AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
wicked game ❞ (adasis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Révolutionnaire indépendant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/08/2018
Messages : 25
Dollars : 27
Crédits : doudou bae (T.BROWNIE) ♥ IMAGINARIUM (sign.)
Révolutionnaire indépendant
MessageSujet: wicked game ❞ (adasis)   Sam 6 Oct - 23:35





J'AI AIGUISÉ MES LARMES POUR ÉVITER QUE MON COEUR NE SE FÂNE

☁️
Ça lui avait pris dans les tripes.
Au cœur de ses entrailles, le désir, l’excitation, le soupçon de danger aussi, tout ce qui le piquait avec ardeur depuis qu’il avait reçu l’appel - anonyme - l’invitant à un endroit précis, une heure bien déterminée ; et il n’y avait eu qu’une unique sommation, une seule chance pour s’en rappeler.

Le parc - quatorze heures.
Il avait passé les huit heures précédentes à faire des choses inutiles, comme si ces occupations rendraient plus normales l’entreprise qu’il débutait secrètement ; celle de renverser un système entier, dans ses songes les plus délirants.
Un pur délire.
Une utopie.
Comme si seul il s’octroyait la chance de détruire le monde qui lui permettait sa propre évolution, ses fantasmes de grandeur et d’héroïsme au milieu d’une humanité décadente - si seulement il avait l’ombre de cette étoffe.

Et la demande était venue là où il ne s’y attendait plus - et quelque part, il s’y était forcément préparé.

Une silhouette singulière s’approcha - une qu’il avait déjà vu au sein de l’académie; croisée à l’entracte d’une conférence qu’il avait lui-même présentée devant les étudiants ; l’avenir qu’ils disaient. Les yeux violine d’Adam s’arrêtèrent un instant sur lui, avant de reporter son attention sur leur décor emplie de gamins qui courraient et de jeux insouciants - et si seulement.
Si seulement cette sensation qui lui tailladait le ventre, lui tordant ses propres convictions - idéaux - avait pu s’étouffer sous le cri de sa révolution fantasmée.

Adam courbe l’échine, ramasse un caillou d’une fausse désinvolture, tenta une série de ricochets sur la fontaine - comme si c’était normal, tout ça.

Le masque habituel de bienséance, les airs de gentleman, les conventions et les bonnes manière, tout ça semblait inutile, futile, ridicule dès que la silhouette ténébreuse de Nemesis entra dans son champ de vision ; il avait éclaté toutes ces illusions d’un regard, écrasant tous les faux-semblants sur son passage. Pourtant, il feignait encore d’avoir compris à qui il avait affaire.
« “Le parc, quatorze heures” c’est bien cela ? » Il jaugea l’homme en face de lui du coin de l’œil - mais était déjà sûr de ne pas s’être trompé.


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
©️ SIAL ; icon tumblr




    the boulevard of broken dreams
    Look the new me is really still the real me I swear you gotta feel me before they try and kill me they gotta make some choices they running out of options 'cause I've been going off and they don't know when its stopping ⠇AND WE CAME TO THE TOP
Chef de Mist & prof de maths
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1064-hell-boy-nemesishttp://astrophelcity.forumactif.org/t1077-everybody-s-nemesis
Date d'inscription : 29/09/2018
Messages : 11
Dollars : 15
Crédits : agnawgnawgnaw
Chef de Mist & prof de maths
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   Dim 7 Oct - 0:38

Il pleut.
Il pleut et le monde s'arrête, comme le respect de la tristesse du ciel, comme le long soupir des divinités intangibles à vos étroits esprits. Il pleut et ton regard se balade, douce colombe, le frottement des ailes maintenant ton cerveau dans cet éveil forcé. La longue complainte des remords, l'ode funeste des âmes perdues dans tes brûlantes ambitions.
3:58. C'est souvent comme ça, depuis. Les nuits s'acharnent à te rappeler l'éternité de la blessure apposée au monde, comme une offense à leur repos éternel - et le tien t'est enlevé, traçant sous tes yeux la lourdeur des cernes, à l'image de ta culpabilité.

