AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 68
Dollars : 98
PNJ
MessageSujet: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Jeu 18 Oct - 22:44

Situation 3 - Kyle et Yusuke se réveillent dans une voiture. Un habitacle sépare le conducteur de vous, les vitres sont teintées, vous ne voyez pas à l'exterieur. La voiture roule, mais impossible de savoir vers où, et aucun de Kyle ni de Yusuke ne sait comment vous êtes arrivé là. A vous de trouver un moyen de contacter le conducteur ou de vous échapper en faisant équipe.

Ce n'était pas prévu comme ça, se disait le chauffeur à l'avant de la voiture. Il jette un regard sur son collègue, caché derrière un bandana.
Impossible de voir ce qu'il y a à l'arrière, une vitre teintée, un habitacle, séparant la banquette arrière de là où ils sont.
Mais il sait ce qu'il y a derrière le voile. Deux garçons.

Il ne sait pas quand est-ce qu'ils vont se réveiller, mais ils vont sûrement paniquer. Il n'aime pas faire ça, kidnapper des gens, mais le boss leur a demandé, à lui et son collègue, alors il s'exécute.
Tant qu'il y a de l'argent au bout, qu'il se répète.
Heureusement, il a un pouvoir qui libère un gaz soporifique, et son collègue peut bloquer des souvenirs dans une limite d'une heure. Les victimes passeront un bon moment à se demander ce qu'ils font là avant de faire un capharnaüm.
Et les vitres arrières sont teintées pour qu'on ne voit pas l'extérieur.

Tout va bien se passer, qu'il ajoute dans ses pensées.
Ils ne devraient pas tarder à se réveiller. Il appuie sur la pédale d'accélération. Il doit arriver au plus vite au repère.
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/03/2018
Messages : 20
Dollars : 31
Crédits : x
Citoyens
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Ven 19 Oct - 19:48


Un léger mal de tête. C'est la première sensation que j'ai ressentie en reprenant lentement conscience. Je sentis aussi des sortes de vibrations, mais je ne voyais pas vraiment où je pouvais être.

J'ouvris les yeux avec difficulté et mis un certain temps avant d'identifier l'endroit où j'étais. Il semblerait que ce soit une voiture... Attends, qu'est-ce que je fous ici ?! Je regarde autour de moi, paniqué, essayant de me rapeller en vain la raison de ma présence en ces lieux. Bien sûr, les vitres étaient teintée -impossibilité d'avoir un repère sur les lieux- et impossible de voir la ou les personne(s) devant s'il y en avait. Génial.

J'inspecte et essaie d'examiner un peu plus autour de moi et sur moi, en essayant de reprendre difficilement un minimum de calme. Premier bon point, j'étais libre de mes mouvement, si on enlevais la ceinture de sécurité. C'est déjà ça de gagné... En tournant la tête, je découvre un autre jeune homme, encore endormi, visiblement. Je ne le connais pas, mais ça me rassure d'avoir quelqu'un avec moi dans cette galère.

Maintenant que j'ai toutes ces informations, qu'est-ce que je fais ? J'avais bien essayé d'ouvrir la portière même si je savais bien que mes espoirs étaient vains, mais comme je m'y attendait, elle était fermée. Merde, j'avais laissé échappé en coréen d'une voix frôlant le chuchotement. Peut-être que si j'essayais d'établir un contact avec le devant ? Au pire ils m'enverront chier, au mieux ils m'éclairciront, je suppose. Ou alors, je pouvais réveiller le petit gars et voir s'il en savait plus que moi.

Bizarrement, la seconde solution me parut la meilleure. Je m'approche comme je peux de lui avec la ceinture, et je ne sais pas pourquoi je regarde mon reflet dans la vitre. Et puis, je remarque une chose. Un simple détail, qui pourtant a toute son importance. Ce détail me fit louper un battement de coeur.
Je n'ai pas mes lentilles.
Ce détail me fit hésiter. Dois-je vraiment le réveiller au risque qu'il remarque la couleur étrange de mes yeux ? Oh et puis merde, c'est pas vraiment le moment de s'attarder sur ça, il y avait plus urgent et plus grave pour le moment. Je le secoue donc jusqu'à ce qu'il se réveille. Je ne lui laisse pas tellement le temps de prendre conscience de la situation que je le harcèle déjà, en essayant de cacher du mieux possible le stress dans ma voix, chuchotant presque :

Euh, excuse moi de te réveiller comme ça, mais t'as pas la moindre putain d'idée de ce qu'on fait ici ?
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 18/10/2018
Messages : 26
Dollars : 23
Crédits : Moi 8D
élève à l'Académie
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Sam 20 Oct - 16:27

Vroom Vroom
Sommeil profond, rêve où je suis enfin devenu un héros, où je sauve la veuve et l’orphelin, tout ça dans un costume qui pète la classe ! Stylé ! Malheureusement le fantasme est brisé par une secousse violente. Je lâche un grognement, et un « Noooon je veux encore secourir des gens » avant d’ouvrir enfin les yeux pour découvrir un inconnu.
Je passe ma main sur ma tête- cette dernière donnant l’impression de s’être frappé contre un mur tellement elle me fait mal. J’ai du mal à reprendre mes esprits, et à percevoir le monde qui m’entoure.

