AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars mangas ☆ rp libre ☆ mini-events réguliers ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
(lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Jeu 18 Mai - 14:12

Cinq minutes qu'on cause, et j'me sens déjà plus proche de ce type que de... beaucoup de gens. Pas que je sois une asociale ou quoi, mais les gens me regardent tous comme une débile et c'est lourd à la longue...
OK, je nie pas que j'ai des réactions connes.
Et une intelligence souvent très limitée.
Mais ! J'aime pas les gens. Résumons la chose ainsi. J'aime pas beaucoup les gens (à part mes sœurs et Seiren, globalement).
Mais lui il est cool.
Bizarre, mais cool. Grave cool. Gamer. J'l'aime bien. C'est officiel !

Je parle je parle je parle encore, sans vraiment réfléchir (bon ça change pas) ni vérifier s'il m'écoute, mais étrangement, j'suis persuadée qu'il le fait. Je ne sais pas cerner les gens c'est un fait, mais j'ai l'étrange certitude que j'ai capté son attention. Pour certains (genre Setsu') ce serait logique sans doute. Mais de 1, la logique et moi ça fait 18, et de 2, j'comprend rien au genre humain.
J'comprend rien aux genres tout court.
Je suis tellement philosophe c'est incroyable... Attendez ça n'a aucun sens.
Avant de ne dériver pour de bon, je repose mon regard de surexcitée sur lui qui penche la tête. Il songe peut être à ce qu'il va me répondre, ou à quel point je suis bizarre ou bête. Ou à ce qu'il va bouffer ce soir, j'sais pas j'suis pas dans sa tête hein.

« Ah la switch, je l'ai commandé pour l'avoir. Ce nouveau Zelda est super cool. Je ne vais pas t'en parler plus que ça. Car c'est un jeu qui se vit comme la plupart des jeux de cette licence tu va me dire. Oui, toutes. Même les rétros. Certaines fonctionne très bien. D'autres ont quelques menus soucis. Mais je réglerai ces derniers sans trop les abîmer. J'attends avec impatience des suites. Même si j'avoue que ça ressemble parfois à du troll vu le nombre de teasing qu'on a eu sur certaines licences ou de réédition. Tu sais que m'adorer alors qu'on a en commun que le jeu c'est un peu maigre carnivore ? Mais soit. T'es pas si débile que ça. Tu gagnes un point. »

Commençons par dire qu'il ne méditait visiblement pas au contenu de son réfrigérateur. Ajoutons ensuite qu'absolument tout ce qu'il est dit est passionnant (et que cette phrase est dénuée d'ironie). Je hoche la tête à sa première remarque ; il est pas con, c'est mieux de l'essayer sur la nouvelle console tant qu'à faire. Faut vraiment que j'mette de côté pour me la prendre... argh. Après quant aux teasing... C'est pas faux. Mais comme on dit dans l'milieu :
MONEY MONEY MONEY ♪
J'ai un rire, j'sais pas si c'est à ma pensée ou à son, euh, "compliment" ? Merci de me traiter de "pas si débile que ça", faudrait que ça m'arrive plus souvent.
Je crois.
Je vais pas mal le prendre.
Je m'en fous.
En plus j'ai gagné un point. Voilà quoi.

« Merci merci. »

Je sais pas si c'était nécessaire de le remercier mais- oh. Il se penche vers moi et m'attache un badge sur la veste. Je le laisse faire sans piper mot. J'pourrais le taquiner sur son côté sans gêne en faisant bien référence au fait que j'suis pareille mais que donc, il s'aligne sur mon comportement (ce qui serait pas vu comme un compliment par certains)(aucune pensée pour personne de concret. P E R S O N N E). Mais en fait j'm'abstiens, et quand il s'éloigne, je porte la main à mon nouvel insigne pour comprendre la référence après une à deux secondes d'intense réflexion.
Très, TRES intense, la réflexion.
Et alors mon sourire illumine mon visage, et je relève le regard vers lui.

« Je préfère le pc aussi, sache-le. Qui sait on s'est peut-être croisée dans une game de league of legends. Je te vois bien tanker... »

Non mais c'est officiel, j'aime ce type.
Euh attendez...
Lionel ? Il me semble que c'était ça.

