AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (ayako) ; and she smiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




je suis une patate
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Holy Flame
Pouvoir: maîtrise du feu
Inventaire:
je suis une patate
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 128
Dollars : 24
Crédits : Meera pour cet ava du feu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t50-jude-angel-with-a-shotgunhttp://astrophelcity.forumactif.org/t74-jude-rs-oo-smile-for-everyonehttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate

MessageSujet: (ayako) ; and she smiles   Ven 25 Déc - 17:59

and she smiles
JUDE&AYAKO •
{ bibliothèque municipale - samedi matin, 11 heures passées
Jude bailla pour la quatre cent cinquante deuxième fois. À peu près. Il savait cela d'un manque de politesse inacceptable, mais il luttait déjà pour ne pas s'endormir, et avait au moins la décence de mettre la main devant la bouche et de s'excuser. Ouais, à chaque fois, ce qui rendait leur travail particulièrement... fluide. Mais il devait avouer que faire un exposé sur l'histoire pouvait l'enchanter, si le sujet le faisait aussi ; or, l'origine des conflits au Moyen Orient depuis la première guerre mondiale, cela l'intéressait au moins autant qu'une émission de télé achat à une heure du matin avec leurs appareils supposément mincissant. Oui, Jude avait déjà suffisamment perdu son cerveau pour contempler la mort de l'intelligence sur ces trucs là. Même sobre. Après il avait déjà regardé des extraits de télé-réalité en bouffant un paquet de chips et en songeant qu'il n'avait finalement pas mieux à faire de sa vie. Donc...

Mais l'on s'égare – ou il s'égare ; c'est dire comment cet exercice le passionnait... et puis, ce n'était nullement contre elle, mais Jude aurait préféré choisir lui-même son binôme – il aurait sauté sur Allister et ç'aurait été du grand n'importe quoi, notons donc l'intelligence du professeur – que de se voir imposer la jeune fille. Bon après, c'était un exposé en solo avec une personne du College pour les aider, histoire de tester les deux parties, donc il n'aurait pas à y redire, mais... Mais c'était limite pire, vu qu'il ne lui avait jamais parlé, ne la connaissait même pas de loin. Elle restait concentrée avec un môme qui devait être lour (il s'en sentait coupable là), il s'en sentait un peu impressionné. Elle était studieuse, et c'était tout à son honneur ; il devrait un peu prendre exemple sur elle, pour le coup. Alors il se remit – encore – correctement sur sa chaise et se mit trois baffes mentales avant de relire son livre.

Une jolie petite pile était à côté d'eux, sur leur petite table un peu à l'écart. Enfin, petite... Pas vraiment, assez grande pour eux et leur documentation disons. Parce que leur prof, en plus d'imposer des paires, leur avait demandé de rendre une documentation détaillée et d'interdire internet comme support. C'est bien internet, bordel. Mais non, il avait décidé d'apprendre à tous ces petits jeunes comment on faisait dans le temps et à quel point la lecture était une bonne chose. Jude ne nierait pas (pas comme s'il irait à l'encontre d'un prof' pour une raison aussi désuète) mais il aurait préféré internet. Quoique cela lui avait évité ce moment embarrassant où il aurait dû lui dire qu'il ne voulait inviter personne chez lui, et préférait donc la bibliothèque après avoir fait ses recherches de son côté... m'enfin voilà.

Un bref regard à l'heure sur sa montre et il s'étira un peu, avant de retourner à sa ligne, de sourire et de retourner le bouquin pour montrer sa trouvaille à sa partenaire.

« ▬ Hé Ayako, regarde, si on met ça dans notre II., ça le fait non ? »

Ils en étaient encore à récupérer toutes les informations de manière disparate, mais il trouvait qu'ils avaient bien bossé. Même s'il n'avait pas arrêté de bailler, il s'était tout de même montré productif, et c'était plutôt vachement cool. Surtout que de base, elle était censée l'aider... Disons qu'il avait quand même fait le plus gros, donc il n'avait pas profit d'elle. Puis si cela avait été le cas, il aurait été capable d'aller le mentionner à son professeur... Intelligent le Jude. Ou trop droit. Ou trop con. Dans tous les cas, il devait avouer être pressé de sortir de cette bibliothèque, et aussi, curieux de connaître la jeune fille. Jetant un nouveau coup d'oeil à sa montre, il constata que cela faisait déjà deux heures qu'ils étaient là – se réveiller à 7h un samedi, ça devrait être interdit – alors il s'étira une fois encore, un grand sourire aux lèvres.

