AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs


Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttp://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 29
Dollars : 41
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Mar 18 Sep - 16:20


all of the things that we had behind
Sansa & Drew

Elle ne savait plus bien comment elle s'était retrouvée là.
Son chemisier blanc couvert de cendres et de sang, au milieu de la fumée et des flammes qui ravageaient ce qui avait été -il n'y a pas si longtemps- la salle de conférence d'une forteresse longtemps gardée par ceux que l'on pensait au-dessus de tout.

Oh, elle avait entendu les sirènes.
Et les cris, ceux qui rendaient le chaos plus réel.
Elle les avait entendus, et elle avait offert son aide.
C'était comme ça qu'elle avait rejoint l'équipe d'urgence, au lieu de retourner chez elle -chez sa sœur, en réalité- comme elle avait prévu en sortant de l'église ce matin-là.

Sansa s'agenouilla près de la jeune femme qu'on lui avait indiquée, dissimulée par les Supers dans un coin qui ne risquait pas l'effondrement. Elle repéra la raison de sa présence -une plaie béante sur la jambe qui l'empêchait de marcher, par laquelle s'écoulait beaucoup trop de sang pour se permettre de perdre du temps à se demander à quel point le monde pouvait être cruel.

« Je suis le docteur Chase, et je vais m'occuper de toi. Tout va bien aller maintenant... Comment tu t'appelles ?

C-Carla...

Très bien, Carla. Je vais désinfecter et te faire des points de suture, pour que ça s'arrête de saigner. Et quelqu'un te fera sortir de là, d'accord ? »

Elle ouvrit son sac, sortit les instruments dont elle avait besoin et retourna auprès de sa nouvelle patiente. Sansa lui tendit une serviette froide qu'elle posa sur son front, et se mit au travail.

« Docteur, j'arrive pas à respirer... »

Sansa leva les yeux de la jambe qu'elle venait de recoudre, et regarda autour d'elle. Il n'y avait pas assez de masques pour les médecins et pour les blessés -c'était ce qu'on leur avait dit avant d'envoyer les équipes dans le bâtiment sécurisé par les équipes de pompiers et démineurs.

« Je vais te donner mon masque. »

Elle le retira et le plaça sur le visage de sa patiente ; un geste inconscient qui allait sûrement lui coûter si elle ne finissait pas rapidement. À peine se remit elle au travail que Sansa sentit les yeux lui piquer à mesure que la fumée lui rentrait dans les poumons. Elle toussa à plusieurs reprises mais parvint à fixer le bandage par-dessus les points de suture encore fragiles.

« Est-ce que tu peux te lever ? »

Sansa se leva et tendit les bras pour aider Carla à faire de même. Puis les deux femmes s'avancèrent tant bien que mal jusqu'à croiser le chemin d'un secouriste à qui Sansa laissa l'adolescente. Ils s'éloignèrent, laissant la chirurgienne seule au milieu des décombres. Elle prit appui contre un bloc de béton tombé du plafond et tenta de reprendre le souffle qui lui manquait -avant de réaliser qu'elle n'avait pas pris le temps de récupérer le masque qu'elle avait retiré.

Elle se maudit pour son inconscience -cela ne lui ressemblait pas, à elle qui faisait toujours si attention à tout.
Tu altruismo te matará, Sansa, comme ils disaient là-bas.
Elle eut un léger sourire. Bien sûr que son altruisme allait être ce qui finirait par la tuer.

Mais elle avait encore tellement de choses à faire, qu'elle ne voulait pas que cela arrive. Pas aujourd'hui, tout du moins.

Et sur cette pensée, Sansa se laissa glisser sur le sol, ses jambes incapables de retenir d'avantage le poids de son corps soudainement devenu trop lourd.
made by miss amazing.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1046-left-with-broken-legs-and-heart-drew
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 26
Dollars : 38
Crédits : restless (avatar).
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Mer 19 Sep - 19:28




All of the things we had behind
drew & sansa
Bien évidemment, il avait appris qu'elle était rentrée. Deux ans avaient passé et rien n'avait changé. Il s'était obstiné, aveuglé dans sa quête. Il songea que si la vengeance ne la lui ramènerait pas (rien ne le pouvait), il aurait au moins fait passer le message. Les dettes ne restent jamais longtemps impayées.