« Peut être ! Et mec, tu m'as tellement cernée s'te plaît. Ouais, j'suis tank. Et toi ? Et c'est qui ton main ? J'dois avouer, ça fait un moment que j'ai pas pu m'y remettre à cause du taff. J'bosse dans un sponsor et- » et je suis pas censée dire ça « -et ça prend masse de temps quand on s'implique dans son boulot, pas vrai ! Après j'pourrai me prendre la switch... Donc ça va... C'est productif... Vas y, parle moi de ta collection ? »



family & co:
 
bann & stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Jeu 18 Mai - 14:53

Lionel se gratte nonchalamment le cou. Il n'est pas lassé, loin de là. Ça fait des années que les gens ne suivaient rien de ce qu'il pouvait raconter. Pourtant il essayait tant bien que mal de rester à leur niveau. Comme quoi le vieil adage du jeun qui pouvait rendre violent était encore de rigueur. Il roulait des yeux à cette aidée. Il fallait être complètement à la ramasse pour confondre réalité et cette fiction. Bon, c’est vrai que c'était particulièrement en réalité virtuelle. Mais l'humanité avait changé, ce n'était pas pour garder ces idées typique de nos cousins éteints. Il souriait un peu, c'était rare chez lui, même son duo n'en avait pas si soudainement. Il pouffait, il avait vu juste. Il ne riait plus depuis des années. Mais elle avait un peu réussi à le faire. Il reprenait son air blasé naturel. Il devait répondre à ses questions. Il se grattait le menton. Alors qu'elle parlait un peu librement des sponsors. Il soulevait un sourcil. Une concurrente ? Elle n'était pas à Persona en tout cas. Car il avait épuisé nombres de gens de là-bas. C'était souvent un boulot contraignant, il ne faisait pas pour l'argent, personnellement, plus par conviction. Mais chacun ses priorités.

« On se fera une partie de Mario kart. Si tu gagneras de me donner un gage... Mon main, en ce moment, j'adore jouer avec Gnar, il est petit, mais j'aime bien ses capacités. J'ai joué un moment Lux et Riven, j'aime pas trop jouer support. Mais je l'ai déjà fait. Tout dépens de la partie. Je veux carry le plus de games possibleJe travaille aussi, mais rien de tel qu'un jeu, ma collection ? Ça serait trop long à faire la liste... regarde plutôt ça... »

Il avait dit ça en lui tendait son téléphone portable, sur son dernier, une photo rassemblant ces petites machines qu'il aimait beaucoup. Il en avait tout un tas et avait tout un album avec. Les montrant sur toutes leurs coutures. C'était un passionné, un vrai, un pur. Il ne plaisantait pas quand il disait que cette fille pourrait peut-être le battre. Il n'était pas si imbattable que ça. Mais était fort, son grade de master pouvait le prouver. La majorité des joueurs de cette catégorie parlait (mal) anglais. Enfin, il l'écrivait avec leur pieds. Utilisant des raccourcis bizarres. Mais c'était ça l'univers du jeu en ligne. Il s'était fait.

« Du coup, je ne suis pas des plus régulier. C’est plus les jeux qui me manquent par moment. Mais heureusement on a les émulateurs. Nos sauveurs de la toile. »

Il n’aurait pas assez de sa vie pour tous les tester. Et il avait d'autres choses à vivre. Comme voir le visage de cette demoiselle lors de la défaite ou de la victoire. Embêter son duo avec sa nouvelle amitié. Il finirait par lui dire un truc débile. Lui se mettre en couple ? Quand Peach ne se fera pas enlever par le monstre fidèle à la licence principale de cette licence japonaise faite pour le plus grand public. Sauf que les derniers niveaux étaient plus compliqué à maîtrisé sans un certains doigté.



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Mer 7 Juin - 11:40

Il rit, puis il reprend son air blasé. J'sais pas s'il est bipolaire ou quoi, ou si je suis tellement surpuissante que j'arrive à faire rire un mort vivant.
J'vais dire la seconde option.
En plus c'est grave classe de faire rire des morts-vivants.
Là n'est pas la question. J'espère juste qu'il ne donnera aucune importance à mon aveu - autrement appelé "gaffe" - et qu'on reviendra vite sur le sujet qui nous préoccupe : à savoir, les jeux vidéos. Et plus précisément encore, sa collection, qui ressemble fort à la caverne d'Alibaba. En tout cas dans ma tête ça y ressemble (quoique je doute qu'on ait besoin d'une quelconque invocation afin de rentrer chez lui...).