- Euh, excuse-moi de te réveiller comme ça, mais t'as pas la moindre putain d'idée de ce qu'on fait ici ?

-          Hummm ?

Je me frappe un coup le visage pour me rappeller à la raison. Ce qu’on fait la ? Visiblement on ne devrait pas être ici. Ok ok, on est donc dans une voiture, inconnue. Premier reflexe stupide, essaye d’ouvrir la portière. Bloquée évidemment.
D’accord on a été kidnappé…ok, no panic ! On est deux, on va trouver une solution. Et si ce n’est pas le cas, je suis sûr que quelqu’un viendra nous sauver ! Mais pour l’instant on peut compter que sur nous-même donc.

-          Aucune idée, attends je vais demander au conducteur.

Je frappe violemment contre la vitre teintée qui nous sépare, espérant ainsi lui mettre la pression. Pas comme si j’avais d’autre solution en tête non plus.

-          Gars, libère-nous !! Ou t’auras affaire à nous !

Large sourire vers l’inconnu – tu ne prends pas la situation très au sérieux n’est-ce pas ?

-          Tu vas voir, il va flipper !
PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 68
Dollars : 98
PNJ
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Sam 20 Oct - 21:45

Situation 3 - Seconde intervention ; Yusuke et Kyle ont repris connaissance et le premier décide de s'agiter

« T'as entendu? J'crois qu'ils sont réveillés. »  Le conducteur s'agace, et son collègue laisse échapper un soupir. Le ravisseur au volant fait signe à l'autre d'appuyer sur un bouton, et il s'éxécute.

A l'arrière, une petite enceinte se découvre dans la cloison les séparant, et à l'avant un micro se découvre du repose tête du ravisseur. Voiture dernier cri, sûrement volée. « Fermez la, obéissez et on vous fera pas de mal. » Il tourne le volant à l'intersection qui s'offre à lui.
Sa direction? La zone de non-droit de Scitlali, là où leur repère les attend. Il n'est qu'un homme de main, alors il ne sait pas vraiment si le boss décidera de rien leur faire. Boarf, ça lui importe peu, tant qu'il touche son pognon.

« On va aller dans un petit endroit sympathique, vous allez faire ce qu'on vous dit et après vous pourrez retourner voir papa et maman. Peut-être. Nous obligez pas à utiliser nos pouvoirs. » Il est fatigué de ce métier ; s'ils pouvaient se montrer coopératif, ça l'arrangerait.
Mais vont-ils vraiment l'être?
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/03/2018
Messages : 20
Dollars : 31
Crédits : x
Citoyens
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Sam 20 Oct - 22:58


Le petit s'est réveillé d'un rêve qui lui semblait... hm... agréable, pour lui. Quoiqu'il en soit, il semblerait que lui non plus n'ai aucune idée de ce qu'il fiche ici. Super, ça m'avance bien. Je n'ai pas non plus eu le temps de lui dire qu'il était inutile d'ouvrir les portières puisque j'avais déjà tenté. Tant pis, il va falloir faire avec. Et... ...

Franchement. Qui m'a foutu un idiot dans les pattes ? Autant parler au conducteur était une bonne idée, autant le menacer... beaucoup moins ? Il avait l'air d'un gros demeuré en plus, je... Je soupire, autant exaspéré que je sentais l'angoisse se renforcer. Et son assurance déplacée ne m'aida absolument pas. Je répète ma question, qu'est-ce que je fiche avec un protagoniste cliché de shonen ?

Soudain, une petite enceinte apparaît, d'où l'on entendais la voix du conducteur. Et visiblement, comme c'était si prévisible, tout ce remue-ménage de lui avait pas trop plu. Je déglutis difficilement. Je n'aimais absolument pas ce qu'il avait sorti. On se croirait dans un mauvais film d'action, sauf que les acteurs sont réels. Et j'aimais pas être un acteur de ce genre de situations.

Je sens qu'on prends un virage, mais impossible de savoir où. J'ai la bouche sèche. J'essaie de me calmer, en vain, la panique monte de plus en plus, et c'est pas le conducteur qui va la calmer. Non, c'est forcément une mauvaise blague. Leurs pouvoirs... Ah, on était bien mal pour le coup. J'espère que le crétin va comprendre qu'il vaut mieux qu'il évite de faire le mariole, parce que j'ai pas envie de payer pour ses conneries.