Un matin, il avait nourri l'espoir naïf de la retrouver au pas de sa porte, mais cet espoir s'était désagrégé dès qu'il eut passé les premières minutes du lever, celles durant lesquelles les rêves se confondent à la réalité.

Depuis qu'elle était rentrée, il n'avait pas manqué d'aller la voir – lorsqu'elle sortait de chez sa sœur tôt le matin et qu'elle quittait l'hôpital tard le soir. Il songea qu'il n'avait pas l'air de lui manquer, qu'elle n'avait cherché ni à le contacter ni à le rencontrer. Et, quelque part, ça l'avait brisé.

Ce jour-là, il n'était pas allé la voir. Il s'était juré de ne plus faillir ; elle le détournait de son objectif. Son enquête l'avait mené au siège de XTF, à proximité duquel il campa pendant plus de deux heures avant que la première explosion ne retentisse. Il se jeta sur ses deux jambes et, sans attendre, s'était élancé dans la fumée. L'oreillette et le micro activé, les contacts avec son coéquipier de l'autre côté du bâtiment furent brefs et précis.

— Aile gauche deuxième étage. Rien à signaler.

Il était rapide et ne s'encombrait d'aucun mouvement inutile. Une silhouette masquée par la fumée attira son attention.

— Aile gauche cinquième étage, individu en fuite, je le prends en chasse.

Il n'allait certainement pas lui échapper. Le goure était rapide et ne manquait pas d'audace mais Drew était comme un chien enragé ; affamé. Le fugitif, par la fenêtre brisée, s'était envolé et lui-même n'aurait pas hésité à sauter. Mais voilà qu'à un pied sur le rebord, une plainte derrière lui l'arrêta net.

C'était un cauchemar. Son souffle s'était arrêté. Son regard avait cherché la source de la toux et il crut entendre son âme hurler, son cœur mourir.  Il suivit ensuite des yeux la silhouette assassine s'éloigner. Il était encore temps de le poursuivre, de se désintéresser, il lui fallut prendre une décision et rapidement.

— Merde!

Déchiré par les sentiments et les souvenirs, il avait rageusement cogné son poing dans le mur en ruines à côté de la fenêtre, s'était retourné, et était allé la chercher. Il ne s'encombra d'aucune forme de pudeur et la porta sans difficulté jusqu'à l'extérieur où elle serait en sécurité.

Sansa.

— Je n'ai pas réussi.

Il s'empara de son oreillette et de son micro et les rangèrent tous les deux dans sa poche, sans attendre la réaction de son coéquipier.

Il avait retiré son masque, et l'avait posé nerveusement sur son visage, et ils avaient quitté l'incendie et ses décombres, rejoignant l'ambulance la plus proche. Bien sûr, avec tout ce carnage, l'hôpital serait bondé et elle n'aurait aucune chance de retrouver le calme avant au moins le lendemain. Il serra les mâchoires, et poursuivit l'idée la plus stupide qu'il ait eu de l'année.

Il s'était rendu à l'église. A cette heure-ci il n'y avait personne, et il l'avait couchée sur un banc, s'était assis à côté en posant ses bras sur celui d'en face en attendant qu'elle se remette. Il songea à s'allumer une cigarette, et ricana de l'absurdité du geste.

— Fais honneur à ton Seigneur Dieu, Connor.

Il grogna vaguement, et son regard se leva vers les différentes sculptures qui prenaient place au-devant de la salle. Oh, Drew n'était pas croyant ; pas qu'il réfutait l'idée, mais plutôt la pratique. Ce jour-là cependant, il se surprit à y penser ; que si Dieu était là pour le regarder, il aurait aimé être aidé. Pas vraiment pour lui, mais plutôt celle à côté.


masquerade
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttp://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 29
Dollars : 41
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Jeu 20 Sep - 0:57


all of the things that we had behind
Sansa & Drew

Sansa se réveilla embaumée par le parfum des cierges qui brûlent. Ses yeux s'ouvrirent sur les voûtes de la nef, qui lui parurent plus hautes qu'à l'accoutumée ; et elle se demanda pourquoi est-ce que le bon Dieu l'avait menée jusqu'ici.