« On se fera une partie de Mario kart. Si tu gagneras de me donner un gage... »

Je me penche en avant et, je crois, le coupe dans en pleine parole. Oui, je sais, c'est mal, déso Setsu, calm down.

« DEAL ! Ah ! euh... désolée. Tu disais ? »

Evidemment j'dois avoir l'air d'une gamine prise en faute. Ce que... je suis un peu, tout de même... un tout petit peu... une gamine qui a fait une bêtise... la "gamine" en moins... ou pas...
Enfin bref, il ne semble pas spécialement affecté par mon intervention pleine de politesse. Il continue même sur sa lancée sur le même ton. Ce type est incroyable, rien ne le perturbe.

« Mon main, en ce moment, j'adore jouer avec Gnar, il est petit, mais j'aime bien ses capacités. J'ai joué un moment Lux et Riven, j'aime pas trop jouer support. Mais je l'ai déjà fait. Tout dépens de la partie. Je veux carry le plus de games possible. Je travaille aussi, mais rien de tel qu'un jeu, ma collection ? Ça serait trop long à faire la liste... regarde plutôt ça... »

Je me dis qu'il parle quand même beaucoup et que je dois être foutrement absorbée par ses paroles pour ne pas manquer de patience. Non parce que de base, j'ai une patience négative m'voyez. J'aime beaucoup les champions qu'il me cite et je hoche la tête. En ce moment je suis sur Volibear mais faudrait que j'en essaie d'autres... Ouaiiis... Même si tout ce qui est support, same, j'aime pas vraiment. J'aime trop être dans la mêlée pour ça.
Il me tend son téléphone et je me penche, j'approche la main, sans tenir le téléphone pour autant, dans un réflexe. La luminosité n'est pas assez élevée pour que je n'ai pas à légèrement plisser les yeux, mais en fait, j'y vois assez bien ce qu'il me montre. Et ça a le don de me mettre des paillettes dans les yeux, faut bien le dire. Je lâche même un « wow la vache » tout à fait admiratif. C'est ce qu'on appelle un passionné, un vrai. Je crois que je fais pale figure à côté, à utiliser les jeux plus comme un défouloir qu'autre chose. Quoique je suis une vraie gameuse, là n'est pas la question ; mais lui c'est un passionné, pas juste un joueur. C'est le level au dessus. Mais je relève le défi ; je l'affronterai ! Mwahahaha !
Il ramène le téléphone à lui, et je lui fais un grand sourire.

« Du coup, je ne suis pas des plus régulier. C’est plus les jeux qui me manquent par moment. Mais heureusement on a les émulateurs. Nos sauveurs de la toile. »

Je hoche la tête. Il fait référence aux vieux jeux, sans doute ? Je me redresse, me réinstalle correctement à côté de lui.

« Ouaiiiis je vois. J'dois avouer que c'un défouloir pour moi, du coup j'suis plutôt régulière. Mais toujours pareil, le boulot... Bah ça s'appelle avoir une vie quoi. Et c'est chiant. C'est nettement mieux d'en avoir plusieurs derrière un écran. »

Je lui envoie un regard complice et malicieux. A chaque jeu, c'est une nouvelle vie que l'on découvre, un nouvel univers tellement riche - souvent, j'dis pas tout le temps - qui nous happe et se montre souvent plus intense et vivant que la réalité. Encore qu'à Astrophel, au moins, on pourrait presque se croire dans un Comics. Et ça, c'est grave la classe.

« Après, vrai que la vraie vie, ici, ça peut être presque aussi dynamique qu'un jeu. Ou qu'un comics. »

J'ai un rire.



family & co:
 
bann & stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Mer 7 Juin - 12:15

Lionel n'était pas souvent autre chose que blasé. Il était pourtant content qu'elle accepte son challenge. Pourquoi serait-il fâché ? Il n'y avait aucune raison. Il haussait les épaules, elle racontait que peu de choses. C'était plus lui qui dirigeait la discussion. Autant dire que quand il s'agit de jeu. Le héros pouvait parler des heures sans se fatiguer. Il restait incroyablement morne, certes. Il rangeait son téléphone portable dans sa poche. Il adorait voir que sa collection pouvait créer des débats. Ou que sa passion pouvait être partagée sans qu'il tombe sur une énième Kévin qui s'amuse à insulter à tout va. Junko insultait, mais ce n'était pas comme ces pauvres noobs paré à tout pour un peu de sexe virtuel. Internet et ses cochons. Combien de réseau j'avais détruit pour mon plaisir ? Il ne savait plus. Il respirait à fond. Avoir plusieurs vies, c'était tentant. Il est vrai. Il se plongeait souvent dans les univers proposé par les jeux.