« ▬ On finit de noter ça et on se fait un fast food ? » il rit « enfin un resto' quoi. Histoire de discuter autre chose que, euh... cet exposé, là. »

Tout sourire il pencha la tête, priant intérieurement pour qu'elle accepte, parce qu'il avait très envie de s'arrêter sa tête aller exploser, et qu'il avait bien envie de faire ami-ami avec la jeune fille. Il aimait bien faire ami-ami avec tout le monde, de toute manière. Qu'importe qu'elle fût plus âgée, après tout.


une rose de Heileen & une de Lionel ♥

fanclub & co ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   Ven 25 Déc - 19:59

And she smiles

feat. Jude P. B-Holmes

Elle vit son camarade bailler pour la énième fois. La main posée de justesse devant sa bouche ne cachait rien, mais elle n'était pas écœurée. Pas trop. Pete était affalé sur sa chaise, le dos entre le mur et le dossier de sa chaise. Ayako ne savait pas quoi penser de lui. Il semblait amical, mais il se fichait du travail comme de sa première chaussette. Comment faisait-il pour garder une bonne moyenne malgré cela ? La jeune femme avait entendu des histoires à son propos. Il serait, avec l'un de ses amis, un perturbateur qui gênait les cours. Pourtant, allongé sur sa chaise, il semblait calme, juste très flemmard - Et pourquoi je fais SON exposé moi d'ailleurs ?! J'étais juste sensée l'aider ! - Ayako lisait et écrivait tout ce qu'elle trouvait dans les livres de la bibliothèque et qui concernait l'origine des conflits au Moyen-Orient depuis la première guerre mondiale.

Elle aurait bien cherché sur internet, flemmarde qu'elle était, mais elle ne pouvait pas se permettre de faire du copié/collé pour l'exposé de quelqu'un d'autre. Surtout d'un élève comme Pete, qui semblait épuisé à longueur de journée. Peut-être suit-il des cours particuliers ? Pensa Ayako en le regardant discrètement. Elle le trouvait mignon, avec sa petite bouille d'ange et son corps d'adolescent. Ses parents devaient être fiers de lui, c'était certain. La jeune femme le regarda se redresser et ouvrir un livre. Miracle ! Il sait donc lire ?! Plaisanta intérieurement Ayako. Elle pouffa mentalement de sa bêtise.

« ▬ Hé Ayako, regarde, si on met ça dans notre II., ça le fait non ? »

Elle sourit et acquiesca, s'administrant mentalement une baffe. Elle se trouvait de mauvaise foi. Après tout, c'était Pete qui avait fait la plupart du travail, elle n'avait fait que l'aider. Au bout de deux heures de recherches, il était normal qu'il soit fatigué. Elle-même se sentait lourde. Elle nota ce qu'il avait noté puis relut ses notes. Pour cet exposé et pour pouvoir l'aider, Pete avait fait les recherches, et Ayako, elle, n'avait fait que les corriger et les organiser pour que l'exposé soit le plus propre possible. Elle s'apprêtait à lui tendre la feuille terminée, mais il s'étira, un grand sourire au lèvres :


« ▬ On finit de noter ça et on se fait un fast food ? » il rit « enfin un resto' quoi. Histoire de discuter autre chose que, euh... cet exposé, là. »

Et elle sourit. Transférée cette année, elle n'avait pas encore d'amis à proprement parler, et se sentait seule. Même s'il était plus jeune qu'elle, pourquoi ne pas faire plus ample connaissance ? De plus, Pete était très populaire auprès des filles de son âge, et Ayako pourrait les faire râler. Elle adorait faire râler les jeunes filles. Alors elle lui tendit la fiche, un grand sourire aux lèvres.