Était-ce comme ça qu'elle allait quitter le monde ?
Sur un travail -une vie entière- inachevé ?


Il lui restait tellement de choses à faire, à dire, qu'elle sentit la colère l'envahir -envers elle-même, pour avoir été aussi stupidement impulsive.

Et puis un frisson, lorsqu'elle réalisa qu'elle n'était pas seule.
Sansa porta une main à son visage, balayant d'un geste les larmes de rage qui commençaient à lui monter aux yeux. Puis elle les rouvrit, et son coeur rata un battement.

« Drew ? »

Si tu savais, comme les choses vont mieux maintenant que ton visage est la dernière vision que j'ai de ce monde.

Elle se redressa et battit des paupières -la confusion dans le regard et dans les gestes.

Mais si tu es là, c'est que je ne suis définitivement pas encore partie.

« Où est-ce qu- Elle réalisa l'absurdité de sa question, et toussota avant de se reprendre. Depuis combien de temps est-ce qu'on est là ? »

Elle voulut d'abord demander pourquoi, mais se ravisa en voyant Drew, immobile, à côté d'elle. Ses phalanges accrochées à dossier du banc témoignèrent d'un combat qu'il menait contre lui-même ; malgré le temps qui avait passé, Sansa s'en souvenait comme s'ils s'étaient quittés la veille.

La pensée réveilla une douleur à la poitrine qu'elle pensait suffisamment enfouie pour ne jamais pouvoir faire surface, et elle leva les yeux vers les vitraux qui filtraient la lumière du jour depuis les chapelles latérales.

« Comment ça se passe, là-bas ? »

Ne penses-tu pas qu'ils ont besoin de moi ?
made by miss amazing.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1046-left-with-broken-legs-and-heart-drew
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 26
Dollars : 38
Crédits : restless (avatar).
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Ven 21 Sep - 19:29




All of the things we had behind
drew & sansa
Quand sa voix pour la première fois s'éleva, il ne daigna même pas poser les yeux sur elle. Figé dans un moment entre leur dernier souvenir et le présent, il fit mourir les derniers sentiments qui agitaient son palpitant.

— Bonjour, Sansa.

Sans doute aurait-il aimé que les circonstances soient différentes. Il adressa enfin un regard à celle-là même qui le rendait nerveux, amer. Il maudissait qu'ils soient là tous les deux et qu'il soit interdit de la toucher ou de l'aimer. Maudit il l'était, sinon comment se serait-il retrouvé là, pile au bon moment ? Il grogna contre lui-même et se releva d'un geste brusque, rejoignant l'allée centrale. Rester sans rien faire était comme une maladie pour lui.

— Je ne me suis pas attardé sur les lieux pour m'informer du bilan de la situation. Mais que je sache, les blessés ont tous été emmenés.

Il espérait qu'ainsi elle ait compris pourquoi il ne l'avait pas laissée aux ambulanciers. Ils avaient trop de cas à traiter, et elle n'aurait pas eu le temps de respirer. Il la connaissait, au moment où elle se serait réveillée, elle aurait enfilé sa blouse et serait partie aider.

— Les responsables ont pris la fuite.

Là, il était sec. Il s'était avancé d'un pas lent et régulier au-devant de l'église où il avait l'impression de se faire juger. Il baissa la tête. Il n'avait jamais eu peur du courroux divin.

— Qu'est-ce qui t'a pris ?

C'était lui, le courroux divin.

— Es-tu devenue si sainte que ton sacrifice te semble si dérisoire ?

Il éleva la voix, était ferme, peut-être dur.

— Tu as pensé à tes sœurs, quand tu t'es laissée mourir ?

Elle n'avait pas pensé à lui, songea-t-il, mais il ne pouvait plus lui reprocher.