« Je pense que ça dépens pour la vie. Elle peut-être belle, comme laide. Tout dépens du regard que tu portes sur cette dernière. Je ne suis pas très Comics, j'ai déjà joué à des jeux sortant de cet univers, je me suis un peu renseigné sur ces derniers, mais je dois avoir quelques lacunes dans ce genre d’œuvres. Sans cette vraie vie, peut-être qu'on se serait jamais croisé. Sans votre faim qui semble inarrêtable d'ailleurs... »

Combien de chose dans ses poches elle avait englouties. Drôle de fille, vraiment. Il haussait un sourcil. Il ne pouvait pas grand chose pour elle c'était un peu désolant. Au moins, elle avait ri, comme lui l'avait fait. Il retrouvait petit à petit son blasement, mais on pouvait voir de temps à autre le changement qui s’opérait en lui. Lionel n'était plus un gars enfermé dans la case du gameur solitaire, non, il entrait dans une autre catégorie. Et ça lui faisait un bien fou. De se sentir concerné par ce que pouvait vivre une personne et l'inviter. À part les chats qu'il ramassait, il ne l'avait pas vraiment fait. Bon, il y avait le livreur de bonbons. Mais ça comptait pas. Il y avait aussi son duo qu'il avait invité. Mais il avait vite criser en voyant tous les chats qu'il possédait. Il les enfermait pas, mais prenait soin d'eux. Ce qui voulait dire qu'il avait parfois des départs et des arrivé. Deux ou trois lui était vraiment fidèle. Le reste n'était que Bonus. Il frottait sa tête comme si elle était une sorte de chat. Plus une tigresse qu'autre chose. Toujours parée à l'attaque. Une vraie guerrière comme on en faisait plus. On lui avait souvent reprocher son manque d’énergie, il était bien content de se montrer ainsi. Au moins il semblait moins fatigué qu'elle.

« Vous devrez faire attention à vous, je ne serai pas toujours là pour vous nourrir en plus tout ce que je transporte est végétarien. Pour une carnivore comme toi, ça doit être embêtant. »



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Jeu 8 Juin - 16:29

J'suis plus bavarde d'habitude - surtout pour dire des conneries - mais à côté de Lionel, j'suis une petite joueuse. Après j'sais pas si c'est normal ou si ça m'est réservé - auquel cas les jeux vidéos sont juste surpuissants mais c'est un fait donc ce ne serait qu'une énième preuve et cette parenthèses entre tirets est beaucoup trop longue.

« Je pense que ça dépens pour la vie. Elle peut-être belle, comme laide. Tout dépens du regard que tu portes sur cette dernière. Je ne suis pas très Comics, j'ai déjà joué à des jeux sortant de cet univers, je me suis un peu renseigné sur ces derniers, mais je dois avoir quelques lacunes dans ce genre d’œuvres. Sans cette vraie vie, peut-être qu'on se serait jamais croisé. Sans votre faim qui semble inarrêtable d'ailleurs... »

Si je décortique son monologue (il parle vraiment beaucoup), il commence par de la philosophie de niveau beauf (et donc, de mon niveau, globalement) puis continue sur les comics qui ne sont pas sa tasse de thé, pour finir sur ma... faim. Je hausse un sourcil, ne me souvenant pas avoir eu une faim si "inarrêtable" en sa compagnie. OK j'avais la dalle et j'ai pité trois merdes, mais ça va j'ai pas englouti un fastfood...
((non je suis pas susceptible))
Il me fixe un instant, comme en profonde réflexion - ou alors j'ai un truc sur la tronche et c'est fort passionnant - puis me frotte le crâne. Et ouais, pendant tout ce temps là j'l'ai pas ouverte. Mais hé ! Me faut du temps pour analyser tout ce qu'il vient de déballer ! C'est long là-dedans à se mettre en route !
Non ta gueule j'suis la seule à pouvoir le dire.
Ou même à l'écrire ou à le penser. OK.