Tu as fait disparaître bien des choses, sans parvenir à oublier ta propre humanité. Héros du cœur, terroriste des mains ; salvateur de jour, enveloppé dans les nuits sanglantes d'un désir frisant l'impossible. La folie des remords, d'un but sans solution ; le saut de l'ange, emportant tes quelques principes maintenant oubliés en l'absence du pont salvateur de la décence humaine.
Quand tes yeux s'entrouvrent, tu n'en retiens que l'abject reflet d'un quotidien forcé, le jeu porté par l'amertume d'une âme sciée au mensonge. Ta mémoire s'emmêle, et tes pieds frappent le sol humide d'une nuit pleurnicharde, laissant vibrer les larmes enveloppant le sol déjà tant souillée.

La tristesse est salvatrice, et ce déluge de pureté s'est déversé sur le monde la veille, comme pour en effacer les crimes. Le pastel noir de ta silhouette semble tâcher ce monde humide pour y laisser la marque de tes sentiments, et ton visage fermé dresse l'image de ta confiance renouvelée.
C'est le soleil radieux qui prend les devants, délectant le monde d'une chaleur grandissante comme le point final de cette douceur apportée au monde. Ton regard se porte sur l'horizon aux milles lumières, n'accordant pas un regard à l'interlocuteur avide d'un moment intime, comme un désir partagé entre vos deux âmes.

« Sans plus d'informations, en effet. Vous comprendrez que votre désir d'adhésion ne constitue pas un atout suffisant pour vous perdre de voir au-delà du visage des intermédiaires. »

Un mensonge, de nouveau. Ce n'est pas l'une des nombreuses branches mais le cœur hurlant ses ambitions au sein de la brume. Nemesis vint trouver le confort du banc, enveloppé de noir, de mystères, et de l'image protectrice d'un adulte aux actes tranquillisants.
Entre ses doigts se tient, mi-ouvert, le léger poids d'un roman déjà terminé il y a si longtemps. Le masque ne tient qu'à ces quelques couches de papier ; aujourd'hui, Nemesis a délaissé Cerise de son rôle et s'est projeté à l'avant du wagon, comme dans le besoin imminent d'un danger stimulant.
Son esprit appelle au chemin, à la réaction ; les flammes de la révolution brûlent, ne laissant que l'insupportable attente des réactions du monde.

« Mais la confiance sera de mise, car tout se jouera autour des mots, du moins, pour aujourd'hui. Vos raisons n'ont pas d'importance, nous voulons connaître vos ambitions vis-à-vis des nôtres. Soyez francs, il n'y aura aucun intérêt à collaborer si nos cœurs divergent - et vous pourrez partir aussi simplement que vous êtes venus. »

Si loin, loin dans la brume.
Un ange patauge, son âme déchue.
Le démon hurle,
L'attrait des enfers au visage sympathisant.


Révolutionnaire indépendant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/08/2018
Messages : 25
Dollars : 27
Crédits : doudou bae (T.BROWNIE) ♥ IMAGINARIUM (sign.)
Révolutionnaire indépendant
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   Dim 7 Oct - 10:13





J'AI AIGUISÉ MES LARMES POUR ÉVITER QUE MON COEUR NE SE FÂNE

☁️
Il n’était pas simple pion sur l’échiquier - il n’en avait pas les traits tout tracés, parfaitement identiques aux autres, si semblables qu’on ne distinguait plus d’humanité sous les épaisses capes de loyaux soldats.
Il n’était pas non plus cavalier - des mains si soignées malgré les traits abimés et les rides naissantes au coin de ses yeux laissait imaginer un charisme suffisant pour laisser la sale besogne aux sous-fifres ; une maigre récompense après des années de souffrance et de crimes, assurément.
Adam ne se tourne pas, malgré le ton claquant et lourd de sa voix, et quand bien même il cherchait un instant à fuir la gravité, un point douloureux vint lui parcourir la colonne vertébrale, animer l’entièreté de son être, faire frémir le moindre grain de sa peau, glacée sous le vent léger du parc - innocent, candide, d’une pureté écrasante.