— Qu'est-ce qui t'a pris, Sansa, dis-moi ?


masquerade
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttp://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 29
Dollars : 41
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Sam 22 Sep - 0:32


all of the things that we had behind
Sansa & Drew

Encore affaiblie par son récent malaise, Sansa resta assise pendant que Drew se levait, avec une brutalité dont elle n'avait jamais été témoin mais dont elle n'avait pas une seule fois douté. Cela ne l'empêcha pas de sursauter, et elle ne le quitta pas des yeux tandis qu'il s'éloignait en lui tournant le dos. Elle prit une grande inspiration et réalisa qu'ils étaient bien dans une église ; que Drew Connor s'avançait vers le transept de l'un des seuls édifices catholiques de la ville, et qu'il était pour elle -à cause d'elle.

Cette situation était irréelle.

Sansa détourna le regard vers la sculpture du Christ qui s'élevait au-dessus d'eux, puis récita deux prière silencieuses, une pour elle et l'autre pour lui, et prit appui sur le banc pour se lever à son tour. La voix grave de Drew résonna sous la nef, réveillant de vieilles sensations qu'elle chassa dès l'instant où l'idée lui effleura l'esprit.

« Qu'est-ce qui t'a pris, Sansa, dis-moi ? »

Je t'en prie, ne dis pas mon nom comme ça.
Pas avec ce ton-là, pas après ce que je t'ai fait.


Elle se mordit la lèvre en prenant conscience de l'irresponsabilité de son geste. Tu as pensé à tes soeurs, quand tu t'es laissée mourir ? Les mots étaient durs, mais leur justesse était ce qui blessait le plus.

« Je ne sais pas. »

Sa voix n'était qu'un murmure -un sanglot, presque- coincé au fond de sa gorge. Elle croisa les bras sur sa poitrine, comme pour se protéger d'une blessure supplémentaire, et légitime. Un frisson lui parcourut l'échine tandis qu'elle faisait un pas dans sa direction, alors que lui n'avait pas daigné lui adressé un regard supplémentaire depuis celui qu'il lui avait à peine accordé lors de son réveil.

« C'était inconscient de ma part. »

Elle prit une grande inspiration, calmant les battements effrénés de son cœur qui tambourinait contre sa poitrine et menaçait de la faire fondre en larmes. Sansa pensait que ces deux dernières années l'avaient rendue plus forte. Mais elle s'était visiblement méprisée.

« Mais je ne pouvais pas attendre et la laisser mourir. »

À cet instant, comme lors de tous les autres, elle ne lui demandait pas de comprendre, mais simplement d'écouter. Inconsciemment, elle ne ressentit pas le besoin de le préciser. Comme si deux ans ne s'étaient pas écoulés depuis qu'ils s'étaient quittés.
Depuis qu'elle l'avait quitté.

« Merci, Drew. »

Elle en avait presque oublié ce que c'était que de prononcer son nom. En le faisant, elle se rappela pourquoi elle ne le faisait plus -les souvenirs que cette seule syllabe ramenait à la surface étaient si doux qu'ils en devenaient douloureux.
La pensée brisa quelque chose en elle, mais elle fit mine de rien.
Elle, plus que n'importe qui, n'en avait pas le droit.

« Je suis désolée. »

Désolée -encore une fois, même quand je ne suis plus sensée être là- de me tenir entre toi et ton but.
made by miss amazing.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1046-left-with-broken-legs-and-heart-drew
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 26
Dollars : 38
Crédits : restless (avatar).
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Sam 22 Sep - 13:27




All of the things we had behind
drew & sansa
Il avait fermé les yeux, laissé sa voix s'introduire, glisser en lui ; elle le contaminait, comme le premier jour, d'une compassion qu'il ne se connaissait pas. Si ça n'avait pas été elle, il ne se serait jamais arrêté, n'aurait jamais failli. Il s'en voulait plus à lui-même qu'à elle ; mais s'en serait voulu encore plus si il ne s'était pas retourné.

— Moi non plus, je ne pouvais pas.

Il se retourna, et son regard froid détailla celle qui titubait encore. Sansa avait toujours été ainsi, et il avait beaucoup de respect – d'admiration – pour cette part d'elle qui se battait, persévérait, pour celle pleine de courage et de force, qui ne baissait jamais les bras. Et même quand elle le faisait, elle continuait de croire.

Le silence avait régné pendant trop longtemps, et s'il n'avait jamais dérangé son confort, il ne pouvait ignorer que cette fois, il aurait aimé pouvoir le remplir ; de mots et de gestes, de quelque chose de moins froid qu'il ne l'était. Qu'étaient-ils devenus ?

