AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
avatars manga ☆ rp libre ☆ combats au rendez-vous ☆ venez participer ! on est gentils (⦿ ‿ ⦿)
Le PDG de la X-TREM Factory entretiendrait une relation des plus intenses avec sa vice-présidente. On espère que ce n’est pas cette affaire qui a distrait l’ancien Phoenix de son travail et qui a entraîné un manque de sécurité lors de la dernière conférence de presse de l’entreprise où à eu lieu une explosion causant la mort d’un de ses haut-gradés...
Le mystérieux « Mist » dont l’apparition soudaine a récemment secoué la ville serait en fait une association de trolls désoeuvrés voulant profiter de la panique des récents attentats pour gagner plus de popularité sur les réseaux sociaux.
Il paraîtrait que le fondateur de la ville Edward Astrophel aurait été le descendant direct de Diogène, le philosophe grec qui vivait dans un tonneau. Incroyable !
les rumeurs



Partagez | 
Le jeu du chat et de la souris // Killian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Farfallina (espion)
Fuyuki I. Nishimura
Voir le profil de l'utilisateurhttp://astrophelcity.forumactif.org/t1018-quand-la-tromperie-est-une-deuxieme-nature-fuyuki#9177http://astrophelcity.forumactif.org/t491-les-rps-de-saphir-shawn-et-co
Date d'inscription : 31/08/2018
Messages : 26
Dollars : 44
Crédits : Jude et Rom (je vais alterner les kit)
Farfallina (espion)
MessageSujet: Le jeu du chat et de la souris // Killian   Sam 8 Sep - 20:56

Le jeu du chat et de la souris
ft. Killian

823 mots
pensées en #006666
dialogue en #333399

Les yeux fixés sur l'enseigne de Satin Dolls, Fuyuki Innocente Nishimura se demandait s'il avait bien fait de venir ce soir.  A cette heure, il aurait dû être chez lui pour s'occuper d'une des nombreuses tâches qui l'attendaient toujours au retour du boulot.

Il y avait tant à faire.

Que ce soit rédiger un énième rapport pour son agent de Farfallina, finir une commande de graphisme qu'on lui avait commandée, faire une sélection de ses dernières photos de mannequins pour envoyer les meilleures à un client ou encore lire le rapport de mission du lendemain pour Persona.

Mais ce soir, il n'avait pas envie de s'occuper de ça. Ce soir, il n'avait pas envie de se prendre la tête avec le boulot. Ce soir, il voulait juste se changer les idées et oublier. Parce que le fardeau qui pesait sur ses épaules était bien lourd à porter même s'il faisait toujours semblant de ne pas le voir.

Espionner, trahir, manipuler, dissimuler, mentir, tromper, voilà ce qu'il faisait de mieux.

Un sourire amer fleurit sur les lèvres du jeune homme qui passa une main sur son visage avec lassitude. Depuis quand il avait suffisamment de conscience pour se préoccuper de tout ça ? Pour se préoccuper de ses agissements, pour ressentir de la culpabilité envers ceux qu'il trompait et ceux à qui il mentait ?

Secouant la tête pour se reprendre, le jeune homme s'avança pour entrer dans le bar sans que le videur ne tente de le refouler. Même si le métisse italo-japonais ne se rendait pas tous les soirs dans ce bar, il y venait suffisamment souvent pour que les employés et les habitués connaissent sa tête, même de loin.

Surtout que c'était dur de rater et d'oublier quelqu'un avec des cheveux d'un bleu vif comme les siens soit-dit en passant... L'ironie pour un agent double et un espion qui devait rester secret, n'est-ce pas ?

Mais c'était bien parce qu'il était un des meilleurs qu'il pouvait se permettre ce genre d'extravagance. Ouais, la modestie ce n'était pas son truc comme vous pouvez le constater, désolé.

Son regard aussi azur que ses cheveux parcourut la salle du regard par curiosité. Il n'y avait étrangement pas beaucoup de monde ce soir-là. Peut-être parce qu'on était en semaine, peut-être pas.

Fuyuki se fichait bien de la raison. Il n'y avait que ce qui le concernait directement qui le préoccupait et l'intéressait, après tout. Son âme devait être bien égoïste et corrompue pour qu'il accepte les missions qu'on lui confiait, après tout.

Il n'était pas quelqu'un de bien.

Esquissant un sourire amer au peu d'estime qu'il avait de lui-même, le photographe se fraya un passage vers le comptoir derrière lequel un barman servait les clients. Une main voulut se poser alors sur ses fesses, mais le jeune homme esquiva avec agilité et adressa un regard perçant mêlé d'un sourire sarcastique au pervers qui avait cru pouvoir prendre du plaisir sans son autorisation.

L'habitué se détourna cependant rapidement et reprit son chemin, prêt à envoyer au tapis le gêneur s'il revenait à la charge. Il n'en avait pas l'air avec son apparence de gamin frêle bien habillé, mais il avait un minimum de muscles et était parfaitement capable de se défendre tout seul.

On ne devenait pas un espion de son calibre sans deux trois astuces vous savez.

Arrivé au bar, il prit place sur un des tabourets, posa ses bras sur le comptoir pour venir poser sa joue sur sa main et demanda qu'on lui serve Cuba Libre. Certes, il n'avait pas l'âge de boire de l'alcool, mais pour une seule année il n'allait pas culpabiliser.

Et du moment qu'on ne lui demandait pas de pièce d'identité ou son âge, il ne risquait rien vu qu'il faisait facilement une ou deux années de plus. Et même si on le lui demandait, mentir et tromper serait simple grâce aux faux papiers qu'il avait toujours sur lui en plus des véritables.

On ne jouait pas les espions sans une couverture solide, qu'est-ce que vous croyez ?

Adressant un sourire au barman qui le servit, Fuyuki prit son verre et but une gorgée tout en observant la salle avec plus d'attention encore. Il était venu ici pour se détendre et se changer les idées et boire un ou deux cocktails ne suffirait pas...

Il se sentait d'humeur joueuse ce soir, pour oublier sa fatigue et ses problèmes.

Aussi quand un homme s'installa sur le tabouret à côté de lui, il tourna la tête vers lui, reconnaissant sans trop de surprise le patron qu'il connaissait de vue pour être déjà venu au Satin Dolls plusieurs fois.

- Bonsoir, salua-t-il par politesse en esquissant un sourire avenant, une étincelle malicieuse dans le regard malgré la fatigue qu'on pouvait aussi y lire.

Peut-être qu'il ne serait pas le premier à rentrer à la maison pour une fois. Car ce soir il n'était pas pressé de retrouver son lit et ses cauchemars...







Spoiler:
 


Le jeu du chat et de la souris // Killian
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrophel City :: Scitlali District :: Zone de non-droit-