« Vous devrez faire attention à vous, je ne serai pas toujours là pour vous nourrir en plus tout ce que je transporte est végétarien. Pour une carnivore comme toi, ça doit être embêtant. »

Je fronce les sourcils et fais la moue. Et je me décide à enfin l'ouvrir, ce serait cool.

« Hé, j'suis pas un chat. On caresse pas la tête des gens stp. »

O. M. G. J'ai l'air d'une ado qui veut pas que sa maman l'embrasse. Putain c'est absurde. Encore que j'ai pas l'air vorace, mais voilà. Toujours un petit air boudeur (super crédible)(lol) je croise les jambes. En clair je change de position pour adopter un truc plus... mieux. Je parle tellement pour rien dire, j'change de position voilà ! J'avais des fourmis dans les guiboles...

« Hum... Ouais bon j'crache pas non plus sur l'irl de la vraie vie. » ça n'a aucun foutu sens. « Mais au moins les PNJ dans les jeux s'ils t'emmerdent tu peux les descendre. 'Fin dans Skyrim. Dans la vraie vie même les connards t'es gentil t'y touches pas sinon y a ce qu'on appelle la taule. Quoique ça m'empêche pas de péter la gueule de ceux qui m'emmerdent mais... T'as compris l'idée. On est pas dans un comic, justement. T'as déjà vu les films ? 'Fin des adaptations cinématographiques quoi. Niveau jeux j'en ai geeké que quelques uns... Y en a pas que des fameux en la matière dirons-nous. »

Oh que non !



family & co:
 
bann & stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Jeu 8 Juin - 18:02

Lionel, étant un sale geek, comme le nommait parfois les gens qu'il pouvait croiser à son boulot. Le seul qui avait un peu de respect pour sa passion, sans pour autant la cautionner, c'était son duo. Maintenant, il avait Junko. Un tank brute de décoffrage, mais une demoiselle quand même. Le jeune homme était loin d'être une personne remplie de préjugés. Il haussait les épaules. Il savait pas ce que cette femme avait en tête et heureusement qu'il n'avait pas de pouvoir du genre. Ça devait être une horreur à vivre. Il pouffait quand elle râlait un peu. Ces réactions avait le dons de faire réagir le grand blasé qu'est le jeune homme. Elle parlait comme si elle était dans un jeu. Il trouvait ça particulier. Il avait vu des joueurs tellement loin dans leur délire qu'il ne distinguait plus la réalité de ce monde. Lui était d'une autre niveau. Content de voir qu'une dame un peu stupide sur les bords était plus maligne qu'il ne le croyait. Il avait été bluffer. Il adorait ce genre de surprise. Ça promettait souvent des choses palpitantes. Alors qu'elle parlait, il réfléchissait. Quand elle s'arrêtait, il reprenait la parole.

« C'est sûr niveau jeux vidéos, il y a des bons comme des mauvais dans ce genre d'adaptation. Je ne fairai pas une liste, ça serait trop long. J'avoue que je regarde que peu de films... Je dois en avoir vu un ou deux. Même si je suis complètement fan des Gardiens de la Galaxie. Je dois voir le deux sur mon grand écran avec des pop-corns. Je n'aime pas aller au cinéma. Puis j'ai tout ce qui faut chez moi. Sans compter que la pause pipi n'est pas réglé, je la met quand je veux. »

Lionel était quelqu'un d'assez renfermé, il adorait les jeux et faisait la file quand une licence qu'il aimait sortait un nouveau jeux pour avoir une exclusivité. Mais, le héros était du genre assez casanier. S'il n'y avait pas les chats à sauver, il serait encore moins dehors. Il n'aurait pas rencontré cette jeune femme non plus. Comme quoi. Tout était fruit du hasard. L'amateur de félins venait quand même d'avouer que les films, ce n'était pas son genre. Libre à elle de continuer sur sa lancée, de lui vanter le mérite de ces films. Pour lui, pour le moment, ce n'était qu'une perte de temps énorme. Des moments où il pourrait jouer qui était gâché par cette chose. Les films, c'était amusant qu'un moment, puis, les acteurs faisaient souvent n'importe quoi. Il préférait les jeux. Au moins son personnage faisait ce qu'il voulait.