« ▬ Terminé ! Alors, on se le fait ce fast food ? »

Elle connaissait déjà la réponse. Elle s'étira et bailla discrètement, la main devant sa bouche par politesse.

« ▬ Pardon. Cet exposé m'a épuisée, j'arrête d'utiliser mon cerveau pour aujourd'hui ! » Rit-elle.

Avec les plus jeunes, Ayako se sentait moins timide et moins maladroite qu'avec les personnes de son âge. Elle pouvait agir naturellement sans risquer une critique. Elle se demandait souvent si elle n'avait pas l'âge mental d'une jeune âgée de 16 ans, et non de 21. Ayako sourit et rangea ses affaires. Normalement, ils pouvaient laisser les livres sur les tables, quelqu'un viendrait bien les ranger à un moment ou à un autre. Et puis, qui pourrait se douter que c'était eux deux qui les avaient laissés là, après tout ? Elle ne donnait pas un très bon exemple à Pete, mais elle s'en fichait. Royalement.

made by guerlain for epicode






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




je suis une patate
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Holy Flame
Pouvoir: maîtrise du feu
Inventaire:
je suis une patate
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 128
Dollars : 24
Crédits : Meera pour cet ava du feu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t50-jude-angel-with-a-shotgunhttp://astrophelcity.forumactif.org/t74-jude-rs-oo-smile-for-everyonehttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   Sam 26 Déc - 22:37

and she smiles
JUDE&AYAKO •
Jude ne comprenait pas bien l'intérêt de cette étrange paire, mais il ne râlait pour ainsi dire jamais auprès des professeurs, et surtout, cela aurait été d'un manque de politesse flagrant à l'encontre de la rose. De toute manière, c'était un bon moyen de connaître du monde, de discuter avec autrui, et en l'occurrence, avec une adulte ; chose qu'il deviendrait l'année suivante. Et bordel il était pas pressé. Il resterait sans doute un peu gamin, joueur, vif et amical ; un grand ado en somme. Sauf qu'adulte, dans quelques années, il devrait porter des costard et se montrer inflexible, et déjà que cela le rebutait, il avait en plus de cela toujours le spectre de son père en tête. De son père, puis de son oncle... Comment se montrer à la hauteur, quand l'on passait après de tels hommes ?

Étrangement, Maxence avait toujours été plus un modèle à ses yeux que son propre père ; en même temps, c'était lui le super-héro trop connu et populaire, puissant et tout. Cela devait aider, sans doute. Il avait beau jouer la carte de la mauvaise foi et le nier, le phénix était un véritable exemple, non, héro à ses yeux d'enfant, et encore maintenant. Alors, comment succéder à pareil individu... ? Impossible, cela tenait de la mission impossible pour lui. Mais il avait encore un peu de temps avant d'y penser, pas vrai ? Encore un semblant de liberté à savourer.

En parlant de liberté... il avait bien envie d'en profiter pour faire ami-ami avec la jeune femme. Il avait faim en plus, alors pourquoi ne pas proposer un fast food ? C'est ce qu'il fit. Il vit à la lueur dans le regard de sa vis-à-vis qu'il s'agissait là d'une proposition intéressante, et il sourît de plus belle. Elle sembla finir un truc et lui tendit une feuille, que Jude caressa promptement du regard. Elle affichait un immense sourire, largement différent du calme studieux qu'elle présentait jusqu'à présent, et Jude y répondit.

« ▬ Terminé ! Alors, on se le fait ce fast food ? »

Une lueur intéressée s'alluma dans les prunelles du jeune homme.

« ▬ Yaaaaaay ! »

Alors il baissa les yeux sur son propre livre qu'il referma, chopa quelques feuilles qu'il rangea promptement dans une pochette. Il l'entendit bâiller et leva les yeux, tandis qu'un fin sourire amusé étirait à nouveau ses lèvres.

« ▬ Pardon. Cet exposé m'a épuisée, j'arrête d'utiliser mon cerveau pour aujourd'hui ! »

Un éclat de rire lui échappa, et il se mit à jouer avec un stylo, un petit sourire mutin aux lèvres.

