AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
drops of jupiter. ❞ (autumn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t843-trusting-and-kind-elroshttp://astrophelcity.forumactif.org/t851-history-has-its-eyes-on-you-rps
Date d'inscription : 02/05/2018
Messages : 35
Dollars : 51
Crédits : meh
élève à l'Académie
MessageSujet: drops of jupiter. ❞ (autumn)   Dim 4 Nov - 14:19

Drops of Jupiter
Elros & Autumn

She acts like summer and walks like rain
Malgré tout l'amour qu'il lui portait, il y avait des jours où Maya était une vraie plaie ; et la sortir une corvée. Elros s'en voulait de nourrir de telles pensées, c'est pourquoi elles avaient à peine le temps de se manifester qu'elles étaient déjà parties.

Emmitouflé dans sa veste, il était sorti affronter le froid pour les beaux yeux de sa boule de poils adorée. Les mains fourrées dans ses poches, il avançait tête baissée, échappant comme il le pouvait à la morsure du froid qui était arrivé en même temps que les feuilles des arbres avaient commencé à tomber.

Il était trop tôt encore pour qu'il y ait du monde dans les rues, et malgré la compagnie de sa chienne, Elros se sentit rapidement bien seul. Même dans une grande ville comme Astrophel, il y avait des quartiers où les gens n'osaient pas s'aventurer dehors, surtout lorsque les matinées étaient froides comme celle-là.

Elros sursauta lorsque Maya se mit à aboyer. Il mit un certain temps à réaliser que c'était anormal, puisqu'elle tenait sa laisse dans la gueule. Le temps que son esprit se réveille, elle était déjà cinquante mètres trop loin.

Hey, reviens !

Il tapa un sprint, suivant difficilement la silhouette blonde du golden retriever qui s'enfonçait dans la brume. Il se maudit intérieurement d'avoir laissé ses lunettes chez lui, tout en relativisant puisque rien n'aurait pu le préparer à l'éventualité que son chien ne prenne la fuite pendant une promenade qui se voulait tranquille.

Et quand enfin le bout de sa queue devint plus net, Elros s'autorisa à ralentir le pas, la gorge et les poumons enflammés par l'air gelé, et le rythme cardiaque qui avait doublé.

Ça valait bien le coup de faire huit heures de sport par semaine, tiens... marmonna-t-il pour lui-même.

Il retira ses mains de ses poches et pinça les doigts contre ses lèvres pour siffler. Voyant que son chien ne réagissait pas, il fronça les sourcils et accéléra le pas. En plissant les yeux, il réalisa qu'elle s'était arrêté contre un fauteuil roulant occupé par quelqu'un dont il n'arrivait pas à distinguer les traits à cette distance. Lorsqu'il arriva à leur hauteur, il s'accroupit pour que sa chienne remarque sa présence ; et lorsqu'elle revint vers lui en aboyant joyeusement, il lui caressa la tête en la fixant d'un air vexé.

Eh Maya, tu m'écoutes plus maintenant ?

Puis il leva les yeux vers la jeune fille qui avait attiré l'attention de Maya, et eut un maigre sourire désolé.

Faut l'excuser, elle a vu personne à part moi depuis une demi-heure.
made by MISS AMAZING.



EVERYONE YOU MEET IS FIGHTING A
BATTLE YOU DON'T KNOW ABOUT.
BE KIND. ALWAYS
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t534-i-hurt-myself-again-today-autumn
Date d'inscription : 14/07/2017
Messages : 27
Dollars : 49
Crédits : kk sur ton doigt
Citoyens
MessageSujet: Re: drops of jupiter. ❞ (autumn)   Mer 21 Nov - 23:14


Drops of Jupiter
Elle n'avait pas fermé l’œil de la nuit. Le regard figé - horrifié - sur l'horloge qui avançait trop vite. Minuit, une heure, deux heures, trois. Denis n'était pas rentré. Puis par la force des choses, elle s'était endormie, assise devant le mur où l'horloge était accrochée, et en se réveillant au matin, en sursaut, elle s'empressa de vérifier s'il y avait quelqu'un dans le lit de son frère.

Personne.

Elle prit cinq minutes à enfiler son manteau et ses chaussures, puis elle quitta l'appartement.

Dans le vent froid du matin et dans la lumière naissante du soleil qui se levait au travers du brouillard, elle ne trouva aucun réconfort. Elle se figea tout à coup au milieu d'un trottoir désert, et sur ses joues avaient roulé des larmes fugitives, quelques unes à peine, quand elle se rendit compte qu'elle était pathétique.

Elle ne savait pas où aller, elle ne savait même plus où elle était. Dans sa démence nouvelle, elle se demanda si elle avait rêvé en imaginant que Denis n'était pas rentré. Il lui aurait ri au nez de son rire doux et bienveillant, de son rire tendre et amusant qui lui aurait dit tu deviens folle, Autumn, mais ça te va plutôt bien.

Elle avait serré ses poings collés à ses jambes, serré les dents pour s'empêcher de pleurer davantage. Elle avait essuyé avec son épaule les larmes qui avaient osé s'échapper. Le tableau était si piètre qu'elle en était dégoûtée ; une gamine handicapée, larmoyante dans le froid et le brouillard ; perdue et imbécile, s'inquiétant pour un frère qui n'avait peut-être même pas disparu.

Elle n'avait pas rêvé, elle en était sûre.
La veille aussi, il s'était passé quelque chose dans ce genre-là, et Denis lui avait dit tu deviens folle, Autumn, j'étais là.
Elle n'était pas folle.
Il n'était qu'un menteur, comme leur père.  
Tout ça parce qu'il pensait que ça la rassurerait. Au lieu de ça elle était paniquée.

Des bruits la firent sortir de ses pensées morbides.

« Denis ? »

Elle plissa les yeux lorsque la silhouette se dessina dans le brouillard, et fut surprise lorsque ce fut un chien qui vint coller sa truffe à ses mains. Il lui fallut quelques secondes avant de lui sourire, et lui adresser quelques mots d'une voix tendre ; chose rare.

« Et alors, t'es perdue ? »

Puis rapidement la silhouette d'un autre s'ajouta au théâtre, et le visage de Autumn se referma immédiatement. Elle aurait préféré qu'il n'y ai que le chien. Elle avait baissé les yeux, renfrogné les épaules et courbé le dos, tout ça légèrement, juste de quoi prouver son malaise.  

« Ah. C'est pas grave. »

Elle perdait ses mots. Elle, ça faisait une semaine qu'elle n'avait adressé un mot à personne sinon à Denis. Elle aurait aimé être aussi enthousiaste que le chien à rencontrer de nouvelles personnes.

« Comment elle s'appelle ? »

Elle se mordit l'intérieur de la joue. L'heure n'était pas à faire causette, elle devait retrouver son frère (il n'était pas rentré, elle en était certaine). Mais face à tout le bonheur qui se battait dans les yeux de la chienne, Autumn s'était sentie incapable de partir sans autre forme de politesse.
drops of jupiter. ❞ (autumn)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Quartier résidentiel-