AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Entre Quatre Yeux // PV Seth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina (espion)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1018-quand-la-tromperie-est-une-deuxieme-nature-fuyuki#9177http://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 31/08/2018
Messages : 23
Dollars : 34
Crédits : Jude et Rom (je vais alterner les kit)
Farfallina (espion)
MessageSujet: Entre Quatre Yeux // PV Seth   Dim 9 Sep - 15:53

Entre quatre yeux
ft. Seth

1051 mots
pensées en #006666
dialogue en #333399

Fuyuki préparait ses affaires pour sa journée au siège de Persona qui s'annonçait aussi bien palpitante que stressante. Dans le bon sens comme dans le mauvais. Surtout le mauvais en fait...

Le jeune homme poussa un soupir en y pensant alors qu'il vérifiait ses faux papiers à son nom d'emprunt " Yūki Primo Kimura " pour la troisième fois au moins. Malgré son stress, le bleuté esquissa un sourire en déchiffrant les caractères.

Il était plutôt fier de sa trouvaille vu que Yūki signifiait " courage " en japonais et Primo " le premier " en italien. Un nom bien pompeux pour un faux nom, mais il n'avait pu s'en empêcher au moment de créer sa nouvelle identité. Il était joueur le Fuyuki après tout...

En tout cas, Farfallina avait un bon réseau pour pouvoir lui fournir ainsi de faux papiers pour sa mission à durée indéterminée. Mais après tout espionner un sponsor concurrent, ce n'était pas donné à n'importe qui et c'était probablement pour ça qu'on prenait autant de précautions pour sa couverture.

Il s'en sentait flatté quand il y pensait. Qu'on l'ait choisi lui et pas un autre avait de quoi flatter son égo même si parfois il avait envie de débarquer dans le bureau de son boss à l'improviste pour lui balancer ses quatre vérités en face et lui annoncer qu'il abandonnait la mission...

Parce que risquer sa vie jour après jour en jouant avec le feu n'était pas de tout repos et qu'il risquait le burnout dix fois par journée au moins. Sans compter son lot d'insomnies, de cauchemars, de paranoïa, de soirées au bar et autres joyeusetés.

Ce qui l'empêchait d'abandonner était sans doute sa fierté personnelle et professionnelle autant que son amour du risque et de la folie. S'il était raisonnable, cela se saurait depuis longtemps, après tout. Il n'y avait rien de mieux que l'adrénaline, même quand vous frôliez la mort.

Secouant la tête avec un sourire amusé parce qu'il exagérait quand même un peu le bleuté ferma son sac et le posa sur son épaule avec nonchalance avant de parcourir sa chambre une dernière fois du regard.

Pour être sûr de ne rien avoir oublié d'une part et pour être sûr que rien de compromettant ne s'exposait à la vue d'un éventuel visiteur. Après tout, son colocataire qui n'était nul autre que son frère jumeau n'était pas au courant de ses... disons péripéties.

Akainu ne savait même pas qu'il faisait parti de Farfallina en fait. Notre héros n'avait pas pu lui cacher son appartenance à Persona vu qu'il s'exposait davantage en tant que super héros sur le terrain que super vilain dans l'ombre, mais lui dissimulait son apparence à la deuxième agence.

Par prudence et par désir de ne pas se prendre davantage la tête avec son frère, il y avait assez de tension entre eux comme ça depuis la sortie de prison de " l'aîné " après tout. Un sourire amer aux lèvres à cette pensée, le benjamin de la fratrie de deux sortit de sa chambre et referma soigneusement la porte.

Il fixa ensuite celle en face de la sienne et hésita un instant avant de se contenter d'annoncer son départ à haute-voix sans franchir le seuil de la chambre de son frère. Aussi bien parce qu'il était pressé que par crainte de subir une nouvelle raillerie ou remarque à propos de son rôle de super héros.

Secouant la tête pour s'interdire d'y penser davantage, le bleuté quitta enfin leur appartement après une dernière caresse à Godzilla son matou au passage. Fermant la porte à clés, il sortit ensuite de l'immeuble et se dirigea vers l'arrêt de bus qui le mènerait à Nahuel et le siège de son sponsor officiel.

OoOoOoO

Marchant dans les couloirs de la tour de verre de Persona, Fuyuki saluait les collègues qu'il croisait d'un sourire poli, d'un geste amical ou d'une salutation plus franche quand il les connaissait bien.