« ▬ Excellente idée ! Allez, un McDo. »

Se redressant, Jude pencha la tête – et ils laissaient là tout en plan ? Il rangea tout soigneusement – Jude le bordélique qui range, retenez – sur un coin de la table pour faciliter le rangement ensuite, puis suivit Ayako hors de cette affreuse bibliothèque. Ouais, lire n'était sûrement pas la passion de sa vie. Du coup sortir d'un endroit plein de livre, il crachait pas dessus. S'étirant une fois encore, comme si cette matinée à bosser l'avait complètement assommé (ce qui était le cas), il se tourna vers Ayako et lança un « let's goo ! » plein d'entrain. Pendant le voyage, il se mit à avancer à reculons sur quelques mètres, faisant face à la miss.

« ▬ Alors Ayako dis moi, ça fait combien de temps que tu es en ville ? Et à l'académie ? »

Il était curieux et vif, comme à l'accoutumée. Surtout quand il avait l'occasion de rencontrer des gens et de faire ami-ami. Jude le bisounours. Il se tourna pour marcher à nouveau correctement, vint placer les mains derrière sa nuque.

« ▬ Je suis né ici perso, même si j'ai vécu un temps à Philadelphie. Et mon don a été découvert à mes onze ans, dooonc j'ai vécu une grande partie de ma vie à l'Astrophel Academy. »

Cela lui ferait sans doute vraiment bizarre, le jour où il serait diplômé et se barrait. Il songea qu'ils n'étaient vraiment pas loin des commerces et qu'ils seraient plus vite qu'il ne l'aurait cru devant un bon hamburger frite. Si elle n'était pas plutôt salade, du moins.


une rose de Heileen & une de Lionel ♥

fanclub & co ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   Sam 26 Déc - 23:52

And she smiles

feat. Jude P. B-Holmes

« ▬ Excellente idée ! Allez, un McDo. »

Ayako sourit. Elle aimait bien le jeune ado, car il était enjoué et dynamique. Elle le regarda faire une pile avec les livres qu'ils avaient utilisés et la poser sur le bord de la table. Une fois terminé, elle pris les devants, se dirigeant vers la sortie. Elle salua le bibliothécaire et passa la porte. Une fois cette dernière refermée derrière Pete -qui s'étira- Ayako se sentit mieux. Elle inspira un bon coup et sourit à son camarade qui poussa un « let's goo ! » retentissant qui la fit éclater de rire. Elle n'avait pas passé un si bon moment depuis longtemps, à vrai dire, et sa compagnie lui faisait du bien.

Pete, qu'elle décida d'appeler Jude, était un très bon divertissement. Il ne se lassait pas de parler. Il se mit même à marcher à reculons, face à elle, pour faciliter les échanges - geste qu'elle apprécia.

« ▬ Alors Ayako dis moi, ça fait combien de temps que tu es en ville ? Et à l'académie ? Je suis né ici perso, même si j'ai vécu un temps à Philadelphie. Et mon don a été découvert à mes onze ans, dooonc j'ai vécu une grande partie de ma vie à l'Astrophel Academy. »


Il ne s'arrêtait pas de parler, et Ayako aimait beaucoup ça. Il lui faisait penser au petit frère qu'elle aurait aimé avoir, mais en plus sympathique. Ainsi, il avait véci à Philadelphie ? C'était non loin de sa contrée natale ! Et son don avait été découvert à onze ans ? C'était très jeune, car en général, il se manifestait pour la première fois à la puberté. Mise en confiance par ce petit monologue, Ayako se mit également à parler d'elle.

« ▬ Je suis née non loin de Philadelphie ! Quelle coincidence ! Je suis arrivée ici en début d'année, et c'est la première fois que je vais vraiment travailler mon pouvoir et le combat. »

Bizarrement, alors que le dialogue aurait dû être inversé, Ayako se sentait plus jeune que lui. Peut-être parce que c'était sa première année ? Ils arrivèrent au McDo et firent une pause dans leur discussion pour commander. Ayako commanda un BigMac avec frites et un CheeseBurger, ainsi qu'une bouteille de fanta 33 cl. La serveuse les regarda avec un sourire en coin. Ayako ne comprit pas tout de suite pourquoi : ils ne se ressemblaient pas du tout, et donc ne pouvaient pas être frères et soeurs. La serveuse en avait sûrement conclut qu'ils étaient en couple. La jeune étudiante rougit, gênée. Ils s'assirent à une table en attendant leurs commandes, et elle reprit la conversation :

« ▬ J'ai vraiment hâte de me faire des amis ici. » avoua-t-elle en rougissant de nouveau.