— Que vas-tu faire, maintenant?

Il espérait qu'elle ne réponde pas. Sans doute partirait-elle, dans sa grande générosité, sacrifier son temps et son énergie à sauver les blessés. Il espérait ne pas devoir l'en empêcher, car il savait qu'il n'avait plus ce droit ; celui de la vouloir avec lui plutôt qu'ailleurs.

— Repartir sauver le monde?

Il ne s'était pas voulu si amer. Il aurait voulu qu'elle se sauve elle-même, d'abord.

— N'y va pas.


masquerade
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttp://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 29
Dollars : 41
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Sam 22 Sep - 18:20


all of the things that we had behind
Sansa & Drew

Dans le silence, Sansa pouvait entendre les battements de son palpitant résonner dans ses oreilles. Elle avait appris à y trouver le confort, à une époque où tous deux pouvaient rester des heures sans rien prononcer. Simplement se regarder se caresser, se sourire et veiller l'un sur l'autre. Mais cette fois-ci était différente de toutes les autres ; cette fois-ci, elle sentait son poids sur sa poitrine, et il l'oppressait au point qu'elle peinait à respirer.

Elle ne leva pas immédiatement les yeux, même lorsqu'elle sentit le regard de Drew se poser sur elle. Pourquoi n'osait-elle pas l'affronter ? Depuis quand avait-elle si peur de voir ses réactions ? Depuis quand avait-elle si peur de lui ?

La pensée lui arracha un frisson. Elle enfonça ses doigts dans sa hanche, à travers son vêtement, et pinça les lèvres pour réprimer les excuses qu'elle voulait encore faire. Ce n'était pas juste, d'avoir peur de Drew. Pas quand il l'épargnait, encore, alors que le monde était en train de brûler autour d'eux.

« Il le faut, ils ont besoin de moi. »

Du moins, ils avaient besoin de toutes l'aide qu'ils pouvaient recevoir. Sur les lieux, dans une ambulance où à l'hôpital. N'importe où, du moment que ça lui permettait de ne pas rester spectatrice impuissante d'une énième catastrophe.
Elle n'en pouvait plus de voir les gens souffrir.

Elle essaya d'avancer, mais fut prise d'un vertige. Elle se rattrapa sur le dossier le plus proche, et resta appuyée dessus, de peur de s'écrouler sur le sol en pierre. Amusée par l'ironie de la situation, Sansa ne put s'empêcher de rire.

« Je partirai une fois que ça ira mieux. »

Elle avait commis suffisamment d'erreurs aujourd'hui pour se permettre d'être encore irresponsable. Sansa se glissa sur le banc, et leva les yeux vers Drew. Sa presque chute avait comme retiré la forme de gêne qu'elle ressentait depuis son réveil, comme si un éclat de rire en temps de crise suffisait à rendre les choses plus belles.

Elle en oubliait presque ce qu'il se passait au-delà des murs en pierre, de l'autre côté des vitraux qui, éclairés par la lumière du jour, filtraient les rayons lumineux qui venaient embrasser le visage de celui qu'elle avait aimé avec tout son coeur.
Avait, Sansa ?

« Et toi ? »

Et toi, est-ce que tu as besoin de moi ?
Le songe teinta son sourire d'une once de tristesse. Elle n'était plus en droit de formuler ces pensées. Elle avait cédé sa place en quittant la ville, deux ans auparavant, et même le fait qu'il lui ait sauvé la vie n'y changeait rien.
made by miss amazing.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1046-left-with-broken-legs-and-heart-drew
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 26
Dollars : 38
Crédits : restless (avatar).
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Sam 29 Sep - 0:03




All of the things we had behind
drew & sansa
Drew avait lancé un regard derrière son épaule quand Sansa sembla faiblir. D'autres auraient pensé qu'il était froid de ne pas être allé l'aider ; de ne pas même sourciller ou esquisser un geste. La vérité, c'est qu'il avait voulu, mais qu'il s'était empêché. S'il s'était arrogé ce droit pendant des années, désormais il était interdit.

Maudit.