Bravo, il a vachement flippé dit donc, j'ironise en m'adressant à l'autre. Pour le coup, c'est moi qui ai flippé, oui ; mais ça, j'évite de le lui dire, je pense que c'est déjà suffisamment visible.

Dans un élan de courage, moi même je ne savais pas où j'avais réussi à le trouver tant la peur me tordait les tripes et m'envahissait de plus en plus, je me penche un peu en avant vers la vitre teintée qui nous sépare de l'avant et demande d'une voix qui se voulait être assurée -mais en vrai, on sentait bien que j'étais pas bien :

Hum... Est-ce que vous pouvez au moins nous dire... Pourquoi on est là...?

J'en avais en effet toujours pas la moindre idée ? Une rançon ? Non, ce n'est pas logique, ma mère n'est pas si riche que ça, mon père je ne sais pas vraiment à vrai dire... D'ailleurs, est-ce que ma mère ne s'inquiète pas trop de ma soudaine disparition...? Et au final, on ne sait toujours pas où on va, "endroit sympathique" n'aidant pas vraiment.
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 18/10/2018
Messages : 26
Dollars : 23
Crédits : Moi 8D
élève à l'Académie
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Sam 27 Oct - 16:42

Vroom Vroom
Le gars me regarde avec des gros yeux quand je menace l’autre type, l’air exaspéré. Il veut se battre c’est ça ? Au moins j’essaye un truc moi. Puis c’était pas vain vu que le conducteur fini par nous parler. Sa voix sortant de nulle part me faisant sursauter d’ailleurs.

Ok donc ça a l’air plus sérieux que je le pensais. Je commence un peu à flipper, pour être honnête. J’ai pas vraiment envie de mourir maintenant, alors que j’ai pas même pas réaliser mon rêve. Mon « camarade » se moque de moi, et je lui adresse un « tsss » en guise de réponse. Doit bien y avoir une solution pour se sortir de ce traquenard. J’ai aucunement l’intention de coopérer bien sagement alors qu’ils nous emmènent dieu sait où.

Alors que l’autre essaye d’interroger notre kidnappeur, je réfléchis à un moyen de se sauver. Par réflexe je fouille dans ma poche de pantalon pour y sortir mon portable. Sait-on jamais, ils sont peut être un peu bête pour nous les laisser, mais c’est pas le cas. Bon, on va vraiment devoir se débrouiller que tout les deux. Je m’approche de lui du coup pour lui parler à voix basse, histoire de pas être entendu.

-Le mien est complètement inutile ici, mais c’est quoi ton pouvoir à toi ? Y a moyen de s’en servir ?
PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 68
Dollars : 98
PNJ
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Ven 9 Nov - 17:10

Situation 3 - Troisième intervention ; Kyle interroge le conducteur à travers la vitre.

Au loin, il commence à appercevoir les abords de la zone de non-droit. Le moment se rapproche, ainsi que son « salaire ». Et dieu qu'il a hâte de sentir l'agrent glisser entre ses doigts. C'est un peu dur, les fins de mois, en ce moment.
Il entend une question à travers la vitre. Mais bordel, ils auraient pu insonoriser mieux que ça, non?

« Vous vous doutez bien que je peux pas vous donner les détails, ça serait trop simple. »
Qu'il répond simplement, les yeux toujours fixés sur la route, alors qu'il traverse illégalement le Pont Noir pour rejoindre le district de Scitlali - une petite combine simple consistant en de faux papiers d'autorisation de traverser sans l'aide de la navette, confectionnés par son boss. Marchandises importantes, apparement.

« Vous verrez sur place. C'est une mission donné par le boss, et franchement, même moi j'en connais pas les détails. En gros, même si je voulais vous le dire, vous seriez pas plus avancés au final. »
Ils vont être ravis.

La route change, et il traverse maintenant les quartiers. Bientôt arrivés.
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/03/2018
Messages : 20
Dollars : 31
Crédits : x
Citoyens
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Ven 9 Nov - 19:57


Bon... J'aurais dû m'en douter, mais je n'eus pas ma réponse, ce qui ne m'aida pas à me sentir serein. Je me laisse tomber sur le dossier, tout pâle. Je sentais l'angoisse laisser place peu à peu à la peur, mais il fallait que je me calme. Au mieux, ça n'allait pas être si terrible que ça, si...? ... Je ne suis vraiment pas très doué pour me rassurer.

Mon compagnon se penche vers moi, et me pose cette question. Cette question, qui fit émerger en moi des sentiments contradictoires. Cette question, qui me mettais mal à l'aise. Cette question qui ne devais ne pas m'être posée, car au fond, je savais que j'en n'avais tout simplement aucune putain d'idée.