Voudrait-il en faire partie ? Cette question tournait et retournait dans sa tête, comme une boucle. Un silence gênant s'installa et elle s'étira. Qu'allait-il répondre ? Allait-il changer de sujet ? Ayako était anxieuse.

made by guerlain for epicode






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




je suis une patate
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Holy Flame
Pouvoir: maîtrise du feu
Inventaire:
je suis une patate
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 128
Dollars : 24
Crédits : Meera pour cet ava du feu ♥
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t50-jude-angel-with-a-shotgunhttp://astrophelcity.forumactif.org/t74-jude-rs-oo-smile-for-everyonehttp://astrophelcity.forumactif.org/t80-judeneal-oo-rp-d-une-patate

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   Mar 5 Juil - 11:45

and she smiles
JUDE&AYAKO •
Jude agissait en grand gamin, il en avait conscience – en même temps, il en était un. Il se souvenait bien de sa mère quand, au cours d'une sortie, elle le reprenait à marcher à reculons, lui rappelant que non, il n'avait pas d'yeux derrière la tête. À l'époque, d'ailleurs, il n'avait rien du tout, rien de plus qu'une famille aimante et un père un peu barré. Sauf que cette époque là était révolue, et depuis longtemps – et remuer le passé n'avait jamais rien apporté de bon, comme on dit. Alors à peine formulés, le jeune homme évacua ces songes pour se concentrer sur quelque chose de plus joyeux – et intéressant - : le visage de la jeune fille qui lui faisait ainsi face dans pareille position. Son sourire était étincelant, ses prunelles luisaient d'un intérêt amusé, et la fatigue ne semblait nullement présente sur ce doux faciès. L'on aurait presque pu oublier, en la regardant, qu'elle avait il y a peu présenté une allure extrêmement studieuse et limite rigide, toute décontracté et vive qu'elle était. Il se surprit à sourire à cette pensée, se disant que décidément, il ne fallait ô grand jamais se fier aux premières impressions – ce qu'il ne faisait pour ainsi dire jamais, de prime abord.

La jeune femme ne lui avait nullement fait mauvais impression attention ; elle lui avait surtout semblé réservée et n'avoir d'intérêt que pour l'exposé qui leur avait été confié. Il l'avait difficilement imaginée aussi décontractée et de bonne humeur, et Jude songea qu'il devrait passer un moment amusant – un milliard de fois plus que les heures précédentes, déjà. Et alors qu'il commençait la conversation en déblatérant sa vie – ce qui devait passionner miss Suzuki – il réalisa qu'ils approchaient relativement vite de leur destination, constatant ainsi que ce n'était pas si loin de la bibliothèque en fin de compte. C'était bon à savoir. Il avait d'avantage l'habitude de travailler à l'Académie, donc il ne connaissait que peu les alentours de la bibliothèque...

Enfin avec tout ça, il eut le temps de finir son monologue et lança un sourire à la rose – chevelure qui l'interpellait soit dit en passant. Il put constater qu'elle semblait s'être considérablement détendue, et se demanda si cela résultait de son déblatérage ; si ce fût le cas, il pouvait se sentir ravi de raconter sa vie. C'était cool ça dites donc. Il eut un rire – qui pourrait sembler donc complètement débile vu que personne n'a (normalement) accès à ses pensées – avant de porter à nouveau toute son attention sur la jeune femme qui lui répondait joyeusement.