« Je crois qu’il y a méprise. Je n’ai pas les mêmes ambitions.

Il sort une cigarette de son paquet - et il fume, beaucoup trop, comme tous les jours depuis plusieurs semaines. Entre ses doigts, il allume délicatement le bâton de nicotine et fait en sorte d’écarter la trajectoire de la fumée du visage si sereinement houleux de son vis-à-vis, celui dont il était le seul à avoir conscience.

« La violence et le chaos que vous prônez ne rentrent pas dans mes projets. Les idéaux que vous tentez de propager m’auraient fait rallier votre cause, il y a quelques mois. Mais tout s’est effondré à la première détonation. Et je ne peux cautionner une destruction de ce type.

La fumée qui s’échappe de ses lèvres s’élargit, à l’instar de son débit de paroles qui se veut plus rapide - et il en avait, de la prestance, lui aussi. Malgré ses épaules qui tremblaient sous l’impressionnante stature du chef qu’il savait, sous les belles paroles et les airs neutres - chaotiques.

« Vous pensez sincèrement que les crimes commis permettront de bâtir un système plus juste ? Que le sang versé sera oublié sur le seul principe que vous bâtissez un monde plus juste? “Égalitaire” ?

Et il n’y avait pas la moindre agressivité, un soupçon de tension, des bribes d’interrogation qui aurait pu, malgré tout, le faire basculer d’un côté ou de l’autre des limites qu’il s’était fixé dès le commencement de ses stratégies ; celles qu’il tenait encore secrètes, jalousement gardées.

« Je ne suis pas taillé pour vous rejoindre. 

Et je ne suis pas désolé.



your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
©️ SIAL ; icon tumblr




    the boulevard of broken dreams
    Look the new me is really still the real me I swear you gotta feel me before they try and kill me they gotta make some choices they running out of options 'cause I've been going off and they don't know when its stopping ⠇AND WE CAME TO THE TOP
Chef de Mist & prof de maths
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1064-hell-boy-nemesishttp://astrophelcity.forumactif.org/t1077-everybody-s-nemesis
Date d'inscription : 29/09/2018
Messages : 11
Dollars : 15
Crédits : agnawgnawgnaw
Chef de Mist & prof de maths
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   Mer 10 Oct - 20:15

Un ensemble de sentiments étouffé dans les ombres d'un cœur meurtri. Le sombre manteau, comme un voile masquant les écorchures, le sang coulé, les moindres blessures d'une âme en perdition. Il abordait ce masque avec la dextérité d'une marionnette exempte de son humanité, et c'est certainement à ce stade qu'il était arrivé ; le corps uni sous la bannière de l'obsidienne, le visage fermé à toute réflexion autre que des extrémités violentes au nom de quelques bonnes pensées.
Nemesis avait abandonné, à sa façon, et il continuait le combat avec l'énergie d'un désespoir souillé par sa haine de lui-même.
Ses mimiques, ce jeu menteur, le quotidien mené par une colère refoulée ; l'ensemble d'un théâtre de bois, isolé à l'électricité de ses sentiments brûlants.

Il avait mis des années avant d'atteindre cet équilibre que quelques mois menaçaient, comme à chaque fois, à chaque discussion, à chaque syllabe d'un mépris qu'il n'était plus en mesure de cerner. Il s'était enfoncé trop loin dans les tourments de son cœur déchiqueté, son âme de héros vaincue par le désir d'une immobilité disparue.
Tout ce qu'il désirait, au fond, c'était que le monde change - et si le désespoir devait surplomber la satisfaction froide d'un système corrompu, c'était toujours mieux que rien.
Si à défaut d'un bonheur répandu, il pouvait effacer ce sourire carnassier des véritables monstres, des fautifs de cette ville prisonnière, il acceptait de tout perdre.