L'impression d'être un terrible imposteur lui collait toujours à la peau quand il se trouvait dans l'enceinte du QG ou qu'il revêtait son costume - un bien grand mot pour un simple masque vénitien - de super héros.

Probablement parce qu'il en était vraiment un. Tous ces gens qui croyaient qu'il était leur dévoué collègue ignoraient tous qu'il était en fait le pire des requins ou des fauves selon votre choix.

Espionner, tromper et mentir étaient devenus ces jeux favoris depuis quelques mois. Même si ça ne voulait pas dire qu'il ne regrettait jamais, qu'il ne culpabilisait pas ou qu'il ne s'attachait pas à certains bien malgré lui.

Esquissant un sourire amer à cette pensée, Fuyuki s'arrêta à quelques mètres d'une salle de réunions dans le couloir heureusement désert pour prendre quelques secondes pour se reprendre.

Parce qu'il allait affronter son destin. Rencontrer son pire ennemi. Affronter son pire cauchemar. Et ce n'était qu'à moitié exagéré. Oui, il avait le sens du dramatique je vous remercie de cette remarque pertinente.

Après avoir pris une profonde inspiration et avoir enfilé un sourire et une assurance de façade, Fuyuki avança de nouveau jusqu'à se tenir sur le seuil de la salle. Il n'était pas le premier vu qu'une silhouette familière - à son grand désespoir - lui tournait le dos, examinant de toute évidence différents papiers.

Les doigts de l'espion se crispèrent quelque peu sur l'armature en métal de la porte malgré son sourire parfaitement assuré - on ne faisait pas ce boulot sans un certain talent pour la comédie.

- Bonjour, Agni. Excuse le retard.

Enfin, en soi, il n'avait que quelques secondes de retard, mais ça faisait toujours bien de s'excuser. Parce qu'avec ce collègue là en particulier, Fuyuki s'efforçait toujours de faire bonne impression, une impression presque parfaite d'ailleurs.

Parce que Seth Agni pouvait détecter les mensonges et autant dire que le bleuté les collectionnaient. Alors autant préserver le plus grand de tous, celui qui signerait sa chute et son arrêt de mort s'il était découvert.

Alors oui, il maudissait le supérieur qui les avait collé sur une mission ensemble. Et comble de l'ironie, Agni avait la même spécialité que lui. La récolte d'information, l'espionnage, l'infiltration étaient leurs amies autant pour l'un que pour l'autre.

Dans d'autres circonstances, ils auraient peut-être pu s'entendre. Mais dans celles-ci le sourire amical et poli de Fuyuki n'était qu'un mensonge de plus parmi tant d'autres.







Spoiler:
 


maman sadique
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 286
Dollars : 236
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
maman sadique
MessageSujet: Re: Entre Quatre Yeux // PV Seth   Lun 17 Sep - 14:03

La mort de l'enthousiasme

Une nouvelle mission pour toi Seth. Ouaiiiiiiiiiis.
L’enthousiasme était mort. Rip. Je l’aimais bien pourtant, perso. Mais pas toi. Toi la seule chose que tu aimais –à part toi-même cela s’entend- c’était ton frère et l’argent. Dans cet ordre. Et puis aussi les cigarettes. Et le rock. Et la solitude. Et- Oh, en fait tu aimais pas mal de truc finalement. Mais pas l’enthousiasme, fallait croire.

Quoi qu’il en soit, Farfallina t’avait confié une nouvelle mission. Rien de nouveau. Tu avais râlé et ronchonneé, plus ou moins dans ta barbe, mais accepté bien évidemment. L’argent était et resterait ta grande motivation. Là aussi, rien de nouveau. La mission devait se faire en duo. Là, tu avais grogné. Tu n’aimais pas exactement travailler avec quelqu’un d’autre. Ca allait clairement à l’encontre de ton asociabilité. Et le nom de l’autre personne, celle que tu allais te coltiner, Yuki Kimura, t’était inconnu. Joie.

Pas que tu connaisses tous les autres super de Persona de toute façon.
Heureusement d’ailleurs, tu ne l’aurais pas supporté.