« ▬ Je suis née non loin de Philadelphie ! Quelle coincidence ! Je suis arrivée ici en début d'année, et c'est la première fois que je vais vraiment travailler mon pouvoir et le combat. »

Jude ralentit presque imperceptiblement la cadence en la fixant, ses mains quittant sa nuque pour retomber le long de son corps. Cette coïncidence l'amusa lui aussi, bien qu'elle ne fût pas si incroyable que cela à bien y réfléchir, et son sourire se fit plus doux, mais aussi et surtout, plus lointain. Songer à Philadelphie, c'était les associer aux années de deuil, à la colère et à la solitude, à ces années d'autarcie sociale et à une ambiance de mélancolie constante. Ce n'était pas les années de reconstruction, seulement celles de descente. Il avait pour habitude de parler de cette ville avec bonne humeur, mais en réalité, il n'arrivait pas à réellement y penser avec joie et enthousiasme. Quoiqu'en soi, la ville était très belle... Il balaya ces songes – ou il fit de son possible du moins – pour se concentrer sur ses paroles. Sauf que lorsqu'il s’apprêtât à lui répondre, il constata que par chance – extraordinaire la chance – il n'y avait pas grand monde – en fait c'est l'heure qui explique tout – et il s'agissait désormais de leur tour pour commander. Gentleman qu'il était – je crois – il laissa la jeune femme commander en premier. Et c'est un immense sourire qui s'étira sur ses lèvres, amuser, mutin et presque moqueur, lorsqu'il put constater que non, ce n'est pas une salade qu'elle commandait, et que, visiblement, elle était habituée. Lui lançant un regard moqueur, il prit à son tour la parole ; suivant le modèle de la jeune fille, il demanda un BigMac, un Coca XL et des frites, constatant au passage que sa nouvelle pote semblait plus manger que lui. Et c'est sous le regard amusé de la serveuse que Jude lâcha un « laisse, je paye » qui sembla lui donner des idées. Idées qui firent rosir les joues d'Ayako, d'ailleurs. Comprenant le malentendu, Jude éclata de rire, sans ajouter un mot pour autant – à croire que la situation l'amusait sincèrement. Elle le faisait en fait.

Honnêtement, Ayako était une jolie jeune femme, qui aurait très bien pu ne pas le laisser indifférent. Le problème, c'est qu'il n'avait pas à une seule seconde songé à elle en ces termes, l'associant de prime abord comme collègue sur un simple exposé, puis comme une pote – familier qu'il était. Il ne savait pas vraiment s'il pourrait nourrir un intérêt réel de ce côté là pour la jeune femme, quoiqu'il ne pouvait nier le fait qu'il la trouvait mignonne. Tout à ses pensées, ils allèrent s'installer après avoir récupéré leurs commandes, et Jude ne fit pas vraiment attention aux paroles de la demoiselle. Trop concentré. Encore qu'il les avait entendu, ses paroles, alors il put relever le regard et papillonner des yeux, avant d'oublier simplement ses pensées pour se focaliser à nouveau sur la conversation. Il put d'ailleurs constater qu'elle semblait quelque peu tendue, peut être plus encore que précédemment – chose qu'il ne comprit d'abord pas. Puis, son mono-neurone s'allumant enfin, il comprit : si le malentendu l'avait lui amusé, elle, elle s'en était surtout sentie embarrassée. Ses yeux s'écarquillèrent et il haussa les épaules pour tenter de dissimuler cette réalisation éclaire – ou pas.

« ▬ Je suis sûr que ça arrivera plus vite que tu ne le crois. »

Mettant sa paille en bouche, le sourire aux lèvres, Jude soutint le regard de la rose.

« ▬ Je peux être ton ami, dis ? »

Un peu bête qu'il était, il n'avait pas vraiment percuté que ses agissements pouvaient se montrer légèrement provocateurs, quand on avait en tête ce que la jeune femme devait avoir en tête. Jude était un enfant sur les bords, un enfant qui oubliait parfois les limites qu'il avait, pour sa part, complètement fait tomber, mais qui étaient toujours là chez les autres. S'il ne voyait sincèrement qu'une amie chez la jeune femme, son comportement à lui pouvait se montrer légèrement ambigu si l'on n'y était pas habitué. Ce qui était exactement le cas de Ayako.