Il soupira, et fourra les mains dans les poches de sa veste. Son corps était las mais droit, strict, sévère, planté au milieu de l'allée et toisant d'une hauteur morte le corps avachi de celle qu'il avait aimée. Ou l'aimait-il ?

Et toi?
Ca avait résonné, et ça l'avait fragilisé. Il avait froncé les sourcils. Que cherchait-elle à faire ? Si elle voulait l'émietter, elle n'avait pas besoin de ça ; il était déjà en ruines.

— Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

Il s'approcha de quelques pas, avait retiré les mains de ses poches.

— Est-ce que je vais rester avec toi ? Quelle échéance avons-nous avons avant de se quitter à nouveau ?

Sa question était peut-être innocente, mais Drew n'était pas naïf. Il se sentit bête, de se sentir si faible, de se sentir si idiot à la voir si belle ; il luttait de peur qu'elle se joue de lui. Il refusait de poser un genou à terre. Plus cette fois ; il avait donné ; il était déjà tombé pour elle.

— C'est toi qui es partie, Sansa.

Il n'avait jamais été si amer avec elle. Il réservait ce traitement aux autres, aux impurs. Mais Drew était en colère, et il la dirigeait contre la mauvaise personne. Le seul à qui il en voulait encore, c'était lui-même.

Et Mist.

— Je partirai si tu le demandes.

Au final, il était toujours aussi faible.


masquerade
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1048-qui-arrete-les-colombes-en-plein-vol-sansahttp://astrophelcity.forumactif.org/t1053-forget-me-not-sansa
Date d'inscription : 16/09/2018
Messages : 29
Dollars : 41
Crédits : eva my love + jude bby
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Dim 30 Sep - 0:56


all of the things that we had behind
Sansa & Drew

Sansa resta silencieuse, les yeux rivés sur Drew qui s'avançait doucement vers elle. Il était dur ; mais il avait raison. Après tout c'était elle qui était partie sans rien dire. C'était elle, Sansa, qui avait tout gâché.

« Je ne te le demanderai pas. »

Elle voulut détourner le regard, ne pas avoir à affronter la douleur qu'elle lisait au fond de ses prunelles claires. Ça la déchirait, de savoir qu'elle était la source de la peine qu'il cachait au reste du monde -mais pas à elle, car il ne le pouvait pas.
Mais au fond, Sansa ne savait pas bien si elle préférait qu'il soit en colère ; car Drew la maîtrisait mal, cette même colère qui brûlait en lui.

« Mais tu le sais déjà. »

Elle garda quelques instants encore les yeux plongés dans les siens, le menton levé malgré la position de faiblesse dans laquelle il la mettait ; même s'il y avait, dans son silence, quelque chose qui lui soufflait que le sentiment était plus réciproque qu'elle ne le pensait.

« Assieds-toi avec moi, s'il te plaît. »

Sansa glissa sur le banc, invitant Drew à prendre place près d'elle. La chirurgienne posa nerveusement ses mains sur ses jambes et regarda au loin les cierges qui brûlaient sous la nef.

« Je te dois des explications. »

Elle se tourna enfin vers lui, et fut prise de court par leur soudaine proximité. La surprise passa dans ses grands yeux verts -elle était toujours aussi transparente, Sansa- et elle fut soudainement emportée trois ans en arrière, à une époque où les choses étaient tellement plus simples. Un sourire nostalgique fleurit sur son visage tandis que ses yeux se mettaient à briller.

Sansa voulait se persuader qu'il n'y avait plus d'amour, et si cela avait fonctionné pendant un temps, les moments comme celui-ci -figés entre les souvenirs et l'instant présent- faisaient voler ses certitudes en éclat.
Drew et Sansa s'étaient trop aimés pour que seul le temps puisse avoir raison de l'affection qu'ils portaient l'un pour l'autre.

« Drew... »

Elle voulut tendre le bras et caresser la joue qu'il lui avait tendue toutes ces innombrables fois. Sentir le frémissement familier qui, malgré lui, revenait chaque fois que ses mains froides entraient en contact avec sa peau chaude. Ses pommettes rosirent à ces pensées -lorsqu'elle se rappela de l'endroit dans lequel ils s'étaient réfugiés. Sansa eut un mouvement de recul, tandis qu'elle se tournait à nouveau vers l'autel.

