Alors que tes pas te menaient vers la Place Centrale d’Astrophel, tu te demandais encore pourquoi par tous les diables tu avais accepté cette mission. Une question simple en soit dont tu connaissais parfaitement la réponse. Pour l’argent. Tout simplement. Toi, tu n’étais pas de ces héros au cœur tendre, amoureux de la race humaine. Toi, tu étais un héros à l’âme pourrie. Un individu corrompu jusque dans le moindre de ses os. Ton intérêt n’était pas dans la survie d’une chieuse de premier ordre qui avait brusquement décidée de se faire la malle ou infoutu de ne pas se faire enlever par le premier venu. Qu’elle soit partit de son plaint grés ou non, Elisabeth te courrait sur les nerfs. Et cela ne faisait que quelques minutes que tu la recherchais ! Bien, pour sa défense et d’un point de vue purement objectif, ce n’était pas tant de sa faute que celle des informateurs de Persona. Une photo, ou même pas, une simple description physique n’aurait pas été refusé ! Mais non, tu n’avais rien. Rien à part un prénom. Ah oui, et c’était la petite-fille de la belle-mère du maire d’Astrophel. Ça t’avançait beaucoup dis donc.

Tu maudissais donc ton appât du gain qui t’avait poussé à agir avec toute ta mauvaise humeur alors que tu parcourais des yeux la place qui s’étalait devant toi. En vain, bien sur. C’était un weekend de printemps, il faisait beau, il faisait chaud. Et par conséquence, c’était une foule, une masse grouillante d’êtres humains qui s’était emparé de l’étendue de pavés blancs. Hors de question de ne serait-ce que penser à utiliser ton pouvoir pour espérer te dépêtrer de cette mission et en finir rapidement. Tu ne ferais que t’offrir une puissante migraine sur un plateau d’argent. C’était une option en moins pour toi. Dommage très cher. Try again. Il ne te restait que la vieille méthode des questions à poser, encore et encore, en espérant que le service d’information ne se réveille pour trouver quelque chose d’intéressant. Tu gardais ton oreillette allumée, au cas où, alors que ton pas trainant t’entrainait dans la danse infernale et éternelle des citadins.

Pourtant du coin de l’œil, tu distinguais des personnes qui, dans un autre univers, auraient parues des plus louches, mais qui dans celui-ci étaient presque normaux. Des personnes excentriques, des personnes inquiétantes. Des personnes dans des vêtements peu habituels, presque en uniforme d’une profession non identifiée. Héros ou Vilains ? Tu t’en moquais bien sur l’instant, ta seule constatation était que tu n’étais pas le seul sur ce coup-là. Ca n’arrangeait pas tes affaires comme tu l’aurais souhaité, mais dans un sens tu savais que tu pouvais en tirer un certain avantage. Un très discret sourire se dessina sur ton visage jusque là agacé et morose. Tu n’avais pas mis de tenue particulièrement voyante, et cela allait bien te servir alors que tu te rapprochais l’air de rien d’un individu en pleine utilisation de son pouvoir. Ou de technologie ? Peu importe sur le moment. Ca ne t’intéressait pas au-delà de la négligence de s’exposer ainsi.

Tu ne savais pas à quel sponsor il appartenait. Peut-être au même que toi ? Tu t’en foutais allègrement. C’était une mission solo, et aussi chiante soit-elle tu avais bien l’intention de la réussir. Alors si tu devais mettre des bâtons dans les roues de membres de Persona, tant pis. Si tu devais mettre des bâtons dans les roues de Super d’autres sponsors, ce serait bonus. Tu allas d’adosser tranquillement contre un arbre, les mains enfouit profondément dans tes poches dans une attitude parfaitement décontractée. Même si tu gardais un œil sur le flot d’inconnus qui traversaient la place, te demandant à combien la probabilité qu’Elisabeth te passe sous les yeux était élevé, tu n’avais plus qu’à attendre. Attendre que ton sponsor se bouge le cul pour te trouver des infos. Ou attendre qu’un autre Super fasse le travail d’investigation pour toi.



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Dim 24 Avr - 23:03

À la bourre putain, j'étais à la bourre. Et ça, c'était la merde. Vraiment.