Après ça eh bien, il avait fallu convenir d’un rendez-vous avec ledit Kimura pour parler préparation, organisation, répartition des rôles et autres joyeuses joyeusetés. Oui, cette redondance était ironique. Et cela fait, tu étais allé te planquer dans une salle de réunion convenue et depuis, tu attendais. Les différents documents qu’on t’avait refilé t’occupaient assez convenablement, jusqu’à ce que tu sois rejoins. « Ouais, salut. » Ca, c’est ce que tu grognas avec plus ou moins de clarté. Après ça, tu te laissas tomber en arrière, contre le dossier de ton siège, tandis que Kimura allait s’installer en face de toi.

Voilà. Vous étiez tous les deux là. Maintenant, il allait falloir parler boulot. Et tu n’étais toujours pas enthousiaste. Tout juste motivé. Le minimum syndical quoi. Mais bon, fallait bien commencer par quelque chose non ? « T’as déjà lu les documents ? »



Farfallina (espion)
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1018-quand-la-tromperie-est-une-deuxieme-nature-fuyuki#9177http://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 31/08/2018
Messages : 23
Dollars : 34
Crédits : Jude et Rom (je vais alterner les kit)
Farfallina (espion)
MessageSujet: Re: Entre Quatre Yeux // PV Seth   Lun 24 Sep - 18:53

Entre quatre yeux
ft. Seth

759 mots
pensées en #006666
dialogue en #333399

Fuyuki se demandait parfois si ses supérieurs au sein de Persona étaient au courant de sa véritable identité pour le coller sur une mission en commun avec Agni. Non parce que ça pouvait frôler le sadisme à ce rythme.

Même si, certes, il y avait plus de chance que ce soit dû au hasard ou plutôt à leurs compétences en commun sur ce genre de missions. Oh l'ironie... Certes, il n'était pas connu comme espion chez ce sponsor là, mais on sentait quand même qu'il avait un certain feeling avec ce qui était en rapport avec la récolte d'informations.

On ne se refaisait pas, hélas. Enfin, du moment que sa couverture ne sautait pas, les gens pouvaient bien savoir tout ce qu'ils voulaient sur sa personne. Les secrets n'étaient dangereux que s'ils étaient découverts comme tels, n'est-ce pas ?

En tout cas, traîner avec Agni ne l'enchantait pas. Comme si cette mission ne le stressait pas assez sans que le détecteur de mensonges vivant ne le colle aux basques ! Enfin, au moins il avait l'air aussi enchanté que lui par cette mission.

... Oh, joie. Vous la sentez la motivation chez ce duo de choc ?

... Ouais, moi non plus.

Fuyuki prit place sur la chaise en retenant un sourire goguenard devant leur manque d'entrain en commun. Les joies du travail, n'est-ce pas. A se demander si leurs salaires en valaient vraiment la peine.

... Non, c'est dangereux de se poser ce genre de questions, évitons.

Le bleuté commença à sortir ses affaires de son sac comme un élève avant un cours, à croire qu'il était revenu sur les bancs de l'école et brandit en réponse à la question de son partenaire - l'ironie je vous dis - la liasse de documents qu'il tenait désormais.

- Ouais, bien évidemment.

Comme si ça coulait de source, comme s'il était vraiment l'image de l'employé modèle qu'il s'efforçait de montrer aux collègues et aux supérieurs. Par pure hypocrisie, par pur intérêt, par pure machination plutôt que par réalité ou désir de l'être vraiment.

Mais du moment que ça fonctionnait et que les autres le voyaient vraiment comme tels, vous savez... Cela ne l'empêchait pas de dormir la nuit, disons. Oui, en fait, pas grand-chose l'empêchait de dormir la nuit à part ses insomnies et ses cauchemars, mais ça c'est une autre histoire.

- But : Rencontrer un de nos informateurs pour qu'il vous délivre les renseignements en sa possession et faire un rapport à ce sujet. Notes : Mission top secrète, discrétion de mise, blablabla les mises en garde et la procédure habituelle on connaît.

Le naturel revenait toujours au galop et Fuyuki ne put empêcher un sourire quelque peu insolent de venir sur ses lèvres ni de faire un geste nonchalant de la main comme si cette mission n'était qu'une formalité.

En même temps, pour lui cela l'était vraiment vu qu'il y baignait dedans depuis longtemps. Et d'après le CV d'Agni vu qu'il n'avait pas manqué de se renseigner sur " son cher collègue " c'était aussi son cas.