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Ven 28 Juil - 16:31

Je suis une gameuse, peut-être pas hardcore, mais une gameuse ; et de même, je ne suis sans doute pas une fan de haut niveau de comics, mais j'adore ça. Plus que les mangas, déjà, même si j'apprécie ces derniers aussi. Enfin les mangas bourrins, qu'on se mette bien d'accord tout de suite. Les trucs tout gnagnan c'est pas mon délire. Au cas où ce ne serait pas évident, u see.
Non parce que vomir des cœurs c'est pas mon kiffe, du tout.
Mais revenons aux comics, aux jeux vidéos, à tous ces trucs beaucoup trop cools, et à Lionel. C'est marrant comment on attend gentiment notre tour pour faire la causette. Maintenant que j'ai fini mon pavé sans queue ni tête sur les comics et leurs adaptations, Lionel va commenter, apporter un nouveau sujet, que je commenterai...
Ce serait donc ça les conversations !!
Je découvre tellement de choses. Enfin pas que je sache pas converser avec les autres, mais d'habitude je suis la débile et je réponds avec mes points.
Ou alors je suis la faible et je réponds d'une façon hautement constructive, un truc du genre "gngngngn" #tmtcsetsu #avoirunesoeurtropfortepoursoi #chantageaffectif.

« C'est sûr niveau jeux vidéos, il y a des bons comme des mauvais dans ce genre d'adaptation. Je ne fairai pas une liste, ça serait trop long. J'avoue que je regarde que peu de films... Je dois en avoir vu un ou deux. Même si je suis complètement fan des Gardiens de la Galaxie. Je dois voir le deux sur mon grand écran avec des pop-corns. Je n'aime pas aller au cinéma. Puis j'ai tout ce qui faut chez moi. Sans compter que la pause pipi n'est pas réglé, je la met quand je veux. »

Je hoche la tête et, à l'évocation des Gardiens de la Galaxie, j'ai immédiatement le regard qui s'illumine. Je m'avance même vers lui je crois et j'ai un sourire aux lèvres.
En même temps, il vient d'évoquer mon film préféré en matière de comics. Autant dire qu'il marque des points, hé !

« LES GARDIENS DE LA GALAXIE C'EST TROP COOL. Je pourrai le regarder 450 fois tellement J'ADOOOORE ce film ! Il est géant ! Génial ! Epique ! Trop classe ! Même si j'aime moins le deux - mais il est cool quand même. MAIS IL EST ENOOORME ! »

Voilà salut on m'a perdue.
Après trois secondes à capter que je viens de gueuler quasiment à la tronche de Lionel tout mon amour pour ce film, je décide de gentiment me calmer, et fais genre tout était parfaitement normal.
Je ne suis pas folle.
Pas du tout.

« J'suis pas une grande fan de ciné mais j'suis allée voir la plupart des Marvel - 'fin depuis l'univers étendu là - au cinéma. Et en 3D. Ouais pleins de gens détestent la 3D mais j'trouve ça trop cool perso. Et franchement, les Gardiens de la Galaxie, au cinoche, CA ENVOIE DU LOUUURD !! J'ai adoré. »

Au cas où ce n'était pas déjà suffisamment évident.
Je me tortille du cul sur place, un sourire béat sur les lèvres. Non vraiment, j'adore parler avec Lionel. C'est trop cool. Faudrait se faire ça plus souv-

« MEC FILE TON NUM », ceci est du racket « T'ES TROP COOL FAUT QU'ON RESTE EN CONTACT. Attends. »

Je sors mon tel, l'invite du regard à faire de même.
(comment ça, attendre son avis ?)

« Tu notes ? C'est 101 506-0730 »

Ouais, numéro gratos allez. Et je le dicte lentement svp.



family & co:
 
bann & stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Ven 28 Juil - 17:12