J'ai jamais été une fille inquiète de nature, jamais. Pourtant depuis quelques temps, laisser Seiren seule sur le terrain, c'est limite si ça me terrifie pas. Or, là, je suis à la bourre, j'ai plus d'une demi-heure de retard – et de course, ET DE COURSE – et honnêtement, j'le sens pas. Bon après, je devrais arrêter de flipper pour rien et avoir un peu plus confiance, aussi, mais c'est au dessus de mes forces j'crois ; j'aime trop Seiren pour avoir confiance, tout à fait. Exactement. Et j'emmerde le monde. Et accessoirement, je frôle un peu la schizophrénie, à me parler toute seule – parce que je dis tout ça à voix haute en pleine rue. Et même que d'ailleurs, les gens ont tendance à me regarder bizarrement – au pire, j'en ai rien à foutre. Premièrement, j'en ai jamais eu quoique ce soit à cirer de ce que les autres pouvaient penser – et à fortiori de moi – et deuxièmement, la personne concernée est blonde, avec les yeux rouges, dont le prénom commence par « Sei » et finit par « ren », et constitue une des personnes les plus importante de mon monde. Alors tout ça justifie parfaitement que j'ai réellement rien à battre des regards tantôt surpris, tantôt me toisant comme si j'étais dingue. J'aime ça, moi, être dingue. Voilà.

Et avec tout ça, j'suis toujours en train de courir. Putain. Je sais, y en a pas ici – et encore, on en sait rien hein. Puis sinon on dit prostituée. Putain, Setsuna me fait vraiment du bourrage de crâne. C'en est effrayant. Raaaah concentration ! Un regard vers la montre – quarante fuckin minutes de retard bordel ! - et je continue de courir. Je commence à être un peu essoufflée, à courir de la sorte, avec mon sac sur une épaule, sac rempli de... mon costume. Parce que je pouvais pas me changer avant de partir, non. Trop réfléchi et compliqué, enfin ! C'est mieux de s'encombrer et de devoir trouver une solution sur place ! Et meeeeerde.

Puis j'arrive. Enfin. Encombrée par mon sac, le regard parcourant les environs, essoufflée, contemplant l'arrivée de quelques individus suspects – mais pas la seule qui ait une réelle importance, génial – et sans savoir où je pourrais me changer. Évidemment. J'allais pas me désaper en plein milieu de la Grande Place pour enfiler mon costume, hein. Allez, strip-tease ! Avec supplément « identité secrète plus trop trop secrète », tant qu'à faire. Donc je souffle, puis je continue d'avancer, même si j'commence à fatiguer un peu, à la recherche d'un endroit discret pour me changer. D'un endroit discret dans un des endroits les plus fréquentés de la ville, lors d'une chaude et agréable après-midi de printemps. Des fois j'me dis que je crois encore au Père Noël.

C'est lors de ma marche hasardeuse mais passionnée que je me rend compte que je viens d'écraser des trucs bizarres tous verts qui marchent seuls, et que, évidemment, je trouve rien de mieux à faire que gueuler « DES EXTRATERRESTRES ! ». Ce qui, encore une fois, me fait passer pour totalement saine d'esprit. Mais, encore une fois, j'en ai rien à battre. Alors je continue juste de chercher, mais en regardant derrière moi cette fois, le regard vissé sur ces petits machins trop marrants. Parce que comme ça, je trouverais plus facilement ma planque. Efficace. Ma méthode est certifiée et tout. Puis je me ressaisis – même si, franchement, ces trucs sont horriblement fascinants, ce fut difficile – et je gueule un « SEIREN ! », histoire de me rappeler de mon objectif.

Parce que non, mon objectif, c'est pas de trouver la gosse de cinq ans, ce pour quoi je serais rémunérée ; non, mon objectif à moi, c'est de trouver ma binôme qui cherche la gosse de cinq ans. On a pas tous les mêmes valeurs.