« ▬ Oh d'ailleurs » reprit-il comme si de rien était, le tout en se redressant pour s'installer plus correctement, « tu m'as dit que tu étais arrivée en début d'année, et que ton don... avait été découvert tardivement ? C'est ça ? »

En réalité, il crevait d'envie de se montrer un peu plus curieux et de lui demander la nature de son pouvoir. Mais il se retenait d'une telle impolitesse et gardait pour lui son désir ardent d'indiscrétion.


une rose de Heileen & une de Lionel ♥

fanclub & co ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas




élève à l'Académie
avatar

Super Fiche
Super-pseudo: Li Li ~
Pouvoir: I can heal ~
Inventaire:
élève à l'Académie
Date d'inscription : 18/08/2015
Messages : 115
Dollars : 94
Crédits : Avatar by Seth J-C Agni. Signature by Jude P. B-Holmes.
Localisation : Dans, hum, tes fesses ?
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t71-ayako-suzukihttp://astrophelcity.forumactif.org/t91-fiche-d-ayakohttp://astrophelcity.forumactif.org/t93-les-rp-s-c-est-la-vie

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   Lun 11 Juil - 21:52

And she smiles

feat. Jude P. B-Holmes

Ayako laissa le jeune homme payer, courtois qu'il était. Le regard de la serveuse se fit insistant, et la jeune étudiante se demanda s'ils faisaient un si beau couple que ça. En le regardant de plus près, il avait un visage aux traits fins, pas enfantin, mais pas non plus adulte. Il faisait bien plus jeune, effet encore exagéré par ses grands yeux. Ah oui, il a 17 ans, se rappela-t-elle. Elle ne se voyait pas avoir une relation avec quelqu'un d'aussi jeune. Père et mère avaient sept ans d'écart, après tout. Leurs regards se croisèrent. Ayako voyait vraiment Jude comme un ami avec qui elle aimerait passer du temps, même si elle le trouvait très mignon. Oubliant la réponse qu'elle attendait, elle se concentra sur sa boisson, sirotant doucement son fanta, profitant des bulles à l'orange qui pétillaient et réveillaient ses papilles gustatives, en pensant à Jude, fait plutôt étrange, en y repensant.

« ▬ Je suis sûr que ça arrivera plus vite que tu ne le crois. »

De quoi parle-t-il ? Elle se rappela sa dernière affirmation en quelques secondes et ne prit pas la peine de répondre, déçue. Elle esquissa un simple sourire, plongeant son regard dans ses yeux noisette.. non, caramel plutôt. Jude soutint son regard.

« ▬ Je peux être ton ami, dis ? »

Un large sourire éclaira le visage de la jeune femme. Elle était vraiment heureuse de s'être fait un ami comme lui. En effet, Ayako sentait qu'elle pourrait compter sur Jude. Ses paroles faisaient un peu provocateur, voire pleins de sous-entendus, mais la jeune femme aux cheveux roses les pris plutôt pour de la franchise infantile, ce qui lui plut beaucoup. Elle acquiesça, aux anges.

[color:6f26= indianred]« ▬ Oh d'ailleurs » reprit-il comme si de rien était, le tout en se redressant pour s'installer plus correctement, [color:6f26= indianred]« tu m'as dit que tu étais arrivée en début d'année, et que ton don... avait été découvert tardivement ? C'est ça ?

▬ Presque. C'est plutôt que je ne m'en suis pas beaucoup servie. C'est un don qui m'épuise énormément, donc je l'ai utilisé le moins possible, en dehors du travail. Du coup, je dois apprendre à l'utiliser correctement. » le détrompa-t-elle en évitant de le regarder dans les yeux.

Elle n'aimait pas parler de son don. Certains le décrivaient comme inutile, et elle avait appris à ne pas en parler avec trop de précisions, pour éviter les remarques de tout genre. Elle se surprit à reprendre la parole. Son enthousiasme était contagieux, et sa manie de parler comme une pipelette aussi, apparemment.

« ▬ C'est vrai que onze ans c'est plutôt tard pour révéler un don. Mes parents pensaient que je n'en avais pas d'ailleurs. Et toi ? Tu as découvert ton don tôt ? » s'enquit-elle, curieuse.

made by guerlain for epicode






On dit merci qui ?
Merci Jude la FanGirl ♥
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (ayako) ; and she smiles   

Revenir en haut Aller en bas
 

(ayako) ; and she smiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Haylen District :: Musées et centres culturels :: Bibliothèque-