Lionel avait quand même pas mal parlé avec cette brute, elle avait beau être une femme un peu spéciale. Il ne pouvait pas la détester. Car elle lui ressemblait un peu. Bon, elle n'est pas très maligne. Mais elle a ce truc qui la rends particulière à ses yeux. C'est juste une amitié. Il avait de toute façon de mal à voir plus loin. C'était une amitié différente que celle qu'il entretenait avec son binôme. Tant de personne différentes, il était fasciné, sorti du manichéisme des jeux et de leurs carcans. Le héros était un peu perdu. C'était aussi ça se consacrer à son travail et nourrir les chats. Il avait oublié ce que c'était ressentir. Mais ça n'avait pas été toujours le cas. Il haussait les épaules. Il n'avait pas envie de chercher midi à quatorze heure. Il la regardait, la voilà qu'elle hurlait à nouveau. Étant sensible aux sons à cause de son don. Le jeune homme grimaçait sur le moment. Elle était plus fan de ce pan de culture qu'il était. Mais j'aime savoir un tas de chose sur les univers dans lesquels mes personnages évolue. Un peu de recherche et je comprenait pas mal du back-ground d'un personnage. Il pouffait. Sa façon de dire les choses le faisait rire. Depuis quand ne s'était-il pas amusé comme ça ? Trop longtemps. Elle veut mon numéro, heureusement que j'en ai personnel, bien que je l'utilise presque jamais. Il fallait dire qu'à part les restaurants qui faisait des plats végétariens à emporter le voyait régulièrement. Le sien est rouge avec des pattes de chats, c'était avec ce dernier qu'il avait fait des photos de sa collection. Il se tient prêt, il commence à la conaître la miss. Il n'aura pas le temps de dire un truc qu'elle dirait son numéro sans pression.

« C'est noté, je viens de t'envoyer un message, comme ça tu as mon numéro. C'est mon numéro personnel, pas celui du boulot. Donc, il sera toujours allumé. Sinon, j'ai un skype et un discord. Cherche CrazyCat4. Les deux c en majuscule, tout en romanji. »

Parce que les autres CrazyCat était déjà pris. Pouis le jeu de mot avait le don, de l'amuser. Comme il avait une bonne mémoire, il pouvait même donner son hashtag de discord, avec les les chiffre. Généralement quand il jouait, il était sur discord et parlait anglais. Il avait un peu appris sur le tas cette langue, elle n'était pas bien compliqué. Ce n'était pas comme le finnois. Il n'allait pas hurlé son numéro à lui.

« Si tu cherches vraiment sur discord, n'oublie pas les chiffres. Mais je vais te les envoyer tu risque de les oublier. Comme ça je t'inviterai si on joue en même temps. Tu pourras rager en ma présence. Je me plaindrai pas. Évite seulement d'envoyer ton clavier au sol. Ce n'est pas très responsable. Puis ça n'aidera pas à gagner. Je préfère que tu butes des alliés à la rigueur. »

Et Lionel était terriblement sérieux sur la deuxième phrase. Il préférait mourir dans un jeu que de subir une perte de matériel.



Carvel & Son
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t151-equinox-she-said-and-she-found-that-prettyhttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate
Date d'inscription : 02/01/2016
Messages : 71
Dollars : 47
Crédits : ieka pour ce jouli vava ♥
Carvel & Son
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Mar 29 Aoû - 11:18

Je suis surexcitée, de bonne humeur, tout ça tout ça. Et surtout, je suis très satisfaite de voir qu'il m'a comprise avec ce simple regard ! (bon puis avec le fait que j'ai sorti mon téléphone, aussi) Il sort son téléphone, et j'écarquille un peu les yeux ; sa coque est pour le moins originale. Mais en même temps, quand on y réfléchit – oui ça m'arrive – c'est pas vraiment surprenant. Après tout, ce type a l'air d'être un grand ami des chats ; ou un agent actif de la SPA, qu'est-ce que j'en sais. Mais vu sa coque on va dire que c'est un grand ami des chats.
Attendez. L'un n'empêche pas l'autre, si ?? Au contraire, même, non ?
Bref on s'en bat les reins.

« C'est noté, je viens de t'envoyer un message, comme ça tu as mon numéro. C'est mon numéro personnel, pas celui du boulot. Donc, il sera toujours allumé. Sinon, j'ai un skype et un discord. Cherche CrazyCat4. Les deux c en majuscule, tout en romanji. »

J'ai un nouveau grand sourire. Je regarde mon téléphone, vois le sms ; enregistre le numéro et subitement, quelque chose accroche ma rétine.
Genre, l'heure qu'il est.
Ça fait une heure qu'on parle, vraiment ? C'est beaucoup trop passionnant en fait omg.

« Enregistré ! Euh, balance le pseudo par sms stp. Je t'ajouterai en précisant que c'est moi t'inquiète. »

Je relève les yeux, et il semble se faire la même réflexion. Après tout, il a une seconde de silence et il me fixe, comme si la lumière divine venait de le guider vers la vérité !
Putain je raconte quoi encore moi.