Et donc, je retourne à ma quête... première, soit, une planque. Je m'inscris tout à fait dans une logique d'enquête, présentement. Rienàfoutre. Puis enfin, je repère un coin, une ruelle paumée que personne ne semble remarquer. C'est des paillettes dans les yeux que je m'avance, tellement que j'en viens presque à courir – encore – et que je réalise que mon sac vient de rentrer dans quelque chose qu'après avoir entendu un cri comprenant un certain nombre d'insultes. Je tourne tout juste la tête pour contempler une silhouette masculine sans m'y attarder et repars sans même m'excuser. Parce que la politesse, c'est pour les tapettes. J'arrive enfin à ma planque, me change, et, étant enfin chanceuse, je constate une petite cache très discrète ou j'arrive à caser mon sac. Je peux donc repartir l'esprit tranquille. À peu près.

Non parce que concrètement, maintenant, je suis juste une vilaine en plein milieu d'une foule, et si certains hèlent des Elisabeth, moi  je gueule des « RUBY ». Parce qu'on a décidément pas tous les mêmes valeurs.



family & co:
 
bann & stuff:
 
X-Trem Factory
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t96-rp-with-a-bunny
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 228
Dollars : 167
Crédits : Angebb pour l'ava ♥
X-Trem Factory
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Mar 26 Avr - 12:28

Maintenant que la mission était lancée, tu avais rangé tes préoccupations vis à vis de ton binôme dans un coin de ta tête. Oh tu espérais qu'elle allait bien, évidemment, mais tu ne pouvais pas te permettre de te dissiper plus que cela durant le travail. D'ailleurs, la musique qui te guidait actuellement était digne du donjon final dans un jeu vidéo : assez sombre, pas spécialement rapide, mais surtout chargée de mystère.
Tu n'étais pas ici pour te battre cette fois-ci, mais pour avancer à tâtons dans le labyrinthe que représentait la ville. À la recherche d'un objectif appelé Elisabeth. Ne sachant trop que faire d'autre, tu avais commencé par interroger un passant au hasard – ou peut-être avais-tu été attirée par sa chevelure neigeuse, signe qu'il était lui aussi albinos.

Pas de chance, ce jeune homme semblait en savoir encore moins que toi. Tu le toisas avec un rictus de dédain. « Inutile. » On s'attendrait presque à t'entendre lui demander pourquoi il existait. C'est en tout cas ce que soufflait la voix vicieuse en toi. Tu parvins cependant à l'ignorer, et tournas sèchement les talons avant de t'éloigner sans mot dire.
Quelques mètres plus loin tu aperçus l'un de tes collègues, accroupi face à un groupe d'enfants. Tu fais encore quelques pas dans sa direction, ce qui te permet d'être juste assez proche pour l'entendre remercier les bambins – pour contre-balancer la médiocrité de ta vue, ton ouïe s'était énormément développée. Devinant qu'il n'allait pas tarder à se lever tu te figes en croisant les bras, et attends quelques secondes qu'il te rejoigne.
« Je ne te savais pas aussi poli, Creep. Aurais-tu un faible pour les enfants ? » Le ton moqueur et le petit sourire ironique ne tromperaient sans doute pas ton interlocuteur ; il se doutait probablement qu'au fond, tu ne pensais pas à mal de lui. Romeo était ton ami, et pour s'entendre avec toi, il devait effectivement apprécier les enfants. Une partie de toi lui en était reconnaissante, tout le monde ne supportait pas tes gamineries.

Enfin, vous n'étiez pas là pour discuter. Remettant tes priorités dans le bon ordre, tu laissas ton sourire de côté. « Tu as trouvé des infos ? » Tu te retins de demander aussi s'il n'avait pas vu ta binôme. Ce n'était pas le moment.


- 5 roses de Pepper, Romeo, Mikhaïl, Yuugi & Ambroise ♥️ -


Fan clubs :
 
Paris-Brest crémeux
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t130-i-feel-so-absurd-in-this-life-o-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t362-you-re-part-of-a-machine-romeohttp://astrophelcity.forumactif.org/t575-carnet-de-bord-romeo-co
Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 471
Dollars : 821
Crédits : Meera de mon kokoro ♥
Localisation : Hiawatha
Paris-Brest crémeux
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   Mar 26 Avr - 15:32