« Je n'ai pas l'intention de perdre mon temps dans un débat stérile ; nous savons tout deux que les mots ne suffiront pas à nous atteindre. Adam Hottenberg, un regard me suffit à comprendre que tu es un homme de conviction. »

Le diable s'enveloppe de ses armes, d'un mensonge perpétué. Le diable met son costume, répand l'odeur d'une hémoglobine déversée. C'est une impression réelle, un visage transformé ; il brandit le drapeau de son propre combat, habituellement enseveli sous le jeu d'une sagesse vibrante, comme une eau apaisée.
Nemesis se livre par ses seules apparences ; il le regarde vraiment, transmet dans sa voix le supplice d'une détermination amputée. Il lui parle enfin d'homme à homme, et pas sous le masque d'un anonyme dont l'identité n'est même pas vraiment dessinée.
Deux regards confrontés, des cœurs reflétés - ce sont les âmes des leaders, le désir de faire briller la justice de leurs propres mains.

« Pourquoi être venu jusqu'ici ? Faire face à un informateur pour lui déverser tes pensées personnelles ? Non, ce serait une perte de temps. Ça va plus loin que ça, j'en suis certain. »

Le roman n'est plus à même de masquer la prestance qu'il dérobe à l'atmosphère ambiante, et dont il s'est recouvert inconsciemment. Sa longue silhouette se lève, le livre clos et rangé dans la poche de ce manteau d'existence.
Nemesis garde ses yeux rivés, son cœur penché vers les réponses qu'il désire ; comme le prédateur avide de comprendre le cycle de vie d'une proie déjà repérée.
Il aurait certainement sourit s'il n'avait pas vu ses notions de plaisir brûlées par le feu de sa propre révolution ; mais quelque part, la réponse était si évidente qu'il se surprit lui-même de l'évoquer avec son calme éternel. Un homme comme lui ne s'arrêterait pas aux mots, et c'est parce qu'il se permet de débiner ainsi que la suite paraît limpide aux yeux de celui qui l'a déjà traversé.

« Devrais-je m'attendre à une déclaration de guerre ? »


Révolutionnaire indépendant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/08/2018
Messages : 25
Dollars : 27
Crédits : doudou bae (T.BROWNIE) ♥ IMAGINARIUM (sign.)
Révolutionnaire indépendant
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   Lun 15 Oct - 7:44





J'AI AIGUISÉ MES LARMES POUR ÉVITER QUE MON COEUR NE SE FÂNE

☁️
Ses doigts se crispent, ses muscles se tendent, son corps entier se raidit. Son souffle se fait plus court, ses sourcils se froncent, les rides naissantes transparaissent et un rictus fleurit.

« Je n’aurai pas cette imprudence.

Pas encore.
Il est trop tôt pour prendre les armes, et un homme aussi raisonné qu’Adam ne se perdrait sûrement pas à commettre une erreur monumentale comme celle-ci – sans arméel, sans cour, sans forteresse, le roi n’a plus que son titre et une couronne de paille.
Il se voudrait empereur.
À ses pieds le monde entier.
S’il s’écoutait seulement.

« Vous l’avez remarquablement bien dit, je suis un homme de conviction. J’honore les promesses faites. Même un simple rendez-vous.[b]

Il ose tourner les yeux vers l’Enfer lui-même. Il y voit la noirceur apparente, les tourments, les ténèbres entiers dans lesquels on plongeait tôt ou tard. IL y voit aussi les rêves qui s’y étaient esquissés, les espoirs hurlants de ceux qui n’avaient plus que les appels pour dénoncer l’infamie, la rage au cœur, le combat au poing – tout l’éclat d’un avenir utopie, porté par les mots des gourous – prédicateurs.
Un soleil noir qui l’aurait presque aveuglé.