As-tu un pouvoir ?


Non, non, je n'en ai pas. Je ne veux pas en avoir un. Je ne veux pas être associé à ces supers qui ne le sont pas tant que ça, je ne veux pas être lié à cette mascarade qui a coûté la vie à tant de personnes. Mais... en réfléchissant sur cela, à ce qu'il s'est passé il y a deux ans et à certains changements soudain... Peut-être que...? Non, je ne veux pas y penser. Je ne veux pas en avoir un, et je n'en aurais un. Oui, c'est mieux ainsi, je n'en ai pas, point final.

Je... Je n'en ai pas, désolé... Je lui réponds après une brève hésitation, tout en chuchotant pour pas que le conducteur nous entende.

Ce dernier enchaîne par ailleurs sur une autre phrase toujours aussi rassurante -donc en gros, je pouvais m'assoir sur la moindre réponse à cette question. Au moins, maintenant, je sais qu'il obéit à un supérieur. Mille et une autre questions me trottait dans la tête, et je mourrais d'envie de les poser ; mais je sentais que quoique je dise, jamais je n'obtiendrais la réponse que je voudrait.

Je reste alors abattu, ce sentiment de passivité et d'impuissance se mélangeant à la peur. La seule chose que je pouvais faire, c'était subir. Subir cette situation dont je ne savais rien, et prier pour que rien de grave ne m'arrive -ne nous arrive, même. J'étais... résigné. Et impuissant. Je me sentais affreusement inutile dans cette situation, et je ne savais absolument pas quoi faire pour aider mon compagnon de fortune... J'ai beau regarder encore et encore tout autour de nous, je n'ai vraiment aucune idée pour nous sortir de là...

Désolé... de servir à rien... je finis par m'excuser en détournant le regard.

Je pense que maintenant, la seule chose à faire, c'est prendre son mal en patience et attendre la suite...
élève à l'Académie
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 18/10/2018
Messages : 26
Dollars : 23
Crédits : Moi 8D
élève à l'Académie
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Ven 30 Nov - 10:14

Vroom Vroom

Nouvelle (non)information de la part de notre ravisseur.Ok super il veut rien nous dire. Et mon compagnon d’infortune a pas l’air bien, vu la pâleur de son visage et l’hésitation dans sa voix quand il répond à ma question. Il est malade en voiture ou quoi? Faut pas angoisser comme ça, y a aucune raison qu’ils nous fassent du mal, enfin perso j’ai rien qui expliquerait.Donc j’imagine que lui non plus.

Bon en attendant, il a pas de pouvoir, donc un éventuel plan de fuite en rapport serait inutile. Réfléchis, réfléchis Yusuke - mord l’index comme si ça allait me rendre plus intelligent.
Réflexion interrompu par la voix qui sort une nouvelle fois des enceintes.



Merci pour ces précieux renseignements, ça nous mène à rien.
Ca commence à m’agacer.
On va reprendre la provocation. Je tapes furieusement contre la vitre pour attirer l’attention kidnappeur.

- Wahou, je vois que ton boss te fais confiance, a rien te dire. Ou alors c’est toi qui veux rien savoir, histoire de dormir sur tes deux oreilles blindé aux as sans savoir le sort de deux mineurs, possiblement mort ?

Bon j'espère que c’est pas ce qui nous attends, j'espère juste que ça va le faire réagir
PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 68
Dollars : 98
PNJ
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   Mar 4 Déc - 17:32

Situation 3 - Quatrième intervention ; c'est au tour de Yusuke d'appostropher le conducteur.

Il souffle à la question du gamin sur la banquette arrière. Il n'aime pas les gosses, ce n'est un secret pour aucun de ses collègues, et encore moins pour celui sur le siège passager qui rigole comme un connard face à son énervement. « Pour ce que ça vaut, ouais, je vais bien dormir, que vous soyez morts ou pas. »
Il en a vraiment pas grand chose à foutre. Tant qu'il a sa thune.

Enfin, il gare la voiture, près de leur repère. Il arrête le moteur, enlève les clés et descend. Sans trop se presser, il ouvre les portes de derrière et fais descendre le brun. Il l'attrape par le bras et le tire hors de la voiture. « Je te conseille pas d'essayer de courir, le périmètre est surveillé. » Et il commence à le traîner vers un des entrepots à l'air abandonné.

Une fois rentré, il le jette dans un coin et fermes la porte, agrémentée d'un verrou bien solide. Son collègue fait pareil avec l'autre gosse. « Allez, bonne journée. Mon boulot est terminé. » Il se tourne vers son collègue. « Tu vas chercher le boss? » Et l'autre fait oui de la tête.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke   

ROULETTE / vroom vroom ; kyle&yusuke
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Scitlali District :: Zone de non-droit-