WHERE IS ELISABETH ?
where is elisabeth ?
♦ ft. des gentils et des méchants
Tu pourrais rester là des heures, planté au milieu de la foule, que ce serait juste une chose de plus à ajouter au palmarès des trucs étranges que tu fais, dans ta vie. Une parmi tant d’autres… Ouais, tu divagues. Tu pourrais rester là. Mais y’a l’éclat d’une armure luisante qui vient te brûler les yeux et, à l’ombre de ton masque, t’esquisses un sourire. Bien sûr, qu’elle est sur le coup. Sans son inséparable, cela dit ? T’as du mal à y croire, un peu. Pourtant, t’as beau jeter des oeillades alentours, tu ne la vois pas ; pas d’Equinox dans les parages. T’approches, intrigué, curieux, puis tu ne l’avoueras pas, mais t’es pas totalement mécontent d’être arraché à ta profonde lassitude, qui te donne juste l’envie de faire marche arrière.
Oh, tiens, c’est une idée… Rentrer au quartier général, prendre une autre mission, certes moins bien payée, mais moins casse-tête, aussi. En plus, ils sont tous sur l’affaire Elizabeth ; t’auras champ libre sur le tableau de chasse. A la réflexion, l’idée te paraît pas mal, et même clairement envisageable. A méditer, donc, si tes nerfs finissent par en avoir assez de chercher une gosse même pas foutue de tenir la main de sa mère plus de trois pas. « Je ne te savais pas aussi poli, Creep. Aurais-tu un faible pour les enfants ? » Tu plisses les yeux ; t’as toujours ce sourire en coin qu’elle ne verra pas, mais qui pétille dans tes prunelles. « Faut bien, quand on en est entouré. Tu ne crois pas ? » C’est gratuit. « Tu as trouvé des infos ? » Tu ricanes, après un temps de réalisation. Atterris, un peu, bon sang. La mission, évidemment. « Que dalle. Sauf si savoir qu’il y a au moins trois Elizabeth qui se promènent dans le coin, c'est primordial comme info. » Sa daronne, elle pouvait pas lui donner un prénom un peu moins commun, sinon ?

Tu soupires, relèves tes manches —t’as chaud, et tu t’en fous un peu de ce qui peut être dévoilé sur tes bras— et tu balayes à nouveau les environs du regard. Prénom commun, tenue commune, âge où l’on est trop stupide pour savoir ce que l’on fait et les conséquences de nos actes. Plus difficile, ils n’avaient pas en stock ? « Peut-être qu’on pourrait demander au type qui se charge de la grande roue. Même si les gamines il a dû en voir passer des tonnes. On a rien à perdre. » Sauf du temps. Du courage, de la motivation et de la volonté, aussi. T’attends même pas de savoir si Ruby te suit, tu traces jusqu’au petit habitacle devant lequel la file paraît interminable —tout ça pour trois minutes à toucher le ciel ; ça t’a jamais vraiment fait fantasmer les grandes roues. Tu grilles un peu les places, tu t’en fous ; on te cède volontiers le passage parce que t’inspires la crainte —et c’est juste parce que t’es un Super, sinon c’est clair que de carrure, t’impressionnes personne. « Pardon, tu lances au type qui gère les entrées. J’cherche une gamine, disparue depuis deux heures, Elizabeth ? » Le type hésite, s’agace, non, il sait pas, peut-être, tu crois qu’il retient la tronche de tous ceux qui passent sous son nez, qu’il leur demande leur prénom, leur travail, leurs antécédents juridiques et leur numéro de carte bancaire ? Pas coopératif, tu songes. Bref, tu recules ; t’obtiendras rien de lui, et il te fait clairement comprendre que t’es à deux doigts de lui foutre en l’air son aprem’ de revenus.

T’es prêt à faire marche arrière, à revenir vers Seiren, quand t’entends qu’on gueule des Ruby, quelque part dans la foule, plus loin ; tu sais pas, tu vois pas vraiment. T’entends juste cette voix, trop ténue pour savoir à qui elle appartient. Mais t’as bien ta petite idée, au fond. Tu ricanes, en lançant un regard à la blonde en armure. « J’crois qu’on te cherche. Toi aussi, t’as lâché la main de maman quand fallait pas ? »


He is always humming in #C18F67


Love & other strange things ♥:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers   

A la recherche d'Elisabeth ! {event 1} Topic des Supers
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Place Centrale-