Raison supplémentaire de faire gaffe d'ailleurs car on n'était jamais plus facilement grillé que par soi-même ou un double excellant aux mêmes choses que nous... Et ça Fuyuki l'avait bien en tête.

- Tu veux procéder comment ? T'es plus ancien que moi donc je suppose que c'est toi qui prend le commandement, senpai.

Son sourire insolent et quelque peu moqueur sur les lèvres, mais le regard innocent Fuyuki posa ses documents sur la table avant de s'enfoncer dans son fauteuil, ses yeux bleus rivés sur sa Némésis donnée par le Destin lui-même.

Il n'avait pas de chance certes, mais le défi, l'adrénaline et les risques ne lui faisaient pas peur. Dans le cas contraire, il n'aurait pas choisi d'être espion vous vous en doutez, n'est-ce pas ?

Parce que ce n'était pas pour la sécurité, la tranquillité et les nuits paisibles qu'il avait choisi ce métier, oh que non.

- Au fait, comme c'est notre première mission ensemble et qu'on se connaît à peine, j'ai pris la liberté de me renseigner un peu sur toi camarade. Mais je suppose que tu en as fait de même avec moi donc nous sommes quittes.

Ouais, Fuyuki aimait jouer à des jeux dangereux, même s'il savait que son dossier était en béton et que l'autre héros n'avait sans doute rien trouvé de compromettant à son sujet. Alors pour une fois son sourire rempli d'amusement et de sarcasme, mais paisible n'était pas vraiment feint.

L'assurance était une amie dangereuse, mais éternellement présente chez lui.







Spoiler:
 


maman sadique
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t48-l-heure-de-conquerir-ce-monde-a-sonne-seth
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 286
Dollars : 236
Crédits : Aimée pour ce kit qui envoie du feu de dieu ♥
maman sadique
MessageSujet: Re: Entre Quatre Yeux // PV Seth   Jeu 18 Oct - 9:13

Senpai notice you. And he’s angry.

« Ouais, bien évidemment. » Bien. C’était une merde à gérer en moins. Ca t’arrangeait d’avoir un partenaire qui avait l’air sérieux, à défaut de ne pas avoir de partenaire du tout. Tu étais pourtant certain d’avoir faire remarquer à plus d’une reprise que tu préférais largement les missions solo. Persona n’était pas à l’écoute de ses employés ? Bien, ça te faisait une occasion d’aller râler.

Néanmoins, tu ne t’attendais pas à recevoir un résumé complet. « But : Rencontrer un de nos informateurs pour qu'il vous délivre les renseignements en sa possession et faire un rapport à ce sujet. Notes : Mission top secrète, discrétion de mise, blablabla les mises en garde et la procédure habituelle on connaît. » T’en demandais pas tant. Pour un peu, tu aurais applaudit.

Sarcastiquement, bien sûr.

« Tu veux procéder comment ? T'es plus ancien que moi donc je suppose que c'est toi qui prend le commandement, senpai. » Pour une raison obscure, tu avais soudainement envie de le frapper. Au visage de préférence. Et avec violence. Mmh, cette mission s’annonçait folklo. Enfin, puisqu’on te laissait la main, tu la prenais. « La première chose à faire sera de contacter l’informateur et de convenir d’une heure et d’un lieu de rendez-vous, assez discret. Ensuite, décider si on le rencontre tous les deux ou si un seul de nous deux y va et l’autre se place en retrait au cas où quelque chose se passerai mal… » Comme par exemple, s’il se mettait à flipper et décidait de partir. Ca serait con.

Bye-bye la mission.

« Au fait, comme c'est notre première mission ensemble et qu'on se connaît à peine, j'ai pris la liberté de me renseigner un peu sur toi camarade. Mais je suppose que tu en as fait de même avec moi donc nous sommes quittes. » Tu te mis à le fixer de ton œil rouge en te demandant à quel point ce type était con finalement. Qui balançait ça comme ça au juste ? Sans parler de ce qui te dérangeait dans son discours… « Vraiment ? Juste un peu ? »

Définitivement sarcastique.



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre Quatre Yeux // PV Seth   

Entre Quatre Yeux // PV Seth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Nahuel District :: Siège de Persona-