[b]« Je suis venu pour la même chose que vous. Et vous et moi, nous savons qu’il n’était aucunement question de recrutement.


Deux chiens enragés qui rongeaient leur laisse.
Et il n’avait que de l’estime pour Némésis – du respect, un peu d’effroi, le palpitant tambourinant contre sa cage thoracique.

« Pourquoi les attentats ?



your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
©️ SIAL ; icon tumblr





    the boulevard of broken dreams
    Look the new me is really still the real me I swear you gotta feel me before they try and kill me they gotta make some choices they running out of options 'cause I've been going off and they don't know when its stopping ⠇AND WE CAME TO THE TOP
Chef de Mist & prof de maths
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1064-hell-boy-nemesishttp://astrophelcity.forumactif.org/t1077-everybody-s-nemesis
Date d'inscription : 29/09/2018
Messages : 11
Dollars : 15
Crédits : agnawgnawgnaw
Chef de Mist & prof de maths
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   Lun 15 Oct - 13:20

Il est de ces instants dont on ne retrouve le sentiment unique, de ces silences qui font parler l’évidence. Il existe des regards où brillent tout un ciel d’étoiles et des vérités qu’une nuit embrumée a fini par camoufler.
Il y a ce besoin de contrôle, d’une vue ensemble, de pouvoir compter les astres sans avoir à les regarder. Le manteau couvre la simplicité d’un corps, les ombres enveloppent sa moindre existence.

Il porte parfois la mort à ses lèvres, domptée au sein d’un baton de feu au sein duquel la fumée danse. Nemesis n’est qu’un homme, et toute cette image fait vibrer les sentiments d’une envergure démesurée alors qu’elle ne se limite qu’à ses mots.
Ses convictions semblent ébranler l’édifice sombre, l’absolu que représente celui qui commande ; et il y reconnait l’innocence d’un cœur qui a survécu aux déceptions profondes.
Il laisse le respect briller dans ses yeux, un sentiment controversé avec la haine que la rancœur dessine ; l’opposition que trace cette même rencontre. Chacun dressé sur le piédestal de ses certitudes, et aucun d’eux n’échappe au mépris qui découle de leurs pensées.

« Je le sais, maintenant, répond-t’il d’un ton absent.

Un maigre soupir vint se glisser entre ses lèvres, l’expression presque écœurante, en des yeux étrangers, de son humanité. Il n’est pas certain de quel costume revêtir ; Nemesis, Mr Hell, et ce nom infernal est pourtant la plus douce de ses deux entités.
Ses mains viennent se plonger dans la poche de son manteau pour en sortir un paquet de cigarettes qu’il tend, un instant durant, à son interlocuteur, par pure politesse.

« Pourquoi des attentats, hein. La corruption du système est trop ancrée pour que les mots suffisent. Il fallait, d’une manière ou d’une autre, ébranler le géant que sont les sponsors. »

Ni plus ni moins, et les morts importent peu ; le poids de quelques cadavres devant celui d’un enfer interminable. Nemesis n’a jamais eu peur de se salir les mains, mais il se questionne devant l’avancée hésitante de son mouvement.
Longtemps, il a avancé de groupe en groupe ; longtemps, il a cherché ses réponses, le point final, la solution absolue. Le pacifisme de ses années passées ont dessiné cette assurance de la violence, et à présent que ses mains brillent d’un éclat écarlate, l’immaculé ne lui a jamais semblé tant regrettée.

« Est-ce la bonne chose à faire ? Est-ce seulement efficace ? Si l’inverse m’était prouvé, je n’aurai aucune difficulté à revenir sur cette décision. Je n’ai pas peur de l’erreur, des regrets ou de la culpabilité. Seule la victoire finale importe. »

Et la fumée sort, meurtrière.
En même temps que ses mots, d'entre les enfers.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: wicked game ❞ (adasis)   

wicked game ❞ (adasis)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Saten District :: Parc Moondance-