« Est-ce que c'est trop tard ? »

Elle lui avait laissé une lettre, mais elle n'y avait écrit que des futilités -à la hâte, les mains tremblantes et les joues trempées de larmes, le coeur lourd et la tête en vrac.
Comme si elle-même, à cette époque, avait conscience de l'absurdité de son départ ; qu'elle-même ne comprenait pas pourquoi elle prenait une telle décision.

« Je ne voulais pas t'obliger à choisir. »

Cela ne changerait rien, maintenant, et elle le savait. Parce qu'elle connaissait Drew, et qu'elle se connaissait, elle. Ils étaient du genre à aller de l'avant plus qu'à ressasser le passé ; et c'était bien l'un de leurs seuls traits en commun.

« Ça aussi, c'était égoïste de ma part. »

Elle se tourna vers lui, avec un sourire triste. En espérant qu'il comprenne que ce n'était pas entièrement sa faute -ni à lui, ni à elle.
made by miss amazing.


PEOPLE NEED PEOPLE

we were just kids when we fell in love:
 
Citoyens
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1046-left-with-broken-legs-and-heart-drew
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 26
Dollars : 38
Crédits : restless (avatar).
Citoyens
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   Lun 1 Oct - 1:29




All of the things we had behind
drew & sansa
Son regard s'était baissé, et il savait qu'elle pouvait voir au travers du désert de ses yeux les tendresses qui se débattaient vraiment en son creux. Ça n'était pas facile de lui mentir, à Sansa ; ça n'était pas facile de la tromper ; pas sur les sentiments qui brûlaient dans son cœur ravagé. Il avait obéi, docile comme il ne l'était avec personne, apprivoisé par sa voix et hypnotisé ; il s'était assis près d'elle mais n'avait esquissé aucune forme de chaleur.

Il ne lui avait pas dit car il avait sa fierté, son orgueil, mais la vérité, c'est que Drew était rongé de culpabilité. Depuis qu'il l'avait rencontrée, il avait songé plusieurs fois à lui avouer la vérité, lui expliquer. Peut-être que ça n'aurait pas si mal tourné, si elle l'avait appris de lui plutôt que de Mist ; il se l'était souvent dit, et avait ressassé cette colère en lui – encore, encore. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle comprenne, mais il avait nourri l'espoir qu'elle lui pardonne ce qu'elle aurait considéré comme un péché.

Il lui était arrivé de vouloir changer.
Il serra les dents. Son patron avait raison, et ça le rendait amer : elle aurait fini par le rendre tendre.

Trop tard ? Trop tard pour quoi ? Un souffle ria au bord de ses lèvres qui avaient, enfin, esquissé un sourire. Il était trop tard pour la rédemption de son âme.

— Ne te blâme pas.

Drew lui en avait voulu ; énormément. Et encore aujourd'hui, c'était dur à avaler pour lui. Il lui en voulait de l'avoir laissé et il avait tellement retourné ces pensées qu'elles avaient fini par le torturer. La bague dans son étui hantait encore la commode de leur hall d'entrée ; dans l'appartement rien n'avait bougé ; il n'avait réussi à rien déménager tant il avait été tourmenté.

— C'est moi qui aurais du t'en parler.

Il serra les mâchoires, une énième pensée pour les cibles qu'il s'était donné ; ceux qui avaient fait tomber son paradis en poussières. Il se vengerait. Tôt ou tard, il les massacrerait.

Pour la première fois depuis leur échange, il s'autorisa un geste ; et le bout de ses doigts vinrent effleurer sa joue.

— Ça n'a pas changé, pas vrai ? Tu portes toujours le poids du monde sur tes épaules.

Il brisa très rapidement le contact ; visuel et physique. Il trouvait trop difficile de s'en contenter, alors préférait s'en priver.

— Tu n'as pas à porter le poids de notre passé.

Je m'en chargerai ; lui avait-il silencieusement promis.
Je me chargerai de venger l'amour décédé.

Il avait souri.

— J'ai les épaules solides.


masquerade
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡   

all of the things that we had behind. ❞ (sandrew) ♡
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Nahuel District :: Siège de X-Trem Factory-