« Si tu cherches vraiment sur discord, n'oublie pas les chiffres. Mais je vais te les envoyer tu risque de les oublier. Comme ça je t'inviterai si on joue en même temps. Tu pourras rager en ma présence. Je me plaindrai pas. Évite seulement d'envoyer ton clavier au sol. Ce n'est pas très responsable. Puis ça n'aidera pas à gagner. Je préfère que tu butes des alliés à la rigueur. »

Je souris – encore.

« Ouais, j'ai pas une super mémoire des chiffres donc volontiers. Avec le pseudo. Mets-moi tout stp ça sera plus simple. »

La vibration de mon téléphone me fait baisser les yeux et je regarde le nouveau sms de mon nouveau pote, sur lequel Lionel s'est exécuté et m'a envoyé son pseudo discord. Puis du coup, je regarde un peu mes autres messages et – oui j'en ai d'autres – omg ! Setsuna a essayé de me joindre mais j'étais tellement absorbée que j'ai pas fait gaffe. Je relève les yeux ; je finis cette conversation et après je file. Voilà. Je tape un « désolée, je suis avec un pote j'avais pas vu, j'arrive d'ici une demi-heure » et glisse mon portable dans ma poche.

« Désolée, ma sœur essayait de me joindre ! Va falloir que j'y aille après. MAIS DU COUP ! T'inquiète, je suis pas du genre à détruire mon matos, ça coûte assez cher comme ça. Puis j'y tiens. Par contre j'adore dégommer des gens dans les jeux hihi. Alors ouais, compte sur moi faudra qu'on se fasse quelques game ! »

Je ris ; me redresse et m'étire un peu. J'ai la banane c'est génial.

« Tu vas rester là où tu te diriges quelque part ? Je vais par là-bas, moi. »

J'indique la direction du métro.



family & co:
 
bann & stuff:
 
Persona
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2015
Messages : 74
Dollars : 82
Crédits : Moi x)
Persona
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   Mar 29 Aoû - 14:14

Lionel avait un léger sourire, sur son visage d'habitude blasé c'était un peu comme e retrouver face un être surnaturel. Pourtant, le jeune homme ne voulait pas perdre ce sentiment. Ce lui que provoquait cet espèce de Tank sur pattes. Il préférait envoyer un message.Même si a laissait des traces dans les réseaux. Tant qu'il ne communiquait pas son mot de passe, tout allait bien. Personne ne pouvait le connaître, il fallait chercher pour le connaître, sans oublier qu'il avait plusieurs couches de protections sur les choses les plus importantes. Il préférait être prudent. Il voyait bien que cette rencontre touchait à sa fin. D'ailleurs il pouffait doucement quand elle s’expliquait. Elle avait une sœur, pour lui qui était enfant unique, il pouvait trouver ça ridicule de s'inquiéter pour un membre de sa famille. Mais en tant que Héros, il avait vu le bonheur de famille réunie. Donc il ne pouvait lui retirer ce bonheur d'avoir cette personne sur qui compter. Comme il comptait sur son collègue, celui avec lequel il formait un duo.

« Je rentre chez moi, ne t'en fais pas pour moi, ce n'est pas si loin et si j'ai pas envie de marcher, je peux prendre un taxi. Je n'aime pas trop le métro. Même si j'avoue une certaine praticité du moyen de transport sous-terrain. Puis j'ai l'habitude de marcher pour nourrir les chats qui vivent dans la rue. Passez le bonjour à votre sœur. »

C'est dans ce genre de moment qu'on voyait ses origines asiatiques. En dehors de ses yeux un peu bridés. Ces cheveux rouges n'étaient pas très naturel pourtant il faisait tout pour garder cette couleur. Quand bien même on l'attribuait à des choses moins gentilles. Pourtant dans certains jeux, le rouge était signe de leader. Tout dépend de l'univers. Comme celle dans le monde dans le fond. Tout était logique.

« Je reste pas dehors éternellement, le temps de voir si un chat est blessé ou non. De tout façon je ne peux pas faire grand chose dès que la nuit tombe. Même avec un téléphone qui fait de la lumière. Rentrer c'est important. À la prochaine, Junko. Dans un jeu ou dans la vie réelle. »

Il s'inclinait doucement devant elle, comme lui avait appris sa mère. Au moins ses leçons avec elle servait. Il se relevait quand il savait que c'était le moment de faire avant que ça soit gênant.



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))   

(lionel) ; une machine qui désobéit, ça rapproche. ((fini))
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Commerces-